Histoire littéraire de la France; ouvrage commencé par des religieux Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur, et continué par des membres de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres)

De
Publié par

«^..voI«HISTOIRELITTERAIREDE LA FRANCE.HISTOIRELITTÉRAIREDE LA FRANCE,OUVRAGECOMMENCÉ PAR DES RELIGIEUX BÉNÉDICTINSSAINT-MAIIRDE LA CONGRÉGATION DEET CONTINUÉPAR DES MEMBRES DE L'INSTITUT(académie des inscriptions et belles-i.ettkes].TOME XXVIII.SUITE DU QUATORZIÈME SIÈCLE.PARIS.IMPRIMERIE NATIONALE.M DCCC LXXXl.'^bViAVERTISSEMENT.Nous sommes encore loin d'avoir franchi cette périodede l'histoire qu'on appelle par convention le moyen âge,nous n'avons pas encore vu mourir tous les contempo-rains saint Louis,de et cependant l'état des esprits s'est,en d'années, tellementpeu modifié que les hommes ré-cemment venus sur la scène paraissent tout à fait étran-gers aux vieillards qui l'ont quittée. Arnauld de Ville-neuve, Henri de Mondeville, Jean de Meun et même lepape Clément V sont déjà presque des modernes. Il estvrai que la surface des choses a peu changé, et qu'onpourrait croire, en ne regardant pas au fond, que cequi n'est plus Ainsi,est encore. pour ne citer que cetexemple, Arnauld de Villeneuve demeure classé parmiles clercs. Mais ce clerc n'est aucunement ihéoloaien.Est-il même philosophe ? Plusieurs fois il reconnaît qu'ilne l'est pas davantage et donne à supposer qu'il dédaignede l'être. Plus nous avançons dans le xiv'' siècle, plus nousrencontrons de ces libres esprits, formés par de libresétudes. C'est un clair symptôme la vieilleque société sedissout et que la nouvelle est sur le point de naître.voudrions plus ...
Publié le : mercredi 20 juillet 2011
Lecture(s) : 48
Nombre de pages : 548
Voir plus Voir moins
«^..vo I« HISTOIRE LITTERAIRE DE LA FRANCE. HISTOIRE LITTÉRAIRE DE LA FRANCE, OUVRAGE COMMENCÉ PAR DES RELIGIEUX BÉNÉDICTINS SAINT-MAIIRDE LA CONGRÉGATION DE ET CONTINUÉ PAR DES MEMBRES DE L'INSTITUT (académie des inscriptions et belles-i.ettkes]. TOME XXVIII. SUITE DU QUATORZIÈME SIÈCLE. PARIS. IMPRIMERIE NATIONALE. M DCCC LXXXl. '^bVi
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.