Le théâtre des objets. Espaces privés, culture matérielle et identité sociale. Paris, 1830-1914., Theatre of goods. Private spaces, material culture and bourgeoise identity. Paris, 1830-1914.

De
Publié par

Sous la direction de Jean-Luc Pinol
Thèse soutenue le 01 décembre 2010: Tours
Ce travail étudie la culture matérielle privée de la bourgeoisie parisienne au XIXe siècle. Il s’attache à saisir les transformations de nature et d’identité des objets et des formes de consommation pour retrouver les usages sociaux et culturels des choses, dans une ville qui connaît de profondes mutations commerciales et urbaines. Mobilisant archives privées et commerciales, il inscrit la culture matérielle dans un cadre social et dans l’espace urbain. Ce travail tente de comprendre comment se redéfinit la sphère domestique dans l’espace urbain nouveau et en appartement et le rôle des techniques du quotidien dans la scénographie du privé et l’appréhension de soi. Cette thèse envisage aussi le monde matériel comme un ensemble de signes et de récits élaborés par les marchands et les consommateurs, alors que la nature et la hiérarchie des objets et des matières sont bouleversées par l’industrialisation. Ce travail cherche à élucider les phénomènes d’imitation et de distinction alors que s’accroît la mobilité sociale ainsi que la production collective des modes en analysant les scènes urbaines où elles se donnent à voir, les figures du goût qui émergent et les formes nouvelles de publicités qui se déploient dans la ville. Au final, ce travail est un essai sur les manières dont un groupe social investit et produit le théâtre des objets pour élaborer une identité sociale et culturelle.
-Culture matérielle
-Histoire culturelle
-Histoire des techniques
-Histoire urbaine
-19e siècle
-Espaces domestiques
-Bourgeoisie
The study analyses the ways by which a social group consumed and produced a world of goods in order to shape its own social and cultural identity. With a view to reconstruct the social and cultural uses of things in a city which underwent deep commercial and spatial changes, the thesis identifies the nature and forms of the Parisian bourgeoisie’s consumption, through private and business archives. It studies how the bourgeois home was redefined in flat and in the growing city and how daily technology forged the bourgeoise’s private scenography and self-awareness. It studies then the material culture of 19th century Parisian bourgeoisie, understood as a set of signs and narratives designed by dealers and consumers, whilst industrialisation radically transformed the nature and hierarchy of materials and commodities. Finally, this work sheds light on phenomenons of imitation and distinction as social mobility increased and analyses how fashion trends came to being onto specific urban scenes, through the mediating role of taste legislators and the means of new forms of urban advertising.
Source: http://www.theses.fr/2010TOUR2007/document
Publié le : lundi 19 mars 2012
Lecture(s) : 150
Nombre de pages : 1384
Voir plus Voir moins

UNIVERSITÉ FRANÇOIS-RABELAIS DE TOURS
ÉCOLE DOCTORALE D’HISTOIRE
Tèse présentée par Manuel Charpy
2010
pour obtenir le grade de Docteur en Histoire de l’université François-Rabelais de Tours
Histoire contemporaine
Le théâtre des objets.
Espaces privés, culture matérielle et identité
bourgeoise. Paris, 1830-1914
(volume 1)
M. Jean-Luc Pinol, Professeur à l’École normale supérieure de Lyon
Rapporteurs :
M. Dominique Poulot, Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
M. Frank Trentmann, Professeur à Birkbeck College, University of London
Jury composé de
M. Marc de Ferrière le Vayer, Professeur à l’Université François-Rabelais de Tours
M. Jean-Luc Pinol, Professeur à l’École normale supérieure de Lyon
M. Dominique Poulot, Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
M. Frank Trentmann, Professeur à Birkbeck College, University of London
M. Patrick Verley, Professeur à l’Université de GenèveLe théâtre des objets. Espaces privés, culture matérielle et identité bourgeoise.
Paris, 1830-1914.
Ce travail étudie la façon dont un groupe investit et produit un monde d’objets pour élabo-
rer son identité sociale et culturelle. Il tente de comprendre comment se redéfnit la sphère
domestique en appartement et au sein de l’espace urbain nouveau ainsi que le rôle des
techniques du quotidien dans la scénographie du privé et l’appréhension de soi. À travers
les archives privées et commerciales, en observant aussi bien les produits de l’industrie
que les antiquités ou les objets exotiques, ce travail considère la culture matérielle comme
un ensemble de signes et de récits élaborés par les marchands et les consommateurs, alors
que la nature et la hiérarchie des objets et des matières sont bouleversées par l’industria-
lisation. Enfn, cette thèse cherche à élucider les phénomènes d’imitation et de distinction
tandis que s’accroît la mobilité sociale et analyse la production collective des modes en
s’attachant aux scènes urbaines où elles se donnent à voir, aux fgures du goût qui émer -
gent et aux formes nouvelles de publicité qui se déploient dans la ville.
eHistoire contemporaine – 19 siècle – culture matérielle – histoire culturelle – histoire des techniques –
histoire urbaine – ségrégation sociale – espace urbain – logement – espaces domestiques – élites –
bourgeoisie – modes – consommation – archives privées – histoire du commerce – décoration intérieure

Theatre of goods. Private spaces, material culture and bourgeoise identity.
Paris, 1830-1914.
The study analyses the ways by which a social group consumed and produced a world of
goods in order to shape its own social and cultural identity. The bourgeois home was thus
redefned into a fat in the growing city; daily technology forged the private scenography
and self-awareness. Whilst industrialisation radically transformed the nature and hierar-
chy of materials and commodities, the material culture was understood as a set of signs
and narratives designed by dealers and consumers. It identifes the nature and forms of
consumption, through private and business archives. It uncovers the prominent commerce
of antiquities and exotic goods and the trade of mass-produced commidities that deve-
lopped accordingly. The study sheds light on phenomenons of imitation and distinction
as social mobility increased and analyses how fashion trends came to being onto specifc
urban scenes, through the mediating role of taste legislators and new means of urban ad-
vertising.
History, modern — 19th century — material culture – cultural history —history of technology – urban
history – social segregation – urban spaces – domestic spaces – élite – bourgeoisie – fashion trends –
consumption – private archives – history of retailing – history of interior design
CERMAHVA
U.F.R. d’Histoire de l’Université François-Rabelais de Tours
3 rue des Tanneurs – 37041 TOURSUNIVERSITÉ FRANÇOIS-RABELAIS DE TOURS
ÉCOLE DOCTORALE D’HISTOIRE
Tèse présentée par Manuel Charpy
2010
pour obtenir le grade de Docteur en Histoire de l’université François-Rabelais de Tours
Histoire contemporaine
Le théâtre des objets.
Espaces privés, culture matérielle et identité
bourgeoise. Paris, 1830-1914
(volume 1)
M. Jean-Luc Pinol, Professeur à l’École normale supérieure de Lyon
Rapporteurs :
M. Dominique Poulot, Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
M. Frank Trentmann, Professeur à Birkbeck College, University of London
Jury composé de
M. Marc de Ferrière le Vayer, Professeur à l’Université François-Rabelais de Tours
M. Jean-Luc Pinol, Professeur à l’École normale supérieure de Lyon
M. Dominique Poulot, Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
M. Frank Trentmann, Professeur à Birkbeck College, University of London
M. Patrick Verley, Professeur à l’Université de GenèveLe théâtre des objets. Espaces privés, culture matérielle et identité bourgeoise,
Paris, 1830-1914.
Ce travail étudie la façon dont un groupe investit et produit un monde d’objets
pour élaborer son identité sociale et culturelle. Il tente de comprendre comment
se redéfnit la sphère domestique en appartement et au sein de l’espace urbain
nouveau ainsi que le rôle des techniques du quotidien dans la scénographie du
privé et l’appréhension de soi. À travers les archives privées et commerciales,
en observant aussi bien les produits de l’industrie que les antiquités ou les ob-
jets exotiques, ce travail considère la culture matérielle comme un ensemble de
signes et de récits élaborés par les marchands et les consommateurs, alors que
la nature et la hiérarchie des objets et des matières sont bouleversées par l’in-
dustrialisation. Enfn, cette thèse cherche à élucider les phénomènes d’imitation
et de distinction tandis que s’accroît la mobilité sociale et analyse la production
collective des modes en s’attachant aux scènes urbaines où elles se donnent à
voir, aux fgures du goût qui émergent et aux formes nouvelles de publicité qui
se déploient dans la ville.
eHistoire contemporaine – 19 siècle – culture matérielle – histoire culturelle –
histoire des techniques – histoire urbaine – ségrégation sociale – espace urbain –
logement – espaces domestiques – élites – bourgeoisie – modes – consommation
– archives privées – histoire du commerce – décoration intérieure

Theatre of goods. Private spaces, material culture and bourgeoise identity. Pa-
ris, 1830-1914.
The study analyses the ways by which a social group consumed and produced a
world of goods in order to shape its own and cultural identity. The bour-
geois home was thus redefned into a fat in the growing city; daily technolo -
gy forged the private scenography and self-awareness. Whilst industrialisation
radically transformed the nature and hierarchy of materials and commodities,
the material culture was understood as a set of signs and narratives designed
by dealers and consumers. It identifes the nature and forms of consumption,
through private and business archives. It uncovers the prominent commerce of
antiquities and exotic goods and the trade of mass-produced commidities that
developped accordingly. The study sheds light on phenomenons of imitation and
distinction as social mobility increased and analyses how fashion trends came to
being onto specifc urban scenes, through the mediating role of taste legislators
and new means of urban advertising.
History, modern — 19th century — material culture – cultural history —history
of technology – urban history – social segregation – urban spaces – domestic
spaces – élite – bourgeoisie – fashion trends – consumption – private archives –
history of retailing – history of interior design
Sommaire
introduction générale……………………………………… p. 1
Partie i. corPS et décor………………………………… p. 19
chaPitre 1. la Production de la SPhère intime…………………………… p. 23
I. La ville à distance………………………………………………………………………… p. 25
II. Le monde du silence……………………………………………………………………… p. 66
III. La ville voilée : vues occultées et regards interdits…………………………………… p. 107
chaPitre 2. Fabrication et techniqueS du conFort : le rePoS à demeure… p. 143
I. La vie dans les plis : la chair de l’architecture……………………………………… p. 147
II. Entre orthopédie et repos, la discrète machinerie du confort………………………… p. 187
III. Contrôler les atmosphères et les ambiances…………………………………………… p. 211
chaPitre 3. l’ordre deS choSeS. objetS et hygiène………………… p. 285
I. Le confort intime : entre objets honteux et objets raffnés……………………… p. 286
II. Entretenir et maintenir le décor………………………………………………………… p. 309
concluSion Partie i……………………………………… p. 351
Partie ii. objetS, matièreS et récitS………………… p. 355
chaPitre 4. matièreS et mémoireS. Produire,
collecter et tranSmettre leS traceS de Soi et deS SienS…………………… p. 361
I. Secrets, souvenirs et mémoires : les objets autobiographiques……………………… p. 363
II. Produire et offrir : « les monuments de la vie usuelle »…………………………… p. 375
III. Des collections savantes aux bibelots de vitrine : construction et récits de soi… p. 406
IV. La collection de soi et des autres : images, empreintes et reliques……………… p. 436
V. La culture matérielle en héritage. Objets et legs……………………………………… p. 480
chaPitre 5. authentiqueS antiquitéS : uSageS domeStiqueS du PaSSé et invention
d’une marchandiSe…………………………………………………………… p. 495
I. L’ancien, le neuf et le vieux : naissance d’un marché des objets anciens et construction d’une
valeur bourgeoise…………………………………………………………………………… p. 497
II. Le passé à demeure : natures et usages des antiquités dans les espaces privés… p. 530
III. Authenticité et identité sociale…………………………………………………………… p. 587
chaPitre 6. imPorter, exhumer et bibeloter :
leS ailleurS de la culture matérielle…………………………………… p. 619
I. Quitter Paris : la quête de l’authenticité en province………………………………… p. 621
II. Objets importés, dialogues avec les lointains………………………………………… p. 645
III. Échapper à la culture : artefacts de sauvages et décoration intérieure………… p. 700
chaPitre 7. miniaturiSer, coPier et reProduire :
leS eSPaceS domeStiqueS et leS récitS deS artS induStrielS………… p. 745
I. De l’imitation à la copie : le multiple et sa légitimité……………………………… p. 747
II. Matières nouvelles, matières plastiques : vertiges et rejets de l’imitation…………… p. 783
III. Images multiples : permanences et mutations de la culture visuelle privée………… p. 821
IV. Les plaisirs de l’illusion : machines domestiques et récits visuels et sonores……… p. 849
concluSion Partie ii……………………………………… p. 875Partie iii.
la Fabrication d’une culture matérielle commune :
PublicitéS, ScèneS urbaineS et légiSlateurS et
vecteurS deS modeS…………………………………………p. 881
chaPitre 8. eSPace commercial
et diFFuSion deS modeS et de la nouveauté technique……………… p. 893
I. Imprimés et délocalisation des modes………………………………………………… p. 894
II. Expositions de marchandises et shoppings : l’apprentissage du bon goût et des techniques du
privé dans l’espace urbain………………………………………………………………… p. 937
III. Les hommes de goût et les médiateurs de la nouveauté : architectes, tapissiers-décorateurs
et sociétés de location……………………………………………………………………… p. 972
chaPitre 9. l’invention de drouot.
nouvelle inStitution du goût et de l’authenticité……………………… p. 1007
I. La fabrication d’une scène des modes : décors, acteurs et objets……… p. 1008
II. Publicité des ventes et publicité du privé……………………………………… p. 1049
III. Instituer le goût, garantir l’authenticité et fxer la valeur………………… p. 1070
chaPitre 10. leS artiSteS, nouvelleS FigureS du goût
ou l’originalité Partagée………………………………………………… p. 1085
I. Quartiers d’artistes, quartiers à la mode……………………………………………… p. 1087
II. La visite à l’atelier ou l’invention d’une nouvelle scène urbaine des modes……… p. 1099
III. L’atelier, creuset des modes…………………………………………………………… p. 1115
IV. Ameublement d’artistes : le succès des objets d’atelier…………………………… p. 1134
chaPitre 11. de la Publicité du Privé au mobilier en Scène :
le monde dramatique et leS modeS………………………………………… p. 1151
I. Publicités du privé et artistes dramatiques…………………………………………… p. 1152
II. L’ameublement médiatisé : quand les scènes théâtrales deviennent des espaces de
publicité……………………………………………………………………………………… p. 1185
concluSion Partie iii………………………………………………………… p. 1219
concluSion généralep. 1121
annexeS……………………………………………………………...………… p. 1233
inventaire deS SourceS p. 1283
bibliograPhie………………………………………………………………..… p. 1293
table deS FigureS…………………………………………………………...… p. 1351
table deS matièreS………………………………………………………….… p. 1363

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi