Synthèse de glycophanes à partir du D-glucal, Synthesis of glycohanes starting from D-glucal

De
Publié par

Sous la direction de Jean-Pierre Joly, Yves Chapleur
Thèse soutenue le 14 novembre 2008: Nancy 1
Les glycophanes sont des molécules cycliques, chirales contenant des sucres séparés par des segments hydrocarbonés. Ils sont considérés comme des hybrides de cyclophanes et de cyclodextrines. Ce travail concerne la synthèse de glycophanes symétriques à partir du D-glucal. Après la synthèse de O-glycosides insaturés et de bis-O-glycosides d’alkyle 2,3 insaturés par réarrangement de Ferrier, nous avons préparé des précurseurs bifonctionnels pour différentes réactions de macrocyclisation pour l’obtention de ces macrocycles à savoir les bis-ethers de propargyle pour la réaction de Glaser ; les azido-alcynes pour la réaction de Huisgen et les amino-acides de sucres pour le couplage peptidique. Les conditions de dilution ont permis d’obtenir des molécules-cages de symétrie C2 que nous avons déprotégées pour des essais de complexation.
-O-glycoside insaturé
-glycophane
-azido-alcyne
-amino-acide de sucre
-macrocycle
The aim of this work was the design and synthesis of symmetrical glycophanes from D-glucal. Glycophanes may be considered as sugar-cyclophanes hybrids. Having prepared unsaturated O-glycosides and unsaturated alkyl bis-2,3-O-glycosides by a Ferrier rearrangement, we synthetized bifunctional precursors for various reactions of macrocyclization: propargyl-ethers for the reaction of Glaser; azido-alkynes for the reaction of Huisgen and sugar amino-acids for the peptide coupling. The conditions of dilution allowed us to obtain C2 symmetric molecule-cages which were deprotected for complexation purposes.
Source: http://www.theses.fr/2008NAN10096/document
Publié le : mercredi 26 octobre 2011
Lecture(s) : 99
Nombre de pages : 294
Voir plus Voir moins




AVERTISSEMENT

Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le
jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la
communauté universitaire élargie.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l'auteur. Ceci
implique une obligation de citation et de référencement lors
de l’utilisation de ce document.

Toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une
poursuite pénale.


➢ Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr




LIENS


Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 122. 4
Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 335.2- L 335.10
http://www.cfcopies.com/V2/leg/leg_droi.php
http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm FACULTE DES SCIENCES
U.F.R. S.T.M.P.
Ecole Doctorale S.E.S.A.M.E.S
DFD : Chimie et Physicochimie
Moléculaires et Théoriques

THÈSE
Présentée pour l’obtention du titre de

Docteur de l’Université Henri Poincaré, Nancy 1

en Chimie et Physicochimie Moléculaires
par
Gildas Rogatien BALOU
Synthèse de glycophanes à partir du D-glucal

Soutenue publiquement le 14 novembre 2008
devant la Commission d’Examen

Rapporteurs : Dr Jean-Maurice MALLET, UMR CNRS-ENS Paris 8642
Pr Gérard COUDERT, UMR CNRS 6005, Université d’Orléans
Examinateurs :
Pr Alain MARSURA, UMR CNRS-UHP 7565, Nancy Université
Dr Philippe GEOFFROY, UMR CNRS-ULP 7177, ULP Strasbourg
Dr Jean-Pierre JOLY, UMR CNRS-UHP 7565, Nancy Université, directeur de thèse
Dr Yves CHAPLEUR, UMR CNRS-UHP 7565, Nancy Université, co-directeur de thèse

Groupe S.U.C.R.E.S., U.M.R. CNRS-U.H.P. 7565
Faculté des Sciences et Techniques, Université Henri Poincaré Nancy 1
BP 239, F-54506 Vandœuvre-lès-Nancy
FACULTE DES SCIENCES
U.F.R. S.T.M.P.
Ecole Doctorale S.E.S.A.M.E.S
DFD : Chimie et Physicochimie
Moléculaires et Théoriques


THÈSE
Présentée pour l’obtention du titre de

Docteur de l’Université Henri Poincaré, Nancy 1

en Chimie et Physicochimie Moléculaires
par
Gildas Rogatien BALOU
Synthèse de glycophanes à partir du D-glucal

Soutenue publiquement le 14 novembre 2008
devant la Commission d’Examen

Rapporteurs : Dr Jean-Maurice MALLET, UMR CNRS-ENS Paris 8642
Pr Gérard COUDERT, UMR CNRS 6005, Université d’Orléans
Examinateurs :
Pr Alain MARSURA, UMR CNRS-UHP 7565, Nancy Université
Dr Philippe GEOFFROY, UMR CNRS-ULP 7177, ULP Strasbourg
Dr Jean-Pierre JOLY, UMR CNRS-UHP 7565, Nancy Université, directeur de thèse
Dr Yves CHAPLEUR, UMR CNRS-UHP 7565, Nancy Université, co-directeur de thèse

Groupe S.U.C.R.E.S., U.M.R. CNRS-U.H.P. 7565
Faculté des Sciences et Techniques, Université Henri Poincaré Nancy 1
BP 239, F-54506 Vandœuvre-lès-Nancy





A mes parents, en témoignage d’affectueuse reconnaissance,




A Philomène, ma grande sœur et à son mari Sylvain Moubissou,






A tous les miens,




A mes amis.



Ce travail a été effectué sous la direction de Messieurs Yves CHAPLEUR et Jean-Pierre
JOLY au sein du Groupe S.U.C.R.E.S. (Synthèse Utilisation Complexation et Reconnaissance
des Entités Saccharidiques) de l’UMR 7565 CNRS - Université Henri Poincaré, Nancy 1 dirigé
par le Dr Yves CHAPLEUR, Directeur de Recherche au CNRS. Je tiens tout d’abord à lui
adresser mes plus sincères remerciements pour m’avoir accueilli au sein de son laboratoire et
pour l’intérêt porté à l’évolution de mes travaux.

Je tiens également à témoigner toute ma gratitude envers Monsieur Jean-Pierre JOLY,
Chargé de Recherche CNRS, pour m’avoir soutenu, guidé tout au long de ma formation de
chercheur. Je lui exprime ma profonde gratitude pour ses encouragements et sa disponibilité de
tous les instants. Au-delà de cet appui constant et efficace, je tiens à lui témoigner ici ma
sincère reconnaissance pour la confiance et la sympathie qu’il m’a manifestées dès le premier
jour.

Je voudrais adresser mes remerciements aux membres de mon jury, président,
rapporteurs et examinateurs : Monsieur Gérard COUDERT, Professeur à l’Université
d’Orléans ; Monsieur Jean-Maurice MALLET, Directeur de Recherche à l’Ecole Normale
Supérieure de Paris ; Monsieur Alain MARSURA, Professeur à l’Université Henri Poincaré
Nancy 1 ; Monsieur Philippe GEOFFROY, Chargé de recherche à l’Université Louis Pasteur-
Institut de Chimie-LC3 pour avoir accepté de juger ce travail. Qu’ils veuillent trouver ici
l’expression de ma profonde reconnaissance.

Je remercie aussi vivement Madame Françoise CHRÉTIEN, Chargée de Recherche au
CNRS, pour ses conseils avisés, notamment en spectroscopie RMN, qui m’ont été très
précieux, les Maîtres de Conférences Michel BOISBRUN, Nadia PELLEGRINI-MOÏSE,
Sandrine LAMANDE-LANGLE qui, par leurs conseils aux cours des différents séminaires et à
d’autres occasions, ont contribué au bon déroulement de cette thèse.

Je tiens aussi à remercier tous mes collègues de Laboratoire, grâce à qui ces travaux ont
été effectués dans d’excellentes conditions : Gérald ENDERLIN, Olivier HERNOUT, Marie-
Hélène ALVÈS, Manuel ANDREINI, Issa SAMB, Olivier JACKOWSKI, Alexandre NOVOA,
Adeline MALAPELLE, Charlotte COLLET, Elisabeth FOCKS (stagiaire Master M1 2006-
6
2007), Fréderic ROZE (stagiaire M2R 2007) et, plus particulièrement, Stéphane SALAMONE
et Christine VALA pour leur amitié et pour leur présence.

Mes remerciements s’adressent également aux services analytiques qui font que la
synthèse organique puisse avancer : au service de spectrométrie de masse, Madame Sandrine
ADACH et Monsieur François DUPIRE ; au service de spectroscopie RMN, Madame Brigitte
FERNETTE ; au service d’analyse élémentaire, Madame Sandrine ADACH.

Mes remerciements s’adressent enfin à l’ensemble des personnes qui permettent par leur
travail de faire vivre techniquement, administrativement et humainement le Groupe à savoir
Claude MATHIEU, Agnès PETITJEAN, Claire HABERT et Francis HOFFMANN.
7
Sommaire
SOMMAIRE ............................................................................................................................................................. 9
LISTE DES ABBREVIATIONS........................................................................................................................... 13
PREAMBULE ........................................................................................................................................................ 15
INTRODUCTION.................................................................................................................................................. 21
I /-VECTEURS ET VECTORISATION ........................................................................................................................ 23
II/-LA SUPRAMOLECULARITE 24
II.1/-Définition................................................................................................................................................ 26
II.2/-Les deux partenaires dans un complexe ................................................................................................. 27
II.3/-Types d’interactions dans un complexe.............. 27
a) les liaisons hydrogène................................................................................................................................... 28
b) Les interactions de van der Waals ................................................................................................................ 28
c)ns dipôle-dipôle ....................................................................................................................... 29
d) Les interactions hydrophobes........................................................................................................................ 29
II.4/-Méthodes de détection d’un complexe.................................................................................................... 30
a) Variation de solubilité.... 30
b) Absorption UV-Visible... 31
c) Fluorescence ................................................................................................................................................. 31
d) Résonance Magnétique Nucléaire................................................................................................................. 31
e) Cristallographie par diffractions des rayons X ............................................................................................. 31
III/-LES MACROCYCLES NATURELS ...................................................................................................................... 32
III.1/-Exemples de quelques macrocycles marins........................................................................................... 33
a) Historique.............................................. 34
b) Description des CDs ................................................................................................................................................ 35
IV/-MACROCYCLES SYNTHETIQUES ..................................................................................................................... 37
1) Nomenclature ............................................................................................................................................. 37
2) Classification.............................................................................................................................................. 37
3/-Principales familles de macrocycles ou de macro-polycycles et leurs propriétés ..................................... 37
a) Les éthers-couronnes ............................................................................................................................................... 38
b) Les cryptants............................................................................................................................................................ 39
c) Les cavitants 41
d) Les sphérants............................................ 42
e) Les carcérants ............................................................................................................. 44
g) Les caténanes 52
h) Les cryptophanes ..................................................................................................................................................... 54
i) Les CDs modifiées ................................................................................................................................................... 56
i.1) Exemples de CDs modifiées.................................................................................................................................. 56
i.2) Application et avantage des CDs ........................................................................................................................... 58
i.3) Formation de complexes d’inclusion.................................................................................................................... 59
j) Les cyclophanes........................................................................................................................................................ 60
9

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi