Hôpital La Meynard Pierre Quitman Fort-de-France Neurochirurgie Norbert Manzo

De
Publié par

CHU Fort-de-france Neurochirurgie Docteur Norbert Manzo la meynard méniongiome à cellules claires de localisation spinale

Publié le : dimanche 22 janvier 2012
Lecture(s) : 637
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
LE MENINGIOME A CELLULLE CLAIRE DE LOCALISATION SPINALE NORBERT MANZO Dr Manzo Norbert* ; Dr Memia-zolo Daniel* ; Pr Smadja Didier** ; Dr Aveillan Mathieu *** ; Warter André**** * Service de Neurochirurgie . CHU FORT de FRANCE. MARTINIQUE. 97200. ** CHU FORT de France. MARTINIQUE. CHU FORT DE FRANE -LA MEYNARD-SERVICE DE NEUROCHIRURGIE 6B. Introduction Le méningiome à cellules claire est une variété histologique est reconnue par OMS en 1993 qui la classe actuellement en grade de malignité II malgré son caractère histologiquement bénin. Environ 70 cas sont cités dans la littérature mondiale, représentant 0.2 % de l’ensemble des méningiomes. Matériel - Méthode A l’âge de 12 ans, cette jeune patiente souffrait de douleurs lombaires insomniantes. Une IRM lombaire a permis de mettre en évidence une tumeur intradurale, extra-médullaire, siégeant en L1-L2, prenant le Gadolinium de manière modérée et homogène . Un traitement chirurgical avec exérèse macroscopiquement totale de la tumeur avait été effectuée (Pr RIVIEREZ). On évoquait un diagnostic de chémodectome ou de paragangliome . A l’âge de 23 ans, elle avait des douleurs neuropathiques mal systématisées au niveau de la jambe gauche. Une IRM lombaire montrait alors une tumeur intradurale extra-medullaire en L3. Une nouvelle intervention chirurgicale a été réalisée en 2009, permettant une exérèse macroscopiquement complète (Dr MANZO) ; histologiquement il s’agissait d'un méningiome à cellules claires (Pr DAUMAS-DUPORT). L'IRM lombaire de contrôle à 10 mois , avec une patiente asymptomatique, montre une lésion en regard de T10-T11. Résultats ou Cas rapporté Le méningiome à cellules claires n’est pas rare chez les adolescents ou les enfants. La récidive est fréquente et peut survenir à des délais variables. La localisation lombo-sacrée de ce méningiome en est caractéristique, de même que son manque d’attache durale. 68 cas décrits dans la littérature, la moitié des cas ont une localisation rachidienne de topographie lombaire.
Conclusion Le méningiome à cellules claires peut s’observer dans toutes les tranches d’âge, mais semble plus fréquent chez les enfants et les adultes jeunes. Au niveau spinal, il est souvent sans attache durale, et malgré l’impression d’une exérèse macroscopiquement complète, il présenterait le long des gaines nerveuses une extension microscopique. Sa surveillance nécessite une grande vigilance, le caractère limité du volume cible est incapable de contrôler l’extension. Nous avons décidé une reprise chirurgicale.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.