La cécité mentale dans l'autisme - article ; n°3 ; vol.52, pg 285-293

De
Publié par

Enfance - Année 1999 - Volume 52 - Numéro 3 - Pages 285-293
Mindblindness in autism
/ have suggested elsewhere that natural selection had produced a minreading system. In this paper, I will briefly describe four mechanisms which can be considered as four separate components of the human mindreading system : the Intentionality Detector (id), the Eye Direction Detector (edd), the Shared Attention Mechanism (sam) and the Theory-of-Mind Mechanism (tomm). I will report some of the most conclusive experiments which support the view that persons with autism are blind to minds, although id and edd are intact.
Dans cet article, l'auteur résume son modèle évolutionniste et développemental d'un système de lecture mentale. Il propose que quatre mécanismes distincts mais interconnectés entrent enjeu dans le fonctionnement de ce système : le premier détecte l'intentionnalité des mouvements, le second reconnaît la direction du regard, le troisième aboutit au partage d'attention et le quatrième permet la compréhension des états mentaux représentationnels.
L'un des arguments en faveur de ce modèle réside dans le fait qu'une psychopathologie développementale comme l'autisme révèle à la fois l'intégrité de certains de ces mécanismes (i.e. la détection d'intentionnalité et la détection de direction du regard paraissent intactes) et l'atteinte des autres (i.e. l'attention conjointe et la compréhension des représentations mentales sont déficitaires). Les expériences les plus significatives testant ces hypothèses sont rapportées ici.
9 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1999
Lecture(s) : 194
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Simon Baron-Cohen
Jacqueline Nadel
La cécité mentale dans l'autisme
In: Enfance. Tome 52 n°3, 1999. pp. 285-293.
Abstract
Mindblindness in autism
/ have suggested elsewhere that natural selection had produced a minreading system. In this paper, I will briefly describe four
m
e
c
h
a
n
i
s
m
s
w
h
i
c
h
c
a
n
b
e
c
o
n
s
i
d
e
r
e
d
a
s
f
o
u
r
s
e
p
a
r
a
t
e
c
o
m
p
o
n
e
n
t
s
o
f
t
h
e
h
u
m
a
n
m
i
n
d
r
e
a
d
i
n
g
s
y
s
t
e
m
:
t
h
e
I
n
t
e
n
t
i
o
n
a
l
i
t
y
Detector (id), the Eye Direction Detector (edd), the Shared Attention Mechanism (sam) and the Theory-of-Mind Mechanism
(tomm). I will report some of the most conclusive experiments which support the view that persons with autism are blind to minds,
although id and edd are intact.
Résumé
Dans cet article, l'auteur résume son modèle évolutionniste et développemental d'un système de lecture mentale. Il propose que
quatre mécanismes distincts mais interconnectés entrent enjeu dans le fonctionnement de ce système : le premier détecte
l'intentionnalité des mouvements, le second reconnaît la direction du regard, le troisième aboutit au partage d'attention et le
quatrième permet la compréhension des états mentaux représentationnels.
L'un des arguments en faveur de ce modèle réside dans le fait qu'une psychopathologie développementale comme l'autisme
révèle à la fois l'intégrité de certains de ces mécanismes (i.e. la détection d'intentionnalité et la détection de direction du regard
paraissent intactes) et l'atteinte des autres (i.e. l'attention conjointe et la compréhension des représentations mentales sont
déficitaires). Les expériences les plus significatives testant ces hypothèses sont rapportées ici.
Citer ce document / Cite this document :
Baron-Cohen Simon, Nadel Jacqueline. La cécité mentale dans l'autisme. In: Enfance. Tome 52 n°3, 1999. pp. 285-293.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1999_num_52_3_3153
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.