L'adoption

De
Publié par

Le contexte de l'adoption aujourd'hui est marqué par une chute libre de leur nombre. Par conséquent, le profil des enfants proposés a changé. Ils sont plus âgés, malades ou porteurs d'un handicap. Ces facteurs amplifient le décalage entre enfant idéal et enfant réel. Cet ouvrage interroge les difficultés à faire famille dans le cadre de l'adoption et de ses évolutions contemporaines.
Publié le : jeudi 1 janvier 2015
Lecture(s) : 26
EAN13 : 9782336365626
Nombre de pages : 216
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’adoption Des difficultés à faire famille à une affiliation symbolique
Catherine LENZI Sylvie POIZAT
L’adoption
Collection « Les écrits de BUC Ressources » Coordonnée par Ghislaine Pelletier et Stéphane Rullac Cette collection propose des réflexions formalisées dans le cadre du travail social. Conformément à l’approche anthropologique de BUC Ressources, qui considère l’être humain dans toutes ses dimensions, ces écrits sont multi référentiels, selon la nature de ce secteur professionnel qui est traversé par des problématiques sociale, économique, politique, éthique, épistémologique et méthodologique. La vocation des questionnements est concrète afin de participer à la professionnalisation des terrains, des étudiants, des formateurs et des chercheurs en travail social. Les Écrits de BUC Ressources articulent théories et pratiques, en lien étroit avec les besoins et contraintes de l’exercice professionnel. Cette implication dans le réel est une alternative à des publications sur le travail social qui hésitent trop souvent à se mettre au service des pratiques professionnelles et à affronter la complexité de ses réalités. Ce parti pris s’inscrit dans une démarche active de développement du champ professionnel de l’éducation spécialisée, de l’accompagnement social et médico-social, de la formation supérieure en travail social et d’un territoire d’implantation qui est appelé à devenir un pôle d’excellence. Déjà parus Parentalité— Du discours à la méthode,2010. Violences juvéniles, Légitime défense ?,2011. Ouvrir le travail social aux professionnels sourds,Rapport final de recherche, École de Formation Psycho-Pédagogique (Paris),2011. Macadam jeunesse— La rue, espace criminogène ?,2012. Pratiques ordinaires en travail social et médico-social—, Le quotidien en on et en off, Sauvegarde du Nord, 2012. Le développement économique et social— Les nouvelles synergies entre économique et social,2013. Le SIAO en questionsRendre visible ce qui est invisible, —  SIAO Insertion 75, 2013. Social problems in Europe— Dilemnas and possible solutions, Collectif européen, 2013. La spécificité de l’accompagnement des personnes souffrant de troubles psychiques; « le lien d’accompagnement au risque de la relation». Sous la direction de l’œuvre Falret – 2014. “De seconde main” - Vendeurs de rue et travailleurs sociaux face à face dans la crise. Co-auteurs, Yvan GRIMALDI, Pascale CHOUATRA, octobre 2014.
Catherine Lenzi et Sylvie Poizat
L’adoptionDes difficultés à faire famille à une affiliation symbolique Préface de Christine Gonnu
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04736-2 EAN : 9782343047362
L'adoption Des difficultés à faire famille à une affiliation symbolique Ouvrage dirigé par : 1 Catherine LENZI-FAURAZ– Sociologue , Responsable du Pôle Enseignement Supérieur, Recherche et International à l’IREIS Rhône-Alpes et du Laboratoire de recherche « L’Espace Scientifique et Praticien en Action Sociale et en Santé » (L’ESPASS). Sylvie POIZAT – Sociologue et Formatrice, Responsable 2 pédagogique à l'IREIS Rhône-Alpes, en charge de la coordination de l’étude commandée par le CG de l’Ain sur les « Echecs d’adoption ». Avec la participation de : Jean-Vital de MONLÉON, Anthropologue et Pédiatre au CHU de Dijon. Fondateur en 1999 de la Consultation d’Adoption Outremer, première consultation de France pour l’accueil et l’accompagnement pour les enfants adoptés, qui permet le suivi de plus de 2000 enfants (auteur du chapitre 1). Agnès GARDON-MOLLARD, Responsable du Domaine Enfance-Adoption du Conseil Général de l’Ain (auteure du chapitre 2) et les 3 professionnelles spécialisées adoption de son équipe (contribution aux chapitres 5 et 6).
1 Docteur en Sociologie et membre, depuis 2003, du Laboratoire PRINTEMPS/CNRS (Professions, Institutions, Temporalités) de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. 2  Avec Georges DUPASQUIER, à l’époque formateur, intervenant occasionnel à l’IREIS de l’Ain et anciennement responsable du Domaine Enfance-Adoption du Conseil Général de l’Ain.
Céline AUBANEL,Psychologue clinicienne, co-animatrice avec Sylvie POIZAT des sessions d'information complémentaire auprès des candidats à l'adoption organisées à l'IREIS (contribution au chapitre 5) M. KOLVATCHOUK,Directeur des Instituts de Seillon (contribution au chapitre 6) M. PERRIER,Assistant Familial pour le Conseil général de l'Ain (contribution au chapitre 6)
Mot de remerciement
Parce que sans leur témoignage et leur contribution, rien de cet ouvrage n’aurait été possible, nous souhaitons vivement remercier les familles adoptantes et les personnes adoptées qui ont accepté de livrer un bout de leur histoire au cours de l’étude menée par l’IREIS de l’Ain et commandée par le Conseil Général de l’Ain ; les professionnels de l’enfance qui ont répondu et participé activement à l’enquête de terrain ; et bien entendu, le groupe d’étudiants en formation d’assistant de service social et d’éducateur spécialisé qui a conduit les phases de collecte de données, de retranscription et d’analyse.
Direction Générale Adjointe Solidarité Domaine enfance-adoption
Préface
 Bourg-en-Bresse, le 23 septembre 2014
Lors de la construction du schéma départemental de la protection de l’enfance 2009-2013, un certain nombre de partenaires évoquaient un nombre important de situations d’enfants en échec d’adoption. Afin de comprendre cette éventuelle réalité, le Département de l’Ain a choisi d’étudier les situations de ces mineurs pour améliorer la prise en charge et le suivi des enfants proposés à l’adoption et des parents qui les accueillent. Depuis plusieurs années, l’adoption fait l’objet d’une attention particulière des autorités politiques sur le plan national et international. Il semblait important de mieux analyser ces situations difficiles pour en connaître les motifs tant sur le plan de l’histoire des enfants que sur celui des histoires d’agréments. Chercher des caractéristiques éventuellement communes à ces histoires pour essayer de ne pas les reproduire. Par exemple, si les difficultés apparaissent plus souvent lors d’une deuxième adoption – doit-on se poser la question de l’adoption de trop ? Si aucun critère ne se recoupe dans les histoires, la question des modalités d’évaluation des capacités à adopter peut se poser. Le nombre d’enfants en échec d’adoption est-il si important que les discours locaux le disent ? Le Département de l’Ain, soucieux d’améliorer ses pratiques et de mieux répondre aux besoins des enfants et des parents, a mandaté l’Institut Régional et Européen des métiers de l’Intervention Sociale (IREIS) pour faire une enquête sur les difficultés et les échecs à l’adoption. Les résultats de ce travail ont fait l’objet d’un colloque le 20 novembre 2012 dont ce livre rend compte pour une part.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.