Positionnement compétitif des exportations tunisiennes

Publié par

1Positionnement compétitif des exportations tunisiennes Le processus de mondialisation et de globalisation qui va en s'accélérant est souvent présenté comme un contexte plus propice à une croissance plus élevée et à une amélioration du bien-être de par l'élargissement des marchés qu'il permet, la multiplication et le développement des échanges qu'il autorise, les mouvements de capitaux qu'il entraine ainsi que les délocalisations qu'il engendre et les possibilités de transfert technologique qu'il laisse entrevoir.
  • côte d'ivoire des marges d'exportations supplémentaires
  • gains de part de marché
  • croissance des parts des marchéscroissance structure
  • produits dynamiques
  • exportation
  • exportations
  • produits
  • produit
  • ue
  • pays
  • actions
  • action
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 50
Source : ieq.nat.tn
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Positionnement compétitif des exportations tunisiennes
Le processus de mondialisation et de globalisation qui va en s’accélérant est souvent présenté comme un contexte plus propice à une croissance plus élevée et à une amélioration du bienêtrede par l’élargissement des marchés qu’il permet, la multiplication et le développementdes échanges qu’il autorise, les mouvements de capitaux qu’il entraine ainsi que les délocalisations qu’il engendre et les possibilités de transfert technologique qu’il laisse entrevoir.
C’est dans ce cadre que cette note se donne pour objectif de déterminerdans quelle mesure la Tunisie a été capable des’orienter sur des marchés en )(eexeftpfeadtnesgiéoongraphiquesepositionnersurdesproduitsdynamiques (effetstructurep)a.rproduit
Effet structure géographique
Il est admis que l’évolution des exportations d’un pays dépenddu niveau de la demande extérieure qui lui est adressée et de sa capacité às’orienter et à se positionner sur des espaces géographiques présentant une forte dynamique de croissance.
Les investigations effectuées dans ce cadre montrent que près de 80% des exportations tunisiennes sont adressées à un marché peu dynamique en l’occurrence l’UEcontre 20% seulement orientées vers des marchés généralement en expansion (l’ALENA, l’Asie du SudEst et le Monde Arabe).
1
Effet structure géographique Croissance des Croissance des Structure des croissance des arts importations ex ortations ex ortations de marché de la tunisiennes tunisiennes Tunisie 1997 2002 2007 1997 2002 2007 1997 2002 2007 1997 2002 2007 2001 2006 2008 2001 2006 2008 2001 2006 2008 2001 2006 2008 Asie du Sud 2,3 16,0 15, 9 3,7 24,0 11,4 0,9 0,9 1,4 6,0 7,9 4,5 Est ALENA7,9 10,2 6,9 11,8 25,7 24,0 1,4 2,5 3,5 4,0 15,5 17,1 Union Européenne4,61,5 3,4 78,9 74,0 12,6 3,7 10,5 8,0 80,1 2,3 13,9 )(15 Monde arabe4,1 18,6 26,4 6,0 12,8 5,8 15,011,4 7,4 8,3 9,5 1,9 Reste du 1,6 17,3 25,1 7,3 12,0 8,3 10,2 9,4 11,7 5,7 5,3 16,8 monde Monde100 100 100 15,3 4,2 10,9 8,4 6,91,0 3,3 3,2 14,2
Cette analyse conduit à trois enseignements majeurs :
le premier est que les exportations demeurent tributaires, du fait de leur destination géographique, des fluctuations de la croissance économique de l’UE;
le deuxième, qui découle du premier, est qu’il apparaît impérieux pour la Tunisie de diversifier géographiquement ses exportations surtout que le démantèlement des droits de douane dans le cadre de la ZLE avec l’UE
serait de nature à renforcer les échanges extérieurs au détriment des autres ()ezfofneetsdétournementdesexportations;
le troisième consiste à multiplier les accords d’association avec d’autres pays d’Afrique et d’Asie présentant une dynamique de croissance et à activer les accords déjà établis avec, notamment, les pays arabes. Toutefois et dans la mesure où cette approche en termes de zones dissimule des performances différenciées entre les pays,il convient d’approfondir l’analyse, dans ce qui suit, en se basant sur un échantillon de pays faisant partie de ces différentes zones et qui pourraient constituer des marchés potentiels pour la Tunisie.
Les investigations conduites par pays font ressortir une typologie de pays selon leur degré de dynamisme :
2
un premier groupe de pays dynamiques ayant émergé durant la période du ème ème 10 Plan et les deux premières années du 11 Plan. Ces pays relèvent du (MAolgnédreie,ArabeLibyeEuled),teypEg,coraM,(orepTurquie et )(PeatysdeBlasAsieduSudEstCenihnI,)edenplusdelaCôted’Ivoire. Ces pays accaparent une part modeste des exportations tunisiennes ne ème dépassant pas les 9% durant le 10 Plan et les deux premières années du ème 11Plan. Toutefois, cette part n’a cessé d’augmenterpour atteindre, au ème cours des deux premières années du 11 Plan plus de 11% du total de nos exportations ;
 un deuxième groupe de pays, figurant dans la zone non dynamique, constitué principalementpar les pays développés en l’occurrence la majorité des pays de l’UE, les USA, le Japon et le Canada. Ils accaparent à eux seuls près de 90% des exportations tunisiennes. Les mêmes investigationsmontrent que le mouvement de sortie et d’entrée des pays dansla zone dynamique est très limité d’un plan à un autre. En effet et ème durant les deux premières années du 11 Plan, le mouvement a porté sur l’entrée de nouveaux pays dont on cite le Portugal et la sortied’autres tels que le Suède.
En outre, il ressort de ces investigationsque l’appartenance à une zone et son degré de dynamisme jouent un rôle important mais non déterminant dans le développement d’un pays. Les performances sont aussi tributairesde la politique économique adoptée, de sa cohérence et de la capacité du pays à se positionner sur des créneaux porteurs et à anticiper convenablement la dynamique de la demande internationale.
A ce titre, certainsmarchés traditionnels de la Tunisie à l’instar dela France, l’Italie et l’Allemagne, bien qu’ils appartiennent à la zone non dynamique, présentent à côté d’autres pays situés dans la zone dynamique tels que la Libye et la Côte d’Ivoiredesmarges d’exportations supplémentaires. Ceci est d’autant
3
plus vrai que les difficultés que rencontre la Tunisie sur ces marchés relèvent d’un problème d’offre d’exportation.
Effet structure par produit :
Il a été égalementprocédé à l’examen des exportations désagrégées en 72 produits ou groupe de produits sur la période 20022008 en tenant compte de la croissance de ces produits du côté de la demande mondiale et des caractéristiques des exportations tunisiennesen l’occurrence l’avantage comparatif et les gains de parts de marché.
Ces investigations ont permis de distinguer les produits dynamiques des produits non dynamiques.
1sont définis comme étant les produits dont laLes produits dynamiques croissance des importations mondiales est supérieure à la moyenne de l’ensemble des importations; ils comptent 30 produits et occupent 30% du total des exportations tunisiennes. Dans ce groupe, deux catégories de produitsretiennent l’attention:
La première concerne les produitsdisposant d’un avantage comparatif qui n’a cessé de se renforcerau fil du temps et ont enregistré des gains de parts de marché. Cette catégorie concerne sept produits occupant près de 22% du total des exportations tunisiennes.
4
Demande mondiale Ex ortations Avantage comparatif Croissance tunisiennes des arts 20022008 des Croissance Structure Croissance Structure Niveau Croissance marchés Engrais 23,0% 0,4% 30,1% 3,9% 9,7 2,7% 4,2% Chimie minérale 16,3% 0,6% 27,9% 3,5% 5,6 6,8% 8,4% de base Corps gras 18,6% 0,8% 51,9% 4,0% 4,8 27,3% 27,4% Minéraux nda 17,9% 0,2% 29,9% 0,9% 3,9 6,6% 8,4% Produits 15,6% 0,3% 18,7% 0,5% 1,9 2,5% 3,4% céréaliers Ouvrages 20,5% 0,4% 54,7% 0,5% 1,2 26,8% 28,7% métalliques Pétrole brut 24,9% 7,7% 29,2% 8,4% 1,1 3,5% 5,5% Total biens 14,5% 100,0% 16,1% 100,0%   1,4%  La deuxième catégorie concerne les produits caractérisés par un avantage comparatif initialement faible mais qui n’a cesséde s’inscrireà la hausse durant la période considérée. Cette catégorie, bien qu’elleaccapare une part modeste des exportations tunisiennes
()3%,disposedesmargesdeprogressionetaffichedesgainsdes parts de marché ; elle a bénéficié, dans le cadre du PMN, des actions d’appuien termed’investissement au niveau de certains produits à l’instar des produits pharmaceutiques.
20022008
Aliments pour animaux Quincaillerie Articles en caoutchouc Matériel BTP Métallurgie non ferreuse Produits pharmaceutiques Total biens
Demande mondiale
Croissance Structure
14,7% 14,6%
14,5% 19,1%
18,6%
17,9% 14,5%
0,3% 2,9%
0,7% 1,2%
2,0%
2,8% 100%
Exportations tunisiennes Avanta e com aratif Croissance Structure Niveau Croissance
30,1% 29,1%
16,4% 29,9%
34,3%
25,7% 16,1%
0,3% 1,2%
0,4% 0,3%
0,2%
0,1% 100%
0.9 0.4
0.5 0.2
0.1
0
11,2% 11,2%
2,4% 9,0%
10,6%
4,6%
Croissance des arts des marchés
13,0% 12,7%
2,8% 10,3%
12,6%
6,0% 1,4%
2Les produits non dynamiques sont définis comme étant les produits dont la croissance des importations mondiales est en deçà de la moyenne de l’ensemble desils comptent 42 produits et occupent 70% duimportations ;
5
total des exportations. Dans ce groupe, produits :
l’on distingue trois catégories de
La première est constituée de produitsdont l’avantage comparatif n’a cessé de se renforcer. Ces produits occupent une part relativement im(2portantedansletotaldesexportations0)%etjouissentdesgains de parts de marché durant la période 20022008. Ils portent principalement sur le matériel informatique et les fournitures électriques et le cuir.
Demande mondiale Exportations tunisiennes Avantage comparatif Croissance 20022008 des parts des Croissance Structure Croissance Structure Niveau Croissance marchés Matériel électrique 14,0% 0,9% 19,3% 1,3% 1.4 2,9% 4,4% Ciment 13,8% 0,2% 31,7% 0,7% 3.7 14,5% 16,0% Fournitures électriques 12,5% 3,5% 18,9% 11,8% 3.4 4,4% 5,7% Tapis 10,7% 0,5% 17,5% 1,4% 2.8 4,7% 6,1% Cuirs 9,6% 1,3% 11,7% 5,2% 3.9 0,5% 1,9% Total biens 14,5% 100,0% 16,1% 100,0%1,4%  La deuxième catégorieporte sur les produits disposant d’un avantage comparatif initialement faible mais quin’a cessé de s’améliorer durant la période 20022008 et ont enregistré également des gains de part de marché. Ces produits, dont la plupart ont un fort contenu technologique tels que les composantes électriques, le matériel informatique et le matériel de télécommunications, sont relativement nombreux mais occupent une part relativement faible. Leur développement nécessite des actions vigoureuses en matière d’investissementen capital physique et humain, de maitrise technologique, de recherche & développement, d’amélioration de gestion au niveau de l’entrepriseet de commercialisation.
Ces actions, si elles doivent surtoutêtre à l’initiative du secteur privé local, devraient aussi rechercher le concours du secteur privé étranger surtoutsous forme de partenariat, pour ce qu’il offre en termes d’accès
6
aux marchés internationaux, de savoirfaire et d’innovation technologique. Cette dernière est considérée,aujourd’hui,comme l’un des facteurs clés d’une meilleure compétitivité.
Demande mondiale Exportations tunisiennes Avantage comparatif Croissance des parts 20022008 des Croissance Structure Croissance Structure Niveau Croissance marchés Autres produits agricoles 14,0% 1,5% 18,3% 1,3% 0.9 2,5% 3,7% Meubles 12,0% 1,0% 23,5% 0,8% 0.8 8,8% 10,1% Eléments de véhicules auto. 11,9% 2,3% 17,0% 1,6% 0.7 3,0% 4,3% Papier 9,8% 1,6% 18,0% 0,9% 0.6 6,7% 7,8% Instruments de mesure 11,9% 1,9% 31,6% 1,0% 0.5 16,4% 17,8% Articles manufacturés nda 11,5% 1,9% 24,2% 1,0% 0.5 8,9% 10,9% Sucre 12,4% 0,4% 44,0% 0,2% 0.5 28,5% 28,5% Matériel de télécommunication 12,8% 3,0% 47,3% 0,9% 0.3 27,2% 28,9% Moteurs 13,8% 3,1% 23,6% 0,9% 0.3 8,0% 9,2% Conserves animales 11,5% 0,3% 42,6% 0,1% 0.2 26,6% 27,7% Imprimés 8,8% 0,4% 42,2% 0,1% 0.2 28,3% 29,7% Electronique grand public 12,6% 1,2% 400,2% 0,2% 0.2 330,0% 363,0% Composants électroniques 8,9% 3,2% 34,5% 0,5% 0.1 22,4% 22,8% Matériel informatique 6,0% 4,4% 67,9% 0,5% 0.1 56,6% 57,7% Total biens 14,5% 100,0% 16,1% 100,0%   1,4%  La troisième catégorie estcomposée de produits dont l’avantage comparatif s’est détérioré et les parts de marché ont baissé. Elle est prédominée par les produits du textile et habillement qui accaparent, à eux seuls, 34% des exportations de biens sur la période 20022008. Un tel résultat est compréhensible eu égardà l’intensificationde la concurrence sur les marchés d’exportation suite à l’adhésion de la Chineà l’OMC et audémantèlement des AMF. En effet, la Chine, qui constitue, désormais, le premier fournisseur de l’UE, continue d’exercerune forte pression sur la Tunisie grâce à une abondance de main d’œuvre «bon marché » et à une industrie en aval très
performante.
7
Demande mondiale Exportations tunisiennes Avanta e Croissance com aratif des arts 20022008 des Croissance Structure Croissance Structure Niveau Croissance marchés Céramique 11,7% 0,4% 10,7% 0,5% 1.2 1,8% 0,7% Vêtements de bonneterie 10,1% 1,3% 9,9% 10,3% 8.2 1,3% 0,0% Vêtements de confection 8,1% 1,3% 4,9% 21,3% 15.6 4,3% 2,9% Fils et tissus 6,2% 1,5% 4,5% 1,7% 1.2 3,0% 1,8% Total biens 14,5% 100,0% 16,1% 100,0%   1,4% Toutefois, il importe de relever, du moins à court terme, que la Chine ne suscite pas des craintes majeures étant donné que la structure des exportations tunisiennes surl’UE diffère de celle de la Chine et se rapproche, plutôt, de celle
du Maroc et, à moindre degré, de la Roumanie et de la Bulgarie, comme le
montre l’indicateur de similarité qui signifie, lorsqu’il est proche de 100, que la
structure des exportations tunisiennes est similaire à celle du pays concurrents et que la concurrence risque, dans ce cas,d’être intense. Similarité des exportations tunisiennes et partdemarchéduTHC(2008) (e)n% Degré de similarité Parts de marché Tunisie  3.4 Maroc 80 2.8 Roumanie 63 3.7 Bulgarie 50 1.5 Chine 54 40.9 Compilation IEQ, source : comext
Par ailleurs, et en dépit du fléchissement enregistré au cours de ces dernières années, le secteur THC continue à occuper, de par sa contribution dans l’emploi et dansl’exportation, une place de choix dans l’économie tunisienne. A ce titre,
les autorités ont poursuivi les actions de soutien envers ce secteur à travers la mise en place de plusieurs programmes d’appui et d’assistance technique au profit des entreprises opérant dans ce secteur.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.