2004_02 - Les Vents du LEMAN

De
Publié par

2004_02 - Les Vents du LEMAN

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 342
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
L e s V e n t s d u L E M A N
R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
E D I T O R I A L P a r V i c k y C U R Z O N
De la transmission des connaissances
Le mois de janvier fut mar qué par la conférence du Professeur LARONDE sur ses fouilles archéologiques en Libye et la conférence de JeanPierre ANCHISI sur l’avenir de l’éducation nationale. J’aimerais proposer un lien entre ces deux réflexions. André LARONDE nous a transportés à une époque à plus de deux mille ans de la nôtre, pour contempler les réalisations de la civili sation grecque à Cyrène. L’art et l’architecture de la Grèce ancienne nous « parlent ». On a les mê mes canons de beauté, on admire leurs créations. Ils nous ont transmis l’algèbre et la géométrie, les idées subversives de la démo cratie et de l’importance de l’individu. Ils ont vécu, ils ont disparu. Mais leurs traces subsistent, à la fois dans la pierre, et dans nos traditions, nos institutions, nos langues et notre his toire. On les avait oubliés, ème mais en Italie du 13 siè cle commence la Renais sance, très précisément la redécouverte des philoso phes, l’art, la culture et la pensée politique de l’Anti quité. De là viennent les Lumières, les grandes dé couvertes scientifiques  nous, en somme. Depuis nous n’avons cesse de chercher, chercher, rajou tant des petits morceaux de connaissances sur une montagne qui grandit, grandit…
Aujourd’hui la somme de nos connaissances sur le monde physique est im mense – et toujours en expansion. Et l’éducation nationale française, créée depuis un siècle, lutte dé sespérément pour la trans mettre aux générations futures. Tâche impossible, en réalité. Ne pourraiton pas propo ser un autre objectif ? La transmission des connais sances sur le monde physi que est bien sûr impor tante, mais peut faire l’ob jet d’une sélection. Jean Pierre n’atil pas signalé que les enseignements techniques sont aujourd’hui délaissés par beaucoup de jeunes ? Mais pas tous. Restent ceux qui adorent, et ils suffiront bien, il me semble, à continuer d’ajou ter à la montagne de connaissances préexistan tes et à utiliser ce qui existe déjà. De toutes fa çons, s’il manque réelle ment de scientifiques et de techniciens du monde phy
sique, cela se manifestera par une augmentation de leurs rémunérations, ce qui ne manquera pas de susci ter des vocations. Il est bien plus important, me sembletil, de donner à l’ensemble des enfants scolarisés un sens de l’his toire, d’où nous venons, et les maigres progrès que nous avons fait, depuis 2500 ans, sur le plan de la politique, la résolution des conflits, le respect de l’indi vidu, et l’importance de trouver des solutions aux nombreux problèmes sou levés par la modernité. Mais aussi de leur donner un sens d’émerveillement : nous sommes issus d’une ancienne, très ancienne civilisation, avec beaucoup d’expériences vécues en commun, et beaucoup de leçons à en tirer. Si nous ne faisons pas cet effort, nos fameuses connaissan ces sur le monde physique non seulement ne serviront à rien, mais seront tôt ou tard utilisées pour nous asservir, peut être pour nous anéantir. Il est même urgent de progresser sur notre compréhension de la société moderne, qui évo lue si rapidement. Mais comment faire si nos en fants ne connaissent plus leur propre histoire, les racines profondes de leur civilisation ? Les Grec ques d’Athènes, de Sparte et de Cyrène nous « parlent » à travers les siècles par ce qu’ils nous ont transmis. Or il est question que l’Education Nationale n’enseigne plus le Latin et le Grecque (trop dur, trop compliqué,
A n n é e1 5°, n 8 F é v r i e r 2 0 0 4
D a n s c e n u m é r o :
Editorial de la Pré sidente
La chandeleur
1
2
Recettes de saison 3
Programme Assiduité
Le mois dernier
Mémoire du club
Voici le Rotary
4
5
67
8
a s s e zp a s « moderne », pas as sez utile, pas assez d’élèves…). Coupés de nos racines, que t r a n s m e t t r o n s  n o u s aux archéologues de l’an 4500 ? Quelques morceaux de plastique non biodégradables ? Des terres radioacti ves ? Cervens, le 2 février 2004 Vicky Curzon Présidente 20032004
L e s V e n t s d u L E M A N R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
La Chandeleur
À la Chandeleur l'hiver passe ou prend vigueur
La Chandeleur, autrefois "Chandeleuse", se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Son nom vient du mot "chandelle"
Chandelles et lumières
Il s'agissait à l'origine d'une fête en l'honneur du dieu Pan, durant laquelle cer tainsdébauchésla nuit les rues de Rome en agitant des flam parcouraient beaux.
En 472, le pape Gélase Ier décide de christianiser cette fête et d'en faire la fête de la présentation de Jésus au Temple. Le nom oriental de cette fête prend alors le sens de "rencontre", celle qui eut lieu entre Jésus et le vieillard Siméon; pour les autres, elle garde le sens de "lumière", Jésus étant la lu mière d'Israël, lumière des Hommes.
On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur. Le cierge de la Chandeleur devait être rapporté de l'église jusqu'à chez soi, en restant allumé. On lui prête certains pouvoirs, si l'on en croit le dicton FrancComtois:
Celui qui la rapporte chez lui allumée Pour sûr ne mourra pas dans l'année
C'est ce cierge béni qui est aussi censé protéger de la foudre si on l'allume durant l'orage sans oublier que quelques gouttes de sa cire posées sur les oeufs mis à couver en assureraient la bonne éclosion.
Roue* solaire, pièce d'or... et crêpes!
La survivance d'un mythe lointain se rapportant à la roue solaire* expliquerait la coutume des crêpes (ou des beignets de forme ronde, dans le sud de la F r a nc e ) q u e l'o n s e d oi t de f a ir e à ce tt e p ér i od e . Des siècles durant les paysans ont pensé que s'ils ne faisaient pas de crêpes le jour de la Chandeleur, leur blé risquait d'être carié.
P a g e 2
Si point ne veut de blé charbonneux Mange des crêpes à la Chandeleur
 * ne pas confondre avec la notre !
L e s V e n t s d u L E M A N R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
Recettes de saison  Crêpes savoyardes500 g de pommes de terre, 50 g de beurre, 50 g de gruyère râpé, poivre, muscade, sel, 3 oeufs, 1 dl de crème fraîche, du beurre pour la cuisson, 25 g de gruyère râpé pour la gar niture. Faites, cuire les pommes de terre à l'eau bouillante salée et réduisezles en purée. Ajoutez les 50 g de beurre, les 50 g de gruyère râpé, le poivre et la muscade. Incorporez les oeufs, la crème fraîche et un tout petit peu de sel. Beurrez la poêle et préparez des crêpes comme à l'ordinaire. Lorsqu'une face est dorée, placez un morceau de beurre et retournezla. Servez les crêpes en les saupoudrant de gruyère râpé. Crêpes de blé noir Pour une trentaine de crêpes: 500 g de farine de blé noir (sarrasin), 150 g de fa rine de froment, 1 oeuf entier, 2 c à soupe d'huile, 2 c à café de sel, 1 litre 1/2 d'eau. Versez la farine en fontaine, cassezy l'oeuf, ajoutez l'huile et le sel, délayez pro gressivement avec l'eau. Battez la pâte qui doit être coulante. Laissez reposer 1 h. En Bretagne, ces crêpes très fines se font sur une grande galettière en fonte chauffée au gaz; à défaut, utilisez une grande galettière en fonte; une petite raclette, sert à étaler la pâte (il faut avoir le tour de main), et une p a l e t t e e n b o i s p e r m e t d e r e t o u r n e r l e s c r ê p e s . Ces crêpes de blé noir se servent avec des saucisses grillées et de la moutarde ou bien du jambon, 1 oeuf que l'on casse sur la crêpe et qui cuit dessus, du fro mage râpé (quelquefois les trois ensemble) ou encore, une sardine grillée. Crêpes de la chandeleurPour 8 personnes. Repos de la pâte: 2 h au moins. 400 g de farine, 4 oeufs entiers, 2 pincées de sel fin, 1/2 litre de lait, 1/2 litre de bière, 4 cuillerées à soupe d'huile, 1 sachet de sucre vanillé, 2 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger. Mettez la farine dans un grand saladier, puis travaillezla avec tous les éléments ajoutés les uns après les autres (vous n'aurez peutêtre pas besoin de toute la bière, cela dépend de la farine utilisée ) surveillez la fluidité de la pâte, quand elle est bien lisse, laissezla reposer. Si vous avez une poêle à revêtement antiadhésif vous n'utiliserez pas de matiè res grasses pour la cuisson des crêpes; faitesles fines et laissezles cuire 1 ou 2 minutes de chaque côté. Servezles toutes chaudes, saupoudrées de sucre en poudre et accompagnées de miel liquide, de crème fraîche et de différentes confitures.
P a g e 3
59
L e s V e n t s d u L E M A N
40 30
20 10
R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
57
59
57
62
70
66
FEVRIER 02Fev04Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande 19h45  Conférence d’Olivier COLLIN :  Journée d’appel de préparation à la défense09Fev04 19h00 Réunion du comité  19h45 Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande 15Fev04Ecole de conduite sur glace à FLAINE Sortie 16Fev04Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande 19h45 23Fev04 Yves Edouard GAUD et Vicky CURZON : Autour des fiches de payeMARS 01Mar0419h45 Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande  Conférence du Professeur Georges NIVAT : Comprendre la Russie08Mar0419h45 Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande  Présidence assurée par Georges BARTHE 13Mar04 Séminaire des présidents élus à Bourgoin 15Mar0419h45 Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande 22Mar0419h45 Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande  Présidence assurée par Aldo DALLA ZUANNA : A propos du voyage à Moscou 29Mar0419h45 Réunion statutaire à l’Auberge Gourmande  Conférence du Professeur Nicolas LEVRAT : L’avenir de la région FrancoGenevoiseLes épouses & époux sont cordialement invités aux conférences.
Assiduité 2003/2004
49
60 50
Assiduité
0
P a g e 4
Programme à venir
L e s V e n t s d u L E M A N
R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
Réunion statutaire du 05/01/2004
A l’Auberge Gourmande
Présents
Excusés Visiteurs
Le mois dernier...
AnchisiBelvèzeBertuzziBétempsBoissyColinCurzonGaudRachel RienSarninSchmitt ASchneiderVandenbergh BlancGaidaGangsted Daniel VACCHIERI
Assistance peu nombreuse en ce lendemain de fêtes… Félicitations aux présents. Echanges de vœux et propos de table.
Réunion statutaire du 12/01/2004
A l’hôtel SavoyLéman
Présents
Excusés Visiteurs
AnchisiBartheBelvèzeBertuzziBétempsBlancBrunCollinCurzon DallazuannaFlezGaidaGangstedGantinGaudGauvinGuyonHaugen HenriLetellierMargairazMugnierRachelRienSarninVandenbergh Schmitt A & B M. ALIM. GUYONMme DUPONT JeanineM. LANVERS BernardM&Mme MEROLA AndréMme JOUBERTJOUBA EvelyneVACCHIERI Daniel et 7 épouses
Assistance des grands jours pour écouter la conférence du Professeur André LARONDE. Magnifique diaporama sur la LIBYE antique avec successivement le sanctuaire d’Apollon avec sa très forte influence grecque, le temple d’Artémis, le temple d’Isis, l’Agora place ou l’on traite les affaires, la Nécropole et enfin le port d’Apollonia dont 1/3 est sous les eaux du fait du déplace ment des plaques tectoniques.
Réunion statutaire du 19/01/2004
Chez Claude & Claudine BETEMPS
Présents
Excusés Visiteurs
AnchisiBartheBelvezeBétempsBlancBrunCollinCurzonDallazunna GaidaGantinGaudGauvainGuyonHaugenMugnierParodiRachel RedonRienSarninSchmitt A & BSchneiderVandenbergh BertuzziGangstedLetellierSenglet Daniel VACCHIERIJeanine DUPONTLouis GRANCHAMPMarcel MAR QUET(Chamonix Mont Blanc)Monique LEFEVERT10 épouses
Affluence record pour cetteFondue Savoyardechez Claude et Claudine BETEMPS qui ont or ganisé cette soirée en un lieu exceptionnel ou les talents manuels et artistiques de Claude ont pu s’exprimer. Chacun des présents pourra dire ‘’ j’y étais ‘’. Merci encore à Claudine, Claude, et Philippe .
Réunion statutaire du 26/01/2004
A l’Auberge Gourmande
Présents
Excusés Visiteurs
AnchisiBartheBelvezeBertuzziBrunCollinCurzonGaidaGantinGaud GauvainGuyonHenriLetellierMargairazMauriceMugnierSarnin Vandenbergh GangstedParodiRedonSenglet Daniel VACCHIERIMadame SANDOZ
P a g e 5
L e s V e n t s d u L E M A N
R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
Le mois derniersuite... Quelques nouvelles données par notre présidente. 29 Mai, projet de visite du Château du Clos de Vougeot !! Une liste d’inscription est ouverte. URGENT Inscriptions pour le voyage de MOSCOU Conférence passionnante de Jean Pierre ‘’ OUVRIR le débat National sur l’avenir de l’école ‘’ sui vit d’un débat très animé. Jean Pierre se tient à votre disposition et surtout les nombreux chiffres qu’il à agréablement pré sentés.
Mémoire du Club
ROTARY CLUB THONON LEMAN 23 JUIN 1989 Membres fondateurs et leurs citations lors de la remise de charte Président fondateur : 1 Jean GUYONDomicilié à EXCENEVEX. Chef d’entre prise fabriquant les fours portant son nom. Il est bon comme le pain cuit par ses fours. Secrétaire : 2François BERNARDDomicilié à THONONLESBAINS. No taire Il aime tellement la plume qu’il est deve nu notre secrétaire. Trésorier : 3 Pierre BRAND Domicilié à THONONLESBAINS. Opticien Il excelle dans l’art de suivre les mauvais payeurs à la jumelle et de passer les comptes à la loupe. Protocole :4Alain MOELADomicilié à SCIEZ. Administrateur de sociétés dans l’agroalimentaire. Il pratique mieux que quiconque l’art de vivre. Il cultive avec autant de soin les échanges entre les hom mes que sa vigne de Prailles. Viceprésident :5 Bernard VIOUDDomicilié à THONONLESBAINS  Directeur général d’une société de matériaux. Il est venu de notre club parrain nous apporter à la fois sa jeunesse et son expérience rotarienne. Viceprésident : 6René VIGNONDomicilié à THONONLESBAINS. Directeur de la Banque de France de THONON. C’est un membre venu de notre club parrain et qui a su mieux que quiconque faire la meilleure des compensations. 7 Jacques BOCCARD Domicilié à BONSENCHABLAIS. Directeur d’une société de transport. Le jour où notre club voudra déplacer les montagnes, c’est à lui que nous nous adresserons. 8 Aldo DALLA ZUANNA Domicilié à MESSERY. Président du directoire d’une société de fabrication de bijouterie et joaillerie. L’homme est pour lui la plus précieuse desrichesses. Des mots qui prennent tout leur sens lorsqu’on sait qu’il travaille l’or et le diamant. 9 Alain DARAGON Domicilié à THONONLESBAINS. Architecte D.P.L.G.. Notre fanion est son œuvre. La preuve qu’il a lesensdu dessin et de l’esthétique. 10 Armand DEWAELE Domicilié à MESSERY. Chef d’orchestre et musicien. Nul doute que cet homme fort sympathique sauramaintenir entre nous une grande harmonie. 11 Pierre EMONET Domicilié à BONSENCHABLAIS. Dentiste. Il a le goût de l’aventure. Il surf avec autant de brio sur les mers du sud que sur les caries de ses clients.
P a g e 6
L e s V e n t s d u L E M A N
R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
Mémoire du Club (suite)
12 Bernard ESPINASSE Domicilié à MESSERY. Maire. Ses administrés nous pardonneront de les priver une fois par semaine de cet homme public, soucieux de l’intérêt général et de l’embellissement de sa commune. 13 Henri GUYON Domicilié à THONON. Ingénieur dans l’entreprise familiale. Comment voulezvous que cet homme qui maîtrise parfaitement les techniques des fours à hautes températures n’ait pas pour le rotary le feu sacré. 14 Michel GUYON Domicilié à BRENTHONNE. Anesthésiste réanimateur. Ses centres d’intérêts et ses expériences sont si nombreux qu’à ses côtés on ne risque pas de s’endormir... 15 Veit HEELEIN Domicilié à MESSERY. Cadre informatique chez Digital à GENEVE. Il est né à BERLIN. Il vit en France. Il travaille à GENEVE dans une société américaine. Le Rotary International ne pouvait se priver d’une personnalité si attachante. 16 Roger LE BRAS Domicilié à SCIEZ. Agent général d’assurances. Voilà assurément une belle garantie pour l’avenir.17 Bruno DE LEUSSE Domicilié à NERNIER. Ambassadeur de France, mais surtout Maire de NERNIER. 18 Michel LOMBARD Domicilié à MESSERY. Pharmacien. Nul doute qu’il saura nous préparer les vitamines nécessaires à notre croissance. 19 Louis MERMET Domicilié à PERRIGNIER. Gérant d’une société de serrurerie. Cet homme s’est forgé au fil des ans une personnalité hors du commun. 20 André MEROLA Domicilié à SCIEZ. Général de l’armée de l’air. Pour lui pas de mission impossible... Parviendratil à faire franchir à notre club le mur du son... En tout cas, quand il prend la parole on entend voler une mouche. 21 Preston MURPHY Domicilié à SCIEZ. P.D.G. d’une entreprise d’électronique. Il a pensé que notre club lui ouvrira les portes des clubs du monde entier. 22 Nicolas PERRIN Domicilié à EXCENEVEX. Architecte d’intérieur. ème ème Le 2 ou 3 plus jeune rotarien de France. On va enquêter pour être fixe. 23 Robert PERRET Domicilié à THONONANTHY. P.D.G. d’une société de location de véhicules. Pour cet homme venu de LYON, notre club est la meilleure façon de s’intégrer à notre région et passer avec nous tous un fructueux contrat de longue durée. 24 JeanPierre PARODI Domicilié à SCIEZ. Conseiller économique. En mission officielle en AFRIQUE, est à nouveau parmi nous depuis hier. 25 Jacques PORTIER Domicilié à VEIGYFONCENEX. Fondé de pouvoir dans une société d’informatique. Son sens des contacts humains et sa convivialité font mentir ceux qui prétendent que les hommes de l’informati que ont la froideur des ordinateurs. 26 Yves REDON Domicilié à THONONLESBAINS. Avocat. Aucun tribunal ne me déjugera si je dis que cet homme fort courtois sait tenir la barre. 27 Richard SCHNEIDER Domicilié à SCIEZ. Directeur de division dans une banque d’affaires à GENEVE. Ce n’est pas commettre un délit d’initié que de dire que derrière cet homme d’une grande rigueur se cache une personnalité attachante. 28 Claude VOYER Domicilé à THONON LES BAINS. Directeur financier
P a g e 7
L e s V e n t s d u L E M A N
R O T A R Y C L U B T H O N O N L E M A N
Par économie la version ‘’ papier’’, expédiée ou distribuée aux mem bres non informatisés, est imprimée en qualité brouillon. Ceux qui souhaiteraient une impression améliorée peuvent l’acquérir sur com mande au prix de 3€ au bénéfice du club.
Siège : L’Auberge Gourmande Les Rottes Massongy F74140 DOUVAINE Tel : 04 50 94 16 97 Réunion : Tous les lundis à 19h45 1er, apéritif sans repas Comité 2003/2004 :  Vicky CURZON  Jean BELVEZE  Georges BARTHE  Jean GAIDA  Max RIEN  Erik GANGSTED  Philippe SARNIN Club Contact : VICENZA (Italie)
2003—2004
Pdte Pdt élu VPdt Secr Tres Proto Adj
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Des milliers d’ebooks à tout instant,
sur tous vos écrans
30 jours d’essai offert Découvrir

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi