Technologies numériques

De
Publié par

La cyberculture et l'accès à internet généralisé ont provoqué une évolution profonde dans les pratiques qui affectent le rapport à l'enfant. Ces articles mettent en relief les places et usages des technologies numériques dans les liens entre familles, professionnels et institutions, qu'il s'agisse de l'école, de l'aide sociale à l'enfance ou encore des programmes socioéducatifs et de santé pour des enfants susceptibles de présenter un retard de développement.
Publié le : lundi 1 décembre 2014
Lecture(s) : 27
EAN13 : 9782336364223
Nombre de pages : 136
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

a revue internationale a revue internationale a revue internationaleL L L
de l’éducation familiale de l’éducation familiale de l’éducation familiale
La cyberculture, selon le terme utilisé par Edgar Morin dès les années 1990,
s’est imposée dans les espaces de travail, familiaux et de loisirs. Les ordinateurs,
téléphones mobiles et nombreux objets du quotidien équipés de l’accès à
internet ont provoqué une évolution profonde et concomitante des pratiques,
des logiques et, même, des imaginaires qui affectent le rapport à l’enfant, à la
famille, aux communautés amicales, familiales, associatives et professionnelles...
Les articles réunis dans le dossier Technologies numériques. Les liens
famillesprofessionnels-institutions coordonné par Maria Carmen Aguilar et Véronique Technologies numériques
Francis, met en relief les places et usages des technologies numériques dans
les liens entre familles, professionnels et institutions, qu’il s’agisse de l’école,
de l’aide sociale à l’enfance ou encore des programmes socioéducatifs et de Les liens familles-professionnels-institutionssanté pour des enfants susceptibles de présenter un retard de développement.
Composition du dossier
• Présentation : Technologies numériques, participation des parents
et liens familles-professionnels-institutions, Véronique Francis et Maria
Carmen Aguilar Coordonné par
• Le développement d’une plateforme Internet pour faciliter l’intervention
précoce auprès des familles, Hubert Gascon, Isabelle Beaudoin, Dominic Maria Carmen Aguilar et Véronique Francis
Voyer et Pauline Beaupré
• Les NTIC dans les écoles en Espagne : analyse des expériences
de participation des familles, Montse Guitert et Azucena Vázquez
• L’alphabétisation numérique et la participation familiale à l’école,
Maria Carmen Aguilar, Juan J. Leiva et Antonio Urbano
• AEMO et régulation des échanges familiaux : l’usage des TNIC, Émilie
Potin
Varia
• Les ethnothéories de l’éducation, quel accord entre parents migrants
et enseignantes ?, Xavier Conus et Tania Ogay
Revue publiée avec le concours de l’Association Internationale
de Formation et de Recherche en Éducation Familiale (AIFREF)
n° 35
ISBN : 978-2-343-04970-0
ISSN : 1279-7766
14 e
Coordonné par
Maria Carmen Aguilar et Véronique Francis
Technologies numériquesTechnologies numériques
Les liens familles-professionnels-institutions © L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-04970-0
EAN : 9782343049700N°35, 2014

Technologies numériques
Les liens familles-professionnels-institutions
Dossier coordonné par
Maria Carmen Aguilar et Véronique Francis
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
WHQRH
PLOLDO )D Q O?eGXFDWL
GH OH WLRQD UQD H, /D5HYXLa Revue Internationale de
l’Éducation Familiale
n°35, 2014
Technologies numériques
Les liens familles-professionnels-institutions
Sommaire
Éditorial
Monique Robin………………………………...……….............….Page 7
Une journée d’hommage à Dominique Fablet
Anna Rurka, Pascale Brugnot, Richard Dumesnil
et Véronique Francis………………………………………….….Page 9
Présentation du dossier : Technologies numériques, participation
des parents et liens familles-professionnels-institutions
Véronique Francis et Maria Carmen Aguilar…………….....Page 11
Développement d’une plateforme Internet pour faciliter
l’intervention précoce auprès des familles
Hubert Gascon, Isabelle Beaudoin, Dominic Voyer
et Pauline Beaupré..…………………….……………….…......Page 19
Les TNIC dans les écoles en Espagne. Analyse des expériences
de participation des familles
Montse Catasús Guitert et Azucena Gutierrez Vázquez….….Page 37
L’alphabétisation numérique et la participation familiale à l’école
Marie Carmen Aguilar, Juan Leiva et Antonio Urbano.….....Page 55
AEMO et régulation des échanges familiaux : l’usage des TNIC
Émilie Potin……..………...……………………….….…….........Page 75
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
5
Varia
Les ethnothéories de l’éducation, quel accord entre parents migrants et
enseignantes ?
Xavier Conus et Tania Ogay……...…….......………..…….Page 95
Note de lecture…………………………………………………..Page 125
Liste des experts 2013……………………………………..…………..Page 128
Liste des précedents numéros…………………….………………Page129
Note aux auteurs…………….………………………..….....…...Page 130
La revue internationale de l’éducation familiale fait partie :
- du catalogue de prêt numérique de l’Harmathèque (e-books)
www.harmatheque.com/
- du portail de revues électroniques en Sciences humaines et sociales
CAIRN

http://www.cairn.info/revue-la-revue-internationale-de-l-educationfamiliale.htm
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
6Éditorial
Pour la première fois depuis sa création, la revue internationale de
l’éducation familiale interroge ce qui constitue une mutation majeure de
notre société, celle de l’intégration dans l’ensemble de nos contextes de
vie des technologies de l’information et de la communication.
Pour ce numéro 35, les articles du dossier Technologies
numériques. Les liens familles-professionnels-institutions coordonné par
Maria Carmen Aguilar et Véronique Francis, croisent un certain nombre
de problématiques bien connues de nos lecteurs car présentes au fil des
années dans les numéros de la RIEF : celle des liens entre les familles et
les acteurs de l’éducation intervenant dans le champ scolaire, dans le
champ de la protection de l’enfance ou dans celui du handicap.
Soulignons l’apport sur ce thème de contributions internationales
montrant comment dans trois pays, l’Espagne, le Québec et la France les
parents et les professionnels se saisissent de ces nouveaux outils et
équipements numériques.
Faisant suite à ce dossier, l’article proposé en varia par Xavier
Conus et Tania Ogay amène les lecteurs sur le terrain familier des
relations entre les familles et l’école. C’est à la confrontation des
conceptions de l’éducation et du développement de l’enfant des parents
migrants et des enseignants d’écoles suisses que nous invitent les auteurs.
Les divergences importantes qui apparaissent dans le cadre interculturel
de l’étude interrogent à nouveau la question récurrente du partenariat
souhaité par les différents acteurs de l’éducation entre l’institution
scolaire et les familles.
Rappelons enfin à nos lecteurs la tenue du 10 au 12 juin 2015 à
Bilbao (Espagne) du prochain congrès de l’Association Internationale
1de Formation et de Recherche en Education Familiale . Cet événement
sera l’occasion de poursuivre la réflexion amorcée lors du congrès de
Patras en vue d’un renouvellement des instances de la revue et des
membres de son comité éditorial pour intégrer les demandes qui nous
sont parvenues, mais aussi pour faire face aux évolutions du processus de
publication dans le champ scientifique.
Monique Robin

1 Le site de l’AIFREF est consultable à l’adresse http://www.aifref.org/
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
7La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
8Une journée d’hommage à Dominique Fablet
Dominique Fablet, professeur à l'Université Paris Ouest Nanterre la
Défense, directeur du département des sciences de l'éducation,
directeuradjoint de l'UFR Sciences psychologiques et Sciences de l'éducation et
responsable de l'équipe de recherche Éducation Familiale et Interventions
Sociales auprès des familles (EFIS) nous a quittés le 14 juillet 2013, en
laissant un grand vide dans la communauté scientifique.
Pour rendre hommage à son parcours qui a marqué le champ de
l’Éducation Familiale et des Interventions Sociales auprès des familles,
l'équipe de recherche EFIS a organisé en janvier 2014 une journée
scientifique consacrée à ses travaux qui a réuni une centaine de
personnes. Les intervenants ont retracé la trajectoire professionnelle de
Dominique Fablet, l'évolution de ses travaux de recherche, sa
contribution au développement des Sciences de l'éducation à l'Université
Paris Ouest Nanterre la Défense et au champ de l’Éducation Familiale.
L'analyse de Dominique Fablet sur les institutions a marqué tous ses
champs d'activité et a rendu possible des pratiques et des évolutions
cohérentes par rapport aux valeurs et au contexte en constant
changement.
Ses contributions au champ de l'Éducation Familiale et des
Interventions Socioéducatives, à travers ses nombreuses publications et
ses responsabilités éditoriales, notamment aux éditions l’Harmattan, ainsi
que sa participation dans les instances et réseaux de formation
professionnelle et universitaire ont été présentées à travers les
témoignages des collègues qui ont développé des collaborations plus ou
moins longues avec Dominique Fablet.
Outre ses responsabilités institutionnelles, Dominique Fablet était un
accompagnateur exigeant qui savait écouter ses collègues et ses étudiants
et les accompagner dans leur parcours comme l'ont souligné plusieurs de
ses étudiants qui ont noté ses talents de pédagogue, non pas au sens de
celui qui conduit l’élève sur le chemin de l’école, mais plutôt au sens de
celui qui accompagne sur les chemins de la connaissance, de la réflexion
et de la critique. S’ils ont reconnu son exigence de travail, les étudiantes
et étudiants disent aussi combien Dominique Fablet savait leur faire
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
9profiter de ses connaissances en créant les conditions d’un enseignement
ouvert, lié au terrain et aux savoirs pratiques des intervenants sociaux, et
visant à renouveler et complexifier toujours plus leurs interrogations.
Une journée, aussi riche soit-elle, ne suffit pas pour rendre compte
de toutes les activités menées par Dominique Fablet, de tous les débats
scientifiques et professionnels qu'il a pu initier et du rôle qu'il a joué dans
l’espace de l’éducation familiale. Néanmoins, l’œuvre conséquente qu’il
laisse reste. Elle s’est imposée comme une référence pour les chercheurs
mais aussi pour les professionnels. Par ailleurs, son important travail de
directeur de collection aux Éditions l’Harmattan a permis non seulement
la parution de nombreux ouvrages dans la série Éducation Familiale mais
aussi la publication à partir de 2006 de la Revue Internationale de
l’Éducation Familiale par cet éditeur, contribuant ainsi à sa diffusion et à
sa visibilité en ligne grâce à l’Harmathèque.
Anna Rurka, Pascal Brugnot,
1Richard Dumesnil et Véronique Francis

1 Université Nanterre Paris Ouest, Équipe de recherche Éducation familiale et
interventions sociales auprès des familles.
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
10Présentation du dossier
Technologies numériques, participation des parents
et liens familles-professionnels-institutions
1 2Véronique Francis et Maria Carmen Aguilar
La cyberculture, selon le terme utilisé par Édgar Morin dès les
années 1990 (Casalegno et Lemos, 1996), s’est imposée dans les espaces
de travail puis les espaces familiaux. Les ordinateurs, téléphones mobiles,
consoles de jeux et nombreux objets du quotidien équipés de l’accès à
internet ont provoqué une évolution profonde et concomitante des
pratiques, des logiques, et même des imaginaires qui affectent le rapport
à l’enfant, à la famille, aux communautés amicale, familiale et
éducative... Avec les technologies numériques un changement de
paradigme s’est opéré produisant une réorganisation globale et complexe
des manières de s’informer, de communiquer, d’accéder aux biens et
services et même de se percevoir.
Dans leur grande majorité, les technologies numériques influencent
les pratiques familiales et ouvrent des espaces de communication
répondant à la recherche d’un « espace d’être ensemble » (Pastinelli,
2006). Elles s’inscrivent dans ces sociabilités en réseaux (Marcotte,
2003) qui reconfigurent les pratiques enfantines et parentales,
l’accompagnement des familles par les professionnels et les formes des
liens sociaux. L’étude de la blogosphère parentale montre en effet que la
parentalité est, sans doute plus que tout autre projet ou événement dans la
vie d’un individu, susceptible de s’inscrire dans la technosocialité
(Francis, 2012). En effet, les usages des technologies numériques se
développent très généralement en amont de la naissance, et les futurs

1 École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de l’Université d’Orléans,
CREF Université Paris-Ouest-Nanterre, France
Contact : veronique.francis@univ-orleans.fr
1 Faculté des Sciences de l’Éducation, Université de Malaga, Espagne
Contact : mcaguilar@uma.es
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
11parents, qui utilisent la Toile en premier lieu pour s’informer, sont ensuite
nombreux à établir des contacts entre eux et à engager des échanges. Les
usages parentaux des technologies numériques se déploient au niveau des
formes de communication et d’engagement dans la communauté scolaire
(Aguilar et Leiva, 2012 ; Aguilar et Hijano, 2012). Ils se ramifient dans
les réseaux familial, amical et communautaire, y compris de manière
durable, sous la forme de liens d’échange, voire d’entraide et de soutien
mobilisés lorsque les parents sont confrontés à l’épreuve (Francis et
Cadei, 2013 ; Cadei et Sita, 2013).
Entre continuité et discontinuité, proximité et distance, ces images et
narrations sur le web social ou web 2.0, « se déploient en agrandissant
notre monde » (Masson, 2010). Elles révèlent en grande partie des usages
numériques qui, du fait des activités qu’elles supposent pour les membres
de la famille et des rapports qu’elles génèrent entre eux, ont un impact sur
les modes de relations entre adultes, qu’ils soient parents ou
professionnels. Car si ces usages marquent les pratiques au sein de
l’espace familial, ils transforment aussi les échanges entre les familles,
dans la sphère associative et avec les institutions éducatives, les formes
de communication entre les parents et les professionnels et, plus
largement, l’écosystème éducatif. Cet écosystème doit dorénavant être
examiné en intégrant les outils technologiques qui impliquent
l’alphabétisation numérique, ce qui suppose une éducation aux médias
pour mettre en commun et développer une culture numérique, culture que
les individus partagent sans jamais en avoir la totale maîtrise du fait des
rapides évolutions des techniques.
Depuis le début de la décennie 2010, la commission parlementaire
européenne plaide pour une société de l’information intégratrice qui
contribue à la réduction de la fracture numérique et de la distance entre
les générations autour des écrans et des pratiques numériques.
L’éducation et la formation aux médias et à l’alphabétisation numérique
sont désormais considérées comme prioritaires par les organes de
référence internationaux (UNESCO, 2010, 2014) et, parmi les onze
objectifs thématiques de la politique de cohésion de l’Union Européenne,
les technologies de l’information et de la communication figurent en
deuxième place (UE, 2014). Selon certains auteurs la fracture numérique
est parfois moins tranchée qu’il n’y paraît et les usages se déploient sur
des temporalités larges qui ne se réduisent pas à la tranche d’âge des
individus. Que les usages des outils numériques se développent dans la
sphère familiale ou dans les lieux qui accueillent les enfants et les parents
– par exemple dans les structures socioéducatives ou les médiathèques
qui proposent des espaces numériques – ils génèrent de nouvelles
pratiques. Ceci engage d’une part les instances éducatives et les
La revue internationale de l’éducation familiale, n°35, 2014
12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.