Fiches d'exploitation

De
Publié par

  • fiche de lecture - matière potentielle : chapitre
  • fiche - matière potentielle : exploitation
38 Fiches d'exploitation L'enfant de Noé (E.E. Schmitt) Regine Van Belle O.-L.-V.-Presentatie Sint-Niklaas Intro L'auteur : Qui est E.E. Schmitt ? Consulte aussi En une dizaine d'années, Eric-Emmanuel Schmitt est devenu un des auteurs francophones les plus lus dans le monde entier. L'enfant de Noé conclut le « Cycle de l'Invisible », quatre récits sur l'enfance et la spiritualité.
  • jeunes lecteurs au contenu affectif du récit
  • maintien de l'équilibre het behouden
  • tubercule een knolgewas
  • exploitation ¶
  • joseph
  • ………………………………………………… …………………………………………………
  • lecture
  • lectures
  • activités
  • activité
  • question
  • questions
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 1 481
Source : cahiersf.be
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins

Fiches d’exploitation
Fiches d’exploitation
L’enfant de Noé (E.E. Schmitt)
Regine Van Belle
O.-L.-V.-Presentatie Sint-Niklaas
Intro
L’auteur : Qui est E.E. Schmitt ? Consulte aussi
www.eric-emmanuel-schmitt.com.
En une dizaine d’années, Eric-Emmanuel Schmitt est devenu un des auteurs francophones les
plus lus dans le monde entier. L’enfant de Noé conclut le « Cycle de l’Invisible », quatre récits sur
l’enfance et la spiritualité. Après le bouddhisme (Milarepa), l’islam (Monsieur Ibrahim et les fl eurs
du Coran), l’athéisme (Oscar et la dame rose), E.-E. Schmitt explore les rapports entre juifs et
chrétiens.
Résumé
Le roman se passe en Belgique. En 1942, les rafl es commencent. Un couple de juifs décide de
cacher leur fi ls. Dissimulé dans un pensionnat catholique, le petit Joseph va grandir auprès d’un
prêtre, le père Pons. Celui-ci a aménagé sous son église une synagogue secrète, où il collec-
tionne les objets de culte et étudie les textes sacrés des juifs pour les transmettre à ces enfants
sauvés. Comme devant un miroir, le prêtre et l’enfant s’interrogent sur leurs identités respec ti ves.
Devenu adulte, Joseph s’installe en Israël, cette terre menacée par l’intolérance. Il continue à
prôner le respect de l’autre et commence sa propre « collection ».
Remarque (1)
Encore un roman sur l’Holocauste ? Oui, parce que…
- … l’auteur parle d’un passé que « les moins de vingt ans ne peuvent heureusement pas
con naî tre mais le présente comme une épreuve où les Justes ont pu se révéler. » (Jacques
De Decker)
- … l’histoire est d’autant plus prenante qu’elle se base sur la vie de personnages réels :
Pierre Perelmuter, l’enfant caché et l’Abbé André, vicaire à Namur.
Un livre sur les religions ? Un sujet ringard ? Non, parce que…
- … les religions aujourd’hui restent fortes au point de devenir parfois violentes.
- … l’auteur a composé un récit lumineux qui se rapproche du conte et qui met en évidence
le respect de l’autre, une valeur essentielle pour notre temps.
Public cible
3e degré ASO (5e année)
À prévoir pour chaque apprenant :
- E.-E. Schmitt, L’Enfant de Noé, Albin Michel, 2004.
- Un exemplaire du questionnaire sous forme d’un « livret de travail ».
38Fiches d’exploitation
Objectifs de la lecture / du livret de travail
Faire lire un roman à des adolescents n’est pas évident : le livret de travail que nous proposons
permet de soutenir l’effort. Comme un fi l conducteur, il aide l’apprenant à structurer sa lecture
et à en approfondir la compréhension. Les questions du livret de travail visent des domaines
diffé rents :
- reformuler certaines informations trouvées dans le texte ;
- citer correctement des éléments pertinents du récit ;
- employer systématiquement le dictionnaire ;
- lire mais aussi relire certains passages afi n d’en saisir plus en profondeur le sens ;
- attirer l’attention sur certains faits historiques (les timbres de ravitaillement, les restrictions impo-
sées aux juifs, la Résistance, la Palestine, le Parc Yad Vashem) ;
- faire découvrir quelques éléments de la religion juive et catholique ;
- sensibiliser l’apprenant à une interrogation philosophique ;
- aider l’apprenant à approfondir sa réfl exion personnelle sur certains thèmes (le déchirement de
la séparation, le courage de l’individu) ;
- découvrir le plaisir de lire un roman à thème.
Démarche
Chaque apprenant est responsable de sa lecture et tient à jour ses progrès. Il est essentiel
que les apprenants travaillent individuellement et notent leurs réponses pendant la lecture, les
ques tions étant trop nombreuses. Cette attitude est prise en compte dans l’évaluation du travail.
Toute fois, comme cette lecture est prévue pour des apprenants d’une 5e année, il est utile de
prévoir des moments collectifs pour lesquels il faut fi xer des délais précis. Nous conseillons des
moments collectifs assez fréquents et rapprochés dans le temps : cette démarche se révèle plus
rassurante pour nos jeunes apprenants. Le but de ces mises en commun n’est pas la correction
en classe de toutes les réponses. Il vaut mieux considérer ces moments comme des occasions
à sensibiliser nos jeunes lecteurs au contenu affectif du récit : voilà pourquoi nous avons prévu
des questions sur le déroulement de l’intrigue (« après une première lecture »), et des questions
qui vont plus loin dans l’interprétation des caractères et des situations et qui visent à susciter des
réactions personnelles (« après une deuxième lecture »).
Pour éviter la monotonie, le livret prévoit aussi des activités qui peuvent se faire en classe. Ces
intermezzi permettent aux apprenants de se sentir plus concernés par le sujet.
Première étape – avant la lecture
- Activité de découverte ;
- Première séance d’emploi du dictionnaire en classe, éventuellement en groupes de deux, ce
qui crée la possibilité pour les apprenants de comparer et de compléter les résultats de cette
première recherche ;
- Mise en route de la lecture du premier chapitre.
Deuxième étape – chapitre 1 (après une semaine)
- Demander aux apprenants de lire le 1er chapitre et de préparer les réponses ;
- Mise en commun des réponses et échange des premières impressions.
Troisième étape – chapitre 2
- Procéder comme avant pour les questions sur le 2e chapitre ;
- Faire la page d’activités en classe
▪ Pour les questions portant sur les restrictions imposées aux juifs : prévoir éven tuel lement
l’accès à Internet,
39Fiches d’exploitation
▪ Pour les questions sur le yiddish : permettre aux apprenants de lire à haute voix, la
ressemblance phonétique avec le néerlandais et l’allemand vont les mettre sur la bonne
voie.
Quatrième étape – chapitre 3A (après une semaine)
- Faire préparer le vocabulaire ;
- L’activité EE peut se faire en classe.
Vous pouvez le faire précéder par un exercice oral : comme il s’agit d’un passage narratif, vous
pouvez diviser la classe en groupes de deux, ce qui permet aux élèves de se raconter le dérou le-
ment des évènements l’un à l’autre et de vérifi er la compréhension.
Cinquième étape – chapitre 3B (après une semaine)
- Procéder comme avant ;
- Prévoir éventuellement quelques caricatures comme support.
Sixième étape – chapitre 3C/chapitre 4
Comme le passage à lire est plus long, il est possible d’espacer un peu plus le délai.
Pour varier le rapportage, vous pouvez demander aux apprenants de comparer leur réponses
ou de raconter certaines scènes (Gestapo). Pour les questions sur les religions, rien ne vous
empêche d’approfondir un peu plus en enquêtant sur ce que vos élèves perçoivent comme « va-
leurs » : cela dépend du niveau et des intérêts de votre classe.
Septième étape – chapitre 5 (après une semaine)
- Procéder comme avant ;
- Rappeler éventuellement certains fi lms (Au revoir les enfants, Schindlers’ List, The Pianist).
Huitième étape – chapitre 6 (après une semaine)
Cette dernière séance vous permet de faire le lien avec l’actualité et de développer une attitude
d’ouverture sur le monde (d’autres collections à faire). Prévoir éventuellement une visite virtuel le
du parc Yad Vashem.
Remarque (2)
Le site de l’auteur www.eric-emmanuel-schmitt.com propose un dossier pédagogique (payant)
sur ce roman. Ce dossier est différent de notre livret FLE : il s’agit d’une approche littéraire
comme prévue par le curriculum des lycées français. Toutefois, ce document peut vous être utile
à titre personnel.
Fiche de lecture
Chapitre 1 (p. 9-13)
Avant la lecture
1 Qui était Noé ? Recherchez l’information dans une encyclopédie ou sur le web. Racontez.
2 Cherchez la traduction des mots suivants dans un dictionnaire.
mettre aux enchères un délice
trouver preneur un supplice
un orphelin une béance
une enjambée les godillots
40Fiches d’exploitation
le mollet la boue
un plongeoir le sabot
un gouffre le rouquin
les orteils crispés piétiner
le poignet surgir
la cheville s’exhiber
Après une première lecture
1 Que savez-vous du personnage principal ?
- Nom :
- Âge :
- Situation familiale :
2 Que fait-il chaque dimanche ?
3
a) Comment décrit-il ses chaussures ?
b) Pourquoi est-ce important ?
4 Comment le deuxième personnage dont il est question dans ce chapitre s’appelle-t-il ?
Après une deuxième lecture
1 Au début du chapitre, le narrateur* dit qu’il faisait partie d’un groupe d’enfants qu’on mettait aux
enchères. À la fi n, il parle d’enfants cachés. Qui sont ces enfants ? Formulez une hypo thèse.
2 Quel sentiment éprouve-t-il lorsqu’il constate qu’il n’a toujours pas trouvé des parents ?
3 Procédé littéraire** :
L’auteur reprend plusieurs fois des expressions ou des phrases en les changeant légèrement.
Ainsi il crée l’impression que les à la fi n du chapitre sont l’écho de celles du début.
Vous avez déjà expliqué un premier exemple (mettre les enfants aux enchères / les enfants
cachés). Cherchez un deuxième exemple.
* le narrateur : de verteller ** le procédé littéraire : literaire ingreep, stijlfi guur
Chapitre 2 (p. 15-30)
Avant la lecture
Recherchez la traduction des mots suivants dans un dictionnaire.
une étincelle
un rugissement
lover
un manant een boerenkinkel, een pummel
41Fiches d’exploitation
une carrosse impériale
-muet
escamoter
-se raidir
une phrase révélatrice een onthullende zin, een zin die iets belangrijks aan het licht brengt
fl âner
saccadé
un hôtel particulier een statig herenhuis
un domestique
désappointé
décevant
une armure
un cintre
la soie
la dentelle
scintiller
toiser quelqu’un iemand uit de hoogte bekijken
une statue de bronze
la chandelle
s’acquitter de zich van iets kwijten
courbé
terne
un hôte de gastheer
une rafl e
une bergère (meuble) een soort zetel
un sort
l’égard het respect, de eerbied
provisoirement
la tribu
foudroyé
un trésor
le soupirail
la voûte universelle de hemel
la progéniture het nageslacht
l’étoile du berger de poolster
une berceuse
Après une première lecture
1 En quelle année se passent les évènements décrits dans ce chapitre ? Comment appelle-t-on
ce changement dans la chronologie d’une histoire ?
2 Complétez le portrait de Joseph (religion, ses parents).
3 Qui est la comtesse de Sully ?
4 Comment Joseph interprète-t-il la gentillesse de la comtesse ?
42Fiches d’exploitation
Après une deuxième lecture
- Joseph pense que sa mère a entendu une phrase révélatrice dans le tram. Après avoir lu ce
chapitre, le lecteur comprend de quelle phrase il s’agit.
a) Qu’a-t-elle entendu au juste ? Qu’est-ce que cela signifi e ?
b) Quelle décision importante prend-elle sur le coup ?
- Il est clair que la famille de Sully appartient à une autre classe sociale que les parents de
Joseph.
a) Donnez quelques exemples qui le prouvent.
b) Citez le passage où Joseph se rend compte de cette différence.
- La mère de Joseph avait tendance à renommer les étoiles.
a) Quel nom donne-t-elle aux étoiles jaunes ? Pourquoi ?
Comment cette étoile s’appelait-elle à l’origine ?
b) Comment renomme-t-elle l’étoile du berger ? Pourquoi ?
Activités
1 L’étoile jaune était une des restrictions imposées aux Juifs. En connaissez-vous d’autres ?
Lesquelles ? Regardez les photos : elles peuvent vous aider.
2 Les Juifs parlent l’hébreu et le yiddish.
- L’hébreu est la langue de la Bible, employée pour la prière ; aujourd’hui l’hébreu est une des
langues offi cielles en Israël.
- Le yiddish est la langue profane, cette langue ressemble un peu à l’allemand et était surtout
parlée par les communautés juives d’Europe de l’Est et d’Allemagne.
Indiquez pour les phrases suivantes s’il s’agit de l’hébreu ou du yiddish.
hébreu yiddish
Rozhinkes mit mandeln
Hakhanote nerote shabat
Schlof kindele schlof, der tate vet fi rn dorf
3 La culture juive est très riche en berceuses. Ces chansons en yiddish refl ètent bien l’histoire
43Fiches d’exploitation
des Juifs de l’Europe de l’Est. Voici un extrait d’une berceuse que la mère de Joseph aurait pu
lui chanter.
a) Lisez-la à haute voix et essayez de la comprendre. Ensuite, traduisez-la en français.
Wejn nischt, wejn nischt, klejner josem*, …………………………………………………
Schpor dir trern chotsch* dich kwelt,
Wajl dos leben hot nor tsores,
Oj wi* schlecht wen trern felt.
Schpor dir trern wi briljanten,
Sest amol sej darfn sejr. Tu en auras un jour bien besoin
Wen dajn hartsl gejt schojn sejr, ……………………………………………….…
Los fun oig arop a trer. Laisse couler de tes yeux une larme
* josem : un orphelin
* chotsch : même si
* oj wi : c’est pourquoi
b) Expliquez pourquoi cette berceuse pourrait s’appliquer à la situation de Joseph.
Chapitre 3 A (p. 31-55)
Avant la lecture
Cherchez la traduction des mots suivants.
un enchaînement
délibéré
gaver volstoppen
cocasse
entamer aanvatten
furibond razend, woedend
la dénonciation
s’indigner
fouiller
soupçonné
la pierre ponce puimsteen
la bienveillance
chauve
le gamin
la demeure
une tentative
le maintien de l’équilibre het behouden van het evenwicht
un traître
une traction (auto) een oude Citroën
blafard
scruter onderzoeken
une bâtisse
un cellier
la répulsion
la pénombre het schemerdonker
un tubercule een knolgewas
44Fiches d’exploitation
épouvanter
une offi cine een apothekerswerkplaats
besogner
un dompteur
un foyer d’accueil
un réfugié
sous-alimenté
le vacarme
moufter lawaai maken
délester
le battant d’une armoire de kastdeur
le trousseau de clés
Activité EE
Après la lecture
Remettez les photos qui suivent dans l’ordre. Ensuite racontez ce qui se passe dans ce cha pi tre
en vous basant sur les photos. Ne copiez pas le texte du roman. Employez plutôt les mots de la
liste de vocabulaire.
1 2 3 4 5 6 7
b
a
c
d
45Fiches d’exploitation
e f g
L’enfant de Noé – Chapitre 3 B (p. 55-86)
Avant la lecture
le pillard
bousiller verknoeien, naar de maan helpen
une effraction
revêche stug, nors
le parrain
le fi lleul
vexer
maladroit
avoir la poisse
une calamité
la paluche de hand
la dégaine
désaffecté
la brebis
le bourrage de crâne
le bénitier
la génufl exion
fi ler à vive allure snel wegvluchten
le buisson
une créature maléfi que
la clairière
une issue
talonner
une énigme
un intrus
verrouiller
une brindille
le marché noir
feindre
la duplicité
la résistance
46Fiches d’exploitation
Regardez cette photo. De quoi s’agit-il ? À quoi servaient ces timbres pendant la guerre ?
Qu’est-ce qu’on pouvait obtenir en échange de ces timbres ?
Chapitre 3 B (p. 55-86)
Après une première lecture
1 Joseph a changé d’identité. Comment se présente-t-il à Rudy ?
- Nom :
- Âge :
- Situation familiale :
2 Qui est Rudy ? Comment se décrit-il à Joseph ?
3 Comme tous les enfants du pensionnat, Rudy et Joseph vont à la messe du dimanche.
Qu’est-ce qui impressionne le plus le petit Joseph ?
4
a) Quel « secret » Joseph découvre-t-il lorsqu’il suit le Père Pons pendant la nuit ?
b) Comment Rudy explique-t-il le comportement bizarre du Père ?
Après une deuxième lecture
Joseph est trop jeune pour savoir ce que cela signifi e « être juif » : il n’a pas eu d’instruction reli-
gieuse et ses parents n’étaient pas pratiquants.
a) Quelle image a-t-il d’un Juif ? D’où vient cette image caricaturale ? Citez le passage.
b) Qu’en dit le Père Pons ? Citez le passage.
c) Joseph préfère pourtant être une petit orphelin catholique. Pourquoi ? Citez le passage.
47

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.