La représentation de la confiance dans l'activité collective. Application à la coordination de l'activité de chantier de construction, Representation of trust in collective activity. Application to the coordination of the building construction activity

De
Publié par

Sous la direction de Gilles Halin
Thèse soutenue le 09 avril 2009: INPL
L’activité de chantier se caractérise par un mode de production in situ. Dès lors, nombreux sont les dysfonctionnements qui peuvent apparaître. La coordination du chantier repose sur un mélange subtil entre interactions implicites et explicites, où l’organisation prend de multiples configurations (hiérarchique, adhocratique ou transversale), et où la qualité du processus collectif repose sur l’autonomie et le sens des responsabilités de chacun des intervenants. Nous faisons l’hypothèse qu’un tel contexte est largement fondé sur la notion de confiance, car celle-ci a la capacité de réduire la perception du risque et de permettre l’action dans un environnement incertain. En conséquence, nous suggérons un rapprochement entre les outils d’assistance à la coordination et la notion de confiance, et nous proposons une nouvelle approche du pilotage de l’activité collective à partir de la représentation de la confiance. Ce travail de doctorat se structure autour de la notion de « confiance dans le bon déroulement de l’activité ». Notre méthode consiste d’abord en l’identification des divers critères de confiance, consolidés par une étude de terrain. Puis, nous établissons un modèle mathématique destiné à évaluer cette confiance à partir des informations issues d’un contexte de coopération. Sur base de ces éléments, s’en suit la proposition d’un prototype dénommé Bat’iTrust. La navigation au sein de ce prototype est guidée par un tableau de bord centré sur le concept de confiance. Enfin, la validation de cette proposition repose sur des enquêtes et une phase d’expérimentation qui nous ont permis de confronter nos résultats à des sujets expérimentaux représentatifs du domaine
-Confiance
-Interface riche
-Interface Homme-Machine (IHM)
-SOA (Service Oriented Architecture)
-Système d’information
-Activité collective
-Chantier
-Construction
-Coordination
-Tableau de bord
The building construction is an “on-site” production activity. Therefore numerous dysfunctions can appear during the activity. The coordination of building construction depends on a subtle combination between explicit vs. implicit interactions, where organization takes various forms (i.e. hierarchic, adhocratic and transversal). Quality of the collective process is thus largely dependent on autonomy capability and responsibility sharing of each of the involved actors. Our hypothesis is that such a collective context is mainly based on the notion of trust. Indeed trust has the capability to reduce the perception of risk and to enable action in uncertain environments. Consequently, we suggest applying trust notion to the issue of design of cooperation support tools, towards a new vision of collective activity management based on trust representation. This Ph.D. research introduces the notion of “trust in the good progress of the activity”. Our methodology consists firstly in identifying the various trust criterions that we validate through a terrain survey. Secondly we establish a mathematical model aiming at evaluating trust level based on cooperation context information. Then the proposition suggests a prototype tool, called Bat’iTrust. User-navigation inside the prototype is guided by a dashboard view centred on the trust concept. Finally the validation is assessed through both surveys and an experimentation stage. These ones allow us to confront our results to experimenters subjects representative of the construction domain
-Trust
-Rich interface Applications (RIA)
-Human-Computer Interface (HCI)
-SOA (Service Oriented Architecture)
-Coordination
-Construction
-Building site
-Collective activity
-Information system
-Dashboard
-SOA (Service Oriented Architecture)
Source: http://www.theses.fr/2009INPL018N/document
Publié le : lundi 19 mars 2012
Lecture(s) : 98
Nombre de pages : 283
Voir plus Voir moins


AVERTISSEMENT



Ce document est le fruit d’un long travail approuvé par le jury de
soutenance et mis à disposition de l’ensemble de la communauté
universitaire élargie.
Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur au même titre que sa
version papier. Ceci implique une obligation de citation et de
référencement lors de l’utilisation de ce document.
D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite entraîne une
poursuite pénale.

Contact SCD INPL : scdinpl@inpl-nancy.fr




LIENS




Code de la propriété intellectuelle. Articles L 122.4
Code de la propriété intellectuelle. Articles L 335.2 – L 335.10
http://www.cfcopies.com/V2/leg/leg_droi.php
http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm
Institut National Polytechnique de Lorraine Centre de Recherche en Architecture et Ingénierie -
École Doctorale IAEM Lorraine CRAI CNRS MAP n°694
Département de Formation Doctorale en Informatique École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy
Thèse pour l’obtention du titre de
Docteur de l’Institut National Polytechnique de Lorraine
Discipline Sciences de l’Architecture
Par Annie GUERRIERO
La représentation de la confiance
dans l’activité collective
Application à la coordination de l’activité
de chantier de construction
Thèse dirigée par M. Gilles HALIN | Soutenance publique le 09 avril 2009
Membres du jury
M. Pierre LECLERCQ Ir Architecte. Docteur en Sciences Appliquées. Professeur. Rapporteurs
Université de Liège (Belgique).
M. Yacine REZGUI Architecte. Professeur en Informatique d’Ingénierie. Université
de Cardiff (Grande-Bretagne).
Mme Dominique RIEU Professeur en Informatique. IUT2. Grenoble (France).Examinateurs
M. Gilles HALIN Maître de conférences en Informatique. HDR. Université de
Nancy 2 (France). Chercheur au laboratoire MAP-CRAI, Nancy
(France).
M. Jean-Claude BIGNON Architecte DPLG. Professeur. École Nationale Supérieure
d’Architecture de Nancy (France).
M. Eric DUBOIS Directeur du CITI. Centre de Recherche Public Henri Tudor,
Luxembourg (Luxembourg). Professeur en Informatique. FUNDP,
Namur (Belgique).
Luxembourg International
Advanced Studies in
Information Technologies
1
















À Giancarlo et Sylvie Guerriero

3
Remerciements
Ce travail de thèse conclut une recherche menée durant un peu plus de trois ans au Centre de
Recherche en Architecture et Ingénierie (Nancy) en collaboration avec le Centre de Recherche
Public Henri Tudor (Luxembourg). Le présent mémoire de thèse fait état de résultats de
recherche qui n’auraient pu voir le jour sans la contribution de nombreuses personnes que je
tiens à remercier.

Je remercie tout d’abord Monsieur Gilles Halin, Maître de conférences en Informatique à
l’Université Nancy 2 et chercheur au CRAI, pour avoir assuré la direction de mon travail de
thèse, pour avoir contribué aux décisions majeures, et pour m’avoir donné les moyens
d’atteindre mes objectifs de recherche, le tout dans un véritable climat de confiance.

Ensuite, je remercie Monsieur Jean-Claude Bignon, Professeur à l’École d’Architecture de
Nancy et Architecte, qui a assuré un suivi régulier de ces travaux et qui, par son regard
pragmatique, m’a incitée à mettre régulièrement les résultats de recherche obtenus en
perspective avec les pratiques du secteur de la construction.

Je remercie également les rapporteurs de cette thèse pour l’intérêt qu’ils ont porté à ce travail, et
pour le soin accordé à la rédaction de leur rapport : Monsieur Pierre Leclercq, Ingénieur
Architecte et Professeur à l’Université de Liège (Belgique), ainsi que Monsieur Yacine Rezgui,
Architecte et Professeur en Informatique d’Ingénierie à l’Université de Cardiff (Grande-
Bretagne).

Je remercie Mme Dominique Rieu, Professeur en Informatique à l’IUT2 de Grenoble pour avoir
aimablement accepté de participer au jury de la soutenance.


5 Remerciements
Je remercie Monsieur Eric Dubois, directeur du CITI (Centre d’Innovation par les Technologies
de l’Information) au Centre de Recherche Public Henri Tudor et Professeur en Informatique aux
Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (Namur, Belgique), qui a soutenu mon projet de
thèse et a largement contribué au cadre de recherche privilégié au sein du département CITI du
CRP Henri Tudor.

J’adresse également mes remerciements aux nombreuses personnes avec qui j’ai pris plaisir à
collaborer et à échanger durant ce travail de recherche :
- M. Damien Hanser, Docteur et Architecte, dont les travaux, outre le fait qu’ils ont
directement inspiré ma thèse, m’ont grandement donné le goût de la recherche,
- M. Sylvain Kubicki, Docteur et Architecte, pour le temps consacré à l’encadrement
de ce travail et pour la richesse des échanges qui ont ponctué ma réflexion,
- M. Marco Dozzi, Professeur à l’Institut de Mathématiques Elie Cartan (Nancy), qui
a contribué à la formalisation du modèle mathématique,
- M. Sébastien Beurné, stagiaire en informatique, qui a assuré le développement du
prototype Bat’iTrust,
- M. Alain Vagner, Informaticien au Centre de Recherche Public Henri Tudor, qui a
assuré la supervision des développements de l’application Bat’iTrust,
- Les nombreux professionnels et chercheurs qui m’ont accordé du temps et ont
volontiers participé aux enquêtes et expérimentations et en particulier, les
participants aux groupes de travail CRTI-B.

Je remercie Jean-Charles Bernacconi et Anne Rousseau, responsables de l’Unité scientifique
ECOMI (Economie de la Connaissance et Management de l’Innovation) au Centre de
Recherche Public Henri Tudor pour avoir soutenu ma démarche de recherche, ainsi que les
collaborateurs et amis avec qui j’ai pris plaisir à échanger sur mes travaux : Fabrice Absil,
Laurent Grein, Salim Gomri, Christelle Mallet, Laurence Johannsen, Philippe Valoggia, etc.

Je remercie les membres du CRAI pour l’accueil amical qu’ils m’ont réservé : Jean-Pierre
Perrin, Jérome Lotz, Vincent Marchal, Pascal Humbert, Annie Bouyer, Christine Chevrier,
Didier Bur, Anne Cartelli, etc.

Je remercie le Liasit (Luxembourg International Advanced Studies in Information
Technologies) pour avoir fourni un cadre à ce travail de recherche. Je remercie le corps
professoral du Liasit, et particulièrement Pr. Thomas Engel, Pr. Christoph Meinel, et Pr. Björn
Ottersten pour leur regard pertinent sur le travail de recherche et pour la richesse des échanges
générés lors des différents séminaires. Magali Martin, s’est également avérée une interlocutrice
privilégiée durant l’ensemble de ce travail ; je ne saurai trop la remercier tant elle a répondu
avec réactivité et efficacité à chacune de mes sollicitations administratives.

Je remercie le Ministère de la Culture, de l’Enseignement Supérieur, et de la Recherche ainsi
que le Fonds National de la Recherche du Grand-Duché de Luxembourg pour avoir financé
cette recherche.

6 Remerciements
Enfin, je remercie mes proches pour leur soutien sans faille et leurs encouragements durant
l’ensemble de la thèse.


Annie Guerriero
Luxembourg, le 01 juin 2009





7 Remerciements

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi