AURÉLIE ROGER L3 SCIENCE POLITIQUE L3 FILIÈRE INTÉGRÉE M1 DROIT PUBLIC

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Master

  • cours - matière potentielle : institutionnalisation


AURÉLIE ROGER L3 SCIENCE POLITIQUE – L3 FILIÈRE INTÉGRÉE – M1 DROIT PUBLIC ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 SCIENCE ADMINISTRATIVE PREMIÈRE PARTIE L'ADMINISTRATION COMME INSTITUTION. CARACTÉRISTIQUES ET MODE DE FONCTIONNEMENT DE L'ORGANISATION ADMINISTRATIVE CHAPITRE 1. LA STRUCTURE ADMINISTRATIVE I. LE MOD ÈLE BUREAUCRATIQUE A. LES MÉCANISMES D'ÉMERGENCE DE LA BUREAUCRATIE 1. Processus historiques : l'institutionnalisation et l'autonomisation d'une administration publique 2. Interprétations théoriques B. LES CARACTÉRISTIQUES DU MODÈLE BUREAUCRATIQUE 1. La bureaucratie wébérienne 2. L'instrumentalité administrative II. LES RE MISES EN CAUSE DU MODÈLE A. REMISES EN CAUSE DE L'EFFECTIVITÉ DU MODÈLE IDÉAL-TYPIQUE WÉBÉRIEN 1. Les dysfonctionnements de la bureaucratie 2. Le mode de fonctionnement concret des organisations B. REMISES EN CAUSE DE L'EFFICACITÉ DU MODÈLE IDÉAL-TYPIQUE WÉBÉRIEN 1. Le courant managérial 2. La nouveau management public et la réforme de l'administration CHAPITRE 2. LE TRAVAIL ADMINISTRATIF I. LE PRI NCIPE HIÉRARCHIQUE A. LE MODE DE FONCTIONNEMENT CLASSIQUE 1. Justifications 2. Manifestations a) l'administration centrale b) les relais extérieurs c) les variantes nationales B. LES AMENDEMENTS 1. Des agencements institutionnels dérogatoires au principe hiérarchique a) la coordination interministérielle b) le cabinet ministériel c) les administrations de mission d) la décentralisation 2. Le jeu des rapports de force hors hiérarchie II. LE PER SONNEL ADMINISTRATIF A.

  • modèle top

  • science administrative

  • remises en cause portant sur l'acte de décision

  • bureaucratie wébérienne

  • dysfonctionnements de la bureaucratie

  • politique publique

  • illusion du choix optimal

  • limites pesant sur le dispositif d'évaluation actuel


Publié le : vendredi 8 juin 2012
Lecture(s) : 342
Source : univ-ag.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
A
URÉLIE
R
OGER
L3 S
CIENCE POLITIQUE
– L3 F
ILIÈRE INTÉGRÉE
– M1 D
ROIT PUBLIC
A
NNÉE UNIVERSITAIRE
2008-2009
S
CIENCE ADMINISTRATIVE
P
REMIÈRE PARTIE
L’
ADMINISTRATION COMME INSTITUTION
.
C
ARACTÉRISTIQUES ET MODE DE FONCTIONNEMENT DE L
ORGANISATION ADMINISTRATIVE
C
HAPITRE
1. L
A STRUCTURE ADMINISTRATIVE
I. L
E MODÈLE BUREAUCRATIQUE
A. L
ES MÉCANISMES D
ÉMERGENCE DE LA BUREAUCRATIE
1. Processus historiques :
l’institutionnalisation et l’autonomisation d’une administration publique
2. Interprétations théoriques
B. L
ES CARACTÉRISTIQUES DU MODÈLE BUREAUCRATIQUE
1. La bureaucratie wébérienne
2. L’instrumentalité administrative
II. L
ES REMISES EN CAUSE DU MODÈLE
A. R
EMISES EN CAUSE DE L
EFFECTIVITÉ DU MODÈLE IDÉAL
-
TYPIQUE WÉBÉRIEN
1. Les dysfonctionnements de la bureaucratie
2. Le mode de fonctionnement concret des organisations
B. R
EMISES EN CAUSE DE L
EFFICACITÉ DU MODÈLE IDÉAL
-
TYPIQUE WÉBÉRIEN
1. Le courant managérial
2. La nouveau management public et la réforme de l’administration
C
HAPITRE
2. L
E TRAVAIL ADMINISTRATIF
I. L
E PRINCIPE HIÉRARCHIQUE
A. L
E MODE DE FONCTIONNEMENT CLASSIQUE
1. Justifications
2. Manifestations
a) l’administration centrale
b) les relais extérieurs
c) les variantes nationales
B. L
ES AMENDEMENTS
1. Des agencements institutionnels dérogatoires au principe hiérarchique
a) la coordination interministérielle
b) le cabinet ministériel
c) les administrations de mission
d) la décentralisation
2. Le jeu des rapports de force hors hiérarchie
II. L
E PERSONNEL ADMINISTRATIF
A. L
E MODE DE FONCTIONNEMENT CLASSIQUE
1. La professionnalisation
2. Le neutralité politique
B. L
ES AMENDEMENTS
1. La sélectivité sociale de la fonction publique
2. L’imbrication des sphères politique et administrative
a) le politique conquis par l’administration : la technocratie
b) l’administration conquise par le politique : la politisation des fonctionnaires
D
EUXIÈME PARTIE
L’
ADMINISTRATION EN ACTION
.
A
CTION PUBLIQUE ET POLITIQUES PUBLIQUES
C
HAPITRE
1. L
A FOCALISATION SUR LE PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION
I. L
A DÉCISION COMME VECTEUR DE CHANGEMENT
:
LE MODÈLE TOP
-
DOWN
A. L
ES CRITÈRES DE CHOIX QUI GUIDENT LA DÉCISION
1. Une décision optimale : le choix rationnel
2. Une décision partiellement contrainte : le référentiel des politiques publiques
B. L
ES REMISES EN CAUSE PORTANT SUR L
ACTE DE DÉCISION
1. L’illusion du choix optimal
2. La décision n’est pas un acte unifié
II. L
A MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES PUBLIQUES COMME HORIZON RÉEL
DU CHANGEMENT
:
LES REMISES EN CAUSE DU MODÈLE TOP
-
DOWN
A. D
ÉNONCIATION DES DYSFONCTIONNEMENTS DANS LA MISE EN ŒUVRE
B. A
NALYSE DU FONCTIONNEMENT PARTICULIER DE LA MISE EN ŒUVRE
1. La concurrence entre acteurs publics
2. L’externalisation de la mise en œuvre par l’Etat
C
HAPITRE
II. L
A NÉCESSAIRE PRISE EN COMPTE DES PROCESSUS COMPLÉMENTAIRES
RELEVANT DE L
ACTION PUBLIQUE
I. E
N AMONT
: L’
IDENTIFICATION D
UN PROBLÈME
A. L’
ÉMERGENCE D
UN PROBLÈME
1. Le rôle du personnel politique
2. Le rôle des semi-profanes
B. L
A MISE SUR AGENDA
1. L’inscription sur l’agenda
2. La non-inscription sur l’agenda
II. E
N AVAL
: L’
ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES
A. U
NE DÉMARCHE ESSENTIELLE MAIS LONGTEMPS INUSITÉE
1. Les fondements de l’évaluation
2. Une mise en place rendue complexe par les particularités de l’action publique
B. U
NE DÉMARCHE EN COURS D
INSTITUTIONNALISATION
1. La mise en place progressive de l’évaluation des politiques publiques en France
2. Les limites pesant sur le dispositif d’évaluation actuel
B
IBLIOGRAPHIE INDICATIVE
Manuels et dictionnaire généraux
BOUSSAGUET L., JACQUOT S., RAVINET P.,
Dictionnaire des politiques publiques
,
Paris, Presses de Science Po, 2006.
CHEVALLIER J.,
Science administrative
, Paris, PUF, 2007.
DEBBASCH C.,
Administration publique
, Paris, Economica, 2005.
Ouvrages
BALLE C.,
Sociologie des organisations
, Paris, PUF (Que sais-je ?), 2001.
BUSINO G.,
Les théories de la bureaucratie
, Paris, PUF (Que sais-je ?), 1993.
CROZIER M.,
Le phénomène bureaucratique
, Paris, seuil, 1963.
DUPUY F., THOENIG J-C.,
L’administration en miettes
, Paris, Fayard, 1985.
GREMION P.,
Le pouvoir périphérique. Bureaucrates et notables dans le système
politique français
, Paris, Seuil, 1976.
HASSENTEUFEL P.,
Sociologie politique
:
l’action publique
, Paris, Armand Colin,
2008.
JOBERT B., MULLER P.,
L’Etat en action
.
Politiques publiques et corporatisme
, Paris,
PUF, 1987.
LAFAYE C.,
Sociologie des organisations
, Paris, Armand Colin, 2007.
LASCOUMES P., LE GALES P.,
Sociologie de l’action publique
, Paris, Armand Colin,
2007.
MASSARDIER G.,
Politiques et action publiques
, Paris, Dalloz, 2003.
MERTON R.,
Eléments de théorie et de méthode sociologique
, Paris, Plon, 1965.
MULLER P.,
Les politiques publiques
, Paris, PUF (Que sais-je ?), 2003.
OBERDORFF H.,
Les institutions administratives
, Paris, Armand Colin, 2004
QUERMONNE J.-L.,
L’appareil administratif de l’Etat
, Paris, Seuil, 1991
ROUBAN L.,
La fonction publique
, Paris, La Découverte, 1996
SADRAN P.,
Le système administratif français
, Paris, Montchrestien (Clefs), 1992
Revues
Revue internationale des sciences administratives
Revue française d’administration publique
Revue française de science politique
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.