Émergence d'une identité caribéenne canadienne anglophone

De
Publié par

Que nous révèlent les représentations des mémoires caribéennes dans les romans The Polished Hoe et More d'Austin Clarke, The Swinging Bridge de Ramabai Espinet, What We All Long For de Dionne Brand et Soucouyant de David Chariandy, publiés au Canada durant la décennie 2000 ? L'auteur démontre que les recompositions mémorielles à l'oeuvre dans ces textes construisent une conscience historique des Caribéens du Canada et dessinent les contours d'une identité caribéenne canadienne anglophone.
Publié le : mercredi 15 avril 2015
Lecture(s) : 27
EAN13 : 9782336375168
Nombre de pages : 164
Prix de location à la page : 0,0090€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Rodolphe Solbiac
Émergenced'une identité caribéennecanadienne anglophone
ÉMERGENCE D’UNE IDENTITÉ CARIBÉENNE CANADIENNE ANGLOPHONE
Rodolphe SolbiacÉmergence d’une identité caribéenne canadienne anglophone
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05871-9 EAN : 9782343058719
A Pierre Solbiac, mon père
Remerciements
Mes sincères remerciements à Patricia Donatien, Anny Curtius, Michel Laronde, Sylvianne Burke et Nahama Mondésir.
7
INTRODUCTION Cet ouvrage révèle une trajectoire créatriced’écrivains caribéens canadiens anglophones dont les romans respectifs, publiés durant la décennie 2000, offrent des explorations de la mémoire caribéenne des personnages qu’ils mettent en scène. Austin Clarkeune restaure mémoire féminine caribéenne dans ces romansThe Polished Hoeet More. Les personnages féminins de Ramabai Espinet dansThe Swinging Bridgerécupèrent et revisitent les mémoires indiennes et trinidadiennes, alors que les personnages duSoucouyantde David Chariandy restituent les mémoires indo-trinidadienne et afro-trinidadienne.AvecWhat We All Long For,Dionne Brand propose une exploration dramatique de l’influence des mémoires extraterritorialessur l’évolution del’appartenance au Canada. Les auteurs de ces romans ont des origines nationales, ethniques générationnelles diverses.Austin Clarke est d’origine afro-barbadienne, Dionne Brand afro-trinidadienne. Ramabai Espinet et David Chariandy sont des Canadiensd’origine indo-caribéenne. Tous sont nés dans la Caraïbe et ont plus de cinquante ans,à l’exception du plus jeune, David Chariandy, né au Canada. Ces caractéristiques invitent à explorer aussi bien les caractères, la portée que les enjeux de la représentation des mémoires caribéennes dans ces textes. Si la littérature ne peut être réduite à un simple écho des préoccupations sociales,l’exploration des relations qu’entretient le texte littéraire avec l’espace social dans lequel il est produit, contribue grandement à l’appréhension de sa portée. En effet, comme Mikhaïl Bakhtinel’articule dansEsthétique et théorie du roman« [L] e dialogue intérieur, social, du discours romanesque 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.