Biographie

De
Publié par

Biographie: Marguerite Cleenwerck de Crayencour dont Yourcenar est l'anagramme est née le 8 juin 1903 en Belgique: pays d'origine de sa mère. Après la mort de celle-ci suite à son accouchement, Marguerite et son père quittent Bruxelles pour rejoindre le château du Mont-Noir près de Bailleul construit en 1824 par un trisaïeul. Elle y demeure alors tous les étés jusqu'en 1913 date où est vendue la propriété. Les années qui suivent sont marquées par les nombreux séjours qu'elle effectue on compagnie de son père dans différents pays européens, formant sa culture en autodidacte au fil des visites. Attirée très jeune par le goût de l'écriture elle publie son premier roman: Alexis ou le traité du vain combat en 1929 quelques mois après la mort de son père. Elle continue ses voyages qui la mènent on Grèce, Italie, Europe centrale, autant de lieux qui inspireront ses futurs ouvrages. C'est on 1938, suite à sa rencontre avec Grace Frick, que Marguerite Yourcenar gagne les Etats-Unis où elle enseigne le français et l'histoire de l'art. Après avoir pris la nationalité américaine on 1948, elle fait l'acquisition avec son amie d'une propriété sur la côte du Maine appelée «Petite Plaisance». Continuant son travail d'écrivain, elle publie on 1951 Mémoires d'Hadrien qui lui vaut une renommée mondiale. Les ouvrages qui suivent sont couronnés de succès à l'image de : L'œuvre au noir paru en 1968 qui reçoit le prix Femina.
Publié le : vendredi 13 avril 2012
Lecture(s) : 93
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Biographie:
Marguerite Cleenwerck de Crayencour dont Yourcenar est l'anagramme
est née le 8 juin 1903 en Belgique: pays d'origine de sa mère. Après la mort de
celle-ci suite à son accouchement, Marguerite et son père quittent Bruxelles pour
rejoindre le château du Mont-Noir près de Bailleul
construit en 1824 par un trisaïeul.
Elle y demeure alors tous les étés jusqu'en 1913 date
où est vendue la propriété.
Les années qui suivent sont marquées par les
nombreux séjours qu'elle effectue on compagnie de
son père dans différents pays européens, formant sa
culture en autodidacte au fil des visites.
Attirée très jeune par le goût de l'écriture elle publie
son premier roman: Alexis ou le traité du vain
combat en 1929 quelques mois après la mort de son
père.
Elle continue ses voyages qui la mènent on Grèce,
Italie,
Europe
centrale,
autant
de
lieux
qui
inspireront ses futurs ouvrages.
C'est on 1938, suite à sa rencontre avec Grace Frick, que Marguerite Yourcenar
gagne les Etats-Unis où elle enseigne le français et l'histoire de l'art.
Après avoir pris la nationalité américaine on 1948, elle fait l'acquisition avec son
amie d'une propriété sur la côte du Maine appelée «Petite Plaisance».
Continuant son travail d'écrivain, elle publie on 1951 Mémoires d'Hadrien qui
lui vaut une renommée mondiale. Les ouvrages qui suivent sont couronnés de
succès à l'image de : L'œuvre au noir paru en 1968 qui reçoit le prix Femina.
Après avoir été élue membre de l'Académie Royale de Belgique on 1970, elle
entame une sorte d'enquête sur ses ancêtres, qui formera la trame de son oeuvre
en trois volets intitulée:
Le labyrinthe du monde et dont le premier volume: Souvenirs Pieux sort on
1974.
Sa consécration, on hommage au talent de sa plume, demeura son élection à
l'Académie Française le 6 mars 1980.
L'auteur reprend alors ses voyages a travers le monde, faisant en 1980 et 1982
une halte à Saint-Jans-Cappel. Elle y revient on 1986 pour visiter le musée qui
lui est dédié.
Marguerite Yourcenar décède le 18 décembre 1987 à l'hôpital de l'île des
Monts-Déserts. Incinérée, elle sera inhumée au cimetière de Somesville, non
loin de « Petite Plaisance» ( États-Unis )
Création du musée
En 1977, Mr Louis Sonneville, habitant de St-Jans-Cappel et admirateur
de Marguerite Yourcenar envoya à l'auteur résidant en Amérique
quelques
bulbes de jacinthes, souvenir de son enfance, et une poignée de terre du Mont
-Noir.
Ce fit le début d'une longue correspondance ponctuée de réalisations et de
projets dont la naissance du petit musée en 1985.
Situé au pied du Mont- Noir , colline ou la famille de Crayencour possédait une
propriété, le musée rassemble des photos, oeuvres et documents ayant trait à
l'enfance et aux visites de Marguerite Yourcenar au Mont-Noir, Saint-Jans-
Cappel et Bailleul.
Je me suis gardé de faire de la vérité une idole, préférant lui laisser son nom plus
humble d'exactitude. ”
Ajouter une citation de Marguerite Yourcenar
-
Consulter
les 4 citations de Marguerite Yourcenar
Marguerite de Crayencour – alias Marguerite Yourcenar – orpheline de mère, est
initiée très tôt, par son père, à l'art et à la culture gréco-latine ainsi qu’à la vie
cosmopolite.
Elle publie à compte d'auteur
Le Jardin des chimères
dès l'âge de seize ans. En
1929, elle publie son premier roman,
Alexis ou le traité du vain combat
, dans
lequel un jeune homme met fin au mensonge en avouant à sa femme son
homosexualité.
A l'approche de la Seconde Guerre mondiale, elle s'enfuit aux Etats-Unis avec sa
compagne Grace Frick, et obtient la nationalité américaine. Elle enseigne
jusqu’en
1949
la
littérature
française
à
New-York.
Sa consécration date de la publication de son roman historique le
s
Mémoires
d'Hadrien (1951), qui fait revivre à la première personne, l’empereur romain du
IIe siècle Hadrien, connu pour son soutien aux arts et l'amélioration des
conditions
de
vie
des
esclaves.
Récompensée en 1968 par le
prix Femina
pour
L'Oeuvre au noir
, elle est élue en
1970 à l'Académie royale de langue belge. Mais, c'est surtout son entrée à
l'Académie française en 1980 qui retiendra l'attention : il s'agit en effet de la
première
femme
à
y
être
admise.
Elle meurt en 1987, l’année suivant la mort du compagnon de ses dernières
années
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.