Etude Candide de Voltaire - chapitre 1

Publié par

Avec cette étude sur le chapitre 1 de Candide nommé « Comment candide fut élevé dans un beau château et comment il chassé d’icelui », vous allez pouvoir avoir une base importante de travail et de révision si vous avez un exercice ou un test sur cette partie du célèbre ouvrage de Voltaire. Ce document de 3 pages va donc étudier en détail le livre Candide et son chapitre un.
Plusieurs parties d’analyse son présente dans cette étude, la première porte sur le genre de livre qu’est cette œuvre, en l’occurrence une parodie du conte de fées, puis après on voit que Voltaire fait une satire de l’aristocratie dans son Candide (surtout en se moquant du baron allemand de Thunder-ten-tronch), une critique de la philosophie de Leibniz. Enfin on voit qu’à la fin du chapitre il y a des retournements et renversements.
Vous aurez plus de détail sur l’histoire de Candide de Voltaire et surtout de son chapitre premier en téléchargeant ce document.
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 19 148
Tags :
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Candide chapitre1
Voltaire
Comment candide fut élevé dans un beau château et
comment il chassé d’icelui
Titre humoristique.
Incipit informatif (ouverture à l’opéra) donne :
- registre (faussement sérieux)
- motifs de l’oeuvre
Satire aristocratique (dénonce hommes vaniteux)
Satire conte de fée. Ce qui ressemble à un conte de fée fait réfléchir
Critique de la philosophie de Pangloss : philosophie de Leibniz : Optimisme
Dénonce dogmatisme
Parodie du genre, satire conte de fée
1# Cadre de contes de fée et éléments surprenants
« Il y avait en Vesphalie »:conte de fée
« baron » : moins bien que prince.
Baron Allemand : comique /moquerie. « Thunder-ten-tronch » : dénomination
satirique car à cette époque dit ridicule
« Assez » plus dans le compte car pas de superlatif absolu
« Esprit le plus simple » : ne voit pas le mal ou simplet
« C’est je crois pour cette raison qu’on le nommait Candide » : intervention de
l’auteur.
Candide : héro : bastard
Soeur du baron refuse épouser : paradoxe : humour
L10: dénonce vanité des nobles
Satire de l’aristocratie
2# Fausse admiration :
« Un des plus puissants seigneurs » : Superlatif relatif
Château avec fenêtre, une grande salle, tapisseries: humour (impôts sur nombre
de fenêtres ?)
Baron veut des flatteur et être appelé Monseigneur
3# Présentation personnages :
Importance de la baronne : son argent ; phrase longue et lourde qui grossit au fur
et a mesure.
Cunégonde: fille de la maison (sainte ayant fait voeu de chasteté), ressemble à
une pâtisserie, appétissante : Comique
Fils après fille: moins important ?, juste « digne de son père » : pas intéressant
Précepteur : Pangloss du grec « tout en langue ».
Critique philosophie Pangloss : Leibniz
4# Personnage de Pangloss :
-nigologie : nigo : ironie, fausse admiration
5# Critique philosophie de Leibniz :
Discours directe, s’abrite derrière citation qui a l’air logique (connecteurs
logiques « tout étant fait » : ablatif absolu) mais syllogisme.
Raisonnement vicieux : part de principe que c’est déjà démonté, part d’une
affirmation et l’alimente.
Cochons : « les cochons sont bien gardés » :
L41moquerie généralisée aux pseudos philosophes qui jugent les autres
6# Effet philosophie sur Candide :
Rimes, jeux des adverbes
Pas de liens, absence de réflexion
Candide est trop intéressé pas Cunégonde pour avoir l’esprit critique : distrait
Conception du bonheur : Cunégonde et ce qui l’entoure
Renversement, accélération
7# Evénement perturbateur :
« Un jour …passé simple »
« Bois » : lieu traditionnel de l’aventure dans le conte
Raconte de manière élégante quelque chose de scabreux
Réaction : C. veut une leçon aussi : observe : humour (on imagine la scène)
Périphrases et euphémismes : dit les choses en se positionnant en retrait
Instruite : qui savait la vie
Répétition « tout » ; groupe ternaire : scène grivoises des
émois amoureux du
professeur et de la bonne : clin d’oeil au lecteur.
Cunégonde intéressée par candide
« Raison suffisante » : terme de la philosophie de Leibniz
8# Fin renversante :
Coïncidence : se rencontre (voltaire fait ce qu’il veut tout au long du récit :
accélère, ralenti…)
Interaction entre les deux : imagine un champ contre champ
Raccourcit narratif : ils se retrouvent derrière le paravent : ellipse
de temps
Série de composition juxtaposée : rapide rythme
Laisse tomber mouchoir, topos romans sentimentaux
Répétition inconsciemment
Gradation 4 thermes verbes au passé simple
Baron arrive : Rupture, moment ou tout était possible
cause-effet : comique (souvent mécanique placé sur du vivant)
Candide Chassé
Contradiction thermes L85
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

mouana.driss

trés bon

vendredi 7 février 2014 - 00:00
Des milliers d’ebooks à tout instant,
sur tous vos écrans
30 jours d’essai offert Découvrir

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi