Étude des mécanismes régissant l’efficacité photodynamique sélective de l’Héxylaminolévulinate-Protoporphyrine IX dans le traitement du cancer de la vessie : Application dans le cadre de la prévention de ses récidives, Treatment and prevention of bladder cancer with PDT

De
Publié par

Sous la direction de Lina Bezdetnaya-Bolotine
Thèse soutenue le 06 mars 2009: Nancy 1
La thérapie photodynamique (PDT) est basée sur l’action d’un photosensibilisateur qui en présence de la lumière et de l’oxygène induit la synthèse d’espèces réactives de l’oxygène, toxiques pour les cellules. La PDT a été utilisée pour le traitement et la prévention du cancer de la vessie. Les études ont été réalisées in vivo. La PDT a été développé en utilisant l’Hexvix® précurseur de la protoporphyrine IX (PpIX). Les paramètres biologiques liés à la PpIX et qui régissent l’efficacité du traitement photodynamique des tumeurs vésicales ont été déterminés en fonction de deux concentrations d’Hexvix® (8 et 16 mM) induisant des effets photodynamiques diamétralement opposés. L’efficacité du traitement photodynamique obtenue pour 8 mM d’Hexvix® est liée à la localisation mitochondriale de la PpIX induisant des dommages pro-apoptotiques. La PDT entraîne la diminution significative du pourcentage de l’implantation tumorale après la TUR et permet ainsi de prévenir les récidives du cancer de la vessie.
-Thérapie photodynamique
Photodynamic therapy (PDT) is a treatment modality based on the cytotoxic effect occurring on target tissues by interaction of a photosensitizer with light in the presence of oxygen. The aim of this study was to optimise PDT for treatment and prevention of recurrence of bladder cancer. The study was performed in vivo. PDT was performed with Hexvix® a precursor of the photosentitizer protoporphyrin IX (PpIX). First, we executed a mechanistic analysis of differential PDT effects according to Hexvix® concentration. 8 or 16 mM induced diametrically opposed photodynamic effects. PDT efficacy is depends on the mitochondrial localization of PpIX and its concentration and leads to pro-apoptotic damages. Second, PDT was performed in a rat model mimicking post fluorescence guided TUR. The amount of viable tumor cell within the bladder lumen significantly decreased with PDT and resulted in a significant reduction of tumor implantation
Source: http://www.theses.fr/2009NAN10012/document
Publié le : jeudi 27 octobre 2011
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 156
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi