Chapitre 2 – La microeconomie et l'analyse du marché

De user (auteur)
Publié par

Chapitre 2 – La microeconomie et l'analyse du marché

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 7 741
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Chapitre 2 – La microéconomie et l’analyse du marché
Eric DARMON
eric.darmon@univ-rennes1.fr
1.
2.
Plan du chapitre
Les marchés de concurrence pure et parfaite 11. La loi de l’offre 12. La loi de la demande 13. L’équilibre sur le marché 14. Faut-il chercher à intervenir sur ces marchés ? 15. Prédire les prix sur un marché
Les limites de la CPP 21. Les marchés de concurrence imparfaite 22. Les externalités et les biens publics 23. La question de l’information
3. Un exemple: le marché du travail 31. Un marché de concurrence imparfaite ? 32. Un marché fragmenté 33. Un marché en interdépendance avec les autres marchés
Conclusion: les limites de l’analyse en terme de marché et l’approche macroéconomique
1. Les Marchés de Concurrence Pure et Parfaite Introduction : les marchés de CPP:
– Un marché volontairement simple – Un marché idéal: respect de 4 conditions • Transparence • Homogénéité des biens • Libre entrée et sortie • Atomicité
– Pourquoi s’intéresser à ces marchés particuliers ? • Décrivent un norme de ce qui devrait être • Utiles pour la politique et le droit de la concurrence
1- Les marchés de CPP
Sur un marché de CPP, raisonnement en terme d’offre et de demande (11 et 12)
– Tout événement affectant le marché se traduit parune modification de la courbe d’offre et/ou de demande – Explication de la formation du prix sur un marchéet de ses variations à partir de ces courbes
Dans un premier temps, comment sont formées ces courbes ?
11. La demande d’un bien
La demande provient des consommateurs d’un bien
– Au niveau de chaque consommateur, la quantité demandée de chaque bien résulte d’unchoix, d’un arbitrage entre différentes opportunités de consommation
Etape 1: Les préférences du consommateur
Etape 1 bis: contrainte budgétaire du consommateur
Etape 2:Le choix du ‘meilleur’ panier de biens possible (Maximisation de la satisfaction s.c. budgétaire)
Fonction de Demande Individuelle
Fonction de Demande Agrégée
Remarque:étude micro- : car on cherche à expliquer une question (la demande sur un marché) à partir des décisions d’individus (consommateurs)
11- La demande d’un bien
• Représentation graphique de la demande – Pour chaque individu, unerelation inverseentre prix et quantités demandées prix
15 12
Situation 1 Situation 2
5000
6000
Demande
Quantités demandées
11- La demande d’un bien
• Une autreinterprétationde la demande – Chaque consommateur souhaite acheter un bien, mais à un prix différent prix 10 9 8
Conso A+B A
A+B+C
Prix de vente
Demande
Quantités demandées
prix
11. Demande et bien-être
Surplus du consommateur
Quantités demandées (en millions)
11- La demande d’un bien
• Les déplacements de la fonction de demande – Déplacements le long de la courbe – Déplacements de la courbe: quelles causes ? Prix (du thé)
8
100
150
Nouvelle Demande: déplacement vers ladroite
Quantités demandées (thé)
12. L’offre d’un bien
• Sur un marché, l’offre d’un bien émane des entreprises – Au niveau de chaque entreprise, la quantité demandée de chaque bien résulte d’unchoix, d’un arbitrage
Produire plus ?Recettes (chiffre d’affaires) plus élevé, mais aussi coût de production plus élevé
Fonction d’Offre Individuelle
Fonction d’Offre Agrégée
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi