Détection, caractérisation d'objets 3D et simulation d'évolution morphologique appliquée à l'infiltrabilité de préformes fibreuses

De
Publié par

Sous la direction de Gérard Vignoles, Christian Germain
Thèse soutenue le 25 novembre 2008: Bordeaux 1
Cette thèse associe analyse d’image et modélisation physico-chimique afin de caractériser l’infiltrabilité d’un milieu poreux. Infiltrabilité signifie : « propension d’un milieu poreux à se laisser pénétrer par un fluide apportant un dépôt solide ». Une application est la fabrication de composites à matrice céramique par dépôt chimique en phase gazeuse (CVI). Des études ont montré que l’agencement des fibres d’un matériau composite a un impact sur sa densité finale. Nous proposons d’étudier l’évolution du milieu poreux au cours de l’infiltration pour des architectures complexes. La première étape consiste en la segmentation et la caractérisation de composites déjà densifiés obtenus par micro-tomographie. Les objets à segmenter sont des fibres quasi-cylindriques. Deux outils ont été développés : un estimateur optimal de l’orientation vers l’axe de cylindres, et un algorithme de détection et de caractérisation d’objets quasi-cylindriques. Appliquée aux composites fibreux, cette étape fournit un bloc contenant les fibres. Il constitue le milieu poreux complexe dont on cherche à caractériser l’infiltrabilité. La seconde étape est la modélisation à l’échelle des fibres du procédé CVI. Elle utilise des marcheurs aléatoires, avec une gestion de l’interface du solide par « marching cube simplifié». L’algorithme proposé est novateur car il prend en compte simultanément les réactions chimiques, le transport de gaz en régime raréfié ou continu et l’évolution temporelle de la morphologie d’un milieu poreux. Le couplage des deux étapes permet de comparer le dépôt issu de la segmentation à celui résultant de la simulation dans divers régimes physiques. Il est alors possible d’effectuer une analyse inverse des conditions d’élaboration à partir de la morphologie du dépôt. Les outils proposés permettent aussi de comparer l’infiltrabilité de différentes architectures fibreuses.
-Traitement d’images
-Segmentation et reconnaissance de cylindres
-Orientation
-Milieux poreux
-Composites à Matrice Céramique (CMC)
-Infiltration Chimique par Phase Vapeur
-Modélisation
-Marching cube
-Marches aléatoires
This thesis connects image processing and physicochemical modeling to characterize the infiltrability of porous media. Infiltrability means “ability of a porous medium to receive a solid deposit brought by penetration of a carrier fluid”. A practical case is the preparation of ceramic-matrix composites by Chemical Vapor Infiltration (CVI). Various studies have proved that the fiber arrangement in preforms of composite materials affects the density of the material at the final stage. In this work, the morphological evolution of complex 3D porous media during the gas-phase infiltration is studied. The first step consists in the segmentation and characterization X-ray Micro Tomography of the infiltrated composite. The objects to be segmented are quasi cylindrical fibers. Two tools have been developed: an optimal estimator of the orientation toward the axis; and an algorithm to detect and characterize quasi cylindrical objects. Applied on images of fiber-reinforced composites, this approach makes it possible to obtain the block containing the fibers. This block is the complex porous medium used for infiltrability characterization. The second step addresses the fiber-scale modeling of CVI. It is based on random walkers and fluid / solid interface management by a simplified marching cube. Our algorithm is innovative since it handles simultaneously chemical reactions, gas transport in rarefied and continuum regimes, and the morphological evolution of porous structure. By combining these two steps, we can compare the deposit obtained by segmentation to simulated deposits obtained in various physicochemical regimes. This allows performing an inverse analysis of the actual deposition conditions from the morphology of the deposit. The provided computational approach also allows the comparison of different porous textures with respect to their infiltrability.
Source: http://www.theses.fr/2008BOR13685/document
Publié le : jeudi 27 octobre 2011
Lecture(s) : 61
Nombre de pages : 238
Voir plus Voir moins





+

H

Z

G



;

J



,

.

,







+

D

(



B

E

B

D



G







+



I

Q















G

c

G





D
!
G

.
"
G


#







$
H
%

&
J
'
Y
$
Z
(

&

%
H
)
\
&
)
*

+
]
'
:
$

(
E
$

,
H
%
$
-
E
$
Y

C
%

$
\
,

.
>
/

0
H
,

-
%
1
3
2
J
$
=
,

$

)

(

$

'


G
-
D

"
3

$


B
-
J
$
D
2

*

4
\
5
2
6


B
7
D
8
>
6
\
9
$
:
D
;

9

5

<
A
<

=



>
>
?
M
@
"
5

;



.

&
D
2

*

&
G
A
$
)

$
T


-
^
*
?
'
Z
$

3

*
G
+

(
B
$

(

$

!
,

,
7
.

E

(



H

E
,

.

$

%

-

+
>
'
Z
-

)

$
a


+

B


R

R
C
*
D


3
E

F
4
B
9

;
G

.


E




B
H
H
H


E
$
F

B
f

R
G
B
,
D
E

I
>

"
D
!
J


E

,
-
C
C

D

I
,


K

K
J
K
O
K
Z
K
O
K

K

K

K

K
E
K

K
A
K

K
W
K

K
7
K

K

K

K

K

K
-
K
G
K

K
>
K
"
K
G
K
\
K

K
$
K
-
K
)
K

K


S
!
D

E




7
>



Z

>


L


[
7

"



"
G
7




E



.


"






$

,

)
!
J

H

G

E
M


5

]

6

=
N
6
!
M

[

Z








>
(



H
"








R


!
R

%

*

G



_

G










>
D



D
4


C



E


O


`
P
C





C
"

4

4
>

Z

M
P
[

Z

7

"




"
G

E





B


Q
*

H



H


"


,

-

.

G





b


!
6

:

d
4
<

4


Q




e
>
(



H
Q








R



R

%

*

G
K
H
K
J
K
.
K
J
K

K
H
K

K
F
K

K
.
K
J
K
E
K

K
B
K
Z
K
7
K

K

K

K
-
K
I
K

K

K

K

K
H
K
D
K

K

K
J
K
E
K

K

K
E


)
'
R
/
S
E

J



Z
E



E

I






.
D



3


B

G
D


Y


T
E
E

I




D
J
`

G





H
%
Z
R
O


E
"



.
E

D



3
B

G


C
)
D
A
E
)

J
,



B
Z



M

>
B
.


J



U
B

G
V

W
$
W
*
V
G
U
D
X

X
H


+





0





























1































#

























Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi