Compréhension des relations interpersonnelles et comportements agressifs chez de jeunes garçons à l'école primaire - article ; n°3 ; vol.44, pg 221-239

De
Publié par

Enfance - Année 1991 - Volume 44 - Numéro 3 - Pages 221-239
L'objectif de la présente étude est de vérifier, chez des garçons du niveau de l'école primaire, s'il y a des différences dans le niveau de compréhension des relations interpersonnelles entre un groupe de sujets agressifs et un groupe de non agressifs. Les conduites sociales des enfants ont été évaluées à trois reprises par leurs enseignants sur une période de six ans. L'appartenance aux différents groupes a été déterminée par les évaluations des enseignants selon que les sujets manifestaient des comportements stables d'agressivité ou non. Les garçons ont été interviewés à 9 et 11 ans pour évaluer leur niveau de compréhension des relations inter personnelles selon le modèle développemental de Selman (1980). L'ensemble des sujets évoluent dans le sens anticipé par le modèle développemental, mais l'hypothèse d'un décalage entre le groupe des sujets agressifs et les autres n'est que partiellement confirmée. Ces résultats sont discutés dans le contexte plus général des relations entre développement sociocognitif et développement de la compétence sociale.
Whether disruptive elementary school boys displayed a developmental lag in their level of interpersonal understanding was investigated. The social-cognitive level of individuals and of friendship understanding, as outlined in the Selman (1980) theory, were compared across two groups of boys contrasted on their level of stable disruptiveness according to teachers. As expected, level of interpersonal understanding moved forward for the two groups within the two years period between the two assessments. Predictions regarding a social-cognitive developmental lag on the part of stable disruptive boys are only partly confirmed. Results are discussed in the larger context of the relationships between social-cognitive development and the development of social competence.
19 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mardi 1 janvier 1991
Lecture(s) : 64
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
Claude Gagnon
Pierre Charlebois
Serge Larivée
Richard E. Tremblay
Compréhension des relations interpersonnelles et
comportements agressifs chez de jeunes garçons à l'école
primaire
In: Enfance. Tome 44 n°3, 1991. pp. 221-239.
Résumé
L'objectif de la présente étude est de vérifier, chez des garçons du niveau de l'école primaire, s'il y a des différences dans le
niveau de compréhension des relations interpersonnelles entre un groupe de sujets agressifs et un groupe de non agressifs. Les
c
o
n
d
u
i
t
e
s
s
o
c
i
a
l
e
s
d
e
s
e
n
f
a
n
t
s
o
n
t
é
t
é
é
v
a
l
u
é
e
s
à
t
r
o
i
s
r
e
p
r
i
s
e
s
p
a
r
l
e
u
r
s
e
n
s
e
i
g
n
a
n
t
s
s
u
r
u
n
e
p
é
r
i
o
d
e
d
e
s
i
x
a
n
s
.
L'appartenance aux différents groupes a été déterminée par les évaluations des enseignants selon que les sujets manifestaient
des comportements stables d'agressivité ou non. Les garçons ont été interviewés à 9 et 11 ans pour évaluer leur niveau de
compréhension des relations inter personnelles selon le modèle développemental de Selman (1980). L'ensemble des sujets
évoluent dans le sens anticipé par le modèle développemental, mais l'hypothèse d'un décalage entre le groupe des sujets
agressifs et les autres n'est que partiellement confirmée. Ces résultats sont discutés dans le contexte plus général des relations
entre développement sociocognitif et développement de la compétence sociale.
Abstract
Whether disruptive elementary school boys displayed a developmental lag in their level of interpersonal understanding was
investigated. The social-cognitive level of individuals and of friendship understanding, as outlined in the Selman (1980) theory,
were compared across two groups of boys contrasted on their level of stable disruptiveness according to teachers. As expected,
level of interpersonal understanding moved forward for the two groups within the two years period between the two assessments.
Predictions regarding a social-cognitive developmental lag on the part of stable disruptive boys are only partly confirmed. Results
are discussed in the larger context of the relationships between social-cognitive development and the development of social
competence.
Citer ce document / Cite this document :
Gagnon Claude, Charlebois Pierre, Larivée Serge, Tremblay Richard E. Compréhension des relations interpersonnelles et
comportements agressifs chez de jeunes garçons à l'école primaire. In: Enfance. Tome 44 n°3, 1991. pp. 221-239.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1991_num_44_3_1977
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.