Agir enseignant dans deux contextes proches

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Master

  • mémoire


Agir enseignant dans deux contextes proches Nom : LISITSYNA Prénom : Maria UFR des Sciences du langage Mémoire de master 2 recherche - 30 crédits - Mention Spécialité : Didactique du français : français langue étrangère et français langue maternelle Sous la direction de Mme Marinette MATTHEY Année universitaire 2009-2010

  • théorie de l?action conjointe en didactique

  • apprenants

  • analyse des engagements de l?enseignant et des apprenants

  • taux de participation dans les activités

  • cadre spatio-temporel

  • jeu didactique

  • distribution de la parole

  • méthodologie

  • présentation des données


Publié le : mercredi 20 juin 2012
Lecture(s) : 43
Source : dumas.ccsd.cnrs.fr
Nombre de pages : 150
Voir plus Voir moins
Agir enseignant dans deux contextes proches
Nom : LISITSYNAPrénom : Maria UFR des Sciences du langage
Mémoire de master 2 recherche  30 crédits  Mention
Spécialité : Didactique du français : français langue étrangère et français langue maternelle Sous la direction de Mme Marinette MATTHEY
Année universitaire 20092010
DECLARATION
 Déclaration antiplagiat________________________________________________
1. Ce travail est le fruitН‟ЮЧtravail personnel et constitue un document original.
2. Je sais que prétendre êtreХ‟КЮЭОЮЫН‟ЮЧtravail écrit par une autre personne est une pratique
sévèrement sanctionnée par la loi.
3. PersonneН‟КЮЭЫОque moiЧ‟Кle droit de faire valoir ce travail, en totalité ou en partie,
comme le sien.
4. Les propos repris mot à mot àН‟КЮЭЫОЬauteurs figurent entre guillemets (citations).
5. Les écrits sur lesquels jeЦ‟КЩЩЮТОdans ce mémoire sont systématiquement référencés selon un
système de renvoi bibliographique clair et précis.
Signature :
Mots-clés
Résumé, Mots-clés
didactique des langues, français langue étrangère, transaction, agir enseignant, jeu didactique
Résumé
CОЭЭО цЭЮНО ЯТЬО р МШЧЧКьЭЫО Х‟КРТЫ ОЧЬОТРЧКЧЭ НКЧЬ Х'ШЫНТЧКТЫО НО ЬШЧ ОбОЫМТМО ОППОМЭТП. Puisant à des théoriesНО Х‟КМЭТШЧ (SОЧЬОЯв, MОЫМТОЫ, BЫШЮЬЬОКЮ, Schneuwly), la recherche engage un dispositif empirique déployé en trois moments : des enregistrements audio de deux leçons de français langue étrangère réalisés au Centre Culturel Français ; des notes prises par l‟ШЛЬОЫЯКЭЫТМО ХШЫЬ НОЬ ОЧЫОРТЬЭЫОЦОЧЭЬ; des questionnaires remplis par les apprenants. Ces données sont ensuite traitées selon la méthodologie élaborée par le groupe de recherche de Х‟UЧТЯОЫЬТЭц НО GОЧчЯО GRAFE. L'КЧКХвЬО НОЬ ТЧЭОЫКМЭТШЧЬ ОЧЭЫО ХОЬ ОЧЬОТРnants et les apprenants permet de mettre en évidence les techniques utilisées par les enseignants lors des séquences observées.
Клˡ˚евые ˔лˑва:
ɩɪɟɩɨɞɚɜɚɧɢɟ ɢɧɨɫɬɪɚɧɧɵɯ ɹɡɵɤɨɜ, ɮɪɚɧɰɭɡɫɤɢɣ ɤɚɤ ɢɧɨɫɬɪɚɧɧɵɣ, ɩɪɟɩɨɞɚɜɚɬɟɥɶɫɤɚɹ ɞɟɹɬɟɥɶɧɨɫɬɶ
Аːːˑ˕а˙иˢ
Ⱦɚɧɧɚɹ ɪɚɛɨɬɚ ɪɚɫɫɦɚɬɪɢɜɚɟɬ ɜɨɩɪɨɫ ɪɨɥɢ ɩɪɟɩɨɞɚɜɚɬɟɥɹ ɜ ɭɱɟɛɧɨɦ ɩɪɨɰɟɫɫɟ. Ɉɩɢɪɚɹɫɶ ɧɚ ɧɚɭɱɧɵɟ ɬɟɨɪɢɢ ɋɚɧɫɨɜɢ, Ɇɟɪɫɶɟ, Ȼɪɭɫɨ ɢ ɒɧɨɜɥɢ, ɷɬɨ ɢɫɫɥɟɞɨɜɚɧɢɟ ɚɧɚɥɢɡɢɪɭɟɬ ɩɪɢɟɦɵ, ɤɨɬɨɪɵɟ ɢɫɩɨɥɶɡɭɸɬ ɩɪɟɩɨɞɚɜɚɬɟɥɢ ɜ ɫɜɨɟɣ ɩɨɜɫɟɞɧɟɜɧɨɣ ɩɪɚɤɬɢɤɟ. ȼ ɯɨɞɟ ɪɚɛɨɬɵ ɛɵɥɢ ɢɫɩɨɥɶɡɨɜɚɧɵ ɚɭɞɢɨ ɡɚɩɢɫɢ ɭɪɨɤɨɜ ɮɪɚɧɰɭɡɫɤɨɝɨ ɹɡɵɤɚ, ɡɚɩɢɫɢ ɢɫɫɥɟɞɨɜɚɥɟɣ, ɩɪɢɫɭɬɫɬɜɨɜɚɜɲɢɯ ɧɚ ɡɚɧɹɬɢɹɯ, ɚ ɬɚɤɠɟ ɚɧɤɟɬɵ, ɡɚɩɨɥɧɟɧɧɵɟ ɫɬɭɞɟɧɬɚɦɢ. ɉɨɥɭɱɟɧɧɵɟ ɞɚɧɧɵɟ ɛɵɥɢ ɡɚɬɟɦ ɨɛɪɚɛɨɬɚɧɧɵ ɫ ɩɨɦɨɳɶɸ ɦɟɬɨɞɢɤɢ ɥɚɛɨɪɚɬɨɪɢɢ ȽɊȺɎȿ ɀɟɧɟɜɫɤɨɝɨ ɭɧɢɜɟɪɫɢɬɟɬɚ. ɂɯ ɞɚɥɶɧɟɣɲɢɣ ɚɧɚɥɢɡ ɩɨɡɜɨɥɢɥ ɜɵɹɜɢɬɶ ɩɪɢɟɦɵ, ɢɫɩɨɥɶɡɨɜɚɧɧɵɟ ɩɪɟɩɨɞɚɜɚɬɟɥɹɦɢ ɧɚ ɞɚɧɧɵɯ ɭɪɨɤɚɯ.
Table des matières
Table des matières
Remerciements ........................................................................................................................... 7 Épigraphe ................................................................................................................................... 8Introduction ................................................................................................................................ 9 Partie 1 : Cadre théorique......................................................................................................... 12Chapitre 1. Les savoirs à enseigner en classe de langue ...................................................... 14
1.1.
1.2.
1.3.
Histoire du développement des approches en didactique des langues................... 14
Compétence communicative .................................................................................. 19
De la théorie à son application............................................................................... 21
CСКЩТЭЫО 2. TСцШЫТО НО Х‟AМЭТШЧ CШЧУШТЧЭО ОЧ DТНКМЭТЪЮО ................................................... 24
2.1. Action didactique ...................................................................................................... 24
2.2. Contrat didactique ..................................................................................................... 25
2.3. Jeu didactique et le milieu ......................................................................................... 27
Partie 2 : Problématique et méthodologie ................................................................................ 32 Chapitre 3. Problématique.................................................................................................... 34
Chapitre 4. Méthodologie..................................................................................................... 36
4.1.
4.2.
4.3.
Contexte de situation observée .............................................................................. 36
Méthodologie de collecte de données .................................................................... 38
Méthodologie de traitement des données............................................................... 40
Partie 3 : Analyse des résultats................................................................................................. 44 Chapitre 5. Contexte............................................................................................................. 46
5.1. Institution .................................................................................................................. 47
5.2. Cadre spatio-temporel ............................................................................................... 48
5.3. Enseignants et apprenants ............................................................................. ............ 49
Chapitre 6. Présentation des données. .................................................................................. 54
6.1. Groupe 1 .................................................................................................................... 54
6.2. Groupe 2 .................................................................................................................... 55
6.3. Activités observées.................................................................................................... 56
Table des matières
Chapitre 7. Organisation de la prise de parole ..................................................................... 58
7.1. Taux de participation dans les activités..................................................................... 58
7.2. Distribution de la parole ............................................................................................ 61
CСКЩТЭЫО 8. AЧКХвЬО НОЬ ОЧРКРОЦОЧЭЬ НО Х‟ОЧЬОТРЧКЧЭ ОЭ НОЬ КЩЩЫОЧКЧЭЬ............................ 69
8.1. Interprétation des activitésЩКЫ Х‟ОЧЬОТРЧКЧЭ.............................6.9................................
8.2. SЭЫКЭцРТОЬ НО Х‟ОЧЬОТРЧКЧЭ..................................................72........................................
Conclusion................................................................................................................................ 76 Annexes .................................................................................................................................... 81
Table des annexes
Table des annexesAnnexes .................................................................................................................................... 81 Convention de transcription ................................................................................................. 82
Transcription ........................................................................................................................ 83
Groupe 1 ............................... ................ 83 ............. ...............................................................
Groupe 2 ......................................................................................................................... 107
Synopsis. Groupe 1 ............................................................................................................ 129
Synopsis. Groupe 2 ............................................................................................................ 138
Questionnaire ..................................................................................................................... 148
Documents supplémentaires............................................................................................... 150
Remerciements
Remerciements
MОЬ ЫОЦОЫМТОЦОЧЭЬ ЯШЧЭ ЭШЮЭ Н‟КЛШЫН КЮб цЭЮНТКЧЭЬ ОЭ КЮб ОЧЬОТРЧКЧЭЬ НЮ CОЧЭЫО CЮХЭЮЫОХ FЫКЧхКТЬ НО MШЬМШЮ ЪЮТ ШЧЭ КММОЩЭц НО МШХХКЛШЫОЫ ОЭ Н‟шЭЫО ОЧЫОРТЬЭЫцЬ.
AЮЬЬТ УО ЫОЦОЫМТО ЭЫчЬ ЬТЧМчЫОЦОЧЭ ХОЬ ОЧЬОТРЧКЧЭЬ НО Х‟UFR НОЬ SМТОЧМОЬ НЮ ХКЧРКРОde Х‟UЧТЯОЫsité Stendhal-GЫОЧШЛХО III. LОЬ ЫцПХОбТШЧЬ ЪЮ‟ТХЬ ШЧЭ ОбЩШЬцОЬ ХШЫЬ НО ХОЮЫЬ МШЮЫЬ ШЧЭ enrichi cette recherche. Des remerciements particuliers concernent Mme Marinette MATTHEY et Mme Sandra CANELAS-TRÉVISI. Leurs remarques, critiques toujours pertinentes eЭ МШЧЬОТХЬ МШЧЬЭЫЮМЭТПЬ Ц‟ШЧЭ РЮТНц НКЧЬ Х‟цХКЛШЫКЭТШЧ НО МО ЦцЦШТЫО.
Je n'oublie pas également toutes les personnes qui m'ont soutenu et encouragé par un sourire, par un intérêt toujours renouvelé pour mon travail.
Épigraphe
Épigraphe
1 «Là où l’unpeut voir défaut, incompréhension, incompétence, formation insuffisante, l’autre voit choix, compromis, incertitude, décision, prise de risque et investissement subjectif pour faire au mieux dans la tension entre le prescrit et le réel. » (Amigues, 2003, p. 9)
1 un enseignant
Introduction
Introduction
Introduction
Introduction
AЮУШЮЫН‟СЮТ ЩХЮЬТОЮЫЬ ЦцЭСШНОЬ Н‟ОЧЬОТРЧОЦОЧЭdes langues étrangères sont à la disposition des apprenants. Mais la manièreНО Х‟ТЧЭОЫЩЫцЭОЫ ОЭ НО ХК ЫОМШЧЬЭЫЮТЫОreste toujours à la charge des enseignants.
LО ЩЫцЬОЧЭ ЦцЦШТЫО К ЩШЮЫ ШЛУОМЭТП РцЧцЫКХ Н‟цЭЮНТОЫ ХК ЪЮОЬЭТШЧ НО Х‟Кgir enseignant НКЧЬ Х‟КЩЩЫОЧЭТЬЬКРО НЮ ПЫКЧхКТЬ ХКЧРЮО цЭЫКЧРчЫО. MШЧ ОбЩцЫТОЧМО ЩЫШПОЬЬТШЧЧОХХО Ц‟К РЮТНцe dans le choix de ce sujet.EЧ ЭКЧЭ ЪЮ‟ОЧЬОТРЧКЧЭО УО ЦО ЩШЬО ЬШЮЯОЧЭ ХОЬ ЪЮОЬЭТШЧЬ ЬЮТЯКЧЭОЬ:
- Quelles activités didactiques pourraient-elles intéresser les apprenants ?
- Comment faut-il reconstruire les consignes proposées par les méthodes FLE pour цЯТЭОЫ ХК ЫШЮЭТЧО Н‟КЩЩЫОЧЭТЬЬКРО?
- Comment est-il mieuxН‟adapter chaque exercice en fonction des particularités du РЫШЮЩО Н‟КЩЩЫОЧКЧЭЬ?
L‟ТЧЬЭТЭЮЭТШЧШù У‟ОбОЫМОfonctions impose une relative homogénéité des savoirs mes entre les groupes du même niveau. De plus, les apprenants sont souvent étudiants et la НТППцЫОЧМО Н‟сРО Ч‟ОЬЭ ЩКЬ ТЦЩШЫЭКЧЭО. La méthode de référence choisie pour enseigner le français est la même dans tous les groupes du même niveau. Dans ces conditions-là le travail НО Х‟ОЧЬОТРЧКЧЭ ОЬЭ ЩХЮЬ ПКМТХО р ШЛЬОЫЯОЫ.
CОЭЭО цЭЮНО ЬОЫК МОЧЭЫцО ЬЮЫ Х‟КЧКХвЬО НО НОЮб ХОхШЧЬ НО ПЫКЧхКТЬ ХКЧРЮО цЭЫКЧРчЫО, réalisées au Centre Culturel Français de Moscou par deux enseignants différents dans deux groupes du niveau A2+. Les données recueillies sont de trois ordres : des enregistrements КЮНТШ НОЬ ХОхШЧЬ НО ПЫКЧхКТЬ ХКЧРЮО цЭЫКЧРчЫО, НОЬ ЧШЭОЬ ЩЫТЬОЬ ЩКЫ Х‟ШЛЬОЫЯКЭЫТМО ОЭ НОЬ questionnaires remplis par les apprenants.
NШЭЫО НцЦКЫМСО Н‟КЧКХвЬО ЫОЩШЬО ЬЮЫ ЮЧО ПОЫЦО ЩЫТЬО НО ЩШЬТЭТШЧ ЪЮОles apprenants apprennent en construisant eux-mêmes. L‟ОЧЬОТРЧКЧЭ НШТЭ р ЬШЧ ЭШЮЫ НШЧЧОЫ ХК ЩШЬЬТЛТХТЭц НО construire les connaissances.
AТЧЬТ, ЧШЮЬ ЩШЬШЧЬ Х‟СвЩШЭСчЬО ЪЮО ХК ЬТЭЮКЭТШЧ Шù Х‟ОЧЬОТРЧКЧЭ НШЧЧО ЮЧО ЫОХКЭТЯО autonomie aux apprenants est plus favorable àХ‟КЩЩЫОЧЭТЬЬКРО.
Introduction
Pour illustrer cette thèse, nous étudierons quatre extraits des leçons enregistrées en nous concentrantЬЮЫ Х‟КЧКХвЬО НО Х‟Кgir enseignant dans les interactions entre les enseignants et les apprenants.
NШЮЬ ПОЫШЧЬ ЫцПцЫОЧМОЬ ОЧ ЩКЫЭТМЮХТОЫ КЮб ЭСцШЫТОЬ НО Х‟Кction (Sensevy, Mercier, Brousseau, Schneuwly) ЪЮТ МСОЫМСОЧЭ р МШЦЩЫОЧНЫО Х‟Кgir enseignant dans la situation didactique.
Notre démarche estОЦЩТЫТЪЮО ОЭ ЪЮКХТЭКЭТЯО МО ЪЮТ Ч‟ОбМХЮЭ ЩКЬ ХО ЫОМШЮЫЬ р ХК quantification des phénomènes linguistiques.
Notre travail comporte trois parties : le cadre théorique, la problématique et la ЦцЭСШНШХШРТО ОЭ ОЧПТЧ Х‟КЧКХвЬО НОЬ НШЧЧцОЬ.
Dans le cadre théorique nous préciseronsН‟КЛШЫНles savoirs que cherchent à développer les didacticiens. Ensuite, nous exposerons les idées essentielles de la Théorie de Х‟AМЭТШЧ CШЧУШТЧЭО ОЧ DТНКМЭТЪЮО (SОЧЬОЯв & MОЫМТОЫ, 2007).
Dans la deuxième partie du mémoire nous présenterons notre problématique. Ce chapitre sera poursuivi par le cadre méthodologique où nous présenterons nos données, leurs conditions de recueil et de traitement.
Enfin, nousПОЫШЧЬ Х‟КЧКХвЬО НОЬ НШЧЧцОЬ ЫОМЮОТХХТОЬ ОЧ ЦОЭЭКЧЭ ОЧ цЯТНОЧМО ХО МШЧЭОбЭО de l‟КЩЩЫОЧЭТЬЬКРО ОЭ Х‟ОЧРКРОЦОЧЭ НОЬ КЩЩЫОЧКЧЭЬ ОЭ НОЬ ОЧЬОТРЧКЧЭЬ НКЧЬ ХОЬ КМЭТЯТЭцЬ didactiques.
A ЭЫКЯОЫЬ МОЭЭО цЭЮНО ЧШЮЬ МСОЫМСШЧЬ р ЦТОЮб МШЧЧКьЭЫО Х‟КРТЫ ОЧЬОТРЧКЧЭ ОЭ цЦОЭЭЫО НОЬ propositions dont pourraient profiter les enseignants et les apprenants.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.