Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger

Publications similaires

n°654 Du 12 au 18 mai 2012
1,5 €
10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 hebdo@parti-socialiste.fr DirecTeur De la réDacTion eT DirecTeur De la publicaTion David Assouline co-DirecTrice De l a publicaTion Marie-Emmanuelle Assidon réDacTrice en chef Stéphanie Platat ournalisTe réDacTrice Charlotte Collonge (76 58) •phoTo Philippe Grangeaud • Mathieu Delmestre • Benjamin Géminel Aude Guerrucci •maqueTTe Florent Chagnon (79 44) •flashage eT impression PGE (94) Saint-Mandé n° De commission pariTaire : 0114P11223  ss127786772  i n “L’hebdo des socialistes”est édité par Solfé Communications, tiré à 27 500 exemplaires
Campagne présidentielle reTour en images Page 3
Outil militant TracT législaTives Page 4
Président !
l’agenDa 15 mai   Cérémonie de passation de pouvoir à l'Élysée
10 juin17 juin  1ertour  2etour des élections législatives des élections législatives   Retrouvez l’agenda surparti-socialiste.fr
Discours De françois hollanDe à Tulle 6 mai 2012
« Mes cers concitoens
es Français en ce  mai viennent de coisir le canement en me portant à la présidence de la République e mesure l’onneur qui m’est fait et la tâce qui m’attend evant vous e m’enae à servir mon pas avec le dévouement et l’exemplarité que requiert cette fonction ’en sais les exiences et à ce titre ’adresse un salut républicain à icolas aro qui a dirié la France pendant cinq ans et qui mérite à ce titre tout notre respect ’exprime ma profonde ratitude à toutes celles et à tous ceux qui ont par leurs suffraes rendu cette victoire possible
eaucoup attendaient ce moment depuis de lonues années ’autres plus eunes ne l’avaient amais connu Certains avaient eu tant de déceptions et même tant de souvenirs cruels e suis fier d’avoir été capable de redonner espoir ’imaine ce soir leur émotion e la partae e la ressens t cette émotion doit être celle de la fierté de la dinité de la responsabilité e canement que e vous propose doit être à la auteur de la France l commence maintenant ux électeurs et ils sont nombreux qui ne m’ont pas accordé leurs suffraes qu’ils sacent bien que e respecte leurs convictions et que e serai le président de tous Ce soir il n’ a pas deux France qui se font face l n’ a qu’une seule France qu’une seule ation réunie dans le même destin Cacune et cacun en France dans la République sera traité à éalité de droits et de devoirs ucun enfant de la République ne sera laissé de côté abandonné reléué discriminé t la promesse de la réussite sera onorée pour l’accomplissement pour cacun pour sa vie et pour son destin personnel rop de fractures trop de blessures trop de ruptures trop de coupures ont pu séparer nos concitoens C’en est fini  e premier devoir du président de la République c’est de rassembler et d’associer caque citoen à l’action commune pour relever les défis qui nous attendent — et ils sont nombreux et ils sont lourds e redressement d’abord de notre production pour sortir notre pas de la crise a réduction de nos déficits pour maîtriser la dette a préservation de notre modèle social pour assurer à tous le même accès aux services publics ’éalité entre nos territoires e pense aux quartiers de nos villes et aux départements ruraux a priorité éducative l’école de la République qui sera mon enaement ’exience environnementale la transition écoloique que nous devons accomplir a réorientation de l’urope pour l’emploi pour la croissance pour l’avenir
uourd’ui même où les Français m’ont investi président de la République e demande à être ué sur deux enaements maeurs : la ustice et la eunesse Cacun de mes coix cacune de mes décisions se fondera sur ces seuls critères : estce uste et estce vraiment pour la eunesse  t quand au terme de mon mandat e rearderai à mon tour ce que ’aurai fait pour mon pas e ne me poserai que ces seules questions : estce que ’ai fait avancer la cause de l’éalité  stce que ’ai permis à la nouvelle énération de prendre toute sa place au sein de la République  ’ai confiance en la France  e la connais bien ’ai pu autour de cette Francelà que ’ai visitée que ’ai rencontrée mesurer à la fois les souffrances les difficultés de bien trop nombreux de nos concitoens t en même temps ’ai pu relever tous les atouts toutes les forces toutes les cances de notre pas e nous sais capable nous peuple de France de surmonter les épreuves de nous redresser ous l’avons touours fait dans notre istoire touours  ous réussirons encore pour les cinq ans qui viennent  es valeurs de la République : la liberté l’éalité la fraternité la dinité umaine l’éalité aussi entre les ommes et les femmes la laïcité tout cela c’est autant de leviers pour nous permettre d’accomplir la mission qui est la mienne ’ai évoqué tout au lon de ces derniers mois le rêve français l est notre istoire l est notre avenir l s’appelle tout simplement le prorès la lonue marce pour qu’à caque énération nous vivions mieux Ce rêve français qui est celui que vous partae tous de donner
C’est le nombre de voix qu'a recueillies François Hollande lors du second tour de l'élection présidentielle faisant de lui le nouveau président de la République
à nos enfants une vie meilleure que la nôtre  C’est ce rêve français que e vais m’efforcer d’accomplir pour le mandat qui vient de m’être confié Mais auourd’ui même responsable de l’avenir de notre pas e mesure aussi que l’urope nous rearde t au moment où le résultat a été prorammé e suis sûr que dans bien des pas européens cela a été un soulaement un espoir ’idée qu’enfin l’austérité ne pouvait plus être une fatalité t c’est la mission qui désormais est la mienne c’estàdire de donner à la construction européenne une dimension de croissance d’emploi de prospérité – bref d’avenir  t c’est ce que e dirai le plus tôt possible à nos partenaires européens et d’abord à l’llemane au nom de l’amitié qui nous lie et au nom de la responsabilité qui nous est commune Mesdames Messieurs cers concitoens nous ne sommes pas n’importe quel pas de la planète n’importe quelle ation du monde ous sommes la France  t président de la République il me reviendra de porter les aspirations qui ont touours été celles du peuple de France : la paix la liberté le respect la capacité de donner au peuple le droit aussi de s’émanciper de dictatures ou d’écapper aux rèles illéitimes de la corruption  bien oui tout ce que e ferai sera aussi au nom des valeurs de la République partout dans le monde  e  mai doit être une rande date pour notre pas n nouveau départ pour l’urope une nouvelle espérance pour le monde oilà le mandat que vous m’ave confié l est lourd l est rand l est beau ’aime mon pas  ’aime les Français  t e veux qu’entre nous il  ait cette relation celle qui permet tout et qui s’appelle la confiance nfin avant de vous quitter – mais e reviendrai  – e veux saluer tous ceux qui m’ont permis d’être ce que e suis auourd’ui : ma famille ma compane mes proces tout ce qui fait finalement la force d’âme d’un omme ou d’une femme au moment où il briue une rande responsabilité et là au moment où e vais l’exercer e salue aussi les forces politiques le mouvement que ’ai dirié e suis socialiste  ’ai touours voulu le rassemblement de la auce mais plus larement le rassemblement de tous les républicains t e salue les umanistes qui ont permis aussi notre victoire ce soir nfin e salue mon département de la Corrèe  e vous dois tout  ous m’ave touours apporté vos suffraes et encore pour cette élection e pense que nous serons le département qui m’a donné le plus non pas en nombre mais en ampleur par rapport à la population e salue ma ville de ulle la ville que ’ai diriée là où nous sommes  ous m’ave permis par la léitimité des suffraes de pouvoir convaincre auourd’ui tous les Français Mais désormais e suis au service de la France t e suis mobilisé dès à présent pour réussir le canement elle est ma mission tel est mon devoir : servir  ervir la République servir la France servir audelà de nousmêmes servir les causes les valeurs que dans cette élection ’ai portées et qui auront à être entendues ici en France et partout en urope et dans le monde
ive la République  t vive la France  »
souvenirs De campagne « Les Français ont choisi le changement »
1
4
7
10
13
17
18
2
8
11
5
14
9
19
15
3
6
12
16
20 21 22 1 - La Rochelle 2011 • 2 - Second tour des Primaires citoyennes • 3 - Convention d'investiture • 4 - Présentation de l'équipe de campagne • 5 - Meeting du Bourge t • 6 - Déplacement à Saint-Nazaire • 7 - Visite d'Alstom, le Creusot • 8 - Visite au Parlement européen et à la Commission européenne • 9 - Présentation du projet • 10 - Meeting de Dijon • 11 - Meeting de Marseille • 12 - Déplacement à Laval et au Mans • 13 - Meeting de Rennes • 14 - Meeting de Lille • 15, 16 et 17 - Meeting de Vincennes • 18 - Meeting de Bercy • 19 - 1ertour de l'élection présidentielle • 20 - Meeting de Toulouse • 21 - 2etour de l'élection présidentielle • 22 - Rassemblement place de la Bastille urevivez la campagne : en photos sur www.flickr.com/partisocialiste, en vidéos sur www.parti-socialiste.fr
avec
DONNONS UNE MAJORITÉ AU CHANGEMENT
Avec François Hollande, notre Président, donnons au changement une majorité la plus forte possible à l’Assemblée nationale. Candidat-e aux élections législatives dans notre circonscription, ma détermination sera totale pour mettre en œuvre les engagements pris devant les Français :
> Permettre le redressement économique, industriel et agricole et soutenir le produire françaisavec une vraie stratégie industrielle : banque publique d’investissement, livret d’épargne industrie, investissement dans la recherche, formation des salariés ; > Réorienter l’Europe,pour la remettre au service de la croissance et de l’emploi, en renégociant le traité Sarkozy-Merkel sur l’austérité et en appliquant la réciprocité commerciale dans les échanges pour combattre le dumping fiscal, social et environnemental ;
> Équilibrer les finances publiques pour retrouver notre souveraineté face aux marchés, avec l’engagement de revenir à l’équilibre des comptes à la fin du mandat en 2017 ;
> Rétablir la justice, et d’abord la justicesociale (retraite à 60 ans pour ceux qui ont leurs annuités, égalité salariale femmes-hommes, revalorisation de 25 % de l’allocation de rentrée scolaire), mais aussi la justicefiscale avec une tranche d’impôt sur le revenu à 75 % pour ceux qui gagnent plus de 1 million d’euros, etterritoriale (nouvelle décentralisation, défense des services publics de proximité – école, santé, justice, sécurité) ;
> Moraliser la vie publique et rendre l’État impartial, avec le non-  cumul des mandats, la lutte contre les conflits d’intérêt et la corruption, l’indépendance de la justice et des médias.
Pour réussir le changement avec François Hollande, donnons une majorité forte à l’Assemblée nationale les 10 et 17 juin.
www.parti-socialiste.fr