Mémorisation et compréhension en lecture oralisée et en lecture silencieuse. - article ; n°3 ; vol.40, pg 197-212

De
Publié par

Enfance - Année 1987 - Volume 40 - Numéro 3 - Pages 197-212
L 'hypothèse d'une meilleure compréhension d'un texte en lecture silencieuse par rapport à celle obtenue à haute voix n 'ayant pas été confirmée, il a été procédé à une nouvelle recherche avec des approches et une méthodologie différentes. Les résultats obtenus ont été comparables, mais ont mieux cerné les niveaux de compréhension : mémorisation ponctuelle, mémorisation relationnelle, intelligence du texte.
L 'équivalence des effets des modalités de lecture pose le problème de la didactique de la lecture à l'école élémentaire puisque l'objectif admis est de préparer de futurs lecteurs adultes pour lesquels la lecture silencieuse est plus efficiente que la lecture à haute voix. La variable fondamentale qu'il faudra étudier et cerner dans une nouvelle recherche sera celle de la part respective que les pratiques lexiques de l'école élémentaire accordent aux deux modalités : silencieuse et à haute voix.
Since the hypothesis that comprehension of a text is better when read silently than when read aloud has not been confirmed, new research has been undertaken in this area using different approaches and methodology. The results are comparable to those in previous research but isolate more clearly différents levels de comprehension, such as : one-off (or single) memorization, relationschip memorization, and textual intelligence.
Equivalence of effects of reading modalities on comprehension raises the issue of reading pedagogy in elementary school, where the recognized objective is to prepare future adults readers for whom silent reading is more efficient. The fondamental variable which has to be studied and defined by new research is the extent to which lexical practices apply to each of the two modalities - silent reading and reading aloud -.
16 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1987
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
Jean Wittwer
G. Bajard
G. Coutelier
H. Dessum
M. Mercan
P. Nargnier
Mémorisation et compréhension en lecture oralisée et en lecture
silencieuse.
In: Enfance. Tome 40 n°3, 1987. pp. 197-212.
Résumé
L 'hypothèse d'une meilleure compréhension d'un texte en lecture silencieuse par rapport à celle obtenue à haute voix n 'ayant
pas été confirmée, il a été procédé à une nouvelle recherche avec des approches et une méthodologie différentes. Les résultats
obtenus ont été comparables, mais ont mieux cerné les niveaux de compréhension : mémorisation ponctuelle, mémorisation
relationnelle, intelligence du texte.
L 'équivalence des effets des modalités de lecture pose le problème de la didactique de la lecture à l'école élémentaire puisque
l'objectif admis est de préparer de futurs lecteurs adultes pour lesquels la lecture silencieuse est plus efficiente que la lecture à
haute voix. La variable fondamentale qu'il faudra étudier et cerner dans une nouvelle recherche sera celle de la part respective
que les pratiques lexiques de l'école élémentaire accordent aux deux modalités : silencieuse et à haute voix.
Abstract
Since the hypothesis that comprehension of a text is better when read silently than when read aloud has not been confirmed, new
research has been undertaken in this area using different approaches and methodology. The results are comparable to those in
p
r
e
v
i
o
u
s
r
e
s
e
a
r
c
h
b
u
t
i
s
o
l
a
t
e
m
o
r
e
c
l
e
a
r
l
y
d
i
f
f
é
r
e
n
t
s
l
e
v
e
l
s
d
e
c
o
m
p
r
e
h
e
n
s
i
o
n
,
s
u
c
h
a
s
:
o
n
e
-
o
f
f
(
o
r
s
i
n
g
l
e
)
m
e
m
o
r
i
z
a
t
i
o
n
,
r
e
l
a
t
i
o
n
s
c
h
i
p
m
e
m
o
r
i
z
a
t
i
o
n
,
a
n
d
t
e
x
t
u
a
l
i
n
t
e
l
l
i
g
e
n
c
e
.
Equivalence of effects of reading modalities on comprehension raises the issue of reading pedagogy in elementary school, where
the recognized objective is to prepare future adults readers for whom silent reading is more efficient. The fondamental variable
which has to be studied and defined by new research is the extent to which lexical practices apply to each of the two modalities -
silent reading and reading aloud -.
Citer ce document / Cite this document :
Wittwer Jean, Bajard G., Coutelier G., Dessum H., Mercan M., Nargnier P. Mémorisation et compréhension en lecture oralisée
et en lecture silencieuse. In: Enfance. Tome 40 n°3, 1987. pp. 197-212.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1987_num_40_3_2956
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.