La République en Jaune

De
Publié par

Un fait inédit se produit en République Fédérale du Congo : une femme noire accouche de jumeaux de couleur différente. L'un est noir, Senior, et l'autre Blanc, Junior. Au nom d'une appartenance raciale, Junior est arraché de force à ses parents en envoyé dans une famille d'accueil en France. 27 ans plus tard, Senior, chef de l'État du Congo Fédéral, retrouve son petit frère à l'occasion d'une visite en France. Junior revient dans son pays, accueilli à l'aéroport par des invités vêtus de jaune.
Publié le : jeudi 2 avril 2015
Lecture(s) : 12
EAN13 : 9782336374574
Nombre de pages : 200
Prix de location à la page : 0,0105€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
RAYMONDLOKO
La République en Jaune
Roman
Préface deMulakaKADIMA-NZUJI
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
L’ armattan
La République en jaune
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Françoise UGOCHUKWU,Bribes d’une vie nigériane. Mémoires d’une transformation identitaire, 2015.Athanase RWAMO,La rue, refuge et calvaire, 2015. Judicaël-Ulrich BOUKANGA SERPENDE,Et si brillait le soleil…, 2015. Abdoulaye MAMANI,À l’ombre du manguier en pleurs,suivi deUne faim sans fin, 2014. Baba HAMA,Les amants de Lerbou, 2014. Parfait DE THOM ILBOUDO,L’Amante religieuse, 2014. Mamady KOULIBALY,Le miraculé des bords du fleuve Mano : Souga, 2014. Jean-Célestin EDJANGUÉ,La République des sans-souci, 2014. Casimir Alain NDHONG MBA,Au dire de mes aïeux.Une facette dupassé des Fangdu Gabon,2014. Darouiche CHAM et Jean EYOUM,Mon continent À Fric, Un essai à deux voix sur l'attractivité du continent Africain et de sa jeunesse, 2014. Marie-Françoise MOULADY-IBOVI,Étonnant ! Kokamwa !, 2014. Réjean CÔTÉ,Un sorcier africain à Saint-Pie-de-Guire, 2014. Mamadou DIOP,Rahma, l’école d’une vie, 2014. Simon DIASOLUA,Entre ciel et terre, Les confidences d’un pilote de ligne congolais, 2014. Kasoum HAMANI,Niamey cour commune, 2014. Roger KAFFO FOKOU,Les cendres du temps, 2014. Pierre FREHA,Chez les Sénégaulois, 2014. Patrick BRETON,Cotonou, chien et loup, 2014. Cikuru BATUMIKE,L’homme qui courait devant sa culpabilité, et autres nouvelles, 2014.
Raymond Loko
LA RÉPUBLIQUE EN JAUNE
*
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05007-2 EAN : 9782343050072
Quiconque écrit sur son temps, Dit-on, Court le risque qu’on lui reproche Ce qu’il a écrit Et ce qu’il n’a pas écrit. Or ce ne sont ni ceux des générations passées, Ni ceux des générations à venir Qui écriront sur nous et sur notre devenir Nous sommes les mieux placés, Sinon les seuls, Je dis bien les seuls Témoins de nos événements passés et présents Miroirs de notre temps Susceptibles de bien écrire sur notre époque d’alors. Et alors ! Ne sommes-nous pas obligés de prendre ce risque ? Pour ainsi faire preuve de notre ingéniosité ? Et Pourquoi pas ! De notre habileté ? Et sans doute de notre virtuosité ?
Raymond LOKO
Préface
Un écrivain, et non des moindres, définissait le roman, qu’il pratiquait avec passion, comme « un miroir qu’on promène sur une grand-route ». Que dire d’autre sinon que le roman, à l’instar du miroir, reflète non seulement les immondices oubliés au bord du chemin, les lampadaires à jamais éteints, mais aussi les parterres de fleurs, les haies taillées avec finesse, les murs de clôture décorés. Le roman comme le miroir ne cache rien, il montre la saleté, la laideur, l’immonde tout autant que le bonheur, la joie de vivre, la beauté. Il renvoie à l’homme l’image de sa propre société, dans sa complexité, que la société vécue soit accablée d’infirmités ou qu’il soit sur le point de prendre son envol vers son heureux accomplissement. En rédigeant la « République en Jaune », son sixième roman et son huitième ouvrage publié, Raymond LOKO, semble se confirmer à cette conception du récit. Il s’engage à tout dire, à tout raconter de la société qu’il construit à l’aide de mots et d’« êtres en papier » et qui ressemble drôlement à la sienne. Dès les premières pages du roman, l’onomastique dans sa double dimension anthroponymique et toponymique, fixe le lecteur sur les identités des personnages, mais aussi sur les configurations spatiales où se déroule l’action romanesque. Des anthroponymes comme Tchicaya, Ntombo autour desquels s’organisent les multiples micro-récits qui constituent la trame de « La République en Jaune », des toponymes comme Pointe-Noire, Ngoyo, Léopoldville, etc., informent sur le lien principal de l’action : la ville océane et ses alentours. Mais il arrive que l’auteur tente de brouiller les pistes en se libérant du carcan réaliste et du discours contraignant. Sa République, par exemple, se nomme « République Fédérale du Congo ». Aucun manuel d’histoire politique
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.