Entre status et cumulus

De
Publié par

Entre status et cumulus
Vu comme un choux fleur, ou un mouton nuageux, le cumulus cède souvent la place au stratus!
Publié le : dimanche 29 juin 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
ENTRE STATUS ET CUMULUS Les nuages ne tombent jamais du ciel, ils y restent, ils s’y accrochent ou s’évaporent Des différents types de nuages qui parcourent longuement et patiemment le ciel Les cirrus semblent inatteignables, insaisissables, tellement ils sont élevés dans le ciel Entre les status et les cumulus, des nuages plus bas, pour un vrai contact terrestre Un ruban de nuages à travers le ciel dont l’esthétique interpelle les spectateurs ébahis Dans un mouvement intense poussé vers l’avenir, que des status et des cumulus Des nuages désireux de masquer le soleil ou de masquer les divines couleurs du ciel Entre les status et les cumulus, entre représentations, et perceptions des nuages Les nuages, ces gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace qui passent dans le grand ciel Les couches de stratus qui s’envolent, silencieux et inaccessibles, mais si présents Silence, les nuages, silence, les nuages passent, inlassablement, au dessus de nos têtes Il faut lever les yeux au ciel et se perdre dans le tourbillon des stratus et cumulus Dans une brume matinale, une couleur grisâtre, les yeux observent la couleur des stratus Des stratus qui embrouillent l’esprit comme un nuage de brouillard au plus près du sol L’épaisseur des stratus impressionne, ce nuage va-t-il toucher le sol ou monter en altitude? Ou alors, se dissiper, lentement et rapidement, vers le déroulement infini du vaste ciel? Les ribambelles de cumulus accompagnent les premiers rayons de soleil pour égayer le moral Ces moutons nuageux, reconnaissables, s’étirent dans le ciel, poussés par l’air et le vent Souvent vus, comme des choux fleurs s’échappant dans le ciel, l’amas des cumulus s’échappe Et tel un récital, ce ballet de cumulus se forme pour faire rêver et dynamiser l’imagination
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant