Le SPIEF 2012 rassemble plus de 5 000 leaders internationaux des entreprises, des finances, des gouvernements, des secteurs des technologies et des médias sous le thème « Le leadership qui fonctionne »

Le SPIEF 2012 rassemble plus de 5 000 leaders internationaux des entreprises, des finances, des gouvernements, des secteurs des technologies et des médias sous le thème « Le leadership qui fonctionne » PR Newswire SAINT-PÉTERSBOURG, Russie, July 2, 2012 SAINT-PÉTERSBOURG, Russie, July 2, 2012 /PRNewswire/ -- Trois présidents, deux premiers ministres et des dizaines de hauts fonctionnaires ministériels, plus de 75 cadres supérieurs figurant dans le palmarès Fortune 1000, et plus de 400 figures commerciales et financières de premier plan de la Russie ont été parmi les 5000 personnes réunies lors du Seizième Forum économique international de Saint-Pétersbourg du 21 au 23 juin pour discuter, débattre et échanger sur ce qui doit être fait pour avoir un « Leadership qui fonctionne. » Pour consulter la version multimédia de ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://multivu.prnewswire.com/mnr/prne/st-petersburg-international- economic-forum/56565 Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a prononcé le discours d'ouverture plénière et quatre autres chefs d'État ont participé au forum cette année : la présidente finlandaise Sauli Niinistö, le président de la République kirghize Almazbek Atambaïev, le Premier ministre macédonien Nikola Gruevski et le Premier ministre kényan Raila Amolo Odinga.
Publié le : mardi 3 juillet 2012
Lecture(s) : 28
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Le SPIEF 2012 rassemble plus de 5 000 leaders
internationaux des entreprises, des finances,
des gouvernements, des secteurs des
technologies et des médias sous le thème « Le
leadership qui fonctionne »
PR Newswire
SAINT-PÉTERSBOURG, Russie, July 2, 2012
SAINT-PÉTERSBOURG, Russie,
July 2, 2012
/PRNewswire/ --
Trois présidents, deux premiers ministres et des dizaines de hauts
fonctionnaires ministériels, plus de 75 cadres supérieurs figurant dans le
palmarès Fortune
1000, et
plus de 400 figures commerciales et financières de
premier plan de la Russie ont été parmi les 5000 personnes réunies lors du
Seizième Forum économique international de Saint-Pétersbourg du 21 au 23
juin pour discuter, débattre et échanger sur ce qui doit être fait pour avoir un «
Leadership qui fonctionne. »
Pour consulter la version multimédia de ce communiqué de presse, veuillez
cliquer sur le lien suivant :
http://multivu.prnewswire.com/mnr/prne/st-petersburg-international-
economic-forum/56565
Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a prononcé le discours
d'ouverture plénière et quatre autres chefs d'État ont participé au forum cette
année : la présidente finlandaise Sauli Niinistö, le président de la République
kirghize Almazbek Atambaïev, le Premier ministre macédonien Nikola Gruevski
et le Premier ministre kényan Raila Amolo Odinga.
Dans un programme officiel d'envergure qui mettait l'accent sur les
interactions entre les leaders du monde et englobait les principaux enjeux
économiques, politiques et technologiques à l'ordre du jour mondial, les
participants pouvaient choisir parmi plus de cent heures de séances plénières,
28 débats interactifs d'experts, 4 petits-déjeuners et déjeuners sectoriels, 10
tables rondes, 7 présentations et d'autres événements intégrant des hommes
politiques et hommes d'affaires de différents pays. Le programme d'activités
du Forum comprenait au total 77 évènements (contre 63 au total en 2011).
Le programme du SPIEF 2012 s'articulait autour de quatre piliers principaux :
La sécurisation de l'avenir
,
La réalisation du potentiel de la Russie
,
Répondre à l'impact des technologies
,
Le leadership mis en évidence
.
Le consensus ayant rassemblé les participants sur les principaux enjeux
auxquels sont confrontés la Russie et le monde comprend notamment la crise
financière européenne, les changements de direction dans les principales
économies, l'instabilité politique au Moyen-Orient, la volatilité des prix de
l'énergie, la demande accrue en provenance des marchés émergents, les
innovations technologiques et leur impact sur les entreprises et la
gouvernance, les nouveaux modèles de coopération commerciale dans le
secteur de l'énergie, et le rôle croissant des économies émergentes dans
l'orientation des programmes régionaux et mondiaux.
Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a présenté un vaste
programme de politique étrangère et intérieure dans son discours en séance
plénière et a indiqué qu'il considérait que sa tâche principale à venir serait de
mettre en œuvre une transformation à grande échelle de l'économie politique
du pays.
Comme le veut la tradition, le Prix mondial de l'énergie a été attribué tandis
que le jury a salué les développements effectués en matière d'équipement
d'énergie pour l'espace. Les lauréats du prix ont été les universitaires Boris
Katorgin, Valery Kostyuk et le scientifique britannique John Rodney Allam et ont
gagné 33 millions de roubles répartis équitablement entre les trois lauréats.
Le SPIEF 2012 a étendu sa série de débats télévisés cette année en impliquant
à la fois des chaînes et des radios nationales et internationales. Russia Today a
co-produit l'émission « European Crossroads: Post-Crisis Scenarios » (Carrefour
européen : scénarios de l'après-crise) en abordant les mesures clés nécessaires
pour renforcer la confiance dans la zone euro. Organisés en coopération avec
la chaine CNBC, les débats se sont articulés autour du thème « Les banques au
21
ème
siècle : de nouveaux modèles pour une nouvelle ère » tandis que
Bloomberg s'est intéressé aux « Nouveaux centres financiers émergents ».
CNN a coorganisé un débat intitulé « La demande des BRIC » tandis que Caixin
Media a diffusé à la télévision un débat sur le modèle économique en mutation
de la Chine intitulé « Évolution ou Interruption ». Enfin, Reuters TV a participé à
la production d'une session sur les changements de stratégie d'investissement
pour les marchés émergents au cours de la session « Identifier l'Alpha ».
Une série de discussions en tête-à-tête intitulée « Des conversations pour faire
la différence » ont été introduites dans le cadre du programme d'activités du
SPIEF
2012 et
comprenait des dirigeants russes et étrangers respectés de la vie
politique, des affaires, des finances et des technologies tels que Henry
Kissinger, Evgueni Primakov, Gérard Lopez, Lloyd Blankfein, Oleg Deripaska, et
bien d'autres.
Des contrats d'une valeur totale de 360 milliards de roubles ont été signés au
SPIEF
2012 et
le nombre de participants a dépassé les 5300 personnes
L'édition 2012 du Forum économique international de Saint-Pétersbourg s'est
avérée plus fructueuse en termes d'accords et de contrats que les années
précédentes. Au total, 84 accords ont été signés dans le cadre du SPIEF 2012
avec 9 contrats ayant une valeur combinée de plus de 360 milliards de roubles,
ainsi que 4 accords de prêts pour 164,4 milliards de roubles.
Le SPIEF 2012 a été relativement équilibré entre les participants russes et
internationaux avec 1 018 représentants d'entreprises russes et 942 cadres
d'entreprises internationales. Parmi les participants au programme officiel du
Forum figuraient plus de 157 dirigeants de grandes entreprises multinationales
et 447 cadres supérieurs d'entreprises russes. 290 dignitaires du gouvernement
et représentants de délégations officielles en provenance de 77 pays ont
assisté au SPIEF 2012.
http://www.forumspb.com
Video: http://multivu.prnewswire.com/mnr/prne/st-petersburg-international-
economic-forum/56565
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.