Environnement et styles de développement - article ; n°3 ; vol.29, pg 553-570

De
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations - Année 1974 - Volume 29 - Numéro 3 - Pages 553-570
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mardi 1 janvier 1974
Lecture(s) : 41
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins

Ignacy Sachs
Environnement et styles de développement
In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 29e année, N. 3, 1974. pp. 553-570.
Citer ce document / Cite this document :
Sachs Ignacy. Environnement et styles de développement. In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 29e année, N. 3,
1974. pp. 553-570.
doi : 10.3406/ahess.1974.293493
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1974_num_29_3_293493Environnement
et styles àe développement
sance devrait que création agression peu comme idéologique années certes suite abusif donnant voire de malgré la tout se et rition également recherche croissance des profits demander son Après La Seul de la En dangereuses ait usages très du prise de temps côté dégradation qui les pas une un celle-ci effet anti-roman et pu camp de ordinateur différents contre progrès viennent se des désarroi de les air honneur nouvelles en et frapper si homme dans alors substituer conscience justiciers au la scientifique ses deux causes socialiste fort le environnement croissance concept Mais spectaculaires adversaires un il du malaise profond de curieusement les derniers nouveau et parades monde chez pour écouler milieu la ce imaginations celui constitue les un et des remise contre-culture fait même les lignes généralisé mieux émergence peut Or symptôme sont traumatisé problèmes siècles de idéologiques atteint capitalistes et aurait-il maintenant la Le de défenseurs en expliquer un pour la libération faire déchaînement et la question développement clivage gauche frustration renversement des croissance plus quelque suffi de par imposer accréditer du et la jeunes et aux environnement ce établissant non-croissance comment là Tiers la fortement et par on les des nouvel problèmes crise la axé met chose révolutionnaires du lui-même valeurs la matérielle droite Monde des proportions sur complet telle Tiers persistance en opinion fondé état ce mass mais doute encore la années autour se thème ou par demeurés Monde justice esprit la sur scindent Trois apparaît de expliquent media telle ou remettre le croissance une publique trente efficacité la des bien-fondé désagréables de apparus qui symptômes sociale perspective société idée les Il cinquante non-crois modalités insolubles et la chacune en est faiseurs misère usage appa fonda- la en est était et vrai fois pas lui ne de la si
tude réalisée dans le cadre du Programme des Nations Unies pour Environnement
GOULET Thé Cruel Choice new Concept in the Theory of Development New York
PP xn-xxi
553 HISTOIRE ET ENVIRONNEMENT
mentalement en cause les objectifs de la société Quoi il en soit le débat est
engagé
Ses simplifications et naïvetés pour ne pas dire mystifications peuvent
irriter Tantôt homme apparaît comme le maître arrogant de la nature et le
démiurge tantôt comme le prisonnier une mécanique échelle planétaire
où productions et pollutions se conjurent pour le broyer et où histoire il
que naturelle dans la mesure où la dégradation de énergie introduit un élément
irréversibilité Pour les uns la qualité de la vie obtient au prix de la limita
tion des productions matérielles pour autres elle est au contraire proportion
nelle abondance des produits
Au-delà de ces efforts encore maladroits il importe de voir une pratique
politique instaure intéressante plusieurs titres le long terme devient
opérationnel explicitation des futurs possibles et le choix des futurs voulus
acquièrent droit de cité approche la fois globale et normative la planifica
tion commence se substituer extrapolation la démarche systémique
supplante les découpages sectoriels légitimés par le cartésianisme La gageure
un développement économique et social continu harmonisé avec la gestion
rationnelle de environnement passe par la redéfinition de tous les objectifs
et de toutes les modalités action environnement est en effet une dimen
sion du développement il doit donc être internalise tous les niveaux de
décision En réalité les problèmes de ressources énergie environnement de
population et de développement ne pourront être correctement per us que ils
sont examinés dans leurs rapports mutuels ce qui implique un cadre conceptuel
unifié de planification
Pour les pays pauvres plus que jamais alternative se pose en termes de
projets de civilisation originaux ou de non-développement la répétition du
chemin parcouru par les pays industrialisés apparaissant ni possible ni
surtout désirable Pour les pays riches il faut limiter avenir le gaspillage de
ressources en voie épuisement relatif les variations des prix pousseront
dans une certaine mesure mais il serait dangereux abandonner ces problèmes
aux aléas du marché élimination de gaspillages et le maintien des niveaux
tolerables des pollutions provoquées soit par la production soit par la consom
mation de certains produits poseront aussi le problème des limites accrois
sement des consommations matérielles au profit des services sociaux con us
au sens le plus large du terme de fa on aboutir un profil de développement
la fois moins intensif en ressources et moins dégradant pour environnement
Ce glissement au niveau des consommations ne pourra se faire sans des change
ments institutionnels dont on mesure mal la profondeur commencer par la
redistribution des revenus et la réduction des inégalités sociales cela viennent
ajouter les problèmes internationaux la prise en charge de environnement
global la mise en valeur des ressources collectives internationales considérées
comme un patrimoine commun de humanité tels les fonds marins) les
impacts sur les pays pauvres des politiques amorcées par les pays riches la
création un ordre international susceptible aider les uns et les autres
redéfinir leurs styles de vie
Voilà de quoi employer une génération de chercheurs en sciences sociales
vrai dire une nouvelle articulation doit se faire entre les de homme
Voir ce sujet le rapport du Symposium des Nations Unies sur la Population les
Ressources et Environnement Stockholm septembre-octobre 1973)
554 SACHS ENVIRONNEMENT ET VELOPPEMENT
et les sciences naturelles pour mieux appréhender interaction des processus
naturels et des processus sociaux où homme est la fois sujet et objet Ajou
tons un sujet conscient de son appartenance la nature et de son devenir
Au-delà une géographie humaine par trop possibiliste et une écologie par
trop déterministe une nouvelle synthèse reste faire où une part les opposi
tions entre anthropologie et histoire auront été abolies et autre part les
modèles de circulation énergie articuleront avec ceux de production et de
circulation de la matière et des valeurs marchandes En attendant la prospec
tive passe par la pratique de histoire opérationnelle au sens braudelien du
terme Pour apprendre dégager les futurs possibles il nous faut commencer
par démontrer les multiples modèles du passé où population ressources énergie
techniques environnement et organisations sociales agencent de fa ons
multiples Dans cette perspective La Terre- et volution humaine de Lucien
Febvre garde après cinquante ans une étonnante actualité
Comment la prise de conscience des problèmes de environnement affecte-
t-elle le champ de vision du planificateur Commen ons par quelques distinc
tions et définitions indispensables
Le terme environnement recouvre une part le bilan des ressources
naturelles identifiées et identifiables existant en quantités finies sur le vais
seau-terre et autre part la qualité de environnement ou si on préfère du
milieu celle-ci constitue un élément important de la qualité de vie et de plus
conditionne les disponibilités et la qualité des ressources renouvelables vrai
dire la ligne de partage entre les ressources renouvelables et non renouvelables
est pas donnée une fois pour toutes Les nuisances peuvent finir par détruire
les ressources renouvelables le recyclage permet un emploi répétitif de telle ou
telle ressource non renouvelable Mais une fa on générale la distinction entre
ces deux groupes de ressources reste valable et utile
Passons maintenant environnement proprement dit Rarement on aura
vu un concept plus ambigu De la multitude des définitions proposées nous
en retiendrons deux largement complémentaires
Pour les spécialistes de approche systémique environnement est constitué
par tout ce qui ne fait pas partie du système intentionnel purposive system
étudié tout en affectant le comportement de celui-ci7 mesure que le système
se dote de politiques de environnement ce dernier se rétrécit et le succès de ces
politiques se mesurera donc par la disparition du concept même de environne
ment qui finira par être internalise par le système
Sans plus jouer au paradoxe soulignons une vertu opérationnelle de la
Cette métascience sociale est postulée et pratiquée par GODELIER Voir Horizon
Trajets marxistes en anthropologie Paris 1973 pp 13-82
Voir ce sujet notre article Histoire globale et Prospective du Tiers Monde
Diogene no 73
FEBVRE La Terre et volution humaine Paris 1922
Le présent travail représente en partie notre étude Ecodesarrollo un aporte la
defenici de estilos de desarrollo para América Latina préparée pour le CEPAL en
juillet 1973
CHURCHMAN The Systems Approach New York 1968
555 HISTOIRE ET ENVIRONNEMENT
définition ci-dessus Elle incite bien identifier les effets écologiques et sociaux
des actions entreprises pour réaliser les objectifs explicites du système inten
tionnel constitué par les politiques de développement Une telle analyse devrait
déboucher sur une redéfinition des objectifs de développement de fa on mieux
contrôler les impacts écologiques et sociaux des actions proposées
Sur un plan différent le Programme des Nations Unies pour Environne
ment PN parle de habitat total de homme Cette définition écologique de
environnement humain inconvénient être trop englobante Mais il est
possible en donner une interprétation plus restrictive
Nous distinguerons dans environnement trois sous-ensembles
le milieu naturel
les technostructures créées par homme
le milieu social8
Pour chacun eux nous nous attacherons étudier effet exercé sur les
conditions de vie et de travail des différents acteurs sociaux et sur le fonction
nement des entreprises est la problématique élargie des externalités positives
et négatives La qualité de environnement sera la fois décrite aide
indicateurs objectifs et appréhendée au niveau de sa perception par les
différents acteurs sociaux où la nécessité de la mise au point un ensemble allant depuis des mesures physiques et chimiques de la qualité
de eau ou de air/jusquaux enquêtes psycho-sociologiques en passant par les
analyses de la disponibilité et accessibilité des équipements collectifs logements
et services sociaux impliquant le recours simultané des statistiques et aux
budgets-temps des différents acteurs
Comme nous avons déjà dit les deux définitions ci-dessus ne excluent pas
La première sensibilise le planificateur aux interrelations entre processus
naturels et processus sociaux La seconde se concentre sur un problème plus
restreint mais néanmoins fondamental pour le choix des objectifs de développe
ment celui de la qualité de environnement proprement dit
Essayons maintenant de mettre en rapport environnement avec la
population P) les techniques T) les ressources naturelles et le produit Y.
Le champ de vision traditionnel de économiste du développement est repré
senté dans la figure aide des techniques disponibles la population
transforme les ressources en produit approprié des fins de consommation et de
reproduction sociale La dialectique qui instaure entre la pression démogra
phique et les fait objet une très vaste littérature portant surle
changement technique et social Est-ce la source du progrès ou de involution
Posée dans ces termes généraux la question pas de réponse Il ne saurait
avoir un seul modèle pour décrire les nombreuses configurations de ces
variables ce qui impose au contraire est un effort systématique de la part
des historiens et anthropologues pour arriver une typologie de situations
partir des données concrètes
Introduisons maintenant environnement La figure indique les
nouveaux rapports pertinents
environnement humain se compose bien entendu aussi hommes voir MALDO-
NADO Environnement et idéologie Paris 1972 15)
En ce sens ouvrage de Engels sur les conditions de la classe laborieuse en
Angleterre apparaît comme un classique de la littérature sur environnement
556 ENVIRONNEMENT ET VELOPPEMENT SACHS
-> et ->- effets sur environnement des modes utilisation des
ressources et des techniques de production employées
-> impact sur environnement des modes de consommation du
produit -> impact sur des établissements humains
dégradation des ressources naturelles du fait des nuisances
-> conditionnement de la production par la qualité du milieu
-> environnement en tant que composante de la qualité de la vie
DIAGRAMME DIAGRAMME
Bien entendu la figure autre but que de signaler les rapports
pertinents devant être considérés dans le cadre une stratégie de compatibilisa-
tion du développement avec la gestion de environnement et venant ajouter
aux dimensions traditionnelles de la planification Au mieux le schéma présenté
ci-dessus donc une valeur heuristique et il devra être modifié dans chaque cas
concret De la même fa on il serait impossible indiquer une fois pour toutes
les variables opérationnelles en vue une telle stratégie Par contre il est
possible de signaler quels niveaux critiques se situera action Nous en voyons
six brièvement décrits ci-dessous
La structure de consommation qui son tour dépend de la répartition
du revenu et de ensemble des valeurs reconnues par la société
Le régime socio-politique et plus particulièrement la fa on dont il prend
en charge les coûts sociaux la règle de économie de marché est de laisser les
entreprises internaliser les profits et externaliser les coûts alors en écono
mies socialistes ou mixtes tat peut théoriquement changer cette règle de jeu
Les techniques employées où une distinction impose entre addition de
la dépollution escalade de production et de nuisances qui en découlent une
557 ET ENVIRONNEMENT HISTOIRE
part et la mise en service de techniques non destructrices du milieu où par
conséquent la dimension de environnement été internalisée 10
Les modalités utilisation des ressources naturelles et de énergie
analysées sous aspect du gaspillage des rares des possibilités qui
offrent au recyclage des déchets et même du contrôle du taux obsolescence
de certains biens durables et équipements de fa on diminuer utilisation des
ressources rares qui sont incorporées 11
Les fa ons de occupation des sols les mêmes productions et activités
menant des effets très divers selon leur localisation
Enfin la taille le rythme de croissance et la répartition de la population
étant entendu que la taille seule de la population ne saurait être un indicateur
de sa pression sur les ressources naturelles les quelques centaines de millions
habitants des pays riches pesant beaucoup plus lourd que les quelques
milliards habitants du Tiers Monde du fait de leur consommation élevée par
tête habitant
Vu la complexité du thème et les multiples fa ons agencement possibles
entre les variables opérationnelles pertinentes il ne saurait être question on
en doute bien de proposer une seule stratégie de développement Nous voilà
ramenés la recherche des futurs alternatifs
Le concept éco-développement12 est issu de ces considérations géné
rales Il aspire en effet définir un style de développement particulièrement
adapté aux régions rurales du Tiers Monde ce qui ne veut pas dire que on ne
puisse pas étendre aux villes comme on le verra propos du Nouveau Bombay
Ses caractéristiques les plus marquantes sont les suivantes
Dans chaque éco-région effort porte sur la mise en valeur de ses
ressources spécifiques pour la satisfaction des besoins fondamentaux de la
population en matière alimentation logement santé et éducation ces besoins
étant définis une manière réaliste et autonome de fa on éviter les effets
néfastes de démonstration du style de consommation des pays riches 13
10 La catégorie des techniques non destructrices du milieu est plus large que celle des
techniques douées définies la fois comme ne portant aucune atteinte au milieu
exigeant pas beaucoup de capital ni de hautes qualifications et pouvant par surcroît
être appliquées une petite échelle Voir ce propos HARPER Technologies douées
et critique du modèle occidental de développement 11 Perspectives vol III no 1973 et
notre parue dans la même revue sous le titre Techniques douces projets de
civilisation développement
11 On ne saurait trop insister dans ce contexte sur importance instituer un
système de comptes patrimoniaux de la nature pour être même de bien repérer les
consommations qui impliquent amenuisement irréversible du capital de la nature ou
si on préfère le taux exploitation de environnement pour ce dernier concept voir le
beau livre de WILKINSON Poverty and Progress an Ecologyc Model of Economie
Development London 1973 et également DASMANN MILTON FREEMAN Ecological
principles for Economic Development London 1973
Environnement 12 Maurice STRONG lancé idée Directeur éco-développement Exécutif du Programme au cours de des la première Nations Unies réunion pour du
Conseil Administratif de ce Programme tenu Genève en juin 1973
Comme écrit juste raison économiste pakistanais MAHBUB UL HAQ the
developing countries have no choice but to turn inwards in much the same way as
558 ENVIRONNEMENT ET VELOPPEMENT SACHS
homme étant la ressource la plus précieuse éco-développement doit
contribuer avant tout sa réalisation Emploi sécurité qualité des rapports
humains respect de la diversité des cultures ou si on préfère mise en place
un éco-système social jugé satisfaisant font partie du concept Une symétrie
se dessine entre apport potentiel la planification de écologie et de anthro
pologie sociale
identification la mise en valeur et la gestion des ressources naturelles 14
se fait dans une perspective de solidarité diachronique avec les générations
futures la déprédation est sévèrement proscrite et épuisement inévitable
long terme de certaines ressources non renouvelables mitigé par une double
démarche qui consiste éviter leur gaspillage et utiliser aussi souvent que
possible les ressources renouvelables qui convenablement exploitées ne
devraient jamais se tarir
Les impacts négatifs des activités humaines sur environnement sont
réduits moyennant le recours aux procédés et formes organisation de produc
tion permettant de profiter de toutes les complémentarités et utiliser les
déchets des fins productives
Dans les régions tropicales et sous-tropicales tout particulièrement mais
aussi partout ailleurs éco-développement mise sur la capacité naturelle de la
région pour la photo-synthèse sous toutes ses formes Comme par ailleurs la
première directive appliquée énergie conduit donner beaucoup impor
tance utilisation des sources locales énergie et préférer des moyens de
transport autres que la voiture particulière il devrait en résulter un profil
réduit de consommation énergie provenant des sources commerciales et en
particulier hydrocarbures)
éco-développement implique un style technologique particulier les
directives ci-dessus ne pouvant être appliquées dans la plupart des cas sans le
développement de techniques appropriées Deux remarques imposent ici
La mise au point éco-techniques est appelée prendre une place très
importante dans les stratégies éco-développement pour la bonne raison que
la compatibilisation objectif divers économiques sociaux écologiques
peut se faire convenablement ce niveau le changement technique apparaissant
comme la variable multidimensionnelle par excellence du jeu de la planification
Mais il serait erroné assimiler tout simplement éco-développement un
style technologique Il sous-entend des modalités organisation sociale et un
système éducation nouvelle
Le cadre institutionnel pour éco-développement ne saurait être défini
une fois pour toutes sans égard pour la spécificité de chaque cas pas plus
ailleurs que les nouvelles formes institutions rurales postulées par la
Banque Mondiale pour rendre enfin efficace attaque contre la pauvreté
absolue dans les zones rurales et pour mettre profit le potentiel des masses
pauvres du Tiers Monde en mettant la portée du petit paysan des équipements
Communist China did twenty-three years ago and to adopt different style of life
seeking consumption pattern more consistent with their own poverty pots and pans
and bicycle and simple consumption habits without being seduced by the life style of
the rich Crisis in Development Strategies World Development vol no 1973 29)
i4 Il ne faut jamais oublier que le concept même de ressources naturelles relève de la
culture comme le dit SAUER les ressources naturelles sont les estimations une
civilisation sur son milieu cité par GOUROU Pour une géographie humaine Paris 1973
240)
559 ET ENVIRONNEMENT HISTOIRE
et des techniques de production adaptés ses conditions économiques et
écologiques 15 Nous pouvons quand même énoncer trois principes de base
éco-développement exige la mise en place une autorité horizontale
capable de dépasser les particularismes sectoriels concernée par toutes les
facettes du développement et jouant constamment sur la complémentarité des
différentes actions entreprises
Une telle autorité ne saurait être efficace sans la participation effective des
populations concernées la réalisation des stratégies éco-développement
Celle-ci est indispensable pour la définition et harmonisation des besoins
concrets identification des potentialités productives de éco-système et
organisation de effort collectif pour sa mise en valeur
Enfin il faut assurer que les résultats de éco-développement ne soient pas
compromis par la spoliation des populations qui le réalisent au profit des
intermédiaires qui insèrent entre les communautés locales et le marché
national ou international
Les principes pourraient être appliqués sans trop de difficultés dans les
régions du Tiers Monde où la réforme agraire été réalisée et aussi partout où
les structures communautaires sont demeurées vivantes
Un complément nécessaire des structures participatives de planification
et de gestion est une éducation qui prépare argument vaut fortiori pour
éco-développement où il faut par surcroît sensibiliser les gens la dimension de
environnement et aux aspects écologiques du développement En dernière
instance il agit comme nous avons déjà dit de faire internaliser cette
dimension donc de changer le système des valeurs par rapport aux attitudes
dominatrices face la nature ou au contraire de préserver et renforcer là ou
elle subsiste encore attitude de respect pour la nature qui caractérise certaines
cultures 16 Ce résultat peut être obtenu indifféremment par le truchement de
éducation formelle et informelle expérience chinoise est cet égard très
instructive On pu remarquer que les éco-techniques mises en uvre en Chine
ne diffèrent pas sensiblement de celles que autres sociétés paysannes ont
connues et pratiquées Mais ce qui est neuf est la prise de conscience qui
précède et accompagne leur application 17 et en conditionne ampleur
Bref éco-développement est un style de développement qui dans chaque
éco-région insiste sur les solutions spécifiques ses problèmes particuliers
compte tenu des données écologiques mais aussi culturelles des nécessités
immédiates mais aussi du long terme Il opère donc avec des critères de progrès
relativisés chaque cas adaptation au milieu postulée par les anthropologues
15 Voir ce propos le récent discours de Robert McNamara Président de la Banque
Mondiale Address to the Board of Governors Nairobi 24 septembre 1973 et les
travaux du Comité de planification de Développement des Nations Unies et Institut
de Recherche des Nations Unies pour le Social sur approche unifiée la
planification
16 Le développement traditionnellement défini signifie toujours une priorité incondi
tionnelle reconnue la culture sur la nature Par contre comme le souligne Claude VI-
STRAUSS chez les primitifs le rapport entre la culture et la nature se revêt une certaine
ambiguïté cette dernière est la fois pré-culture et sous-culture mais surtout contient
une composante surnaturelle Anthropologie structurale II Paris 1973 374)
17 Voir en particulier WHITNEY Ecology and Environmental Control in
Development Experience numéro spécial de The Annals of the American Academy
of Political and Social Science mars 1973 vol 31 no pp 95-109
560 SACHS ENVIRONNEMENT ET VELOPPEMENT
jouant un rôle important Sans nier importance échanges nous
reviendrons encore il essaie de réagir la mode prédominante pour les
solutions prétendument universalistes et les formules passe-partout Au lieu
de faire une place par trop grande aide extérieure il fait acte de foi en la
capacité des sociétés humaines identifier leurs problèmes et leur apporter des
solutions originales tout en inspirant des expériences des autres inscrivant
en faux contre les transferts passifs et esprit imitation il met honneur la
self-reliance18 Sans basculer dans un écologisme outrancier il suggère au
contraire un effort créateur pour profiter de la marge de liberté offerte par le
milieu est toujours possible pour grandes que soient les contraintes climatiques
et naturelles La diversité des cultures et des réalisations humaines obtenues
dans des milieux naturels comparables en témoignent élogieusement Mais la
réussite passe par la connaissance du milieu et la volonté de parfaire un équi
libre durable entre homme et la nature Les échecs et les désastres dans
lesquels ont sombré certaines sociétés offrent un témoignage non moins éloquent
du prix élevé de incapacité gérer les rapports entre homme et la nature
aide de quelques exemples empruntés aux domaines de production de
nourriture de logement énergie industrialisation de ressources naturelles
renouvelables de conservation de ressources et organisation des services
sociaux nous allons illustrer le champ application des stratégies éco-
développement en nous attachant plus particulièrement aux éco-techniques
La nourriture
La révolution verte du moins dans sa première phase est inspirée une
philosophie de développement universaliste et diffusioniste qui croit trop aux
vertus du transfert des techniques et la généralisation de quelques variétés
miraculeuses de blé et de riz Nous ne pouvons pas aborder ici le dossier
complexe et controversé de ses résultats et nous contenterons donc de rappeler
que de nombreuses analyses critiques insistent sur les limites de son applicabilité
du fait elle suppose résolu le problème irrigation et exige par surcroît de
nombreux inputs industriels Par ailleurs elle contribué une polarisation
sociale croissante et une répartition encore plus inégale des revenus dans les
campagnes Enfin elle comporterait un risque écologique dû la réduction de
la variété génétique et extension de monocultures plus vulnérables aux
épidémies que la polyculture
Faut-il en conclure que les emprunts culturaux et agriculture moderne
devraient être proscrits en déplaise certains tenants de agriculture dite
biologique nous rejetons une telle perspective Il suffit énumérer les plantes
originaires Amérique que le reste du monde cultive hui pour se
rendre compte de absurdité une telle hypothèse sans ajouter que se priver
engrais et insecticides chimiques amènerait dans immédiat une chute de
18 Ce terme anglais consacré par Emerson repris dans le contexte qui nous intéresse
par Ghandhi et plus récemment encore par NYERERE àà Essays on Socialism Dar
Es Salaam 1968 un contenu que la traduction fran aise habituelle développement
autocentré rend très imparfaitement
561

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.