La Commission européenne doit protéger nos emplois : les tabaculteurs européens s'opposent aux initiatives de la DGSANCO pour le tabac

Publié par

La Commission européenne doit protéger nos emplois : les tabaculteurs européens s'opposent aux initiatives de la DGSANCO pour le tabac PR Newswire PARIS, September 11, 2012 PARIS, September 11, 2012 /PRNewswire/ -- Malgré les discours apaisants de ces derniers mois, il

Publié le : jeudi 13 septembre 2012
Lecture(s) : 14
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
La Commission européenne doit protéger nos emplois : les tabaculteurs européens s'opposent aux initiatives de la DGSANCO pour le tabac PR Newswire PARIS, September 11, 2012 PARIS,September 11, 2012/PRNewswire/ --Malgré les discours apaisants de ces derniers mois, il semble bien, au vu de certaines indiscrétions parues dans la presse allemande (Die Welt, Bild Zeitung) et spécialisée (Tobacco Journal International…) que le Commissaire Dalli et la Direction Générale de la Santé et des Consommateurs aient programmé une « guerre totale » à la filière tabac, à l'occasion de la refonte de la Directive sur les Produits du tabac. Aujourd'hui, les masques tombent : on ne parle plus seulement de taille d'avertissements sanitaires ou de volonté de ne pas nuire aux intérêts des tabaculteurs, il serait désormais bien question, à l'occasion d'une seconde phase et par le biais d'actes délégués aux Etats Membres, de s'attaquer à l'ensemble des ingrédients, dont le tabac fait partie, qui renforceraient l'attractivité et de promouvoir le « plain packaging » et une standardisation totale des paquets. Cette standardisation, l'UNITAB, les 85 000 tabaculteurs européens et les 400 000 emplois qu'elle représente, la rejettent vigoureusement car elle signerait leur arrêt de mort. Favorisant contrebande et contrefaçon, basée sur des tabacs à bas prix provenant de pays tiers, de qualité douteuse et ne respectant pas les normes sanitaires et environnementales en vigueur dans l'EU, ces mesures seraient inefficaces, voire néfastes, pour la Santé Publique. Elles constituent en outre une discrimination inacceptable contre la production communautaire. Enfin, François Vedel, Secrétaire délégué de l'UNITAB prévient : «la standardisation des paquets engendrera une guerre des prix entre les manufacturiers, contraints de se démarquer de leurs concurrents par tous les moyens et que cette guerre se fera aux détriments des fournisseurs de matière première, les tabaculteurs qui, suite à la disparition des soutiens publics, font déjà face à une rentabilité très aléatoire de leur activité. Est-ce ainsi que l'Union Européenne souhaite maintenir l'emploi dans un contexte de crise économique et sociale sans précédent et de perte de confiance dans les institutions européennes ?» ' '
soutenu des mesures de santé publique proportionnées et efficaces comme l'interdiction des produits contenant des arômes de fruits (raisin, cerise, pêche, voire banana split…), déjà mis en place en Franceou aux Etats-Unis. L'UNITAB est l'union internationale des planteurs de tabac. Elle représente près de 85 000 planteurs en Europe.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.