Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger

Publications similaires

Histoire naturelle des poissons

de les_archives_du_savoir

Histoire naturelle des poissons

de les_archives_du_savoir

Histoire naturelle des poissons

de les_archives_du_savoir

Vous aimerez aussi

UNIVERSITY.HARVARD LIBRARY OK THE OF COMPARATIVE ZOOLOGYMUSEUM LiBRARY OF GARMANSAMUEL ^i^W^-i^-^-c-''e)t^pt..i.^: 19280CT5 HISTOIRE NATURELLE DES POISSONS. DE F,STRASBOURG, IMPRIMERIE G. tEVRAOMj RUE PES JUlfS, K." 33. } HISTOIRE NATURELLE DES POISSOÎVS, PAR LEM. B.«^ CUVIER, Grand-Officier de la Légion d'honneur, Conseiller etPair de France, d'État au Conseil royal de l'Instruction publique , l'un des quarante de l'Académie française, Associé libre de l'Académie des Belles-Lettres, Secrétaire per- pétuel de celle des Sciences , Membre des Sociétés et Académies royales de Londres, de Berlin, de Pétersbourg, de Stockholm, deTurin, de Gœttingue, des Pays-Bas , de Munich , de Modène , etc. ; ET PAR VALENCIENNES,M. de au d'Histoire naturelle.Professeur Zoologie Muséum TOME NEUVIÈME. A PARIS, Chez F. G. LEVRAULT, rue de la Harpe, n.» 81 STRASBOURG^ uieiue Maison, rue des Juifs, n.° 33; BRUXELLES; parisienne, de la Magdeleine; n.° 488.Librairie rue 1833. s AVERTISSEMENT. il ous suivions assidiiment l'impression de notre ouvrage; je continuais de servir d'aide à illustre maître; qui m'auraitmon dit que ce volume paraîtrait couvert d'un crêpe funèbre ! premières pages étaient àLes peine impri- mées, que les sciences avaient à déplorer une les plus grandesdes pertes qu'elles pouvaient premier naturalistefaire ! Le de notre siècle ne devait pas voir terminer le grand ouvrage dont plan,il avait conçu le et auquel il consacrait une grande partie de ses forces ! A une puissance supérieure de génie que la nature accorde de loin enloinàceux deshommes privilégiés qu'elle veut élever sur la scène du monde , comme des monumens de gloire de l'esprithumain , M. Cuvier réunissait deux qua- lités éminentes, qui s'excluent chez la plupart AVERTISSEMENT.VJ des autres hommes. Une activité qu'aucun tra- fatiguer, et une patience plusvail ne pouvait étonnante dans les recherches les plus minu- tieuses et toujours nécessaires pour parvenir à découverte de quelques vérités.la Ces deux qualités, aidées par une grande jus- l'esprit et par une vaste érudition,tesse dans donné aux travaux de ce grand homme unont chercherait en vain danscaractère qu'on ceux autres naturalistes de notre siècle.des son esprit lui faitLa curiosité de porter le dans les nombreux animaux dont l'orga-scalpel nisation était encore à étudier sa patience dans; apporte tant d'exactitudeles observations dans la connaissance des faits, que par ce premier ontravail la classe des Yers sort, peut le dire, du chaos. Poursuivant ses premières recherches, il publie cette suite de Mémoires admirables naturellepour servir à l'histoire desMollusques; ils sont des modèles de critique littéraire, de précision dans les descriptions, et de sagacité dans l'art de choisir et de présenter des carac- tères zoologiques. Son génie encore avec plus dese montre supériorité dans son ouvrage immortel sur les