Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger




AVERTISSEMENT

Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le
jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la
communauté universitaire élargie.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l'auteur. Ceci
implique une obligation de citation et de référencement lors
de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction
illicite encourt une poursuite pénale.


➢ Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr




LIENS


Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 122. 4
Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 335.2- L 335.10
http://www.cfcopies.com/V2/leg/leg_droi.php
http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm
NANCY UNIVERSITÉ-HENRI POINCARÉ
2008

ÉCOLE DOCTORALE « BIOLOGIE, SANTÉ ET ENVIRONNEMENT »



THÈSE

Présentée et soutenue publiquement le
4 juillet 2008

pour obtenir le titre de
DOCTEUR DE L’UNIVERSITÉ
HENRI POINCARÉ DE NANCY

- Mention Sciences du médicament -

par

Mélanie KIRCHMEYER

Sujet :

« Étude des effets anti-cytokines et anti-cataboliques des
rétinoïdes sur les fibroblastes synoviaux et les chondrocytes de
rat ou humains stimulés par de l’IL-1 »

Co-Directeurs de thèse : A. BIANCHI, PhD (Nancy)
J-Y. JOUZEAU, PU-PH (Nancy)



Membres du jury

Rapporteurs : Monsieur le Professeur Francis BERENBAUM
Monsieur le Docteur Jean-François SAVOURET

Examinateurs : Monsieur le Docteur Arnaud BIANCHI
Monsieur le Professeur Jean-Yves JOUZEAU


b

















































- 2 - Nancy-Université
~ .Université~enri Poincaré
Prénom, Nom: Mélanie KIRCHMEYER
Nature de la thèse:
Doctorat de l'Université Henri Poincaré, Nancy 1
en Pharmacologie
VU, APPROUVE et P'ERMI5 D'IMPRIMER
Nancy, le A.4 s..erL ~ uro ~
Le Président de l'Université Henri Poincaré, Nancy 1



- 3 -


































- 4 - - 5 -


- 6 - Remerciements









































Remerciements








- 7 - Remerciements



- 8 - Remerciements



L’écriture des remerciements est un exercice difficile où il existe des figures de style
imposées et où la difficulté est bien souvent d’exprimer de façon sincère ce qui peut sembler
convenu… Pourtant, à titre personnel, je suis particulièrement heureuse d’avoir l’occasion
ici d’exprimer ma gratitude vis-à-vis de personnes qui ont eu un réel rôle tout au long de ma
thèse. J’espère que les quelques mots que je m’apprête à écrire réussiront à retranscrire
fidèlement mes sentiments à leur égard.

Tout d’abord je souhaite remercier Monsieur le Professeur Patrick Netter et
Monsieur le Docteur Jacques Magdalou, qui m’ont accueillie au sein de leur laboratoire dès
mon DEA. Je leur suis très reconnaissante de m’avoir fait confiance tout au long de ce
travail.

Je remercie également vivement Monsieur le Professeur Jean-Yves Jouzeau, pour le
temps qu’il m’a consacré au cours de cette thèse, pour m’avoir toujours poussée à donner le
meilleur de moi-même, et pour m’avoir appris la rigueur scientifique dont il fait preuve à
tout moment. Merci pour vos remarques toujours judicieuses et vos connaissances
multidisciplinaires. Merci de m’avoir fait l’honneur d’accepter de devenir mon directeur de
thèse.

Un grand Merci également au Docteur Arnaud Bianchi, pour ses connaissances
scientifiques tant expérimentales que théoriques. Merci d’avoir suivi mes travaux au jour le
jour, d’avoir constamment réfléchi aux nouvelles pistes à explorer, de ne jamais avoir baissé
les bras et de m’avoir soutenue tout au long de cette aventure. Merci de m’avoir fait
l’honneur d’accepter de devenir mon co-directeur de thèse.

Je remercie Monsieur le Docteur Jean-François Savouret et Monsieur le Professeur
Francis Berenbaum du grand honneur qu’ils me témoignent en acceptant d’être rapporteurs
de cette thèse, et de me consacrer une part précieuse de leur temps.

Un énorme merci, qui ne sera jamais suffisant, à Sylvie Sebillaud. Merci de m’avoir
accompagnée tout au long de ces années, de m’avoir tout appris au niveau technique, et
énormément appris côté humain. Grâce à toi, j’ai pu m’épanouir et franchir quelques caps
périlleux et j’ai également passé des moments de pur plaisir en dehors du laboratoire avec toi
et ta petite famille (et d’ailleurs bienvenue au petit nouveau !!!). Nos balades du jeudi midi,
nos sorties shopping, nos longueurs de piscine et nos longues discussions me manqueront
terriblement. Il est maintenant hors de question de te perdre de vue !!
A mon rayon de soleil du laboratoire, Merci.

Dans la catégorie des amis, je souhaite de nouveau remercier Arnaud Bianchi, alias
« l’homme invisible », l’homme aux multiples casquettes… Merci pour ton éternel
enthousiasme et positivisme qui m’ont permis de garder le moral même lors des passages à
vide… Merci également pour l’amitié que nous avons partagée, pour nos multiples
discussions cinématographiques ou musicales, pour les découvertes de la nouvelle scène
française, autour d’un café ou d’un concert toujours partagés avec plaisir ! PS : À quand le
Paris-Brest ???

- 9 -