L'influence de l'attachement mère-enfant et des habiletés verbales de l'enfant d'âge préscolaire sur l'étayage maternel dans une tâche de planification simple - article ; n°3 ; vol.48, pg 317-336

De
Publié par

Enfance - Année 1995 - Volume 48 - Numéro 3 - Pages 317-336
Trente-six dyades mère-enfant ont participé à une tâche collaborative de planification : le jeu d'épicerie de Gauvain et Rogoff (1989), adapté en fonction de l'âge des sujets (33 à 47 mois). Les dyades ont été divisées en deux groupes égaux (n = 18) sur la base de leur score de sécurité d'attachement (méthode Q-Sort - Waters et Deane, 1985) et en trois groupes égaux (n = 12) sur la base du qi verbal de l'enfant (Echelle de vocabulaire en image Peabody-Dunn, Thériault-Whalen et Dunn, 1993). Les stratégies métacognitives, les comportements de coordination interpersonnelle, l'exploration des objets et la performance à la tâche ont été codées à partir des vidéos. Les résultats indiquent que les enfants des dyades dont la sécurité est élevée sont davantage impliqués dans les opérations d'exécution de la tâche et dans les opérations métacognitives lorsqu'ils font preuve d'habiletés verbales au moins moyennes — dans le cas de l'exécution des sous-buts — ou élevées — dans le cas des activités métacognitives, et que les mères s'impliquent davantage dans l'exploration du matériel de la tâche, particulièrement lors- que les habiletés verbales de leur enfant sont faibles. Ces patrons d'ajustement ne se retrouvent pas chez les dyades moins secures. Dans la perspective d'une construction sociale de l'intelligence, la prise en compte simultanée des caractéristiques intellectuelles et relationnelles des participants a mis en évidence leur interaction complexe pour influencer la dynamique de la relation d'étayage mère-enfant.
Thirty-six mother-child dyads participated in a collaborative planning task : the model grocery store (Gauvain and Rogoff, 1989), adapted for younger children (33 to 47 months). Two same-size groups (n = 18) were created on the basis of security of attachment scores (Q-Sort methodology - Waters and Deane, 1985), as well as three same-size groups (n - 12) on the basis of children's verbal iq scores (French-Canadian version of the Peabody Picture Vocabulary Test-Dunn, Thériault- Whalen and Dunn, 1993). Metacognitive strategies, interpersonal co-ordination behaviors, object exploration, and task performance were coded from videos. Results showed that in high security dyads, children participated more in task execution and metacognitive operations when they had at least average (for task execution) or high verbal abilities (for metacognitive operations), and mothers were more involved in object exploration, especially when their child had low verbal abilities. Dyads with low security scores did not show any patterns related to child verbal abilities. The discussion focuses on the consideration of the role of both cognitive and socio-affective characteristics of the mother-child dyad within a socio-constructivist perspective of intellectual development. Taking into account both factors reveals complex interactional patterns of influence on maternal scaffolding style.
20 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1995
Lecture(s) : 65
Nombre de pages : 22
Voir plus Voir moins
Sophie Parent
Ellen Moss
L'influence de l'attachement mère-enfant et des habiletés
verbales de l'enfant d'âge préscolaire sur l'étayage maternel
dans une tâche de planification simple
In: Enfance. Tome 48 n°3, 1995. pp. 317-336.
Citer ce document / Cite this document :
Parent Sophie, Moss Ellen. L'influence de l'attachement mère-enfant et des habiletés verbales de l'enfant d'âge préscolaire sur
l'étayage maternel dans une tâche de planification simple. In: Enfance. Tome 48 n°3, 1995. pp. 317-336.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1995_num_48_3_2139
Résumé
Trente-six dyades mère-enfant ont participé à une tâche collaborative de planification : le jeu d'épicerie
de Gauvain et Rogoff (1989), adapté en fonction de l'âge des sujets (33 à 47 mois). Les dyades ont été
divisées en deux groupes égaux (n = 18) sur la base de leur score de sécurité d'attachement (méthode
Q-Sort - Waters et Deane, 1985) et en trois groupes égaux (n = 12) sur la base du qi verbal de l'enfant
(Echelle de vocabulaire en image Peabody-Dunn, Thériault-Whalen et Dunn, 1993). Les stratégies
m
é
t
a
c
o
g
n
i
t
i
v
e
s
,
l
e
s
c
o
m
p
o
r
t
e
m
e
n
t
s
d
e
c
o
o
r
d
i
n
a
t
i
o
n
i
n
t
e
r
p
e
r
s
o
n
n
e
l
l
e
,
l
'
e
x
p
l
o
r
a
t
i
o
n
d
e
s
o
b
j
e
t
s
e
t
l
a
performance à la tâche ont été codées à partir des vidéos. Les résultats indiquent que les enfants des
dyades dont la sécurité est élevée sont davantage impliqués dans les opérations d'exécution de la
t
â
c
h
e
e
t
d
a
n
s
l
e
s
o
p
é
r
a
t
i
o
n
s
m
é
t
a
c
o
g
n
i
t
i
v
e
s
l
o
r
s
q
u
'
i
l
s
f
o
n
t
p
r
e
u
v
e
d
'
h
a
b
i
l
e
t
é
s
v
e
r
b
a
l
e
s
a
u
m
o
i
n
s
m
o
y
e
n
n
e
s
d
a
n
s
l
e
c
a
s
d
e
l
'
e
x
é
c
u
t
i
o
n
d
e
s
s
o
u
s
-
b
u
t
s
o
u
é
l
e
v
é
e
s
d
a
n
s
l
e
c
a
s
d
e
s
a
c
t
i
v
i
t
é
s
métacognitives, et que les mères s'impliquent davantage dans l'exploration du matériel de la tâche,
particulièrement lors- que les habiletés verbales de leur enfant sont faibles. Ces patrons d'ajustement
ne se retrouvent pas chez les dyades moins secures. Dans la perspective d'une construction sociale de
l'intelligence, la prise en compte simultanée des caractéristiques intellectuelles et relationnelles des
participants a mis en évidence leur interaction complexe pour influencer la dynamique de la relation
d'étayage mère-enfant.
Abstract
Thirty-six mother-child dyads participated in a collaborative planning task : the model grocery store
(Gauvain and Rogoff, 1989), adapted for younger children (33 to 47 months). Two same-size groups (n
= 18) were created on the basis of security of attachment scores (Q-Sort methodology - Waters and
Deane, 1985), as well as three same-size groups (n - 12) on the basis of children's verbal iq scores
(French-Canadian version of the Peabody Picture Vocabulary Test-Dunn, Thériault- Whalen and Dunn,
1993). Metacognitive strategies, interpersonal co-ordination behaviors, object exploration, and task
performance were coded from videos. Results showed that in high security dyads, children participated
m
o
r
e
i
n
t
a
s
k
e
x
e
c
u
t
i
o
n
a
n
d
m
e
t
a
c
o
g
n
i
t
i
v
e
o
p
e
r
a
t
i
o
n
s
w
h
e
n
t
h
e
y
h
a
d
a
t
l
e
a
s
t
a
v
e
r
a
g
e
(
f
o
r
t
a
s
k
execution) or high verbal abilities (for metacognitive operations), and mothers were more involved in
object exploration, especially when their child had low verbal abilities. Dyads with low security scores
did not show any patterns related to child verbal abilities. The discussion focuses on the consideration
of the role of both cognitive and socio-affective characteristics of the mother-child dyad within a socio-
constructivist perspective of intellectual development. Taking into account both factors reveals complex
interactional patterns of influence on maternal scaffolding style.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.