Le rêve de l'éléphant

De
Publié par

Le rêve de l’éléphant « Je ne veux pas d’une chanson de cirque Je veux une symphonie d’apparat » S’exclame l’éléphant.

Publié le : dimanche 24 avril 2016
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Le rêve de l’éléphant
« Je ne veux pas d’une chanson de cirque
Je veux une symphonie d’apparat »
S’exclame l’éléphant.
L’alouette qui pleure sur la mort d’une rose
Devine à travers la requête la spirale sans In.
Elle se languit et se moque des désirs de son géant.
Elle rêve de beauté, de paroles sur la dune,
D’élégie, d’esprit parisien, de nuit d’août
Et de poète mourant pour ses beautés.
Mais tout s’en va.
La louange du corps, le blason de la rose,
Alors elle met un peu de musique
Pour ne plus entendre la douleur du pacha,
La prière du baryton, l’éléphant abattu par l’homme.
Elle rêve de bonnes soirées, de nids,
De l’extase au bord de la mer
De vols d’oiseaux
De l’âge d’or
Où l’éléphant dressait son portrait près du lac, sous le saule.
L’alouette au bois dormant prenait la pause,
Elle revenait d’un voyage mystérieux.
Elle aimait qu’il l’appelle « ma beauté, mon inconstante ».
Elle rêve d’Espagne, d’aveu, de renaissance.
Et qu’importent les pourquoi et les raisons
Elle désire l’allégorie plus que tout
Le pantomime et le rêve
Le bouquet Inal
L’exquise saveur des heures qui passent
Les vers amoureux
La légèreté, l’envie
Les regards audacieux.
Elle désire son éléphant, son amant
Pas le lamento.
Pas le lamento.
@Juliasmile1 samedi 23 avril 2016 22h40
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant