ASSEMBLEE GENERALE,

De
Publié par

ASSEMBLEE GENERALE, 7JUILLET2015 SAINTETIENNE RAPPORT D’ACTIVITES 2013-2014 1 Table des matières Echanger entre AJEP : La vie associative interne..................................... 3 - La vie Statutaire (CA, Bureau) ............................................................................. 3 - Commissions thématiques ................................................................................... 3 - Nos rencontres annuelles ..................................................................................... 4 - Lien avec le CNAJEP ............................................................................................ 4 - Lien avec les CDAJEP........................................................................................... 5 - Cartographie ......................................................................................................... 5 - Force de plaidoyer politique : nos communiqués. ............................................... 6 - Des outils collaboratifs ......................................................................................... 6 Promouvoir les AJEP en Région : Nos actions ......................................... 7 -Défendre et mettre en œuvre un service civique de qualité : La plateforme CRAJEP .......................................................................................................................
Publié le : lundi 6 juillet 2015
Lecture(s) : 68
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins
ASSEMBLEE GENERALE,
7JUILLET2015
SAINTETIENNERAPPORT DACTIVITES2013-2014
1
Table des matières Echanger entre AJEP : La vie associative interne..................................... 3 - La vie Statutaire (CA, Bureau) ............................................................................. 3 - Commissions thématiques ................................................................................... 3 - Nos rencontres annuelles ..................................................................................... 4 - Lien avec le CNAJEP ............................................................................................ 4 - Lien avec les CDAJEP........................................................................................... 5 - Cartographie ......................................................................................................... 5 - Force de plaidoyer politique : nos communiqués. ............................................... 6 - Des outils collaboratifs ......................................................................................... 6 Promouvoir les AJEP en Région : Nos actions ......................................... 7 -Défendre et mettre en œuvre un service civique de qualité : La plateforme CRAJEP ....................................................................................................................... 7 - Mettre à profit nos expertises de terrain: L’étude ACM..................................... 9 - Participer à faire vivre la démocratie participative des jeunes : La commission Jeunes/ Milan 2015 ................................................................................................... 11 Représenter les AJEP en Région : Nos relations institutionnelles- Nos implications .......................................................................................... 13 - Le Conseil Régional .............................................................................................13 -Avec L’Etat.........................................................................................................1..4 - Le Mouvement Associatif ....................................................................................16 - Le CRIJ ............................................................................................................... 18 Annexe .................................................................................................. 19
2
-
Echanger entre AJEP : La vie associative interne
La vie Statutaire (CA, Bureau)
La vie statutaire est importante au sein du CRAJEP Rhône-Alpes. Le CA a un rôle prépondérant dans la vie du CRAJEP : à la fois instance de décision et espace d’informations, d’échanges et de réflexion commune, il contribuelargement à l’implication des membres et, au-delà, à cellede l’ensemble des fédérations. Il détermine aussi les axesd’actions du CRAJEP, définit et suit les actions entreprises en lien étroit avec le bureau
Le CAs’est réuni 8 foispendant ces deux années, impliquant 19 réseaux.
L’année 2013 a permis de repenser l’organisation interne du CRAJEP afin de redynamiser l’association.
Réaffirmation de la place du CA comme instance de co-construction politique Réorganisation interne pour clarifier la place du CRAJEP auprès des partenaires institutionnels Recherche des moyens nécessaires à la création d’un poste d’animateur.Ces décisions ont impacté de façon positive le CRAJEP RA. Cette réorganisation a largement permis au CRAJEP RA de clarifier sa place auprès des partenaires institutionnels et ainsi de gagner en lisibilité et légitimité. Cette légitimité progressivement acquise a favorisé un vrai dialogue avec la Région Rhône- Alpes et la DRJSCStout le long de l’année 2014. De plus, il a été possible de financer un poste salarié pour soutenir la vie associative du CRAJEP. Du temps a pu ainsi être libéré pour les membres du bureau pour un portage politique plus fort.
L’année 2014aété marquée par un renforcement de l’activité du CRAJEP Rhône-Alpes et en particulier de ses représentations, ses prises de positions et son implication dans la conduite opérationnelle de chantiers. L’annaussi été ponctuée de sollicitationsée a auprès de nouveaux réseauxafin d’élargir le champ de représentativité du CRAJEP et fédérer des énergies.Ainsi des rencontres avec l’AFEVet les Foyers Ruraux Rhône-Alpes ont pu avoir lieu sur le premier semestre 2015 permettant leur adhésion à l’occasion de l’Assemblée Générale de Juillet 2015
-
Commissions thématiques
Souhaitant élargir les espaces de réflexions et de co-constructions sur les problématiques transversales aux politiques de Jeunesse et d’Education Populaire, le CA a initiée la mise en place de commissions thématiques en interne. Ces espaces ont ainsi permis de favoriser une réflexion communeliée à nos champs d’expertises et de mobiliser au-delà des lieux d’instances.Des personnes ressources en interne se sont ainsi investies sur des commissions diverses,liées à leurs champs d’expertise.Quatre commissions se sont ainsi mises en place, en lien étroit avec les travaux initiées par le CRAJEP depuis 2012 :
3
l’autonomieL’accès à La Lutte contre les discriminations L’Engagement des jeunesLa Place et la Parole des jeunes
1 Chacune d’entre elle a fait émerger un ensemblede propositions . Ces commissions ont largement contribué à favoriser un portage politique collectif sur certaines thématiques. Les expertises de chaque AJEP ont ainsi largement servi le projet commun et ont permis de renforcer notre pertinence et notre force de proposition dans nos missions de co-construction des politiques publiques.
-
Nos rencontres annuelles
Initialement posées dans notre feuille de route 2012-2014, les rencontres annuelles se voulaient être des espaces d’échanges entre AJEP sur leurs problématiques, leurs projets afin de renforcer l’interconnaissance mais aussi le partage d’expertise. Compte-tenu d’une actualité chargée ces deux dernières années en terme d’événementiels liés à la Jeunesse et portés par nos partenaires institutionnels (DRJSCS, Conseil Régional), nous avons fait le choix d’éviter la redondance et de nous associer –amont- à en l’élaborationde ces événements pour apporter une contribution en tant que coordination de réseaux. Ce partenariat a ainsi pris la forme :
-
D’une contribution et d’une participation au séminaire du plan Priorité Jeunesse organisé en juin 2014 par le SGAR. En accord et en lien avec la région Rhône-Alpes, nous avons fait le choix de ne pas créer notre propre évènement mais bel et bien de participer à la co-construction des Assises régionale de la Jeunesse qui ont eu lieu en mai 2015. Nous avons favorisé un travail de réflexion organisationnelle et politique en interne afin de prendre la mesure des changements structurels en cours. La DRJSCS et le Conseil Régional ont participé à cetespace d’échanges.Nous avons ainsi fait le choix de créer un séminaire prospectif interne plutôt que de mettre en place un évènement ouvert autour de la jeunesse.
Lien avec le CNAJEP
Les CRAJEP sont régionalement des associations autonomes du CNAJEP, toutefois, ces deux dernières années ont été l’occasion de travailler et de mettre enœuvre les articulations organisationnelles et politiques entre les différentes coordinations afin de mettre en cohérence notre représentation aux différents échelons territoriaux.
Le CNAJEP a souhaité entamer un travail de dialogue structurés avec les CRAJEP. Ainsi plusieurs temps de rencontres auxquels le CRAJEP RA a participé ont été organisés. Des modalités de structuration via le 2.0 ont été mises en place sur lesquels le CRAJEP RA est engagé.
1 Annexe : Synthèse des travaux des commissions 4
Ces différents temps proposés ont permis de recenser les réalités des différents CRAJEP, d’investir les CRAJEP dans les définitions des orientations stratégiques du CNAJEP, de favoriser une meilleure interconnaissance, de capitaliser des informations pour améliorer le travail de réseau et de permettre aux différents CRAJEP de faire valoir leur expertise quant aux portage politique des enjeux des AJEP. Le CRAJEP RA s’estlargement investi dans cette dynamique au service du projet commun.
Nous avons ainsi participé à plusieurs rencontres organisées par le CNAJEP :
Séminaire Prospectif Journée de réflexion« Agir sur le monde par une action citoyenne »AG exceptionnelle
Nous avons répondu au questionnaire envoyé afin structuration et notre réalité budgétaire
de faire connaître notre
Chaque information/ positionnement du CNAJEP a été relayé au sein de notre réseau via notre liste de diffusion et sont accessibles à tout moment dans la Drop Box.
Nos communiqués ont été transmis au CNAJEP
Lors de notre propre séminaire, nous avons conviés à nos travaux la déléguée générale et la vice-présidente du CNAJEP. Ceci afin de favoriser une meilleure interconnaissance entre nos réseaux et pour nous apporter conjointement des éléments conceptuels et opérationnels sur les réalités vécues par les AJEP.
-
Lien avec les CDAJEP
Une rencontre a eu lieu entre le CRAJEP RA et les CDAJEP courant novembre 2014. Cette rencontre a permis de mieux structurer les modalités relationnelles entre nos différents réseaux.Le travail reste à approfondir. Une charte d’engagement réciproque est en projet. Les CDAJEP sont invités à notre AG et ont favorisé une dynamique d’essaimage de nosévènements.
-
Cartographie
Un travail cartographique du CRAJEP RA a débuté en juin 2014 et s’est finalisé en Septembre 2014. Ce travail avait comme objectif de mettre à jour nos données quantitatives afin de valoriser qui nous sommes et de montrer à voir notre impact territorial réel et potentiel.
2 Le CRAJEP RA 2014 en quelques chiffres c’estainsi:
400000 Adhérent-e-s 4000 salarié-e-s ETP 40000 Bénévoles service civique400 jeunes investis en 800 lieux d’implantations sur tout Rhône-Alpes.
2 Annexe : Cartographie CRAJEP RA
5
-
Force de plaidoyer politique : nos communiqués.
Lors de notre dernière Assemblée Générale, a été décidé, que le CRAJEP RA avait pour mission le plaidoyer politique sur des sujets qui concernent les AJEP. Les CA, véritable instance démocratique et de débat, ont permis de faire émerger de la réflexion et du positionnement. Suite à cela des communiqués ont été transcrit sur des enjeux politiques et sociétaux concernant la jeunesse et l’éducation populaire
3 3 communiqués ont été rédigés:
Mobilisons-nous pour des politiques jeunesses ambitieuses en région Rhône-Alpes Pour une mobilité Européenne et Internationale de qualité pour les jeunes Rhône-Alpins Allons plus loin pour la jeunesse de notre région
Cette force de plaidoyer a vocation à faire entendre nos propositions et doit permettre à notrecoordination de s’inscrire dans une dynamique réelle de co-construction des politiques publiques concernant la jeunesse. Ces communiqués ont permis par ailleurs, des échanges richesentre AJEP avec des regards et des façons d’agir très diverses.
-
Des outils collaboratifs
Afin de permettre à chaque membre de pouvoir s’investir en fonctionde ses possibilitésd’accéder à tout moment à l’ensemble des documents de référence et, et des travaux en cours, une drop box a été créée. Elle est très régulièrement actualisée. Celle-ci est un outil de recensement et de capitalisation. Ainsi tout nouveaux membres peut accéder àl’ensembledes travaux, comptes rendus, vie statutaire, communiqués (etc..), mis en œuvre depuis 3 ans.
Le site internet, quant à lui, a fait peau neuve. Il estplus moderne et plus lisible. C’est un espace permettant de valoriser le travail de plaidoyer du CRAJEP, les travaux de réflexion initié en interne etl’actualité desfairemembres. Il permet également de connaître, montrer à voir etfavoriser l’essaimage de certaines actions opérationnelles prises en charge par le CRAJEP RA.
Sont accessibles également sur le site les documents de références du CRAJEP.
3 Annexe : Communiqués CRAJEP RA
6
Promouvoir les AJEP en Région : Nos actions -Défendre et mettre en œuvre uncivique de qualité : La plateforme service CRAJEP Suite à la promulgation de la loi du 10 mars 2010instaurant le service civique, la Région a souhaité s’associer à une démarche de promotion d’un service civique de qualité en Rhône-Alpes, à travers la création d’une plateforme régionale apportant conseil et accompagnement aux associations et collectivités désireuses d’accueillir des volontaires.
Le CRAJEP contribue à cette plateforme par un travail de veille, un apport d’expertise, un accompagnement et un conseil de proximité auprès des structures intéressées ou récemment impliquées, ainsi que par la conception et la réalisation de formations auprès de tuteurs.
Cette plateforme technique réunit des partenaires associatifs régionaux, le Centre Régional d’Information Jeunesse, les services de l’Etat.
Trois grandes missions sont confiées à cette plateforme régionale CRAJEP
Axe 1Veille et apport d’expertisece dispositif expérimental, de sa structuration à jusqu’à son évaluation et appui, le cas échéant, à l’élaboration d’une charte régionale de référence du service civique.
Axe 2 - Conseil et accompagnement de proximité permettant une bonne appropriation par les structures agréées (ou en passe de l’être) des enjeux qualitatifs et des modalités de mise en œuvre du service civique. Les structures prioritairement visées sont les associations et les petites collectivités.
Axe 3 - Mise en place de temps de formation mais aussi de regroupement des tuteurs ou référents désignés par les structures.
Concernant le bilan d’activité 2013, nous pouvons retenir plusieurs éléments :
Au 31 août 2013,337 structuresbénéficié des services de la plateforme ont Service Civique. Parmi elles, 122 ont assisté à une formation collective CRAJEP sur le dispositif service civique (accompagnement au projet d’avenir, méthodes, gestion de conflits, appui administratif). Un comité de suivi et d’expertise a étécréé. De nombreuses réunions ont permis d’assurer un suivi des actions, de faire force de proposition en lien avec les besoins repérées sur le terrain et de communiquer auprès de notre délégataire et de nos partenaires locaux. Une vraie démarche d’accompagnement autour du projet d’accueilest mise en place par la plateforme. Celle-ci consiste, entre autre, à informer quant au cadre législatif et aux obligations de la structure, analyser la demande
7
et co-construire un programmed’accueil et de formation pour le futur volontaire, soutenir , outiller et conseiller autour du recrutement, accompagner tout au long du tutorat. 63 tuteurs ont bénéficiés d’3 thématiques deune formation. formationont été proposées :Sélectionner un jeune dans le cadre du scv et mise en place de recrutement collectif/ Echanges de pratique- Accompagner le projet d’avenir du volontaire/ Gestion de conflit et outils de régulation dans le cadre du scv. Un programme de formation progressive autour de 4 modules a été proposé et mis en place.
Concernant l’année 2014:
Le nombre de structure est en hausseont sollicité la : 107 structures plateforme Service Civique, contre 96 pour l’ensemble de l’année2013 . 44 ont participé à une session de formation/information complémentaire. Une progression est à noterpar rapport à l’année précédente sur les cibles principales que vise la plateforme : associations non-fédérée et Collectivités de -5000 hab. Dans la démarche d’accompagnement des structures,une mise en réseau de tuteurs a été initiée. Ainsi les tuteurs d’une même thématiques peuvent se rencontrer et échanger quant au cadres des missions et à l’accompagnement du jeune mis en œuvre.Une nouvelle offre de formation en direction des tuteurs a été proposée. Effectivement, l’agence service civique ayant intégrée les formations proposées initialement par la plateforme, celleci a fait le choix de proposer des modules complémentaires. Modules pensés en lien avec les besoins remontés du terrain. Ainsi, l’offre de formation porte plus sur des sujets précis, et moins généralistes. (gestion de conflit / analyse de la pratique/ gestion administrative/ cadre disciplinaire) Le nombre de tuteurs bénéficiant de formation a été en baisse. Ce constat a également étéfait par l’agence de service civique.La communication a été renforcéepar l’envoi d’un courrier et d’une plaquette aux structures cibles de la plateforme. Un réseau de structures souhaitant accompagner les jeunes les plus éloignés a commencé à se mettre en place pour trouver des solutions concrètes à cette difficulté de terrain. Enfin, en septembre 2014, un séminaire a été mis en place. Co-construit par la DRJSCS, ATD quart Monde et la plateforme CRAJEP, le séminaire «Vers un service civique accessible à tous par l’engagement de tous !»avait pour but de faire émerger du terrain des solutions pratiques à la problématique de mobilisation/suivi des jeunes les plus éloignés du dispositif. oOuvert par Sarah BOUKALAA, conseillère régionale déléguée à la jeunesse, Alain PARODI, Directeur de la DRJSCS de Rhône-Alpes, et HélènePAOLETTI, Directrice de l’Agence du service civique, cet
8
-
événement a regroupé 90 personnes , composée de plus de 50 structures réunissant l’Etat, les collectivités, les associations et les réseaux d’associations. La présentation de projets, les échanges avec les structures porteuses de projets, etles ateliers de l’après-midi ont permis de mettre en lumière la dynamique territoriale, de favoriser le questionnement liés aux pratiqueset d’engager une réflexion commune. Cet évènement a été largement apprécié par les participant-e-s.
Mettre à profit nos expertises de terrain: L’étude ACM
Denombreuses associations d’éducation populaire membres du CRAJEP Rhône-Alpes interviennent dans le secteur des Accueils Collectifs de Mineurs, tant au niveau de l’organisation, de la qualité éducative, de la direction et de la formation des intervenants.
Depuis 2012, la plupart d’entre elles prennent part à un groupe de travail réuni autour de la DRJSCS et qui s’est saisi de cette problématique, notamment en ce qui concerne la formation des directeurs via le BAFD, l’UC8 du BPJEPS Loisirs Tous Publics et l’UC Complémentaire « Diriger un ACM ».
En avril 2012, leconseil d’administration du CRAJEP a décidé de répondre favorablement à la sollicitation de la DRJSCS Rhône-Alpes et ainsi de réaliser, pour ce groupe de travail, une enquête sur la fonction de directeur d’ACM. Sa mise en oeuvre a été prise en charge par trois fédérations, les Francas, Léo Lagrange et les CEMEA, déjà mobilisées au quotidien dans ce sens.
L’objectif est de mieux connaître et définir les contenus professionnels des directeurs de façon à mieux adapter les exigences des certificateurs et par voie de conséquence adapter les contenus de formation. Cette étude s’inscrit donc dans une démarche de qualité des acteurs de l’animation.
4 L’études’est déroulée en trois parties.
2012-2013 : 1ère partie sur un état des lieux des ACM rhônalpins et le fonctionnement des formations permettantde devenir directeur d’ACM (comparaisons BAFD et BPJEPS UCC et UC8, référentiel de compétences supposées). 2013-2014 : 2ème partie de l’étude avec confrontation duréférentiel des compétences supposées avec les pratiques de terrain (questionnaire quantitatif). Réalisation d’entretiens pour affiner les tendances problématiques du questionnaire. 2014-2015 : 3ème partie de l’étude, avec analyse des entretiens, organisation avec la DRJSCS de tables rondes pour faire émerger des préconisations des
4 Téléchargeable sur notre site internet :http://crajeprhonealpes.org9
institutions et des organismes de formation, construction de préconisations du CRAJEP pour l’évolution des formations BAFD et BPJEPS.
Les années 2013-2014 ont été consacrée à la partie deux et la partie trois de cette étude.
La deuxième partie de l’étude s’estconcentrée sur une analyse quantitative et qualitative des pratiques de direction. Les résultats ont permis de vérifier, de corriger et de compléter le référentiel de compétences et ainsi de proposer des préconisations pourl’adaptationdes formationsaux réalités des fonctions de direction d’ACM.
Cette analyse quantitative et qualitative a pu être effectuée grâce à l’envoi d’un questionnaire en ligne et par des entretiens semi-directifs.L’envoi d’un questionnaire en ligne à un maximum de directeurs-trices de la région (environ 300 personnes) a permis de récolter suffisamment de données pour dégager des tendances sur les pratiques ou non pratiques en références aux compétences supposées et enseignées au sein des organismes de formation (la copie du questionnaire est en annexe).
L’analyse des questionnaires a permis de monter une grille d’entretien ciblée sur les pratiques marquantes révélées par les réponses aux questionnaires et de creuser sur ces axes.L’objectif était de travailler sur le fond ces pratiques de direction, d’analyser le décalage entre compétences supposées etcompétences mises en œuvre.
Les quarante entretiens de directeurs-trices ont été complétés par des rencontres avec les responsables pédagogiques d’organismes de formation, les décideurs institutionnels (DDCS, DRJSCS), les formateurs, les jurys BAFD et BPJEPS, des certificateurs ainsi que des réseaux d’employeurs publics et associatifs des directeurs d’ACM.
Suite à cet aller-retour entre référentiel supposé et réalités de terrain, l’étudea permis au CRAJEP de préconiser certaines évolutions des dispositifs de formation, des modes de certification ainsi que des périodes d’alternance dans un souci permanent de monter en qualité des pratiques de formation.
Afin de présenter les résultats des entretiens et d’impliquer un maximum de parties prenantes dans la rédaction des futures préconisations, le groupe de pilotage du CRAJEP et la DRJSCS ont ouvert un double temps d’échange avec les organismes de formation (OF) et les institutions de la région (DRJCS, DDCS).
Les réflexions qui sont ressorties de ces temps d’échangeontpermis d’identifier les enjeux et les grandes tendances sur lesquelles le CRAJEP a travaillé pour réaliser ses 5 préconisations . 30 préconisations ont ainsi été formulées. Celles-ci portent sur 3 registres pour répondre aux enjeux de la formation des directeurs :
Renforcer les contenus de formation Améliorer la gestion des expériences pratiques Faire évoluer les processus de certification
5 Etude téléchargeable sur notre site internet :http://crajeprhonealpes.org. Préconisations P 57 à 64 10
-
Participer à faire vivre la démocratie participative des jeunes : La commission Jeunes/ Milan 2015
 Depuis Septembre 2012, et dans le cadre du Forum Citoyen Jeunesse, la Région Rhône-Alpes a mis en place une Commission Jeunes, nouvelle étape dans la Démocratie Participative des Jeunes en Rhône-Alpes. Lors de sa mise en place et durant les deux premièresannées d’exercice, le CRAJEP a apporté son expertise, son analyse et a mobilisé des jeunes des réseaux adhérents afin de participer à cet espace d’échange et de co-construction des politiques publiques. A partir de Mars 2014, un travail étroit avec le service Jeunesse de la Région et Sarah Boukaala, conseillère régionale déléguée à la Jeunesse a été mené afin d’améliorer cet espace d’échanges entre jeunes et élus de la Région. Ainsi, le CRAJEP s’est engagé dans la co-animation de la Commission Jeunes du Conseil Régional depuis Octobre 2014. Cet engagement prend la forme d’une mobilisation de trois réseaux adhérents: les MJC, les Francas et le MRJC dans l’animation, la préparation et le suivi des différents travaux initiés par la Commission.
Sur le dernier trimestre 2014, et poursuivi en 2015, plusieurs chantiers ont été menés au sein de cette Commission avec l’appui du CRAJEP:
Un travail sur la thématique du Logement permettant de comprendre les politiques régionales sur le logement des jeunes et d’être force de propositions sur des améliorations à apporter La co-élaboration des Assises Régionales de la Jeunesse, avec un travail en amont sur la thématique de la laïcité et de la lutte contre les discriminations. La sollicitation d’une expertise d’usage sur le porfolio numérique des compétences : Mesaki, etc.
La participation du CRAJEP a cet espace de Démocratie Participative des Jeunes en Région s’envisage également sous un angle d’évaluation du dispositif et de construction de propositions pour l’évolution de cet espace de représentation de la Jeunesse. Ainsi, au second semestre 2015, un bilan et un ensemble de propositions seront réalisées par le CRAJEP afin de faire évoluer positivement la Commission Jeunes pour renforcer ses capacités de représentation de la Jeunesse et de co-construction des politiques publiques.
L’engagement politique du CRAJEP dans la mise en œuvre de la Commission Jeunes et l’expertise apportée par les trois réseaux agissant opérationnellement sur la mise en œuvre des travaux de lacommission et l’accompagnement des commissaires montre que notre capacité d’animation, notre expertise pédagogique et notre rôle de médiateur entre jeunes et élus sont de véritables atouts pour co-construire des espaces de participation des jeunes pertinents et adaptés.
En parallèle, le CRAJEP a également été sollicité pour accompagner un groupe de jeunes (étudiants, adhérents d’AJEP) dans la préparation et l’animation d’une rencontre portant sur la thématique de l’alimentation. Réalisé opérationnellementpar le MRJC, cet accompagnement a permis de co-construire une journée pensée par et pour les jeunes ayant pour thème « Nourrir la planète, place aux jeunes !». S’inscrivant dans un cycle de rencontres en préparation de la contribution de la région Rhône-Alpes 11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.