Chômage - Les chiffres attentus pour le mois de février 2015

De
Publié par

DaresMars 2015  N° 023 Indicateurs publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN FÉVRIER 2015 La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont tenus de Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois faire des actes positifs de recherche d’emploi : certains sont sans à Pôle emploi emploi, d’autres travaillent. Fin février 2015, en France métropolitaine, Catégories A et A, B, C(cvs-cjo en milliers) 5 262 500 personnes inscrites à Pôle emploi étaient tenues de faire des 6 000 actes positifs de recherche d’emploi (5 561 000 en France y compris France, catégories A, B, C Dom), dont 3 494 400 étaient sans emploi (catégorie A) et 1 768 100catégories A, B, CFrance métropolitaine, exerçaient une activité réduite, courte (78 heures ou moins dans le5 500France métropolitaine, catégorie A mois, catégorie B) ou longue (plus de 78 heures dans le mois, catégorie C).5 000 Parmi les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de 4 500 recherche d’emploi, le nombre de personnes sans emploi (catégorie A) en France métropolitaine augmente par rapport à la fin janvier 2015 4 000 (+0,4 %, soit +12 800). Sur un an, il s’accroît de 4,6 %. Le nombre de personnes exerçant une activité réduite courte (catégorie B) augmente 3 500 de 1,4 %, et celui des personnes en activité réduite longue (catégorie C) s’accroît de 0,8 %.
Publié le : mercredi 25 mars 2015
Lecture(s) : 4 588
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
DaresMars 2015  N° 023 Indicateurs publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN FÉVRIER 2015 La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont tenus de Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois faire des actes positifs de recherche d’emploi : certains sont sans à Pôle emploi emploi, d’autres travaillent. Fin février 2015, en France métropolitaine, Catégories A et A, B, C(cvs-cjo en milliers) 5 262 500 personnes inscrites à Pôle emploi étaient tenues de faire des 6 000 actes positifs de recherche d’emploi (5 561 000 en France y compris France, catégories A, B, C Dom), dont 3 494 400 étaient sans emploi (catégorie A) et 1 768 100catégories A, B, CFrance métropolitaine, exerçaient une activité réduite, courte (78 heures ou moins dans le5 500France métropolitaine, catégorie A mois, catégorie B) ou longue (plus de 78 heures dans le mois, catégorie C).5 000 Parmi les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de 4 500 recherche d’emploi, le nombre de personnes sans emploi (catégorie A) en France métropolitaine augmente par rapport à la fin janvier 2015 4 000 (+0,4 %, soit +12 800). Sur un an, il s’accroît de 4,6 %. Le nombre de personnes exerçant une activité réduite courte (catégorie B) augmente 3 500 de 1,4 %, et celui des personnes en activité réduite longue (catégorie C) s’accroît de 0,8 %. Au total, le nombre de demandeurs d’emploi tenus 3 000 de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégories A, B, C)augmente de 0,6 % (+30 400) en février. Sur un an, il est en hausse de 2 500 6,5 %. Certaines personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de faire 2 000 des actes positifs de recherche d’emploi (655 600 fin février 2015). Elles sont soit sans emploi et non immédiatement disponibles (catégorie D), soit pourvues d’un emploi (catégorie E). Fin février 2015, le nombre ûoa1-t ûtao2-1 a31ûo-t ao4ût-1 véf-.r1vrfé12.- 1-3vé.rf éf14vr.- fév51-.r d’inscrits en catégorie D diminue de 1,3 % et le nombre d’inscrits en catégorie E diminue de 0,3 %.  Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploiet %Unités : milliers FévrierJanvierFévrierVariation Variation Données CVSCJO 2014 2015 2015 sur un mois sur un an France métropolitaine Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) 3 341,7 3 481,6 3 494,4 0,4 4,6 Catégorie B (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite courte) 647,9 677,8687,01,4 6,0 Catégorie C (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite longue) 952,2 1 072,71 081,10,8 13,5 Catégories A, B, C (actes positifs de recherche d'emploi) 4 941,8 5 232,1 5 262,5 0,6 6,5 Catégorie D (sans actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) 278,7 280,1276,51,3 0,8 Catégorie E (sans actes positifs de recherche d'emploi, en emploi) 390,4 380,3379,10,3 2,9 Catégories A, B, C, D, E (ensemble) 5 610,9 5 892,55 918,10,4 5,5 France Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) 3 598,1 3 742,0 3 755,0 0,3 4,4 Catégories A, B, C (actes positifs de recherche d'emploi) 5 234,3 5 530,6 5 561,0 0,5 6,2 Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvscjo : Dares.
Les données concernent les demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi. La notion de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi est une notion différente de celle de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) : certains demandeurs d’emploi ne sont pas chômeurs au sens du BIT et inversement certains chômeurs ne sont pas inscrits à Pôle emploi. Audelà des évolutions du marché du travail, différents facteurs peuvent davantage affecter les données relatives aux demandeurs d’emploi : modification du suivi et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, comportement d’inscription des demandeurs d’emploi… En particulier, le relèvement e r progressif de l’âge minimal d’éligibilité à la dispense de recherche d’emploi (DRE) à compter de l'année 2009 et sa suppression depuis le 1 janvier 2012 ont contribué sensiblement à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de 55 ans et plus enregistrés sur les listes de Pôle emploi. A compter du 1er juin 2009, les dispositions relatives aux nouvelles obligations de recherche d'emploi des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) et à leur accompagnement par le service public de l'emploi sont également susceptibles d'accroître sensiblement le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi. L'ensemble des définitions figurent dans les encadrés 1 et 2, pages 16 à 19. Une documentation complète relative aux données sur les demandeurs d’emploi inscrits et les offres collectées par Pôle emploi est disponible sur les sites internet de laDareset dePôle emploi.
1 - DEMANDEURS D'EMPLOI PAR CATÉGORIE (FRANCE MÉTROPOLITAINE)
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégories A, B, C, D, E (cvs-cjo en milliers)
6 300
6 000
5 700
5 400
5 100
4 800
4 500
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie B (cvs-cjo en milliers)
700
650
600
550
500
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie D (cvs-cjo en milliers)
300
280
260
240
220
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie A (cvs-cjo en milliers)
3 700
3 500
3 300
3 100
2 900
2 700
2 500
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie C (cvs-cjo en milliers)
1150
1050
950
850
750
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie E (cvs-cjo en milliers)
410
390
370
350
330
Avertissementser - Depuis le 1 janvier 2013, les radiations administratives prennent effet à la date de leur notification, et non plus à la date du manquement qui les motive. Ce changement de règle a eu un impact à la hausse sur le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle em ploi à la fin janvier 2013 de +21 000 pour la catégorie A et de +24 000 pour les catégories A, B, C, en France métropolitaine. En février 2013, l’écart entre le nombre de d emandeurs d’emploi effectivement inscrits et celui qui aurait été observé en l’absence de réforme a été proche de celui mesuré en janvier. À partir de ma rs 2013, cet écart s’est réduit au fil des mois. À moyen terme, le nombre de demandeurs d’emploi effectivement inscrits pourrait être légèrement supérieur à celui qui aurait été observé en l’absence de réforme. L’impact de la modification des règles de gestion des radiations administratives sur le nombre de demandeurs d’emploi est détaillé dans l’encadré 3. - En raison d’une défaillance dans l’acheminement d’une partie des messages de relance envoyés aux demandeurs d’emploi lors de la campagne d’actualisation du mois d’août 2013, le nombre de sorties des listes pour défaut d’actualisation enregistrées en août 2013 a été inhabituellement élevé. On estime que cet incident a eu un impact, à la baisse, sur le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C fin août 2013 compris dans une fourchette de 32 000 à 41 000, dont 21 000 à 28 000 pour la seule catégorie A. - 2 -
1 300
Hommes
1 100
Hommes
Entre 25 et 49 ans(cvs-cjo en milliers)
82,6
Avertissements - Le relèvement progressif de l’âge minimal d’éligibilité à la dispense de recherche d’emploi (DRE) à compter de janvier 2009, puis la er fermeture complète du dispositif depuis le 1 janvier 2012, combinés au relèvement de l’âge légal de départ en retraite prévu par la réforme des retraites de 2010, ont contribué sensiblement à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus enregistrés sur les listes de Pôle emploi. - En raison d’une défaillance dans l’acheminement d’une partie des messages de relance envoyés aux demandeurs d’emploi lors de la campagne d’actualisation du mois d’août 2013, le nombre de sorties des listes pour défaut d’actualisation enregistrées en août 2013 a été inhabituellement élevé, ce qui a eu un impact, à la baisse, sur le nombre de demandeurs d’emploi inscrits fin août 2013.
Femmes
Hommes
Femmes
50ans ouplus(cvs-cjo en milliers)
400
200
1 100
1 000
Hommes
300
100
Par sexe(cvs-cjo en milliers)
1 900
Femmes
Femmes
800
900
1 700
1 500
0,9 4,8 9,4
0,1 4,1 9,1
-0,8 3,3 8,7 4,6
286,3 1 067,4 402,9
Moins de 25 ans(cvs-cjo en milliers)
536,4 2 045,2 760,1
Femmes de moins de 25 ans Femmes de 25 à 49 ans Femmes de 50 ans ou plus
Ensemble de la catégorie A
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares.
-0,6 0,3 0,5 0,4
0,0 0,5 0,8
-0,3 0,4 0,7
Hommes de moins de 25 ans Hommes de 25 à 49 ans Hommes de 50 ans ou plus
Moins de 25 ans Entre 25 et 49 ans 50 ans ou plus
2.a - DEMANDEURS D'EMPLOI PAR SEXE ET TRANCHE D'ÂGE
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie AUnités : milliers et % Février Janvier Février Variation Variation Données CVS-CJO 2014 2015 2015 sur un mois sur un an France métropolitaine Hommes 1 756,6 1 838,81 848,60,5 5,2 Femmes 1 585,1 1 642,81 645,80,2 3,8
250
280
1 200
310
220
190
- 3 -
538,5 2 119,7 823,4
289,0 1 118,8 440,8
537,1 2 128,4 828,9
248,1 1 009,6 388,1 3 494,4
288,9 1 112,7 437,2
249,6 1 007,0 386,2 3 481,6
En France métropolitaine, au mois de février 2015, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (sans emploi) augmente de 0,5 % pour les hommes (+5,2 % sur un an) et de 0,2 % pour les femmes (+3,8 % sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A de moins de 25 ans diminue de 0,3 % en février (+0,1 % sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 0,4 % (+4,1 % sur un an) tandis que celui des 50 ans ou plus s’accroît de 0,7 % (+9,1 % sur un an).
500
250,1 977,8 357,2 3 341,7
122,5 566,7 199,5 1 600,1
Moins de 25 ans(cvs-cjo en milliers)
10,0 10,1 11,2 10,5
8,9 10,5 13,1
9,5 10,3 11,9
Hommes de moins de 25 ans Hommes de 25 à 49 ans Hommes de 50 ans ou plus
Femmes de moins de 25 ans Femmes de 25 à 49 ans Femmes de 50 ans ou plus
134,8 624,1 221,8 1 768,1
120,0 535,5 131,9
254,8 1 159,6 353,7
-0,1 0,7 1,0
1,2 0,9 1,3
2,4 1,0 1,4 1,0
232,7 1 051,3 316,1
110,2 484,6 116,6
Hommes
750
Entre 25 et 49 ans(cvs-cjo en milliers)
Femmes
1 050
Par sexe(cvs-cjo en milliers)
850
950
Femmes
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares.
Ensemble des catégories B, C
Moins de 25 ans Entre 25 et 49 ans 50 ans ou plus
650
Hommes
450
500
550
600
550
650
350
400
Hommes
110
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégories B, CUnités : milliers et % Février Janvier Février Variation Variation Données CVS-CJO 2014 2015 2015 sur un mois sur un an France métropolitaine Hommes 711,4 782,4787,40,6 10,7 Femmes 888,7 968,1980,71,3 10,4
140
100
130
120
2.b - DEMANDEURS D'EMPLOI PAR SEXE ET TRANCHE D'ÂGE En France métropolitaine, au mois de février 2015, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B, C (en activité réduite courte ou longue) augmente de 0,6 % pour les hommes (+10,7 % sur un an) et de 1,3 % pour les femmes (+10,4 % sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B, C de moins de 25 ans augmente de 1,2 % en février (+9,5 % sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 0,9 % (+10,3 % sur un an) et celui des 50 ans ou plus s’accroît de 1,3 % (+11,9 % sur un an).
131,7 617,7 218,7 1 750,5
251,8 1 149,4 349,3
120,1 531,7 130,6
Femmes
Hommes
- 4 -
130
160
190
250
220
82,6
50 ans ou plus(cvs-cjo en milliers)
70
90
Femmes
100
360
330
Moins de 25 ans(cvs-cjo en milliers) 420
390
3,0 6,2 9,9
381,3 1 624,7 604,9 5 232,1
409,0 1 644,4 567,8
Moins de 25 ans Entre 25 et 49 ans 50 ans ou plus
790,3 3 269,1 1 172,7
300
Par sexe(cvs-cjo en milliers)
2.c - DEMANDEURS D'EMPLOI PAR SEXE ET TRANCHE D'ÂGE
2 500
2 700
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares.
2 300
Femmes de moins de 25 ans Femmes de 25 à 49 ans Femmes de 50 ans ou plus
Ensemble des catégories A, B, C
Hommes de moins de 25 ans Hommes de 25 à 49 ans Hommes de 50 ans ou plus
0,0 0,6 0,9
3,2 6,6 10,2
0,2 0,6 0,8
En France métropolitaine, au mois de février 2015, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente de 0,6 % pour les hommes (+6,8 % sur un an) et pour les femmes (+6,2 % sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C de moins de 25 ans augmente de 0,2 % en février (+3,0 % sur un an). Le nombre de ceux de 25 à 49 ans augmente de 0,6 % (+6,2 % sur un an) et celui des 50 ans ou plus s’accroît de 0,8 % (+9,9 % sur un an). Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégories A, B, CUnités : milliers et % Février Janvier Février Variation Variation Données CVS-CJO 2014 2015 2015 sur un mois sur un an France métropolitaine Hommes 2 468,0 2 621,22 636,00,6 6,8 Femmes 2 473,8 2 610,92 626,50,6 6,2
Avertissements - Le relèvement progressif de l’âge minimal d’éligibilité à la dispense de recherche d’emploi (DRE) à compter de janvier 2009, puis la fermeture er complète du dispositif depuis le 1 janvier 2012, combinés au relèvement de l’âge légal de départ en retraite suite à la réforme des retraites de 2010, ont contribué sensiblement à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus enregistrés sur les listes de Pôle emploi. - En raison d’une défaillance dans l’acheminement d’une partie des messages de relance envoyés aux demandeurs d’emploi lors de la campagne d’actualisation du mois d’août 2013, le nombre de sorties des listes pour défaut d’actualisation enregistrées en août 2013 a été inhabituellement élevé, ce qui a eu un impact, à la baisse, sur le nombre de demandeurs d’emploi inscrits fin août 2013. - 5 -
300
400
500
600
1 200
Femmes
Hommes
200
1 400
1 500
1 600
1 700
700
Hommes
Femmes
1 300
382,9 1 633,7 609,9 5 262,5
791,9 3 288,0 1 182,6
2 100
1 900
Entre 25 et 49 ans(cvs-cjo en milliers)
Femmes
Hommes
82,6
396,5 1 552,0 519,5
769,1 3 096,5 1 076,2
372,6 1 544,5 556,7 4 941,8
2,8 5,8 9,6 6,5
409,0 1 654,3 572,7
Femmes
0,4 0,6 0,8 0,6
50 ans ou plus(cvs-cjo en milliers)
Hommes
3 - ANCIENNETÉ ET DURÉE D'INSCRIPTION SUR LES LISTES DES DEMANDEURS D'EMPLOI
En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 0,8 % au mois de février 2015 (+9,5 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d’un an augmente de 0,4 % (+4,3 % sur un an). En France métropolitaine, l’ancienneté moyenne des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C fin février 2015 est de 545 jours. La durée moyenne d’inscription en catégories A, B, C des demandeurs d’emploi sortis des catégories A, B, C au mois de février est de 289 jours.
Ancienneté d'inscription en catégories A, B, C des demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C Unités : milliers et % Février Janvier Février Variation Variation Données CVS-CJO 2014 2015 2015 sur un mois sur un an France métropolitaine Moins de 1 an2 964,62 855,4 2 977,70,4 4,3  - Moins de 3 mois 1 110,4 1 137,91 140,90,3 2,7  - De 3 mois à moins de 6 mois 775,2 800,5810,21,2 4,5  - De 6 mois à moins de 12 mois 969,8 1 026,21 026,60,0 5,9 Un an ou plus2 086,4 2 267,52 284,80,8 9,5  - De 1 an à moins de 2 ans 1 005,3 1 043,11 048,90,6 4,3  - De 2 ans à moins de 3 ans 471,6 510,0512,30,5 8,6  - 3 ans ou plus 609,5 714,4723,61,3 18,7 Part des demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus (%) 42,2 43,343,4+ 1,2 pt+ 0,1 pt Ancienneté moyenne (jours arrondis à l'unité) 517 5425453 28 France, demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus2 429,02 243,8 2 446,00,7 9,0
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares.
Durée moyenne d'inscription en catégories A, B, C des sortants de catégories A, B, C Unité : jours arrondis à l'unité Février Janvier Février Variation Variation Données CVS-CJO 2014 2015 2015 sur un mois sur un an France métropolitaine  - Moins de 25 ans 158 1601611 3  - Entre 25 et 49 ans 284 2912932 9  - 50 ans ou plus 460 5285313 71 Ensemble270 2862893 19 France, ensemble272 2882924 20
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares.
Demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus en catégories A, B, C (cvs-cjo en milliers)
2 400
2 150
1 900
1 650
1 400
- 6 -
Durée moyenne d'inscription en catégories A, B, C des sortants (cvs-cjo en jours)
300
280
260
240
220
4 - DEMANDEURS D'EMPLOI INDEMNISÉS
Part des demandeurs d'emploi en catégories A, B, C, D, E indemnisés au titre du chômage (hors allocations de formation) cvs en %
50
49
48
47
46
En France métropolitaine, fin décembre 2014, 2 824 500 demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C, D, E sont indemnisés (hors allocations de formation). Ce nombre augmente au mois de décembre 2014 de 0,1 % (+6,2 % sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi indemnisés par l’assurance chômage augmente de 0,2 % et le nombre de ceux indemnisés par le régime de solidarité nationale diminue de 0,6 %. La part des demandeurs d’emploi de catégories A, B, C, D, E indemnisés au titre du chômage (hors allocations de formation) s’établit à 48,3 % en décembre 2014.
Demandeurs d'emploi indemnisés (hors allocations de formation) inscrits en fin de mois  à Pôle emploi (catégories A, B, C, D, E) et dispensés de recherche d'emploi indemnisés Unités : milliers et % Données CVSVariationDécembre Variation Décembre Novembre 2013 (*) 2014 (*) 2014 (*) sur un mois sur un an France métropolitaine Demandeurs d'emploi en catégories A, B, C, D, E indemnisés (hors allocations0,1 6,22 824,5 2 822,8 2 660,2 de formation)  - Assurance chômage(1)0,2 6,42 205,7 2 342,1 2 346,9  - Régime de solidarité nationale(1)454,5 480,8 477,7 -0,6 5,1 Part des demandeurs d'emploi en catégories A, B, C, D, E indemnisés au titre0,7 pt 48,3 + 47,9 47,6 + 0,4 pt du chômage, hors allocation de formation (%)
 - Assurance chômage
 - Régime de solidarité nationale
39,8 8,1
39,3 8,3
40,1 8,2
+ 0,8 pt - 0,1 pt
+ 0,3 pt + 0,1 pt
Dispensés de recherche d'emploi (DRE) indemnisés57,8 34,6 33,0 -4,7 -42,9 Source : Pôle emploi. Les variations sont exprimées en pourcentage. Calculs des cvs : Pôle emploi. (*) : données semi-définitives. Avertissement: En raison d’une incertitude plus grande affectant l’estimation provisoire des effectifs indemnisés depuis l’entrée en vigueur en octobre 2014 de l'ensemble des dispositions de la nouvelle convention d'assurance chômage, les données les plus récentes désormais publiées ne sontplus les donnéesprovisoires, maisles données semi-définitives. (1) L’indemnisation du chômage a pour but de procurer un revenu de remplacement aux salariés privés d’emploi. Pour être indemnisé au titre du chômage en France, il faut rechercher un emploi et être inscrit sur les listes de demandeurs d’emploi de Pôle emploi. Cependant, sous certaines conditions d'âge ou de durée de cotisation, unedispense de recherche d'emploi pouvait être accordée. Dans ce cas, les personnes perçoivent une allocation d’indemnisation du chômage sans être inscrites sur les listes de Pôle emploi. Depuis 1984, l’indemnisation du chômage en France est structurée en deux régimes distincts : ƒUn régime d’assurancechôma (l’Assurance ge), fonctionnant suivant unprincipe contributif, et servant auxpersonnes involontairementprivées de leuremploi pouvant justifier d’un certain passé dans l’emploi, pour une durée limitée, une allocation dépendant de leurs revenus d’activité passés. Cetteallocation s’appelle depuis juillet 2001 l’aide au retour à l’emploi (ARE) ;ƒUn régime de solidarité nationale: les demandeurs d’em, qui indemnise certaines populations spécifiques ploi en fin de droit de l’assurance chômage, auxquels est versée l’allocation de solidarité spécifique (ASS), des personnes ayant commencé à travailler très jeunes qui pouvaient percevoir l'allocationéquivalent retraite (AER) ou qui peuvent percevoir l’allocation transitoire de solidarité (ATS), les anciens prisonniers, les salariés expatriés et les demandeurs d’asile, qui peuvent recevoir l’allocation temporaire d’attente (ATA).L’Assurance chômage est financée par les cotisations des salariés et des employeurs à l’Unédic, tandis que le régime de solidarité nationale est financépar l’Etatàtravers le fonds de solidarité. Note de lecture : La part des demandeurs d’emploi indemnisés au titre du chômage rapporte le nombre de demandeurs d’emploi indemnisés (soit par l’assurance chômage, soitpar le régime de solidarité nationale, hors allocations de formation) inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégories A, B, C, D, E, à l’ensemble des inscrits dans ces catégories. Cette statistique diffère de la part des demandeurs d’emploi indemnisés parmi le potentiel indemnisable publiée par Pôle emploi. Selon les données brutes (non corrigées des variations saisonnières) issues d’un rapprochement du fichier historique statistique et du fichier national des allocataires, la part de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C indemnisés au titre du chômage (hors allocations de formation) parmi l’ensemble des inscrits dans ces catégories était en France métropolitaine de 50,8 % en mars 2014.
- 7 -
5.a - DEMANDEURS D'EMPLOI PAR RÉGION
Entre fin février 2014 et fin février 2015, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A augmente dans les vingt-deux régions de France métropolitaine (entre +1,4 % en Haute-Normandie et +12,3 % en Corse). La hausse est de 1,2 % dans les départements d’Outre-Mer. Sur la même période, le nombre de jeunes de moins de 25 ans inscrits en catégorie A diminue dans huit régions de France métropolitaine et augmente dans les quatorze autres régions (entre -4,3 % en Lorraine et +5,9 % en Corse). Ce nombre baisse de 4,1 % dans les départements d’Outre-Mer. En France métropolitaine, c’est en Ile-de-France que la part des moins de 25 ans parmi les demandeurs d’emploi en catégorie A est la plus basse (11,8 %) et dans le Nord-Pas de Calais qu’elle est la plus élevée (19,2 %). Cette part s’établit à 14,4 % dans les départements d’Outre-Mer.
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégorie A par région Unités : milliers et % Ensemble Moins de 25 ans Données brutesFévrier Variation sur un Février Février Variation sur un Part an an 2014 2015 2015 en % Alsace 98,4102,84,516,71,1 16,2 Aquitaine 180,4190,65,730,31,9 15,9 Auvergne 62,966,25,210,7-0,3 16,1 Basse-Normandie 70,773,23,513,8-0,6 18,9 Bourgogne 77,080,95,014,32,5 17,6 Bretagne 152,9159,24,126,42,1 16,5 Centre-Val de Loire 129,6135,44,423,80,4 17,6 Champagne-Ardenne 75,679,55,213,5-0,1 17,0 Corse 19,121,512,33,45,9 15,8 Franche-Comté 58,560,53,410,5-0,2 17,3 Haute-Normandie 105,7107,21,420,2-3,0 18,8 Ile-de-France 640,6672,55,079,51,2 11,8 Languedoc-Roussillon 198,5209,15,332,90,6 15,7 Limousin 33,335,25,45,82,6 16,4 Lorraine 131,8135,12,522,2-4,3 16,4 Midi-Pyrénées 164,5172,95,227,40,8 15,8 Nord-Pas de Calais 268,5274,72,352,8-1,8 19,2 Pays de la Loire 173,5183,45,733,93,9 18,5 Picardie 117,4119,41,622,5-4,2 18,9 Poitou-Charentes 87,691,94,916,32,5 17,7 Provence-Alpes-Côte d'Azur 317,6335,25,648,40,4 14,4 Rhône-Alpes 310,8329,96,150,22,9 15,2
France métropolitaine
Guadeloupe Guyane Martinique Réunion
Départements d'Outre Mer
France Sources : Pôle emploi, Dares.
3 475,0
56,6 21,8 45,2 133,8
257,4
3 732,4
3 636,2
57,5 22,7 44,5 135,9
260,5
3 896,8
- 8 -
4,6
1,5 3,8 -1,6 1,6
1,2
4,4
575,3
7,1 3,5 5,8 21,1
37,5
612,8
0,5
-6,1 -1,9 -11,5 -1,5
-4,1
0,2
15,8
12,4 15,4 13,1 15,5
14,4
15,7
5.b - DEMANDEURS D'EMPLOI PAR RÉGION Entre fin février 2014 et fin février 2015, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C augmente dans les vingt-deux régions de France métropolitaine (entre +3,5 % en Haute-Normandie et +13,2 % en Corse). La hausse est de 2,0 % dans les départements d’Outre-Mer. Sur la même période, le nombre de jeunes de moins de 25 ans inscrits en catégories A, B, C diminue dans trois régions de France métropolitaine et augmente dans les dix-neuf autres régions (entre -1,1 % en Haute-Normandie et en Picardie et +6,8 % dans les Pays de la Loire). Il baisse de 3,1 % dans les départements d’Outre-Mer. En France métropolitaine, c’est en Ile-de-France que la part des moins de 25 ans parmi les demandeurs d’emploi en catégories A, B, C est la plus basse (10,9 %) et dans le Nord-Pas de Calais qu’elle est la plus élevée (18,8 %). Cette part s’établit à 13,9 % dans les départements d’Outre-Mer. Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus est en hausse dans les vingt-deux régions de France métropolitaine (entre +3,8 % en Bourgogne et +32,2 % en Corse). La hausse est de 2,3 % dans les départements d’Outre-Mer.
Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégories A, B, C par région Unités : milliers et % Ensemble Moins de 25 ans Inscrits depuis un an ou plus Données brutessur PartFévrier Variation Février Février Variation sur Février Variation sur Part un an un an un an 2014 2015 2015 en % 2015 en % Alsace 138,3147,36,523,43,3 15,962,38,3 42,3 Aquitaine 264,6285,68,043,34,2 15,2116,713,5 40,9 Auvergne 96,6102,76,316,53,0 16,147,07,4 45,8 Basse-Normandie 107,1114,06,520,92,4 18,348,511,2 42,5 Bourgogne 118,0124,45,421,43,8 17,254,63,8 43,9 Bretagne 236,0252,16,840,95,0 16,2105,810,6 42,0 Centre-Val de Loire 194,0207,16,835,73,7 17,291,111,4 44,0 Champagne-Ardenne 109,5115,45,419,00,7 16,552,39,1 45,3 Corse 22,024,913,23,86,7 15,26,832,2 27,3 Franche-Comté 85,089,75,615,13,5 16,837,54,7 41,8 Haute-Normandie 158,6164,33,530,2-1,1 18,478,86,8 48,0 Ile-de-France 883,7936,96,0102,32,6 10,9400,910,3 42,8 Languedoc-Roussillon 264,9284,67,442,63,4 15,0118,49,1 41,6 Limousin 50,953,95,98,51,8 15,825,09,2 46,3 Lorraine 181,2191,25,531,4-0,3 16,487,210,6 45,6 Midi-Pyrénées 246,6262,36,438,72,7 14,7111,49,8 42,5 Nord-Pas de Calais 373,5389,94,473,40,8 18,8188,37,0 48,3 Pays de la Loire 282,2305,28,255,26,8 18,1134,212,0 44,0 Picardie 169,0175,33,731,9-1,1 18,283,35,6 47,5 Poitou-Charentes 135,7145,27,024,54,4 16,961,67,6 42,4 Provence-Alpes-Côte d'Azur 432,4461,76,864,22,4 13,9185,710,4 40,2 Rhône-Alpes 458,0493,87,874,45,5 15,1195,68,6 39,6
France métropolitaine
Guadeloupe Guyane Martinique Réunion
Départements d'Outre Mer
France Sources : Pôle emploi, Dares.
5 007,8
63,7 23,7 53,3 153,0
293,6
5 301,4
5 327,7
64,8 24,7 53,1 156,9
299,5
5 627,2
6,4
1,7 4,2 -0,2 2,6
2,0
6,1
817,3
7,8 3,7 6,6 23,6
41,8
859,1
- 9 -
2,9
-5,4 -2,0 -9,4 -0,6
-3,1
2,6
15,3
12,1 15,2 12,5 15,0
13,9
15,3
2 292,9
37,3 8,3 28,9 87,0
161,6
2 454,6
9,4
4,5 10,1 2,6 0,6
2,3
8,9
43,0
57,6 33,7 54,5 55,5
54,0
43,6
Sur un mois
0,6 -2,2 4,7 1,6 -3,1 0,0 -1,6 -2,5 -1,0 -1,1
Répartition des motifs en %
Variation sur un mois
Unités : milliers et %
Variation sur un an
Unité : milliers Sur un an
-3,3 -3,5
Avertissement er * - Depuis le 1 janvier 2013, les radiations administratives prennent effet à la date de leur notification, et non plus à la date du manquement qui les motive. Ce changement de règles a modifié la saisonnalité de la série du nombre de radiations administratives. Du fait d’un recul limité pour estimer l’effet de cette nouvelle saisonnalité, la série corrigée des variations saisonnières et des jours ouvrables peut présenter à compter de janvier 2013 un caractère plus heurté que par le passé (cf. encadré 3).  -Àdes évolutions du système d’information de Pôle emploi ont permis d’homogénéiser l’application des procédures en cas ded’avril 2013,  compter manquement d’un demandeur d’emploi et d’alléger la charge administrative des conseillers. Elles ont pu contribuer à accroître le nombre de radiations administratives. L’ordre de grandeur de cet impact est estimé dans une fourchette de 2 000 à 4 000 radiations mensuelles, prononcées dans la majorité des cas pour une durée de 15 jours (cf. encadré 3).
Variation sur un an
6.a - FLUX D'ENTRÉE ET DE SORTIE En France métropolitaine, les entrées en catégories A, B, C diminuent de 1,0 % en février (-2,2 % sur un an). Sur un mois, les entrées pour fins de mission d’intérim (-2,2 %), démissions (-3,1 %), reprises d’activité (-1,6 %) et autres cas (-2,5 %) sont en baisse. Les entrées pour fins de contrat à durée déterminée (+0,6 %), licencie ments économiques (+4,7 %) et autres licenciements (+1,6 %) sont en hausse. Les entrées pour premières entrées sont stables. En France métropolitaine, les sorties de catégories A, B, C diminuent de 4,1 % en février (-5,8 % sur un an). Sur un mois, les sorties pour reprises d’emploi déclarées (-8,8 %), arrêts de recherche (-3,5 %), cessations d’inscription pour défaut d’actualisation (-4,8 %) et autres cas (-2,8 %) diminuent. Les sorties pour radiations administratives* (+2,7 %) augmentent, tandis que les sorties pour entrées en stage sont stables. Au total, au mois de février, le nombre des entrées est supérieur à celui des sorties , ce qui explique que le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C augmente en France métropolitaine entre fin janvier 2015 et fin février 2015.
-8,8 0,0 -3,5 -2,7 -4,8 2,7 -2,8 -4,1 -4,0
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares. Cf. encadré "Sources et définitions" p.17 pour la lecture de ce tableau.
Unités : milliers et %
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares. Équation comptable (catégories A, B, C) Données CVS-CJO France métropolitaine Variation du nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C Solde entre les flux d'entrée et les flux de sortie cumulés Écart(flux enregistrés avec retard, etc. cf. encadré p.17)
Variation sur un mois
- 10 -
1,0 0,7
-2,9 -4,3 -0,7 -4,6 -8,1 -2,9 3,1 -1,6 -2,2 -2,3
23,4 5,4 2,7 7,9 2,5 7,4 8,7 42,0 100,0
 Entrées à Pôle emploi par motif (catégories A, B, C) Février Janvier Février 2014 2015 2015 Données CVS-CJO France métropolitaine Fins de contrat à durée déterminée 119,2 115,0115,7 Fins de mission d'interim 28,0 27,426,8 Licenciements économiques (1) 13,6 12,913,5 Autres licenciements 41,1 38,639,2 Démissions 13,6 12,912,5 Premières entrées 37,6 36,536,5 Reprises d'activité 41,5 43,542,8 Autres cas 211,0 213,0207,6 Ensemble505,6 499,8494,6 France, ensemble528,0 521,7515,9 Données brutes France métropolitaine, ensemble419,5 529,2423,5 France, ensemble439,9 553,4443,2
30,4 35,1 -4,7
Sources : Pôle emploi, Dares. Calculs des cvs-cjo : Dares. (1) : y compris les entrées en catégories A, B, C dont le motif renseigné est "fin de CRP-CTP-CSP".  Sorties de Pôle emploi par motif (catégories A, B, C) Février Janvier Février Répartition 2014 2015 2015 des motifs en % Données CVS-CJO France métropolitaine Reprises d'emploi déclarées 95,9 90,682,618,0 Entrées en stage 40,6 44,644,69,7 Arrêts de recherche (maternité, maladie, retraite) : 35,3 37,536,27,9  - dont maladies 22,8 22,121,54,7 Cessations d'inscription pour défaut d'actualisation 207,3 207,6197,643,0 Radiations administratives* 55,3 47,749,010,7 Autres cas 53,5 50,949,510,8 Ensemble487,9 478,9459,5100,0 France, ensemble510,4 500,4480,6 Données brutes France métropolitaine, ensemble454,9 467,5439,7 France, ensemble475,6 489,1459,1
-13,9 9,9 2,5 -5,7 -4,7 -11,4 -7,5 -5,8 -5,8
320,7 362,2 -41,5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.