Interactions verbales parents-enfants :étude longitudinale d'un cas - article ; n°1 ; vol.35, pg 75-87

De
Publié par

Enfance - Année 1982 - Volume 35 - Numéro 1 - Pages 75-87
The verbal interactions between a little girl and her parents (dyadic and triadic sessions), in free-play situations, were tape-recorded at home during three months. At the beginning, the child is twenty -two months old. The speech of the child and the parents was transcribed and analysed for its syntactic, lexical, functional and language-teaching aspects.
On the basis of the longitudinal study, it appears that father's speech is well -suited to the child's linguistic level (modifications and characteristics of a teaching language). Some significant correlations have also been noted among measures computed on father's speech and child's speech. Longitudinal study appears to be a good way to analyse the difficulty of reaching what people have called a « perfect adjustment ».
Few differences were found between father's and mother's verbal behaviours. These differences have not to be interpreted in terms of characteristics intrinsically related to the sexual roles. They have to be regarded as connected with a set of cultural factors.
Les interactions verbales d'une petite fille avec ses parents (sessions dyadiques et triadiques), dans des situations libres de feux, ont été enregistrées à domicile pendant trois mois.
Au départ l'enfant (unique) est âgée de vingt-deux mois. Le langage de l'enfant et des parents a été analysé dans ses aspects syntaxique, lexical, fonctionnel et didactique (pour les seuls parents).
Comme l'avaient déjà montré quelques études tranversales, le langage du père, vu ici sous l'angle longitudinal, présente les caractéristiques d'un langage cherchant à s'adapter au niveau linguistique de l'enfant : modifications et « modélisation ». On relève également im certain nombre de corrélations significatives entre les mesures du langage paternel et celles du langage enfantin. L 'étude longitudinale permet peut-être de mieux saisir la difficulté d'atteindre à ce que l'on a parfois appelé un peu euphoriquement une « parfaite adaptation ». Enfin, les quelques différences constatées entre les comportements langagiers du père et de la mère ne doivent pas déboucher sur des définitions, au niveau linguistique, en termes de rôles (naturels), mais au contraire être lues comme relatives à un ensemble de facteurs psycho-sociologiques (à une culture).
13 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1982
Lecture(s) : 168
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
D. Lafontaine
Interactions verbales parents-enfants :étude longitudinale d'un
cas
In: Enfance. Tome 35 n°1, 1982. pp. 75-87.
Citer ce document / Cite this document :
Lafontaine D. Interactions verbales parents-enfants :étude longitudinale d'un cas. In: Enfance. Tome 35 n°1, 1982. pp. 75-87.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1982_num_35_1_2774
Abstract
The verbal interactions between a little girl and her parents (dyadic and triadic sessions), in free-play
situations, were tape-recorded at home during three months. At the beginning, the child is twenty -two
months old. The speech of the child and the parents was transcribed and analysed for its syntactic,
lexical, functional and language-teaching aspects.
O
n
t
h
e
b
a
s
i
s
o
f
t
h
e
l
o
n
g
i
t
u
d
i
n
a
l
s
t
u
d
y
,
i
t
a
p
p
e
a
r
s
t
h
a
t
f
a
t
h
e
r
'
s
s
p
e
e
c
h
i
s
w
e
l
l
-
s
u
i
t
e
d
t
o
t
h
e
c
h
i
l
d
'
s
linguistic level (modifications and characteristics of a teaching language). Some significant correlations
have also been noted among measures computed on father's speech and child's speech. Longitudinal
study appears to be a good way to analyse the difficulty of reaching what people have called a « perfect
adjustment ».
Few differences were found between father's and mother's verbal behaviours. These differences have
not to be interpreted in terms of characteristics intrinsically related to the sexual roles. They have to be
regarded as connected with a set of cultural factors.
Résumé
Les interactions verbales d'une petite fille avec ses parents (sessions dyadiques et triadiques), dans
des situations libres de feux, ont été enregistrées à domicile pendant trois mois.
Au départ l'enfant (unique) est âgée de vingt-deux mois. Le langage de l'enfant et des parents a été
analysé dans ses aspects syntaxique, lexical, fonctionnel et didactique (pour les seuls parents).
Comme l'avaient déjà montré quelques études tranversales, le langage du père, vu ici sous l'angle
longitudinal, présente les caractéristiques d'un langage cherchant à s'adapter au niveau linguistique de
l'enfant : modifications et « modélisation ». On relève également im certain nombre de corrélations
significatives entre les mesures du langage paternel et celles du langage enfantin. L 'étude longitudinale
p
e
r
m
e
t
p
e
u
t
-
ê
t
r
e
d
e
m
i
e
u
x
s
a
i
s
i
r
l
a
d
i
f
f
i
c
u
l
t
é
d
'
a
t
t
e
i
n
d
r
e
à
c
e
q
u
e
l
'
o
n
a
p
a
r
f
o
i
s
a
p
p
e
l
é
u
n
p
e
u
e
u
p
h
o
r
i
q
u
e
m
e
n
t
u
n
e
«
p
a
r
f
a
i
t
e
a
d
a
p
t
a
t
i
o
n
»
.
E
n
f
i
n
,
l
e
s
q
u
e
l
q
u
e
s
d
i
f
f
é
r
e
n
c
e
s
c
o
n
s
t
a
t
é
e
s
e
n
t
r
e
l
e
s
comportements langagiers du père et de la mère ne doivent pas déboucher sur des définitions, au
niveau linguistique, en termes de rôles (naturels), mais au contraire être lues comme relatives à un
ensemble de facteurs psycho-sociologiques (à une culture).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.