Valorisation des boues de STEP et Ecologie Industrielle

Publié par

Valorisation des boues de STEP et Ecologie Industrielle

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 305
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
Paris, le 17 mars 2005  Immeuble Chaban Delmas Salle Victor HUGO  101, rue de l’université – 75 007
Valorisation des boues de STEP et Ecologie Industrielle
Sous le haut patronage du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, de l’Association des Maires de France et de l’Ambassade du Canada
Présidé par Denis MERVILLE, Député – Président de la commission Environnement Développement Durable de l’Association des Maires de France et Dominique JOURDAIN, Maire de ChâteauThierry, Président des Eco Maires de France &
14 h 30Les boues d’épuration en France : Intervenant : JeanPaul LECOMTE, Chef du Bureau de la lutte contre la pollution, Direction de l’Eau du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable.
15 h 00Le séchage des boues, une porte d’entrée à de nouvelles valorisations Intervenant : Michel SAULNIER, Président de la société Nouvelles Technologies Environnementales
15 h 30Deux technologies innovantes complémentaires de séchage des boues : le procédé ELCOTECH et le séchoir DryRex de Mabarex équipé de thermopompes. Introduction par Monsieur Jean SaintJacques, Ministre Conseiller aux Affaires Economiques et Commerciales du Canada Intervenant : Louis BARRE, Président de la société Mabarex (Canada)
16 h 30Valorisation de boues dans la production de matériaux céramiques Intervenant : FrançoisXavier FAURE, Directeur de la société vBc 3000
17 h 00Valorisation énergétique conjointe de bois de démolition, de traverses de chemin de fer et de boues à destination de besoins industriels et collectifs Intervenant : Christian RESSENAAR, Directeur de la société Industrial Quality Recycling (Suède)
17 h 30Le BTP, un acteur primordial pour le développement de l’Ecologie Industrielle. Etudes de cas en HauteNormandie, Aquitaine et NPdC Intervenant : Pôle français de l’écologie industrielle
18 h 00Conclusion
18 h 30Cocktail dans les salons de l’hôtel de Lassay
Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable 20, avenue de Ségur – 75 302 PARIS 07 SP Téléphone 01 42 19 20 21 Courrielministere@environnement.gouv.fr Site Internetwww.environnement.gouv.fr
Organigramme de la Direction de l’Eau
Notes
Société Nouvelles Technologies Environnementales Michel SAULNIER, 12 rue des sillons  35 520 La Chapelle des Fougeretz Tél. : 0299664568  Courrielsaulnier@ntenvironnement.comSite Internetwww.ntenvironnement.com
La société NTE a été crée en 2001 par Monsieur Michel SAULNIER suite à l’analyse de son expérience dans le milieu du traitement des eaux, boues et effluents de plus de trente ans. Aujourd’hui, la société NTE c’est à la fois un savoirfaire opérationnel et technique, pour répondre à des projets complets du diagnostic au suivi des installations. La société NTE propose : Assistance à Maîtrise d’ouvrage, audit, diagnostic pour créer et conduire des projets. Expertise opérationnelle de procédés d’épuration. Ingénierie de procédés de déshydratation et de séchage des boues. Ingénierie du traitement des eaux industrielles par procédés physicochimique. Bureau d’études, Ingénieurs conseil.
L’intervention s’appliquera à présenter sommairement ce qu’est le séchage des boues (définition, fonctionnement, résultats) en s’appuyant sur des exemples concrets et visuels. Puis, dans un second temps, il s’agira de montrer quels sont les critères qui permettent d’influence la destination finale des boues et notamment l’importance que révèle le séchage de cellesci. Car en effet, les enjeux du séchage sont nombreux et permettent de transformer la boue en un produit valorisable. Pour finir, un état des lieux sommaire du séchage en Europe et en France sera présenté avant d’exposer les conclusions mais surtout les perspectives que présente le séchage.
Notes
Mabarex inc. Louis Barré, Président  2021, rue Halpern, SaintLaurent (Québec) H4S 1S3 Canada Tél.: 5143346721 x 227  Courriel:lbarre@mabarex.com– Site Internetwww.mabarex.com
Mabarex a été fondée à Montréal en 1983 par Monsieur Louis Barré. L’entreprise est spécialisée dans le traitement des eaux et des boues dans les domaines municipaux et industriels. Mabarex est principalement active au Canada et aux ÉtatsUnis mais compte également une cinquantaine de réalisations à l’étranger. La société propose des services d’études et de consultation autant sur les eaux que sur les boues. L’ingénierie des projets, clé en main ou non, et les services d’accompagnement technique et assistance à l’exploitation font partie de son offre.
Mabarex rappellera les solutions qu’elle propose dans le domaine des boues : digestion, épaississement, déshydratation, chaulage et séchage. L’entreprise travaillant beaucoup avec l’industrie papetière qui génère de grands volumes de boues (200 à 500 T / jour) et aussi de la biomasse (500 à 2000 T / jour), elle fut conduite à développer le concept DryRex afin de disposer d’une méthode économique de sécher ces biomasses. Le séchoir DryRex pour boues municipales est une miniaturisation de cette technologie. Mabarex décrira aussi l’ÉlectroD, une invention majeure qui permet d’améliorer significativement la déshydratation de boues « difficiles » avant le séchage ou autre disposition. La présentation porte sur l’importante réduction des coûts d’opération permise par ces innovations canadiennes.
Notes
Société vBc 3000 Henry STRAUMANN, Président, route de St Paul – 60 155 Rainvillers Tél. : 03 44 82 84 80 – Courrielvbc3000@wanadoo.fr Site Internetwww.vbc3000.fr
Créée en février 2003, la société vBc 3000 porte le développement et l’industrialisation d’un procédé innovant permettant de valoriser des boues organiques de station d’épuration en matériaux céramiques de construction. Les produits de la société vBc 3000 sont : Etudes techniques, réglementaires, économiques, de séchage et valorisation de boues Equipements de déshydratation mécanique et séchage thermique de boues Licences d’exploitation du procédé vBc 3000 de valorisation de boues en matériaux céramiques
La présentation commencera par une description du procédé innovant vBc 3000 et des phénomènes qui permettent d’aboutir à la production de matériaux inertes et marchands. Les matières premières ou coproduits valorisables seront examinés, ainsi que le besoin de conditionnement préalable des boues. Concernant les matériaux céramiques résultant du procédé, briques ou granulats d’argile expansée, leurs caractéristiques physiques et leurs emplois potentiels seront abordés. Apres un rappel des avantages stratégiques de la technologie vBc 3000, les industrialisations engagées du procédé seront évoquées ainsi que les perspectives de développement du procédé pour d’autres gisements de boues..
Notes
Société Industrial Quality Recycling  IQR Christian RESSENAAR, Directeur  Postbus 17111  2502 CC Den Haag  PaysBas Tél. : +31703028656 – Courrielchris@iqrsolutions.nl– Site Internetwww.iqr.se Monsieur Jacques Gavelle, Consultant  2bis, rue du parc  27530 EzysurEure Mobile : +33683536138 – Courrieljcgavelle@aol.com
La société Industrial Quality Recycling (IQR) est une société suédoise crée en 1980 et implantée à une centaine de kilomètres au nord de Göteborg. Son cœur de métier d’origine est la valorisation énergétique des traverses de chemin de fer. Cette valorisation est étendue aujourd’hui au bois de démolition, au bois traité au sel et aux ordures ménagères. La société qui comprend une quarantaine de personnes, est organisée en 5 départements: Recyclage (broyage fixe et mobile) Production énergétique (centrale de combustion) Conception et production d’installations fixes et mobiles de tri et de broyage Activité ferroviaire (recyclage de traverses en bois, de traverses en béton armé et de ballast) Réhabilitation de friches industrielles
L’offre commerciale relative à la valorisation énergétique des produits bois et des ordures ménagères, comprend la collecte, le transport , le broyage, le stockage, la combustion et la fourniture d’énergie sous forme de vapeur ou d’électricité. IQR propose une prestation complète de conception et de réalisation de centrale de combustion. IQR commercialise des installations fixes et mobiles relatives au tri et au broyage des produits concernés.
La ratification récente des accords de Kyoto renforce le concept de valorisation énergétique des produits en fin de vie et plus particulièrement du bois de démolition et du bois créosoté (traverses de chemin de fer) qui contribue à la réduction des émissions de CO2. Les exemples européens de l’Allemagne, des Pays Bas, des pays scandinaves et de la Suède en particulier, doivent inspirer les acteurs français concernés. Dans ce cadre, la société IQR et son partenaire bordelais, la société ASE, ont engagé une étude de faisabilité relative à l’implantation d’une entité industrielle de cogénération, avec combustion de bois de démolition, de traverses de chemin de fer et de résidus séchés de boue de STEP, en vue de produire de l’énergie sous forme de vapeur et d’électricité destinée à des industriels ou des services collectifs. Ce projet répond aux conditions environnementales concernant les émissions de gaz, contribue à la réduction des gaz à effet de serre et constitue une nouvelle filière d’élimination des bois de démolition et des traverses de chemin de fer à des conditions économiques compatibles avec le marché.
Notes
Pole Français de l’Ecologie Industrielle Auxilia, Bertrand MELOY, Délégué général – 4, boulevard Pasteur – 75 013 Paris Tél. : 01 44 38 80 90 – Courriel :auxilia@auxilia.asso.fr– Site Internet :www.auxilia.asso.fr Ecopal, Jodie BRICOUT, Chargée de mission – CRT, ZI, rue Louis Blanqui – 59 760 Grande Synthe Tél. : 03 28 51 01 18 – Courriel :ecopal_jodie@yahoo.fr– Site Internet: www.ecopal.org La Cité des Matières, Stéphane MASSON, Directeur adjoint – 55A, rue de la République – 76 170 Lillebonne Tél. : 02 32 84 19 20 – Courriels.masson@lacitedesmatieres.com– Site Internet :www.lacitedesmatieres.com
Le Pôle français de l’Ecologie Industrielle (PFEI)
Le Pôle français de l’écologie industrielle fédère les initiatives locales, régionales et nationales des différents acteurs qui composent le système complexe de l’écologie industrielle au carrefour de la biologie, de la géographie, de l’économie, des sciences sociales et d’autres disciplines. 5 missions fondamentales ont été définies : Fédérer les acteurs de l’écologie et les expériences afin d’optimiser les ressources, o Animer la réflexion, o Diffuser et promouvoir la démarche, o Opérer un lien entre les actions menées en France et à l’étranger, o Soutenir et encourager les initiatives territoriales afin d’impulser une dynamique de développement de o l’écologie industrielle.
Des initiatives d’écologie industrielle, en cours ou en projet, sont menées en lien avec le PFEI : En région Nord PasdeCalais avec l’association ECOPAL: la mission d’ECOPAL est de promouvoir o l’écologie industrielle sur le littoral Dunkerquois en rassemblant les industriels concernés par le concept et ce avec la participation des institutionnels et de la société civile ; En HauteNormandie, avec l’association La Cité des matières et le Pôle régionale d’écologie o industrielle: Née de la volonté des communautés de communes de Port Jérôme et du canton de Bolbec, la « Cité des matières » vise à créer un pole technologique et scientifique associant les citoyens, les acteurs économiques du territoire et de la région, les enseignants et les chercheurs ; En Aquitaine avec un projet de symbiose industrielleautour des procédés de vBc 3000 et IQR permettant o une meilleure gestion des ressources à l’échelle locale grâce à la valorisation de déchets, l’échange de sous produits et l’utilisation partagée d’énergies issues de la biomasse ;
Le PFEI analysera, en relation avec le CREIDD (UTT), et selon le concept de l’écologie industrielle, les intérêts économiques, environnementaux et sociaux de ce projet de symbiose industrielle en Aquitaine, regroupant des entreprises existantes, des développements de collectivités locales et des projets industriels des sociétés vBc 3000 et IQR.
Présentation d’Auxilia et de ses interventions : Auxilia est une association spécialiste du développement territorial dont la mission est de contribuer à l’ancrage local du développement durable. Créée en 2001, elle rassemble des partenaires institutionnels, économiques et associatifs. Trois axes structurent ses interventions dans les territoires : l’accompagnementdes pratiques locales et concertées de développement durable (agenda 21, SCOT, PLU, renouvellement urbain…) ; l’implication des acteurs territoriauxfrançais dans les programmes européens sur le thème du développement durable et des territoires : achats publics responsables, développement urbain durable, adaptation locale aux changements climatiques ; La promotion et le soutienopérationnel pour la mise en oeuvre de pratiques émergentes comme l’écologie territoriale (étude territoriale de flux de matière et d’énergie, réseau d’écologie territoriale, recherche de synergies animation du Pôle français d’écologie industrielle : www.franceecologieindustrielle.org) ;
Notes
Nom
Prénom
Société
Fonction
Adresse
Courriel
Téléphone
Demande de documents
: ………………………………………………
: ………………………………………………
:.………………………………………………
: ………..……………………………………..
: ………….…………………………………... ……………………………………………….. ………………………………………………..
: ………………………………………………
: ………………………………………………
Souhaite recevoir
o
o
o
o
Les actes du colloque
Des documents commerciaux des sociétés Nouvelles Technologies Environnementales o Mabarex o Elcotech o vBc 3000 o IQR o
Les coordonnées des associations locales d’Ecologie Industrielle
Une réponse à la question suivante : …………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………
A remettre à l’organisation du colloque
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.