Arrêté du juin

De
Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée, Première

  • exposé


Arrêté du 9 juin 2009 J.O.R.F. n° 0147 du 27 juin 2009 - page 10779 - texte n° 57NOR : MENH0908045A Le ministre de l'éducation nationale et le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Vu le décret n° 72-581 du 4 juillet 1972 modifié relatif au statut particulier des professeurs certifiés ; Vu l'arrêté du 30 avril 1991 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré, Arrêtent : Article 1 Il est ajouté à l'article 1er de l'arrêté du 30 avril 1991 susvisé un alinéa ainsi rédigé : « Section Langue des signes française ». Flore GILBERT – Professeur Ressources DAFIP – Déficience Auditive – Académie Aix-Marseille - 2009 Arrêté du 9 juin 2009 EPREUVES DU CONCOURS INTERNE DU CAPES SECTION LSF

  • leçon en relation avec les programmes des classes

  • entretien en langue des signes

  • professeur ressources

  • programmes de collège et de lycée


Publié le : lundi 1 juin 2009
Lecture(s) : 33
Source : ac-aix-marseille.fr
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Arrêté du 9 juin 2009
EPREUVES DU CONCOURS INTERNE
DU CAPES SECTION LSF
Arrêté du 9 juin 2009
J.O.R.F.n° 0147 du 27 juin 2009 - page 10779 - texte n° 57NOR : MENH0908045A
Le ministre del’éducationnationale et le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique,
Vu ledécret n° 72-581 du 4 juillet 1972 modifiérelatif au statut particulier des professeurs certifiés ;
Vul’arrêté du 30 avril 1991fixant les sections et les modalitésd’organisationdes concours du certificat d’aptitudeau professorat del’enseignementdu second degré,
Arrêtent :
Article 1 Il est ajouté àl’article1er del’arrêté du 30 avril 1991susvisé un alinéa ainsi rédigé : « Section Langue des signes française ».
Flore GILBERTProfesseur Ressources DAFIPDéficience AuditiveAcadémie Aix-Marseille - 2009
Article 2
Arrêté du 9 juin 2009
L’annexeI du même arrêté relative aux épreuves du concours externe du certificat d’aptitudeau professorat du second degré est complétée par les dispositions suivantes : « Section langue des signes française »
a) Epreuvesd’admissibilité: 1. Commentaire dirigé en langue des signes françaised’untexte littéraire ou de civilisation en français, mettant en jeu des problématiques proposées par les programmes des collèges et des lycées. Ce texte peut être accompagné de documents annexes dont le nombre est fixé à cinq au maximum, destinés à en faciliter la mise en perspective. Le commentaire effectué par le candidat consiste en une production vidéo en langue des signes françaised’uneduréed’uneheure au maximum. Durée : cinq heures ; coefficient 3.
2. Traduction en françaisd’undocument vidéo en langue des signes française. Durée : cinq heures ; coefficient 3.
b) Epreuvesd’admission: 1. Présentationd’uneleçon en relation avec les programmes des classes des collèges et des lycées. L’épreuveprend appui sur un dossier composé de documents proposés par le jury, qui se rapportent àl’unedes notions culturelles des programmes des collèges ou des lycées. Ces documents peuvent être des textes, des documents iconographiques, des enregistrements vidéo.
L’épreuvecomporte deux parties : une première partie en langue des signes française, consistant en la présentation,l’étudeet la mise en relation des documents, suivied’unentretien en langue des signes française ; une seconde partie en langue des signes française ou en français, consistant en la proposition de pistesd’exploitationdidactiques et pédagogiques de ces documents, en fonction des compétences linguistiques (lexicales, grammaticales)qu’ilsmobilisent et des activités langagièresqu’ilspermettent de mettre en pratique, suivid’unentretien en langue des signes française ou en français au cours duquel le candidat est amené à justifier ses choix. Chaque partie compte pour moitié dans la notation. Durée de la préparation : trois heures ; durée del’épreuve: une heure (première partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes ; seconde partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes) ; coefficient 3.
2. Epreuve en langue des signes française : L’épreuveprend appui sur un documentd’actualité(écrit ou vidéo). Le candidat en prend connaissance au début del’épreuveet en fait un bref compte rendu en langue des signes française qui sert de point de départ àl’entretienavec le jury. L’entretiena pour but de vérifier la capacité du candidat às’exprimeravec aisance en langue des signes française et à réagir avec pertinence aux sollicitations du jury. Epreuve sans préparation ; durée del’épreuve: trente minutes maximum ; coefficient 3. »
Flore GILBERTProfesseur Ressources DAFIPDéficience AuditiveAcadémie Aix-Marseille - 2009
Article 3
Arrêté du 9 juin 2009
L’annexeII du même arrêté relative aux épreuves du concours interne du certificat d’aptitudeau professorat du second degré est complétée par les dispositions suivantes : « Section langue des signes française
a) Epreuved’admissibilité: Commentaire dirigé en langue des signes françaised’untexte littéraire ou de civilisation en français, mettant en jeu des problématiques proposées par les programmes des collèges et des lycées. Ce texte peut être accompagné de documents annexes dont le nombre est fixé à cinq au maximum, destinés à en faciliter la mise en perspective. Le commentaire effectué par le candidat consiste en une production vidéo en langue des signes françaised’uneduréed’uneheure au maximum. Durée : cinq heures ; coefficient 2.
b) Epreuved’admission: Présentationd’uneleçon en relation avec les programmes des classes des collèges et des lycées. L’épreuveprend appui sur un dossier composé de documents proposés par le jury, qui se rapportent àl’unedes notions culturelles des programmes des collèges ou des lycées. Ces documents peuvent être des textes, des documents iconographiques, des enregistrements vidéo.
L’épreuvecomporte deux parties : une première partie en langue des signes française, consistant en la présentation,l’étudeet la mise en relation des documents, suivied’unentretien en langue des signes française ; une seconde partie en langue des signes française ou en français, consistant en la proposition de pistesd’exploitationdidactiques et pédagogiques de ces documents, en fonction des compétences linguistiques (lexicales, grammaticales)qu’ilsmobilisent et des activités langagièresqu’ilspermettent de mettre en pratique, suivid’unentretien en langue des signes française ou en français au cours duquel le candidat est amené à justifier ses choix. Chaque partie compte pour moitié dans la notation. Durée de la préparation : trois heures ; durée del’épreuve: une heure (première partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes ; seconde partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes) ; coefficient 2. »
Flore GILBERTProfesseur Ressources DAFIPDéficience AuditiveAcadémie Aix-Marseille - 2009
Article 4
Arrêté du 9 juin 2009
L’annexeIII du même arrêté relative aux épreuves du troisième concours du certificat d’aptitudeau professorat du second degré est complétée par les dispositions suivantes : « Section langue des signes française
a) Epreuved’admissibilité: Commentaire dirigé en langue des signes françaised’untexte littéraire ou de civilisation en français, mettant en jeu des problématiques proposées par les programmes des collèges et des lycées. Ce texte peut être accompagné de documents annexes dont le nombre est fixé à cinq au maximum, destinés à en faciliter la mise en perspective. Le commentaire effectué par le candidat consiste en une production vidéo en langue des signes françaised’uneduréed’uneheure au maximum. Durée : cinq heures ; coefficient 3.
b) Epreuvesd’admission: 1. Présentationd’uneleçon en relation avec les programmes des classes des collèges et des lycées. L’épreuveprend appui sur un dossier composé de documents proposés par le jury, qui se rapportent àl’unedes notions culturelles des programmes des collèges ou des lycées. Ces documents peuvent être des textes, des documents iconographiques, des enregistrements vidéo.
L’épreuvecomporte deux parties : une première partie en langue des signes française, consistant en la présentation, l’étudeet la mise en relation des documents, suivied’unentretien en langue des signes française ; une seconde partie en langue des signes française ou en français, consistant en la proposition de pistesd’exploitationdidactiques et pédagogiques de ces documents, en fonction des compétences linguistiques (lexicales, grammaticales)qu’ilsmobilisent et des activités langagièresqu’ilspermettent de mettre en pratique, suivid’unentretien en langue des signes française ou en français au cours duquel le candidat est amené à justifier ses choix. Chaque partie compte pour moitié dans la notation. Durée de la préparation : trois heures ; durée del’épreuve: une heure (première partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes ; seconde partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes) ; coefficient 3.
2. Epreuve en langue des signes française : L’épreuveprend appui sur un documentd’actualité(écrit ou vidéo). Le candidat en prend connaissance au début del’épreuveet en fait un bref compte rendu en langue des signes française qui sert de point de départ àl’entretienavec le jury. L’entretiena pour but de vérifier la capacité du candidat às’exprimeravec aisance en langue des signes française, et à réagir avec pertinence aux sollicitations du jury. Epreuve sans préparation ; durée del’épreuve: trente minutes maximum ; coefficient 3. »
Flore GILBERTProfesseur Ressources DAFIPDéficience AuditiveAcadémie Aix-Marseille - 2009
Arrêté du 9 juin 2009 Article 5 Les dispositions du présent arrêté prennent effet pour les concours ouverts au titre de l’année2010.
Article 6 Le directeur général des ressources humaines et le directeur général de l’administrationet de la fonction publique sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécutiondu présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait à Paris, le 9 juin 2009.
Le ministre del’éducationnationale, Pour le ministre et par délégation : Le directeur général des ressources humaines, T. Le Goff
Le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Pour le ministre et par délégation : Par empêchement du directeur général del’administrationet de la fonction publique : Le sous-directeur, G. Parmentier
Flore GILBERTProfesseur Ressources DAFIPDéficience AuditiveAcadémie Aix-Marseille - 2009
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.