SERVICE DE PRESSE (Courriel : info@ambafrance-gh.org / Site ...

De
Publié par

SERVICE DE PRESSE (Courriel : info@ambafrance-gh.org / Site ...

Publié le : lundi 11 juillet 2011
Lecture(s) : 136
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
SERVICE DE PRESSE (Courriel :info@ambafrance-gh.org/ Site Internet :www.ambafrance-gh.org) REVUE DE LA PRESSE GHANEENNE SEMAINE N° 18 : Du 25 au 30 avril 2009 Rédactrice : Marie-Hélène Hoba Liste des journaux auxquels le poste est abonné : Agence de presse :Ghana News AgencyPresse généraliste : Daily Graphic, Ghanaian Times, Daily Guide, The Chronicle, The Heritage, The Statesman, The Daily Dispatch, The Insight, The Ghana Palaver, The Independant, Accra Daily Mail, The Crusading Guide, Gye Nyame Concord, Ghanaian Voice, Public Agenda, Ghanaian Observer, Free Press, Weekly Standard. Presse économique: The Business Chronicle, Business and Financial Times, Businessweek, Graphic Business Presse variété-culture: The Mirror
Cette revue de presse a été élaborée à partir d’articles parus dans la presse ghanéenne et ne peut en aucun cas être considérée comme reflétant les vues du Ministère des Affaires étrangères et européennes sur les sujets abordés.
1
AFFAIRES INTERIEURES SITUATION POLITIQUE ET SOCIALE Célébration des 10 ans de règne d’Otumfo Osei Tutu II, roi des Ashantis ou Asantehene Les célébrations des dix ans de règne de l’Asantehene, le roi des ashantis, ont été perçues comme une véritable « fête culturelle » (Daily Graphic, 27/04/09). Vêtus de leurs tenues traditionelles, des plus beauxkente, le Roi et les membres de sa cour accueillaient de hauts dignitaires parmi une foule massive remplissant le stade de Kumasi le 26 avril. La presse indique seulement qu’il y avait des « milliers de personnes présentes » et qu’au moins 50 d’entre-elles se seraient évanouies. L’IGP, Mme Mills-Robertson, responsable des services de police, était venue s’assurer des mesures de sécurité mises en œuvre (« IGP Rocks Kumasi »,Daily Guide, 25/04/09). Des officiels, dont laChief JusticeGeorgina Wood, ont pris place dès 7h du matin, pour assis-ter à la venue du Roi. Chefs traditionnels de la sous région (Bénin, Togo), du continent (Afrique du Sud), anciens Chefs d’Etat africains (Olusegun Obasanjopour le Nigeria, Ahmed Tejan Kabbahpour la Sierra Léone et Festus Mogae pour le Botswana) ou d’autres personnalités telles Winnie Mandela ou l’ancien Premier Ministre espagnol,Jose Maria Aznar, étaient présents. Si l’arrivée de l’invité d’honneur, lePrésident Atta Millsa suscité un vif enthousiasme de la foule, Arrivée d’Otumfo Osei Tutu II sur son palanquin © Joy FMce seraient l’ancien PrésidentRawlingset le candidat du NPP à l’élection présidentielle de 2008,Nana Akufo-Addo, qui auraient provoqué les acclamations les plus fortes (« Rawlings, Akufo-Addo steal show »,The Independant, 28/04/09). L’ancien Vice Président,Aliu Mahama, a rejoint le cortège des hauts dignitaires parmi lesquels se trouvait également leDr Paa Kwesi Nduom, candidat du CPP pour la présidence en 2008. Tous sont venus saluer l’Asantehene, qui a eu du mal à serrer les mains de tous ses hôtes « vu le nombre de bracelets en or qu’il avait autour du bras » observe le reporter duDaily Graphic(27/04/09). L’Otumfo Osei Tutu II a prononcé un discours insistant sur la complémentarité des règles de gouvernance traditionnelles et modernes, en citant la mise en place de l’Alternative Dispute Resolution(ADR), un mécanisme de médiation dont le succès serait sans démenti (Daily Graphic, 27/04/09). Lançant, en partenariat avec les américains et les britanniques, une fondation caritative, l’Otumfo Osei Tutu II Foundation, qui récoltera des fonds pour venir en aide aux couches les plus vulnérables de la population, essentiellement les enfants et les femmes, l’Asantehene a annoncé qu’il envisageait désormais de mettre sur pied une « Université royale » (« Royal Varsity in the Offing »,Daily Graphic,27/04/09). Remerciant le roi des Ashantis, le Président Atta Mills a « profité » de cet événement pour indiquer que le processus du changement était engagé et qu’il allait prochainement effectuer une tournée des régions pour remercier la population d’avoir voté pour lui (The Chronicle, 28/04/09). La presse n’a pas créé de polémique « politique » sur cette célébration des dix ans de règne d’Otumfo
2
Osei Tutu II, même si l’ancien Président Kufuor n’a finalement pas honoré l’invitation du Roi qui s’était promis de réunir les trois ème chefs d’Etat de la 4 République. LeDaily Guide a cependant vu dans l’intervention de l’ex Président Rawlings, des propos déplacés sur le sujet choisi par l’Université de Kumasi (la KNUST), « Renforcer la démocratie en Afrique », lors d’un symposium organisé le 24 avril pour les anciens chefs d’Etat africains. Ses arguments sur les mérites des coups d’Etat, que Rawlings aurait vantés auprès de ses pairs, notamment celui qu’il a mené le 4 juin 1979 au Ghana, auraient gêné le public et notamment la communauté diplomatique (« JJ defies Protocol » ,Daily Guide, 28/04/09).La garde royale © Joy FM L’article duDaily Graphicrésume de la sorte : Volant la vedette à tout le monde, c’est la sortie du trône royal, leGolden Stool, qui aurait attiré l’attention de tous : les déçus ont été nombreux indique la presse, « ils n’ont pas pu le voir alors qu’il était posé devant le Roi, sur son palanquin » (Daily Graphic, 27/04/09). Changement de pouvoir : le retour des véhicules et logements de fonction attribués aux ministres en une de l’actualité ghanéenne Les titres de la semaine ont principalement été consacrés à la question du retour par les anciens membres du gouvernement des voitures et logements de fonction qui leur avaient été attribués sous la Présidence Kufuor. « 22 Peugeot 607 volés par des Ministres NPP et leurs subalternes » titre leGhana Palaverdu 27 avril. Une liste nominative a été diffusée à la presse. Le secrétaire d’Etat à l’Information, Samuel Okudzeto Ablakwa, tenait une conférence de presse à ce propos: « Le gouvernement n’est pas en mesure d’acheter de nouvelles voitures de fonctions pour les ministres vu le coût que cela impliquerait », ajoutant « il récupérera donc les véhicules des anciens fonctionnaires pour les utiliser » (Ghanaian Times, 30/04/09). Le Ministre a par ailleurs indiqué que le prix fixé par la société Inter City STC lors du rachat des voitures, à titre privé, par les anciens ministres NPP n’était pas correct : « 102 véhicules ont été vendus au prix de 3500 GHc alors qu’ils valaient 40 000 dollars. Ce ne sera pas facile de les récupérer » a-t-il déclaré. Les logements de fonction font également l’objet de polémiques : « 14 ventes de propriété d’Etat à des Ministres NPP doivent être révisées » titre leDaily Graphicdu 28 avril. Des personnalités haut placées du parti sont impliquées : Jake Obetsebi-Lamptey, Alan Kyerematen ou Boniface Saddique sont entre-autres cités. Ce-dernier a vivement réagi à ces accusations : « Tout a été fait en bonne et due forme » a indiqué l’ancien Ministre des Ressources en Eau, Travaux publics et Logement à la presse (Daily Graphic, 29/04/09). Nominations des MMDCEs en régions Centre et Volta Le Président Atta Mills a rendu publique la liste des dix personnes nommées pour êtreMetropolitan, Municipal and District Executives (MMDCEs) en régions Volta et Centre (Daily Graphic, 25/04/09). Les huit autres régions du pays ont procédé à l’approbation des nominations présidentielles. Les cas de désapprobation ont finalement été moindres par rapport à ce que la presse avait annoncé. Pourtant appuyée par le Secrétaire d’Etat au gouvernement local et au développement rural, la nomination de Mme Perpetual Annan commeChief executive de South Dayi a été rejetée (Ghanaian Times, 29/04/09). D’après l’actif défenseur des droits de l’homme, Nana Oye Lithur, qui tient une chronique dans le Daily Graphic, le Président Mills n’a pas nommé assez de femmes à ce poste (Daily Graphic, 28/04/09). Politique-ouverture de la « saison cacao »: l’électeur ghanéen conscient de sa liberté de vote L’éditorial duGhanaian Times30 avril («  du est consacré à? ») Another political cocoa season l’observation d’un phénomène de la vie politique ghanéenne. A cette période de l’année s’ouvre la période politique dite « saison du cacao » : chaque parlementaire ou maire doit distribuer, donner quelque chose en nature ou en monnaie, à sa circonscription ou à sa ville pour s’assurer un nouveau mandat. Pour l’éditeur duGhanaian Times, ce temps est révolu : l’électeur ghanéen est de plus en plus conscient du pouvoir qu’il a entre les mains. La « saison politique du cacao » sera bientôt révolue.  3
CPP : il est temps de collecter de fonds pour le parti si celui-ci veut être présent en 2012 Les adhérents duConvention People’s Party(CPP) vont devoir payer mensuellement une cotisation au parti. Les membres de la direction expliquent que de trop nombreux bureaux du parti ne peuvent pas honorer leurs engagement électoraux du fait d’un manque de fonds. La cotisation sera de 3 GHc par mois pour les « anciens ». Les responsables du parti espèrent ainsi faire progresser l’influence du CPP pour les élections de 2012 ; ils conseillent également à leurs bureaux régionaux d’organiser des jeux pour les jeunes (Daily Graphic, 29/04/09). Proches de la Présidence : Gbevo Lartey et PV Obeng sur la sellette ? D’aprèsThe Statesman, deux proches du Président Mills, membres de son « gang des cinq » comme on les surnommerait à la Présidence, seraient sur la sellette. Gbevo Lartey, leNational Security Coordinatorl’ancien Présidentcontrôler » , chargé de « Rawlings, serait fortement critiqué par le Président Mills et le Vice Président Mahama : ils lui reprochent les récentes interventions de Rawlings sur la lenteur du nouveau gouvernement et sa trop grande liberté d’action. Pour PV Obeng, qui a PV Obeng dirigé l’équipe de transition et qui serait le conseiller principal de Mills, de hauts cadres du parti pousseraient Mills à l’évincer de son entourage. Kwabena Adjei, le Président du NDC, « aurait une dent » contre Obeng : celui-ci ne l’aurait pas soutenu pour être Directeur du port de Tema, une place plus « juteuse » que son actuelle nomination auGhana Education Trust Fund(The Statesman, 30/04/09). Double inscription électorale: le Président de la Commission électorale demande des poursuites Lors d’un forum entre la Commission électorale et laCoalition of Domestic Election Observers(CODEO), le Président de la Commission électorale a déclaré qu’il avait fourni à la police une liste de 230 personnes, militants NPP ou NDC, qui s’étaient inscrites dans plusieurs bureaux de vote. Le Dr Afari Gyan s’est étonné de ce que la police n’ait pas engagé les poursuites à leur encontre, la double inscription électorale étant un crime passible d’emprisonnement. Interrogée par leGhanaian Times, la nouvelle responsable des services de police, l’IGP Mills Robertson, a indiqué qu’elle n’était pas au courant de cette affaire (Ghanaian Times, 30/04/09). La semaine constitutionnelle : une réforme de la Constitution ghanéenne est à envisager Le 28 avril s’ouvrait la neuvième semaine constitutionnelle organisée par laNational Commission for Civic Education(NCCE) : un cercle de réflexion constitué de parlementaires, professeurs, représentants politiques et autorités traditionnelles, était réuni pour discuter des changements à envisager dans le droit public ghanéen. Une réforme de la Constitution de 1992 a été annoncée au nom du Président Mills par la Ministre du Commerce et de l’Industrie, Mme Hanna Tetteh. Le contenu de la réforme n’a pas été révélé : l’idée est de revoir certains aspects critiques du système constitutionnel qui devraient permettre au Président de mettre en place les principes de bonne gouvernance qu’il avait énoncés dans son programme électoral. Il souhaite une démocratie plus en phase avec ses citoyens : pour lui, les élus sont redevables envers leurs électeurs et la lutte contre la corruption, notamment dans les services publics, doit être proscrite (Daily Graphic, 29/04/09,Ghanaian Times, 30/04/09). Côté parlementaire, leMajority Leader, Alban Bagbin, a annoncé qu’un Institut parlementaire allait être établi : le projet est en cours d’élaboration avec le GIMPA, l’école de haute administration. Par ailleurs, les députés devraient pouvoir prochainement, pour chacun d’entre eux, recruter un assistant parlementaire et disposer d’un fonds propre. Cette dernière mesure avait déjà été annoncée par le Président Mills lors de son Discours à la Nation (Daily Graphic, 30/04/09). Présentation des projets de lois : un Ministre peut-il en remplacer un autre ? Une question parlementaire fait débat : alors que le Ministre de l’Energie devait présenter un projet de loi, lePetroleum Bill, devant les députés et qu’il était absent, leMajority Leader, M. Alban Bagbin, a demandé à la Speaker si un autre Ministre, à savoir celui du gouvernement local et du développement rural qui était présent, pouvait le faire à sa place. Sous la précédente administration, il avait été admis que leMajority Leaderou sonDeputy, qui étaient tous deux ministres, pouvaient prendre la place d’un ministre devant présenter son projet de loi s’il était absent. Or, avec le gouvernement Mills, la configuration est différente : ni Alban Bagbin, leMajority Leader, ni John Tia, leDeputy Majority Leader,  4
ne sont Ministres et le Président n’a pas nommé de Ministre des affaires parlementaires. Pour le Minority Leader, Osei Kyei Mensah-Bonsu, la possibilité demandée par Alban Bagbin n’est pas recevable. Certains préconisent une intervention rapide du Président s’il veut que l’Assemblée puisse travailler efficacement (Ghanaian Times, 25/04/09). Dissolution du comité de direction de la Banque centrale par le Président : un avocat NPP attaque Suite à la dissolution du comité de direction de la Banque centrale, un avocat NPP, Maître Sam Okudzeto, qui faisait lui-même partie de l’institution, a déposé une plainte. Pour lui, il y a violation des règles du pays : aucune source juridique ne donnerait pouvoir au Président pour procéder de la sorte. Un juriste de renom, le Professeur Kofi Kumado, soutient la démarche (The Chronicle, 28/04/09). Pour l’éditorialiste duChroniclec’est une sonnette d’alarme qui est tirée : la période de (29/04/09), transition ne devrait pas occasionner de tels remaniements. Social Nord : le Vice Président lance un projet d’agriculture de 104 millions de dollars pour le Nord Le Vice Président John Mahama était à Tamale le 24 avril pour lancer leNorthern Rural Growth Programme: il s’agit d’un programme de 5 ans qui devrait toucher plus de trois millions de (NRGP) personnes visant à développer les filières agricoles des graines, des nourritures animalières et des fruits et légumes, autant pour l’importation que pour l’exportation. Ce projet est cofinancé par l’International Fund for Agricultural Development(IFAD), la Banque Africaine de Développement (BAD) et le gouvernement ghanéen(Daily Graphic, Ghanaian Times, 25/04/09) 25 avril : Le journée mondiale contre le paludisme au Ghana A l’occasion de la journée mondiale contre le paludisme le 25 avril, de nombreux articles sont parus dans la presse. Une synthèse des actions entreprises au niveau international, particulièrement sous l’égide de l’OMS, est publiée dans leDaily Graphic25 avril (« Counting malaria out with du preventive, control measures »). Concernant le Ghana, une moyenne de 4 500 décés directement liés à la maladie, dont 1500 enfants et une soixantaine de femmes enceintes, serait recensée chaque année. Le paludisme serait la cause de 20 % de la mortalité infantile et de 40 % des malades se rendant dans les structures de santé. Pour lutter contre ce fléau, un vaccin anti paludéen est en cours de test : 2500 enfants ghanéens vivant à Kintampo et à Agogo l’expérimentent. Il s’agit du RTTS, élaboré en 1987 par l’Institut GlaxoSmith en Belgique et en cours de certification par l’OMS. Les premières étapes du test sont très encourageantes : d’ici 3 ans, la phase d’expérimentation devrait être achevée et il y a de forts espoirs de la part des scientifiques de voir ce vaccin aboutir. Connu sous le nom d’AMMREN, l’Africa Media and Malaria Research Network, dont Mme Charity Benka est la représentante au Ghana, le projet est également testé au Kenya, au Gabon et au Mozambique (Ghanaian Times, 28/04/09 etDaily Guide, 30/04/09). De son côté, le gouvernement a annoncé l’interdiction des importations de médicaments reconnus inefficaces dans le traitement de la maladie, l’utilisation de mollécules associées étant nécessaire. Il souhaite encourager la production locale d’Arthesunate-Based Combination Therapyreconnue la plus efficace. Un programme de mise à disposition de moustiquaires pour les foyers aurait porté ses fruits, mais le Ministre de la Santé, le Dr Yankey, a annoncé qu’il souhaitait aller plus loin dans la lutte contre le paludisme dans le pays. Une campagne nationale de diffusion massive de produits d’éradication de moustiques pourrait être lancée prochainement (Daily Graphic, 27/04/09). Hôpitaux publics : le Ministre de la santé préoccupé par les infrastructures de Korle Bu Le Ministre de la Santé, le Dr George Sipa-Yankey, s’est rendu à l’hôtal public de Korle Bu pour indiquer à la direction qu’il était impératif de remplacer les ascenseurs du service de maternité. Le Ministre, accompagné duNational Security Advisor, le Brigadier General Nunoo Mensah, a eu des propos très fermes : « Je n’admets aucune excuse financière » a-t-il lancé à l’un des représentants de la direction (Ghanaian Times, 25/04/09).  5
Construction d’un nouvel hôpital et d’un centre de lutte contre le paludisme à Teshie (Accra) Le Président Mills était le 29 avril à Teshie, un quartier d’Accra, pour lancer les travaux de construction d’un nouvel hôpital d’une capacité de 100 lits, auquel s’ajoutera un centre de lutte contre le paludisme devant servir à toute la sous région. Les travaux, réalisés par une entreprise chinoiseGeo-Engineering Corporation, se chiffrent à 13 millions de dollars. Le gouvernement chinois y contribue à hauteur de 7,5 millions de dollars sous forme de don. Au cours de la cérémonie d’inauguration, le Président Mills a rappelé qu’il souhaitait que le système de sécurité sociale mette rapidement en place la cotisation unique : les assurés sociaux devraient payer une seule fois leur adhésion sécurité sociale au lieu du système actuel qui est mensuel (Ghanaian Times, Daily Graphic, 25/04/09). SITUATION ECONOMIQUE ET FINANCIERE Le Président Mills s’entoure d’une équipe d’économistes Un communiqué du porte parole Ayariga indique que le Président Mills a constitué une équipe de 10 personnes formant sonEconomic Advisory Council. L’ancien haut cadre de la Banque mondiale, le Dr Gobind Nankani, dirigera l’équipe. A ses côtés, on trouve le frère du Président, le Dr Cadman Atta Mills, mais aussi le roi Togbe Afede XIV, Ishmael Yamson, Fred Ohene Kena, Professeur KN Afful, Dr Emmanuel Ablo, Paa Kwesi Amissah-Arthur, Dr KY Amoako et Joel Hyde. Les seules indications fournies par le communiqué sont queCadman Mills, « l’EAC collaborera étroitement avec les institutions existantes qui oeuvrent dans larère du Président formulation des politiques économiques, de leur développement et de leur mise en œuvre » (The Chronicle, 29/04/09). Retrait de la Loi Pétrole et gaz en cours d’adoption devant le Parlement Le Secrétaire d’Etat à l’Energie, le Dr Kwabena Donkor, a annoncé que le nouveau gouvernement avait l’intention de retirer du Parlement le projet de loi en cours d’adoption Pétrole et gaz, qui avait été préparé par l’ancienne administration : « Notre nouveau gouvernement veut mettre en place les bonnes institutions et les politiques les plus transparentes qui soient pour le secteur pétrolier et gazier, ceci afin d’en retirer les bénéfices les meilleurs pour la Nation en termes de développement durable et d’équilibre social » a-t-il indiqué (Daily Guide, 29/04/09). Rachat de Ghana Telecom par Vodafone : le Ministre des Communications au siège de Vodafone Alors qu’il revenait d’un forum sur les télécommunications à Lisbonne, le Ministre des Communications, Haruna Iddrisu, s’est rendu à Londres le 28 avril où il a eu une réunion avec la direction de la société Vodafone. Lorsque le Ministre était dans l’opposition en 2008, Vodafone a pu racheter 70 % des parts de Ghana Telecom alors que son camp y était farouchement opposée. Pour Haruna Iddrisu, il n’est pas question de remettre en cause le rachat de la société de télécommunications ghanéenne par la société britannique mais de voir pourquoi certaines clauses ont été insérées dans le contrat de vente. La clause d’indemnité de juridiction des personnes impliquées dans la vente ou l’inclusion de l’attribution du câble national de fibre optique à Vodafone attirent la suspiscion du Ministre qui a mis en place un comité d’enquête de 5 membres (Ghanaian Times, 29/04/09 pour des sourcesMyjoyonline.com). Arrivée d’un géant de la publicité : DDB Worldwide s’installe au Ghana La société Doyle Dane Bernbach (DDB Worldwide), présentée comme un « géant de la publicité et de la communication », s’installe au Ghana. Listée sur leNew York Stock Exchange, la société voit de nombreuses opportunités d’affaires au Ghana, qui lui servira de point d’appui pour la sous région (Daily Graphic, 29/04/09).
6
AFFAIRES REGIONALES/INTERNATIONALES Bilatéral Ghana-Libye : le Vice Président se rend en Libye sur invitation du leader Mouammar Kadhafi Répondant à l’invitation du Chef d’Etat Mouammar Kadhafi, qui exerce actuellement la Présidence de l’Union africaine, le Vice Président ghanéen sera en Libye pour une visite d’Etat du 28 au 30 avril. Le renforcement des relations bilatérales et les questions liées à l’Union africaine devraient constituer le cœur de leurs entretiens (Daily Graphic, 29/04/09). Ghana-Nigeria : 5 nigérians extradés Cinq ressortissants nigérians, impliqués dans un réseau de prostitution, vont être extradés. Les trois femmes, soumises au réseau, vont être remises à des centres de protection. Les deux autres extradés, des hommes auteurs du réseau, vont être remis aux autorités de police nigérianne. Les responsables de police ghanéenne ont insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une extradition basée sur un accord de coopération policière visant à lutter contre le trafic d’êtres humains entre les deux pays (Ghanaian Times,30/04/09) Multilatéral Grippe H1N1 : de l’alerte rouge à l’interdiction des importations de viande porcine En début de semaine, les autorités ghanéennes indiquaient qu’il n’y avait aucune crainte à avoir sur une éventuelle propagation du virus H1N1 au Ghana : « les autorités sanitaires sont suffisamment équipées pour détecter les cas anormaux dans leur système de contrôle routinier », indiquait le chef de département des services vétérinaires du Ministère de l’Agriculture. « Nous sommes parés pour toute éventuelle propagation du virus » ajoutait le Directeur général duGhana Health Service, le Dr Elias Sory, qui indiquait qu’un niveau d’alerte rouge avait été donné dans le pays. D’après lui, les stocks de médicaments constitués lors des menaces de propagation de la grippe aviaire en 2007, pourront être utilisés en cas de pénétration du virus H1N1 (Daily Graphic, 28/04/09). En fin de semaine, l’indicateur d’alerte de l’OMS ayant atteint un grade supérieur, le gouvernement ghanéen a décidé d’interdire l’importation de viande porcine, de quelle origine qu’elle soit (Daily Graphic, 30/04/09). La mesure était préconisée par l’éditorialiste duGhanaian Observerle début de la semaine ( dès Ghanaian Observer, 29/04/09). Demande d’extension du plateau continental : le Ghana va présenter sa demande à la commission spécialisée des Nations unies Alors que les demandes d’extension de plateau continental auprès de la Commission des limites du plateau continental (CLCS) des Nations-unies doivent être déposées avant le 13 mai 2009, le Ministre des Terres et Ressources Naturelles, M. Collins Dauda, a annoncé que le Ghana allait présenter son dossier. Suite à un rapport rendu public en 2000 et élaboré parl’International Seabed Authority, l’Autorité Internationale des Fonds marins, le pays pourrait acquérir 1,23 milliard de tonnes de pétrole et 650 millards de mètres cubes de gaz en exploitation offshore si la marge continentale du Ghana était étendue au delà des 200 milles marins, pour totaliser une zone de 15 000 km2. Les ressources en hydrocarbures ne seraient pas les seules envisagées : phosphates, or, platine, chromate, manganèse et nodules pourraient représenter un atoût supplémentaire important pour le pays. Ce projet a été initié dès 2007 avec la mise en place duGhana National Continental Shelf Delineation Project (GNCSPD) puis repris par le nouveau gouvernement. Un comité interministériel, leMinisterial Oversight Committee, regroupant 6 ministères, a préparé le dossier de candidature. Le Commonwealth et leFederal Institute of Geoscience and Natural Resource d’Allemagne ont apporté un appui technique, dont le Ministre des Terres et Forêts s’est montré reconnaissant. Celui-ci doit conduire la délégation devant se rendre à New York prochainement pour soumettre le dossier de candidature du Ghana. Il devrait être accompagné d’autres officiels du gouvernement et de scientifiques de renom. Lors de la présentation du dossier, il a été rappelé que le Ghana avait été le deuxième pays africain Collins Dauda à avoir ratifié la convention de Montego Bay sur le droit de la mer (Daily Graphic, Ghanaian Times, Business and Financial Times, 28 au 30/04/09).  7
Le Ministre des Communications du Ghana élu Président du Conseil de l’UIT à Lisbonne Lors de la dernière Conférence générale de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) qui avait lieu à Lisbonne, Haruna Iddrisu, le Ministre des Communications du Ghana, a été élu Président er du Conseil de l’organisation. Ses fonctions prendront effet au 1 octobre 2009. A ce titre, il devra s’occuper de la mise en œuvre des plans stratégiques et des programmes de l’UIT, notamment dans les pays en voie de développement (ITU-D : secteur du développement des télécommunications). Son principal objectif est de favoriser l’accès à internet dans les pays en développement. « En Afrique, les connections internet sont essentiellement concentrées sur les régions Nord et Sud ; 3 % seulement de la population d’Afrique de l’ouest aurait accès au réseau » : telles sont les remarques du Ministre faites au journaliste du daily Graphic (Daily Graphic, 25/03/09). A noter également les propos du ghanéen Spio-Garbrah lors de ce sommet des télécommunications à Lisbonne, ce-dernier étant le Directeur général de l’organisation des télécoms pour le Commonwealth : « Nous avons besoin de politiques qui développent des partenariats public-privé dans le secteur pour améliorer les télécommunications dans les communautés rurales » a-t-il indiqué (The Independant, 27/04/09). S io-Garbrah FMI-Banque mondiale : une mission d’experts bientôt dans le pays … M. Samuel Sallas-Mensah, Secrétaire exécutif duRevenues Agencies Governing Board, a annoncé qu’une mission d’experts du FMI et de la Banque mondiale allait venir dans le pays prochainement. Il s’agirait d’intégrer de nouveaux programmes : un rapport final devrait être rendu en mai prochain pour que le gouvernement puisse présenter les nouveaux programmes en juillet au Parlement (Daily Graphic, 27/04/09). Alors que le Ghana devrait bénéficier de davantage de prêts du FMI D’après le Secrétaire d’Etat aux Finances et à la Planification économique, Seth Teppeh, le Ghana est en cours de discussions avec les institutions de Bretton Woods pour obtenir davantage de fonds de leur part. Il indique que, côté FMI, on n’atteindrait pas les un milliard de dollars, comme l’espère la presse, mais on n’en serait pas loin. Il rappelle que le pays a arrêté d’emprunter auprès de la Banque mondiale et du FMI en 2007, mais que la crise financière internationale aurait des répercussions graves impliquant un changement d’attitude. En outre, la Banque mondiale n’imposerait pas le contenu des réformes structurelles que le Ghana devrait adopter : ce serait au nouveau gouvernement de les définir et les mettre en oeuvre (Business and Financial Times, 29/04/09). Le service de l’auditeur général ghanéen se distingue au niveau continental L’auditeur général, M. Edward Dua Agyeman, était en Zambie le 21 avril pour recevoir le prix du meilleur service d’audit de l’organisation AFROSAI E. Promue par la Suède, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, cette organisation veut encourager la promotion des services publics d’audit. Pour la région Afrique, qui rassemble 23 pays anglophones, le service ghanéen de M. Dua Agyeman a été choisi cette année pour son rapport sur les logements de fonction des personnels de police de 2008. Il était en compétition serrée avec l’Afrique du Sud et le Botswana (New Crusading Guide, 30/04/09).
Assurances : laNational Insurance Commissionveut davantage réguler le secteur LaNational Insurance Commissionvient d’annoncer qu’elle imposait à toutes les sociétés (NIC) d’assurance oeuvrant dans le pays, de déposer 10 % de la somme représentant leur capital sur un compte bancaire ouvert auprès de laGhana Commercial Bank. Le but serait de contrôler ces société qui doivent, conformément au code des assurances ghanéens (Act 724), posséder cette somme dont un minimum de 100 000 dollars est imposé. Certains d’entre-elles seraient en infraction : l’autorité régulatrice, la NIC, veut ainsi assurer le sérieux du secteur (Business and Financial Times, 27/04/09).
8
COOPERATION France-Ghana : la caravane culturelle, projet de l’Ambassade de France, fortement médiatisé A l’occasion de l’annonce de la tournée de la caravane culturelle, un projet mis en place par le service de coopération culturelle de l’Ambassade de France, de nombreux articles sont parus dans la presse ghanéenne. Les pages culturelles duGhanaian Times(25/04/09),Daily Graphic (25/04/09),The Mirror(25/04/09),Daily Guide(28/04/09) ouGhanaian Voice(29/04/09) y sont consacrées. Du 30 avril au 7 mai, des artistes ghanéens (danseurs, musiciens, acteurs) sont regroupés pour jouer un spectacle itinérant : ils iront dans les principales villes du pays, notamment Accra, Kumasi, Obuasi. La présence d’un certains nombre d’artistes du show biz ghanéen a attiré l’attention des journalistes : Reggie Rockstone, Kwaw Kese, DJ Black, Abena Takyi sont entre-autres cités. Michel Crespin, le « pape de l’art du théâtre de rue en France » (Ghanaian Times), est présenté comme le directeur artistique du projet aux côtés du ghanéen Panji Anoff. Tous les articles font référence à l’Ambassade de France qui a mis sur pied ce projet avec l’appui de Vodafone. Les propos du conseiller de Coopération et d’Action culturelle, Arnaud Dornon, ont été particulièrement soulignés: « Les ghanéens sont à l’affût de choses nouvelles : c’est pourquoi il est temps que les artistes se mettent au défi et aient l’opportunité de montrer leurs réels talents et capacités de scène » a-t-il indiqué au journaliste duGhanaian Times.
La caravane culturelle lors des répétitions
9
IMAGES DE LA FRANCE Au Ghana, le groupe français Total s’associe à la journée mondiale contre le paludisme … Plusieurs articles sont parus dans la presse ghanéenne sur l’association de la filière ghanéenne du groupe français Total à la journée mondiale contre le paludisme le 25 avril. Total Ghana organisait une campagne d’information sur les dangers du paludisme. Pour ce faire, séances de projection documentaire pour le personnel de la société, distribution de livrets d’information au public (225 stations « bonjour ») et création d’un jeu éducatif sur le paludisme pour les enfants ont été utilisés. Le groupe aurait attribué 20 000 dollars à la lutte contre le paludisme pour les communautés les plus vulnérables dans les régionsGreater Accra,WesternetAshanti(Business and Financial Times, 29/04/09 et Businessweek,27/04/09). … et fait une donation de 500 GHc A l’occasion d’un festival traditionnel de la communauté d’Effutu, proche de Winneba, un représentant du groupe Total au Ghana a remis un chèque de 500 GHc aux autorités traditionnelles ainsi que des tee shirts. LeBusinessweek(27/04/09), leChronicle(29/04/09) et leDaily Graphic(30/04/09) ont repris l’information. Spectacle de danse organisé par l’Alliance française et l’Ambassade de France Le spectacle de danse du 28 avril des troupes Nejib Ben Kalfallah de Tunisie et Baninga du Congo était annoncé dans le Daily Graphic du 25 avril. L’Alliance Française d’Accra et l’Ambassade de France étaient présentées comme organisatrices de l’événement (« Night of dance at Alliance française »,Daily Graphic, 25/04/09). Les évolutions du joueur ghanéen Dede Ayew en championnat de football de ligue 1 en France LeGhanaian Times du 29 avril consacre un article spécial à la prestation du joueur ghanéen Dede Ayew, « fils de la légende du football Abedi Ayew Pele » comme l’indique le journal, en championnat de ligue 1 en France. « Le milieu de terrain ghanéen Andre Dede Ayew a marqué son troisième but en saison de Ligue 1 en France alors qu’il jouait dans son équipe de Lorient qui a fait match nul 1-1 contre Toulouse » indique le journaliste. D’après l’article, le joueur devrait venir jouer pour les Black Stars, l’équipe nationale ghanéenne, pour les qualifications coupe du monde pour 2010. Dede Ayew Le français Dominique Strauss-Kahn illustre l’actualité FMI Un article indiquant que le Fonds Monétaire International (FMI) avait reçu pour mission de jouer un rôle central dans la gestion de la crise financière internationale est illustré d’une photo de son Directeur, le français Dominique Strauss-Kahn (Business and Financial Times, 29/04/09).
le français Dominique Strauss-Kahn
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.