DP Etude d'impactSRC260608

De
Publié par

LES STRUCTURES DE RECHERCHE CONTRACTUELLE, CATALYSEURS D’INNOVATION Direction Technologie Projets Européens Dossier de presse SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION SOUTIEN DES SRC EN FRANCE OSEO, acteur de référence du financement et de l’accompagnement des PME en France, est au cœur d’un vaste réseau de partenariats nationaux et régionaux. Sa capacité à les mobiliser permet de mutualiser la prise de risque, de procurer un effet de levier maximum à ses interventions et de proposer aux PME les solutions les mieux adaptées à leurs projets. Dans le cadre de son activité de soutien à l’innovation, OSEO accompagne depuis une vingtaine d’années les Structures de Recherche Contractuelle (SRC). Le montant total accordé par OSEO depuis la création du label s’élève à 137 M€ environ. Qu’est-ce qu’une SRC ? Une SRC est une structure publique ou privée – PME ou association - qui fait majoritairement (plus de 50 %) de la recherche sous contrats, et qui a un ou plusieurs domaines d’activité forts. Aujourd’hui, la quarantaine de SRC correspond à plusieurs types de structures : - entité du secteur public pluri-sites et pluri-disciplines, - entité du secteur privé pluri-sites et pluri-disciplines, - structure privée, avec un rayonnement européen, - structure privée, en phase d’expansion avec un réel plan de développement, - structure à rayonnement limité. Les SRC ont la particularité de mener des recherches « sanctionnées par l’économie » dans la mesure ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 59
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
LES STRUCTURES DE RECHERCHE CONTRACTUELLE, CATALYSEURS D’INNOVATION
DirectionTechnologieProjets Européens
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
SOUTIEN DES SRC EN FRANCE OSEO, acteur de référence du financement et de l’accompagnement des PME en France, est au cœur d’un vaste réseau de partenariats nationaux et régionaux. Sa capacité à les mobiliser permet de mutualiser la prise de risque, de procurer un effet de levier maximum à ses interventions et de proposer aux PME les solutions les mieux adaptées à leurs projets. Dans le cadre de son activité de soutien à l’innovation, OSEO accompagne depuis une vingtaine d’années les Structures de Recherche Contractuelle (SRC). Le montant total accordé par OSEO depuis la création du label s’élève à 137 M€ environ. Qu’estce qu’une SRC ?Une SRC est une structure publique ou privée – PME ou association  qui fait majoritairement (plus de 50 %) de la recherche sous contrats, et qui a un ou plusieurs domaines d’activité forts. Aujourd’hui, la quarantaine de SRC correspond à plusieurs types de structures : du secteur public plurisites et pluridisciplines, entité  entité du secteur privé plurisites et pluridisciplines,  structure privée, avec un rayonnement européen, privée, en phase d’expansion avec un réel plan de développement, structure à rayonnement limité. structure Les SRC ont la particularité de mener des recherches « sanctionnées par l’économie » dans la mesure où la quasitotalité de leurs ressources sont apportées par leurs contrats de recherche et de transfert technologique. Chaque SRC a mis plusieurs années pour façonner son savoirfaire, qui résulte de la capitalisation continue de ses activités de R&D. Les composantes de ce savoirfaire sont difficilement reproductibles ou remplaçables dans un délai bref. Il faut 7 à 12 ans pour former un spécialiste métier hors norme. Sur une centaine de scientifiques dédiés à des travaux de pointe, il ne s’en détache qu’un ou deux avec cette marque indéniable, après plusieurs années. A titre d’exemple, l’une des SRC en recense 12 confirmés sur 250 salariés. Ainsi, avec environ 320 talents créatifs, scientifiques et techniques, et une centaine de moyens de recherche et d’essais uniques au plan national et international, les SRC participent aux ressources nationales contribuant à notre progrès technologique. Les SRC proposent à leurs interlocuteurs une offre de compétences prête à l’emploi, une vraie offre de compétences. Association des SRC C'est pour développer et mieux affirmer le potentiel de recherche et d'innovation en France que l'ASRC a été créée en 1984, l'Association des Structures de Recherche Contractuelle.
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
L'ASRC regroupe des SRC qui disposent de compétences et de moyens spécialisés de haut niveau et qui couvrent l'essentiel des domaines scientifiques. L’ASRC a été créée pour faire connaître et reconnaître ce métier spécifique, organiser des synergies techniques entre SRC, encourager les travaux communs et mieux représenter la France au niveau européen face aux grandes structures de recherche technologiques (l’ASRC est membre de l’EARTO qui regroupe les SRC européennes). Le soutien financier public aux SRCEn soutenant financièrement les SRC, l’objectif d’OSEO est d’accompagner ces sociétés pour qu’elles puissent entretenir et développer leur savoirfaire au meilleur niveau de recherche. Les structures de recherche contractuelle sont labellisées pour 3 ans, le renouvellement du label donnant lieu à expertise des activités de recherche financées. Le montant de l’abondement annuel est calculé en fonction du volume de contrats industriels de R&D facturés en année n 1. La cible de ce financement ne se limite donc pas aux SRC ellesmêmes, mais intègre aussi les entreprises innovantes et productrices qui font appel à elles pour développer des produits technologiques attractifs. Ce mode de financement public privilégie l’effet de levier économique et la concrétisation de contrats industriels, mais permet de financer des recherches plus en amont. Il est très proche de celui retenu par les Instituts Fraunhofer en Allemagne ou par les structures labellisées « Carnot » en France, dispositif géré par l’ANR, très complémentaire des SRC et concernant des organismes de recherche publique. ETUDE D’IMPACT DE L’ABONDEMENT SRC En 2006, une étude a été réalisée afin de mesurer l’impact des SRC sur le monde socio économique au travers d’un faisceau d’indicateurs. L’objet de l’étude d’impact est d’analyser les retombées de ce financement sous diverses manières : aspects économiques, scientifiques, acquisition et valorisation des compétences, etc. L’étude d’impact, pilotée par la direction de l’innovation d’OSEO, a été réalisée par un expert externe, Catherine Fargeon. Un Comité de Pilotage a été mis en place associant Armines, Bertin Technologie, HEF et plusieurs autres SRC. En complément des indicateurs quantitatifs, l’étude a intégré également les témoignages et les apports de près de 70 clients de SRC (grands groupes et PME) dans une double perspective : par un éclairage sur les résultats passés, mieux caractériser l’activité des SRC et ses enjeux, et accompagner la réflexion sur l’évolution du dispositif de soutien. Toutes les SRC ont été interviewées avec leurs clients.
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
Les SRC sont en majorité des sociétés anonymesLes SRC se répartissent suivant plusieurs statuts juridiques (Cf. Graphique). Les Sociétés Anonymes sont les plus nombreuses. Coopérative SARL SAS 5% 5% Association 28% SA 62% 50% des SRC adossées à des organismes publics ont choisi le statut d’association. L’adossement à un organisme public n’oblige en rien à se constituer en mode associatif. On observe que les SRC adossées ne cherchent pas à afficher des bénéfices. Les sociétés présentent une croissance plus marquée que les associations, dont l’ampleur est stable rapportée au nombre de laboratoires qu’elles représentent. Les SRC établissent un pont entre recherche et produits innovantsLa SRC est un véritable outil de transfert industriel, elle assure le lien indispensable entre la recherche académique et la production, valorisant ainsi de manière pertinente la dépense publique.
700
600
500
400
300
200
100
0
Université
12
34
SRC
56
Soustraitants  et intégrateurs
78
9
Niveau de maturité industrielle Le soutien de ce lien, qu’il se présente sous la forme du dispositif des SRC ou des Instituts Carnot, selon la taille et l’adossement universitaire de ces entités, est primordial.
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
Large éventail de secteurs couvertLe secteur de la santé ainsi que celui des transports sont largement concernés. De même, l’aéronautique et l’espace obtiennent le score correspondant à la primauté de leurs activités en France. On constate avec satisfaction que le spectre couvert est large. Les prochains axes de développement portent sur les secteurs de l’environnement, les TIC, les biotech et le sécuritaire. B TP, V errerie, Crist allerie, A rt et Déco Sécurit é, A rmement 3% 4% Indust rie t radit ionnelle Transport s 15% 28% NTIC 14% Energie 18% Pharma, Biot ech, Sant é 18% Forte satisfaction des clientsLes compétences technologiques des SRC trouvent une excellente reconnaissance auprès du client final et contribuent au développement de leur activité. Taux deTaux de satisfactionsatisfaction des clientsestimé par les SRC chez leurs clients Ac uisition de com étence métier82%97% Meilleure ada tation au besoin du client final73%95% face à la concurrenceMeilleur ositionnement 86%86% ueCouverture d’un ris ue techni 59%76% Gain de délai de mise sur le marché67%73% Carnet de relation techni ue61%71% Ex ansion55%42% Accès à des aides financières38%37% Les SRC permettent, en outre, aux entreprises clientes de bénéficier des technologies de pointe, que ce soit, ou non, dans leurs domaines d’activités ; de gagner un temps considérable pour le développement de nouveaux produits mais également grâce au
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION respect des délais calendaires ; d’optimiser leurs coûts de revient ; d’évaluer la faisabilité de certains projets par anticipation des obstacles techniques, et ceci très tôt. Les SRC contribuent directement au rayonnement des PME françaises en leur léguant une certaine flexibilité, qui, jusque là, était réservée aux grands groupes avec leur centre ‘R&D Corporate’. Cette notion apparaît aujourd’hui primordiale dans la mesure où ces PME ont ellesmêmes pour clients des grands groupes qu’elles doivent pouvoir accompagner sur des missions de développement ou de recherche plus fondamentale. Le tableau cidessus met en évidence la convergence (écart inférieur à 10% en moyenne) de vues entre les SRC et leurs clients sur l’impact de leurs compétences. La satisfaction remarquable des clients et cette convergence de résultat valident cette analyse d’impact. Double effet de levier des SRCL’Etude d’impact confirme que l’abondement public est bénéfique au tissu industriel, aux plans économique et technologique. Abondement Retombées SRC Essaimage Start up, filiale CA SRC  Business Marge ThèmesCA Effectifs R&D Développement RH, compétences, investissement Projets R&D client et SRCRetombées client BusinessMarge CA Produits Effectifs Productivité Marge(économie)
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
Les SRC génèrent de la propriété intellectuelle pour leurs clients et pour elles800 750 700 600 500 403 400 302 300 259 219 200 85 68 100 0 Produits LogicielsConcessions Enveloppes Publications Brevets Brevets Internes externes de licence Soleau, marques déposées et copyright Les SRC développent et renforcent le tissu industriel en France Les SRC sont génératrices d‘emplois pérennes ce qui démontre la stabilité et la maturité de ces structures et la compréhension de la part de leurs dirigeants que le personnel est la vraie source de compétences et de création de valeur. L’Etude d’impact constate une forte stratégie partenariale des SRC depuis la création du label. On y retrouve le nombre de développements de nouvelles activités, de filiales qui ont été créées, etc. Toute la panoplie des partenariats potentiels est bien couverte : création de startup ; rachat de PMEPMI en difficulté ; transfert aux grands groupes, partenaires de recherche ; création de sociétés ; accompagnement de très nombreuses startsup dans leur croissance ; amélioration de l’implication des enseignants chercheurs dans l’activité économique ; cession de licences ; création de jointventure avec des pays émergents. Rapports partenariaux 90 78 80 67 70 60 50 40 40 25 30 21 20 10 10 0 Développement , St ar t  up Filialisat ion Accompagnement long Pr ise de par t icipat ion Tr ansf er t pur et simple cr éat ion d’emplois d’un indust r iel par Joint Vent ur e
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
Les SRC, partenaires actifs au sein des pôles de compétitivité Les SRC ont toutes globalement rejoint des pôles de compétitivité dont le domaine d’activités recouvre leur domaine de compétences.
Lyon Bio Pôle; 1 Fibres naturelles Grand Est; 1 Techtera; 1 Pôle plasturgie; 1 Céramique; 1
Industries et agroressources; 1
Ville et mobilité durables; 2
Sea Nergie; 2
Pôle iTrans; 2
Solutions Communicantes Sécurisées (PACA); 2
EMC2; 2
L'aliment de demain; 2
MIPI; 2 Viandes et Produits carnés; 2
Vitagora; 1
Minalogic; 1
Aéronautique, espace, systèmes; 5
Meditech Santé; 3 Mer, sécurité et sûreté (PACA); 3
Photonique (PACA); 4
Mov'eo; 4
System@tic Paris Région; 4
Lyon Urban Truck&Bus 2015; 3
Viaméca; 3
ChimieEnvironnement Lyon; 3
Une décroissance alarmante du financement public par rapport aux enjeux (1997 – 2006) M€ courants 14 12 10 8 6 4 2 0 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
SRC, CATALYSEURS D’INNOVATION
Comparaisons au niveau européen Quelques points de comparaison ont été mis en lumière lors de la rencontre organisée par EARTO les 1213 octobre 2006. Le financement français figure parmi les plus faibles : Type ‘SRC’ Proportion duPays Type (contrat cadre Carnot ressourcement universitaire)(adossement pris en charge universitaire) ar subventionSRC France X 10% Instituts Carnot France X 30% CSIRO Australie 66% Fraunhofer Allemagne X 40% Joanneum Research Autriche X 25% SINTEF Norvège X 10% TNO PaysBas X 34% VTT Finlande X 30% IMEC Belgique X 24% Perspectives de développement des SRC A partir de l’Etude d’impact réalisée, plusieurs axes de développement ont été identifiés. Les recommandations se concentrent sur 4 aspects : masse critique des SRC, la  le dispositif, son montant global et son expansion à de nouvelles SRC et professions,  l’augmentation de la visibilité des SRC, renforcement de la fédération des SRC. le La compétitivité nationale et européenne a besoin que l’on multiplie, dans une proportion élevée, le montant de financement. Ceci est appuyé par le haut niveau de l’effet levier déjà obtenu. Contacts : ASRC OSEO Chargée des Relations Presse Chargée des Relations Presse Delphine Grangier, Tél. 01 39 30 60 50 Sabina Cristova, Tél. 01 41 79 98 85 grangier@bertin.frsabina.cristova@oseo.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.