La systémique et théories dérivées

De
Publié par

ISG – Management des organisationsLa systémique et théories dérivées„„„IntroductionAvec l’école de la contingence structurelle, l’analyse des organisations s’oriente désormais d’avantage sur l’analyse de leur environnementPlus grande complexité dans la diversité des organisationsLes organisations comme des corps vivants qui croissent et disparaissent selon certaines lois.„‰„„‰„‰„La théorie des systèmes La théorie générale des systèmesInitiateur: Ludwig Von Bertalanffy (1901 – 1972)ObjectifAnalyser rigoureusement des domaines qui échappent àl’explication en vigueur dans les sciences physiques Unifier toutes les sciences qui s’intéressent de près ou de loin à l’activité humaine Le systèmeComplexe d’éléments en interactions où le Tout est plus que la somme des PartiesLe tout est plus qu’un simple agrégat de parties mais une complexité qu’il faut appréhender globalement ‰„„„‰„‰‰„„La théorie des systèmesLa théorie générale des systèmesUn système général est une succession de sous systèmes interdépendantsSystème ouvert vs système ferméDeux approches au systèmeAspect structurelAspect fonctionnelDéfinition d’une organisationSystèmes sociaux dont les activités (complémentaires ou interdépendantes) d’individus sont structurées en regard d’un but ou d’un objectif commun Elles sont répétitives, limitées dans le temps et l’espace Deux conditions indispensables à leur existence‰‰„„„‰‰‰„La théorie des ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 1 767
Nombre de pages : 44
Voir plus Voir moins
ISG – Management des organisations
La systémique et théories dérivées
Introduction
„
„
„
Avec l’école de la contingence structurelle, l’analyse des organisations s’oriente désormais d’avantage sur l’analyse de leur environnement
Plus grande complexité dans la diversité des organisations
Les organisations comme des corps vivants qui croissent et disparaissent selon certaines lois.
La théorie des systèmes
„
La théorie générale des systèmes ‰Initiateur: Ludwig Von Bertalanffy (1901 – 1972) ‰Objectif „Analyser rigoureusement des domaines qui échappent à l’explication en vigueur dans les sciences physiques „sciences qui s’intéressent de près ouUnifier toutes les de loin à l’activité humaine ‰Le système „interactions où le Tout est plusComplexe d’éléments en que la somme des Parties „Le tout est plus qu’un simple agrégat de parties mais une complexité qu’il faut appréhender globalement
La théorie des systèmes
„
La théorie générale des systèmes ‰Un système général est une succession de sous systèmes interdépendants ‰Système ouvert vs système fermé ‰Deux approches au système „Aspect structurel „Aspect fonctionnel ‰Définition d’une organisation „Systèmes sociaux dont les activités (complémentaires ou interdépendantes) d’individus sont structurées en regard d’un but ou d’un objectif commun „limitées dans le temps et l’espaceElles sont répétitives, „Deux conditions indispensables à leur existence
La théorie des systèmes
„
‰
L’entreprise comme un système de gestion ‰Un système de gestion est un ensemble de moyens matériels, humains et procéduraux organisés sous la forme de systèmes et qui ont pour objet d’assurer l’activité de l’entreprise Les activités sont catégoriser par „Leur fonction ‰sous système de production, de commercialisation „Les flux qu’elles prennent en charge ‰le sous système de production => flux réels „Les sous systèmes auxquels elles appartiennent ‰D’information, décisionnel, opérationnel
La théorie des systèmes
Les travaux de Lawrence et Lorsch
„
Présentation ‰Travaillent dans le cadre de la théorie de la contingence ‰Relation entre environnement et structure ‰Position systémique „L’entreprise est unsystème ouvert dont les membres ont des comportements qui sont en relation les uns avec les autres
Les travaux de Lawrence et Lorsch
„
Deux concepts ‰La différenciation „La segmentation de l’activité en sous systèmes dont chacun tend à développer des caractéristiques particulières en fonction des demandes spécifiques auxquelles il doit faire face A la fois sur l’aspect formel et informel 3 variables ‰Formalisation des structures ‰Nature des relations interindividuelles ‰Terme des objectifs
„ „
Les travaux de Lawrence et Lorsch
„
Deux concepts ‰L’intégration „Processus visant à instaurer une unité d’effort entre les différentes attitudes au sein de l’entreprise et entre les différentes unités de travail pour accomplir la tâche de lorganisation Plus la différenciation est importante, plus les besoins d’intégration se font sentir Risques de conflits
„
„
Les travaux de Lawrence et Lorsch
„
‰
Un dépassement de la contingence classique ‰Ni l’environnement, ni l’entreprise ne sont homogènes „parties de l’entreprises agissent dans différentesDifférentes parties de l’environnement „Les contingences ne sont donc pas les mêmes 3 secteurs d’environnements „Scientifique „Technico-économique „Marché / commercial Divisions des entreprises „Recherche „Production „Vente
‰
Les travaux de Lawrence et Lorsch
„
Exemple des entreprises de plastique ‰Environnement „Scientifique: incertain „Technico-économique: certain „Commercial: moyennement certain ‰Structure „Recherche ‰peu structurées, relations interindividuelles sur des objectifs de long terme „odPritcu :no ‰très structurées, relations interpersonnelles basées sur la tâche et orientées sur le court terme „marketing ‰structuré, avec des relations interpersonnelles basées surmoyennement l’aptitude individuelle et des buts à moyen terme ‰Moyens d’intégration „Forts: comités, services de liaison, liens personnels directs entre cadres, etc.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.