La comptabilite des matieres

Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 5 023
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
LA COMPTABILITE DES MATIERES
 La part du coût des matières dans le prix de revient des biens fabriqués ou des services vendus par l'entreprise, est généralement très importante. C'est pour cela qu'il est nécessaire de bien valoriser ce coût en tenant compte de tous les éléments le concernant.
Les matières sont les objets achetés par l'entreprise soit pour les revendre en l'état, soit pour les utiliser, soit pour les transformer en biens.
 Selon l'utilisation des matières, on distingue:
 les marchandises: qui sont les objets acquis par l'entreprise et destinés à être revendus en l'état;
 les matières premières:objets acquis par l'entreprise en vue d'être transformés en produits ou en services. Elles sont contenues dans les produits et services fabriqués.
 les matières consommables:sont les objets acquis par l'entreprise pour être utilisés dans la fabrication des produits ou dans l'exploitation de celleci, sans qu'ils soient incorporés dans les produit (eau, électricité, gaz).
NB: les frais des emballages perdus (conditionnements ou autres) entrent dans le coût de distribution et sont considérés comme des matières consommables.
L'INVENTAIRECOMPTABLEPERMANENT(ICP):
 Afin de valoriser les quantités de matières utilisées et les prix de revient des produits fabriqués, pendant les périodes d'exploitation, nous avons la technique de l'inventaire comptable permanent.
 L'inventaire comptable permanent est une technique qui nous permet de connaître, à tout moment, l'état des stocks de matières et de produits en quantités et en valeurs, à l'aide de fiches de stocks.
 Les matières sont valorisées à leur entrée et à leur sortie des stocks tout comme les produits.
 La mise en place d'une CAE qui vise à calculer des coûts par périodes, exige la tenue de fiches de stock régulièrement mises à jour. Il est donc nécessaire de tenir un inventaire comptable permanent.
 L'ICP est un inventaire comptable établi d'après les comptes tenus en CG. Il implique une organisation des magasins de stockage ainsi que la création debons de sortieet debons d'entréepermettant d'enregistrer tous les mouvements et, par conséquent, de connaître tout au long de l'année, de manière permanente, les existants en quantité et en valeur.
 Le plan comptable classe les stocks en 2 catégories:
Stocks amont(en amont du processus d'exploitation): ce sont les matières qui sont valorisées au coût d'achat..
Stocks avals(en aval du processus d'exploitation): ce sont les produits qui sont valorisés au coût de production.
1/ Valorisation des matières à l'entrée en stocks:
 A l'entrée du stock la quantité de matière est valorisée au coût d'achat qui comprend:
  le prix d'achat;
  les frais d'achat (frais de transport, de douanes, de transit, etc...);
  et une partie des charges de la fonction " approvisionnement " qui comprend: les amortissements des équipements, les salaires, etc...(Remarque:une partie seulement car le totaldes charges de cette fonction concerne toutes les quantités de toutes les matières achetées pendant la période considérée).
2/ Valorisation des matières à la sortie du stock:
 Les matières sont achetées pour être utilisées dans la production ou dans l'exploitation.
 Normalement la matière sort du stock au coût d'achat valorisé lors de son entrée en stock. Mais il arrive qu'à l'entrée 2 quantités d'une même matière soient valorisées avec 2 coûts d'achat différents.
Exemple:une entreprise de bâtiment achète le 1/02 une quantité de 10 tonnes de ciment valorisée au coût d'achat de 5 000 DA la tonne, le 15/02 elle fait l'acquisition d'une quantité de 20 tonnes du même ciment valorisée au coût d'achat de 5 200 DA la tonne, le 20/02 elle envoie à la construction d'un bâtiment 15 tonnes de ce ciment.
 Le problème est de savoir quel est le coût d'achat que l'entreprise va utiliser pour calculer le coût de construction du bâtiment en question? (5000 DA/t ou 5200 DA/t)
 Pour résoudre ce problème il existe des méthodes de valorisation des sorties de stocks, que l'on appelle aussi méthodes d'épuisement des stocks.
La méthode du COUT UNITAIRE MOYEN PONDERE.(CUMP)
 La valorisation des quantités sorties, selon la méthode du CUMP, s'effectue sur la base de la moyenne pondérée du coût d'achat des quantités entrées en stock.
 Il existe 2 variantes de cette méthode:
1/ Coût unitaire moyen pondéré ca du stock précédent + ca de la quantité entrée
calculé
après
chaque
entrée:
 Après chaque entrée, on calcule le coût d'achat unitaire moyen pondéré comme suit: CUMP =
  ca: coût Q du stock précédent + Q entrée
d'achat;
Q
:
quantité.
 Toutes les quantités qui sortiront seront valorisées à ce CUMP, jusqu'à la nouvelle entrée, où l'on recalculera un nouveau CUMP de la même manière. Et toutes les sorties qui suivront seront valorisée sur la base de ce CUMP, jusqu'à l'entrée suivante, et ainsi de suite jusqu'à la valorisation totale de la quantité utilisée.
Exemple d'application:
Une entreprise fabrique un produit unique à partir d'une seule matière M, au cours du mois de mars cette matière a eu les variations suivantes:
 Achats: le 01/03; 300 kg valorisés au coût d'achat de 5 DA/kg; le 06/03: 1000 kg à 6 DA/kg; le 12/03; 400 kg à 7 DA/kg.
 Envois à la production: le 10/03 800 kg; le 20/03 600 kg.
 Les frais de production du mois de mars sont de 1200 DA. Quel est le coût de production du produit à la fin du mois de mars?
Solution:Le coût de production sera la somme du coût d'achat de la quantité de la matière M utilisée pendant le mois de mars et des frais de production de ce même mois.
 Les frais de production étant connus, il faut calculer le coût d'achat de la quantité de M utilisée.
 Pour cela utilisons la technique de l'inventaire comptable permanent et la méthode FIFO:
 Fiche de stock de la matièreM(CUMP après chaque entrée):
Dates
01/03 06/03 10/03 12/03 20/03
Entrées Quantit Coût é d'achat unitaire 300 5 1 000 6 400 7
Valeur
1500 6000 2800
Quantit é
800 600
Sorties Coût d'achat unitaire 5,77 6,32
Valeur
4616 3792
Quantit é
300 1 300 500 900 300
Stocks Coût d'achat unitaire 5 5,77 5,77 6,32 6,32
Valeur
1500 7501 2885 5688 1896
1500 + 60000 + 1500 2885 + 2800
= 5 DA/kg; CUMPCUMP du 01/03 = du 06/03 = = 5,77 DA/kg; CUMP du 12/03 = = 6,32 DA/kg.
 0 + 300 300 + 1000 500 + 400
 D'après cette variante nous avons:  le coût d'achat de la quantité de M, utilisée pendant le mois de mars, est de 8408 DA;
  la valeur du stock à la fin du mois, qui est de 1896 DA.
 Nous pouvons, alors calculer le coût de production du mois de mars:
Tableau de calcul du coût de production (CUMP après chaque entrée):
Désignation
Montant
matière
8 408
frais de production 1 200
2/ Coût unitaire moyen pondéré calculé en fin de période:
Coût de production9 608
 Pour utiliser cette variante; il faut attendre la fin de la période pour calculer le coût d'achat unitaire moyen pondéré, comme suit:
 Valeur du stock initial + valeurs des entrées de la période
 CUMP fin de période =
 Quantité du stock initial + quantités des entrées de la période
 Toutes les sorties de la période, ainsi que le stock final seront valorisés sur la base de ce CUMP.
Application:(même exemple): 0 + 10300
 CUMP. Fin de période. = = 6,06 DA/kg
 0 + 1700
 le coût d'achat de la quantité de la matière M, utilisée durant le mois de mars:
Dates
500
10/03
6
Coût de production9 684
Valeur
Stocks Quanti Coût té d'achat unitair e
300 300
Sorties Quanti Coût té d'achat unitair e
Fiche de stock de la matièreM(FIFO)
2800
7
 Pour avoir le coût d'achat des 1 400 kg de la matière M, utilisés pendant le mois de mars, il suffit de totaliser les valeurs des sorties de la fiche de stock:
Remarque:les quantités entrées en stock sont notées selon l'ordre d'entrée.
500
100
700
7
300
500
6
3000
Montant
 1400 kg x 6,06 DA/kg = 8484 DA;
Entrées Quanti Coût Valeur d'achat unitair e 300 5 1500 1 000 6 6000
6
3000
 5
Valeur
2800 2100
1 000 500
5 5
400 300
3000
1500
6000 3000
1500 1500
6 6
7 7
20/03
frais de production 1 200
Tableau de calcul du coût de production (CUMP fin de période):
matière
8 484
La méthodeF.I.F.O.in, first out) (premier entré, premier sorti). (même exemple (first d’application)
 300 kg x 6,06 DA/kg = 1818 DA.
400
01/03 06/03
12/03
Désignation
 On utilise cette méthode pour valoriser la quantité sortie sur la base du coût d'achat de la quantité entrée la première jusqu'à épuisement de celleci. Si cela ne suffit pas, on prend le coût d'achat de la quantité entrée la deuxième jusqu'à épuisement, et ainsi de suite jusqu'à la valorisation de la quantité utilisée.
 valeur du stock à la fin du mois de mars:
800
 On peut, maintenant, calculer le coût de production du mois :
STOCKS Quanti Coût Valeur té d'achat unitair e 300 5 1500 300 5 1500
  Le stock de cette matière, à la fin du mois de mars est de 300 kg pour une valeur totale de 2100 DA.
  Le coût d'achat de la quantité de la matière M utilisée pendant le mois de mars est de 8200 DA.
 La méthodeL.I.F.O. (last in, first out) (dernier entré, premier sorti) (même exemple d’application)
Coût de production9 400
ENTREES Quanti Coût Valeur té d'achat unitair e 300 5 1500 1 000 6 6000
10/03
matière
8 200
Montant
Fiche de stock de la matièreM(LIFO)
frais de production 1 200
20/03
  Le coût d'achat de la quantité de la matière utilisée pendant le mois est de 8800 DA.
400 300
6
4800
1 000 300
200 300
200
400
7
1200
6
2800
Désignation
Tableau de calcul du coût de production (FIFO)
Dates
12/03
SORTIES Quanti Coût Valeur té d'achat unitair e
2800
400
7
 Cette méthode valorise la quantité sortie, sur la base du coût d'achat de la quantité entrée la dernière jusqu'à épuisement de celleci. Si cela ne suffit pas, on prend le coût d'achat de la quantité entrée avantdernière, et ainsi de suite jusqu'à la valorisation totale de la quantité sortie.
200
1200 1500
6 5
6 5
1200
2800 1500
7 5
6
6000 1500
01/03 06/03
  Le stock de cette matière, à la fin du mois, est de 300 kg pour une valeur totale de 1500 DA.
 Calculons le coût de production du mois:
Tableau de calcul du coût de production (LIFO):
Désignation
Montant
matière
8 800
frais de production 1 200
LE COUT DE REMPLACEMENT ou NIFO (next in first out)
Coût de production10 000
 Dans cette méthode, on ne tient pas compte de la valeur réelle des entrées. On évalue les quantités sorties sur la base d'un coût d'achat de remplacement (à partir du cours du jour pour les matières).
Application:avec le même exemple, supposons que le coût de remplacement à la fin du mois soit de 7 DA/kg. Alors toutes les quantités sorties du mois et le stock final seront valorisées à ce coût de remplacement.
 coût d'achat de la quantité de la matière M, utilisée durant le mois de mars: 1400 kg x 7 DA/ kg = 9800 DA;
 valeur du stock à la fin du mois de mars: 300 kg x 7 DA/kg = 2100 DA .
Tableau de calcul du coût de production:
Désignation
Montant
3/ Comparaison des méthodes :
matière
9 800
frais de production 1 200
Coût de production11 000
 Ce que l'on peut comparer, ce sont les valeurs de la quantité utilisée, les valeurs du stock final et les valeurs du coût de production du mois.
Tableau de comparaison:
Désignation
Valeurs des quantités sorties Valeurs du stock final Coût de production
FIFO LIFO
8 200
2 100 9 400
8 800
1 500 10
CUMP à e 8 408
1 896 9 608
CUMP f.p 8 484
1 818 9 684
NIFO
9 800
2 100 11 000
000
D'après le tableau, on peut constater que les valeurs les plus élevées pour les sorties et les coûts de production, correspondent à la méthode NIFO puis LIFO. Ceci car le coût de la matière augmente durant ce mois, et nous avons valorisé à chaque fois le coût de la quantité de M sur la base du dernier coût d'achat.
 A l'inverse les valeurs les moins élevées, correspondent à la méthode FIFO, car le coût d'achat de la matière augmente, et nous avons valorisé les quantités de M sur la base des coûts d'achat des quantités entrées les premières, donc moins chères.Les méthodes NIFO, FIFO et LIFO suivent les variations des coûts d'achat.
 si le coût d'achat augmente, la méthode FIFO diminue le coût d'achat de la quantité utilisée. La méthode LIFO et NIFO font le contraire, dans ce cas.
 si le coût d'achat diminue, FIFO augmente le coût d'achat de la quantité utilisée, NIFO et LIFO le diminuent.
 La méthode du CUMP donne, du point de vue des mathématiques, des valeurs moyennes pour le coût d'achat de la quantité de matière utilisée.
 La variante du CUMP après chaque entrée a l'inconvénient du nombre de calculs à effectuer (imaginez 50 entrées pour une matière durant une même période).
 La variante du CUMP de fin de période est la plus utilisée, son seul défaut est qu'elle ne donne la valeur des stocks qu'en fin de période.
Aucune de ces solutions n’est entièrement satisfaisante.
 LIFO permet d’obtenir des prix de revient actualisés, mais après quelques périodes, si la hausse des coûts continue, les stocks sont largement sousévalués. FIFO donne une évaluation satisfaisante des stocks, mais peut conduire à des prix de revient sousestimés et peu réalistes. La méthode NIFO présente l'avantage d'éviter les calculs tout en suivant l'évolution des coûts. L’évaluation des stocks par la méthode du coût moyen est plus critiquable, car elle fournit une valorisation intermédiaire (moyennes arithmétiques), qui ne sont satisfaisantes ni pour le prix de revient ni pour les stocks.
 Il vaudrait donc mieux choisir entre FIFO et LIFO, suivant l’objectif que l’on poursuit, d’être réaliste pour l’évaluation des stocks, ou pour celle des coûts et prix de revient.
 Pour pallier ces inconvénients et avoir des calculs plus aisés, il existe un procédé qui consiste à fixer descoûts de sortie préétablis(ou des coûts d’entrée et de sortie préétablis) :
soit au début de chaque période, compte tenu des cours en vigueur et des hausses des coûts que l’on peut prévoir ;
soit pour une durée déterminée, avec une révision chaque fois que le coût préétabli cesse d’être réaliste.
NB :pour satisfaire aux obligations d’ordre fiscal, les stocks doivent être réévalués à leur coûts réel en fin d’exercice.(Plan comptable 1982, France)
EXERCICE 1:l'entreprise "BENSAID Sarah" fabrique 2 produits A et B à partir d'une seule matière Z. Les informations concernant la période du mois de septembre 2002 sont:
 production: A: 30 unités; B: 20 unités;  ventes: A: 25 u à 7500 DA/u; B: 16 u à 8400 DA/ u;
 les charges:  frais d’approvisionnement : 10000 DA, à répartir au prorata des quantités achetées ;
  maind’œuvre directe de production:A: 3500 heures à 20 DA/h;B: 2500 heures à 20 DA/h
  maind'œuvre d'encadrement: 20000 DA à répartir proportionnellement aux quantités produites;
  amortissements: A: 24000 DA/an; B: 12000 DA/an;
  autres charges: 60000 DA à répartir proportionnellement aux heures de main d'œuvre directe;
 la fabrication du produit A utilise 40% de la quantité de matière Z consommée pendant le mois. Le reste est utilisé pour le produit B;
 la variation du stock de la matière Z, pour ce mois est:
 stock initial: 10 T valorisé au coût d'achat de 1700 DA/T;
 achats du mois: * le 06/09/00 : 20 T au prix d'achat total de 32000 DA;* le 10/09/00 : 30 T au prix d'achat unitaire de 1350 DA;
 sorties de stock du mois: * le 02/09/00: 5 T; * le 07/09/00: 20 T; * le 20/09/00: 25 T.
Travail à faire:Calculer le coût d’achat de la matière Z ; 1/
 2/ Calculer le coût de production de chaque produit en utilisant les 4 méthodes de valorisation des stocks;
 3/ Calculer le prix de revient des quantités vendues de chaque produit si le coût de distribution s'élève à 2000 DA et est à répartir entre A et B proportionnellement aux chiffre d'affaires.
EXERCICE 2:"GOUFFI Sara Ltd" fabrique deux produits P1, P2 en utilisant L’entreprise deux matières M1 et M2. Pour la période d’un mois vous disposez des informations suivantes :
 Matières (valorisation ; M1 LIFO, M2 CUMP) :
Désignation
M1
Stock initial (coût d’achat) 200kg à 24 DA/kg Achats du mois(prix 1000kg à 20 DA/ d’achat) kg Frais d’achat 1200 DA
M2 150 L à 38 DA/litre 1500 L à 30 DA/litre 1500 DA
 Production (valorisation: P1, CUMP; P2, LIFO) :
Désignation
SI (au coût de production)
Production du mois Stock final Quantités de matières utilisées
 M1
 M2
P1 128 u à 172 DA/unité 532 unités 56 unités
490 kg
870 l
P2 210 u à 141 DA/unité 728 unités 123 unités
700 kg
712 l
Frais d’approvisionnement : 13000 DA, à répartir proportionnellement aux prix d’achats
Frais de production :  MOD(70 DA/heure): P1; 500 heures, P2 ; 600 heures ;
  autres : 25200 DA (à répartir au prorata des quantités produites);
Frais de distribution (à répartir sur la base des quantités vendues) :  salaires : 14190 DA ;autres : 7095 DA.
Travail demandé :
les coûts d’achat des matières ;Calculer: 1/
 2/ les coûts de production des produits (présenter les fiches de stock de chaque matière) ;
 3/ les prix de revient des produits vendus (présenter les fiches de stock de chaque produit) ;
 4/ les valeurs des stocks finaux.
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

bahsanoussy2013

je cherche un cours approfondie en comptabilité matière

dimanche 25 août 2013 - 19:03

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi