Les mirages

De
Publié par

Recueil de poèmes et de lettres, où nous découvrons les paysages de Sylvain. L'auteur invite son lecteur à dialoguer avec lui, à découvrir Les Mirages, sa poésie, sa raison d'être.
Publié le : jeudi 4 décembre 2014
Lecture(s) : 19
Tags :
EAN13 : 9782336363936
Nombre de pages : 80
Prix de location à la page : 0,0064€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Sylvain BLAISERecueil de poèmes et de lettres, où nous découvrirons les paysages de
Sylvain. Sylvain qui nous parle ainsi de lui :
« Je m’appelle Sylvain Blaise, né à Toulouse en 1991, et je suis poète.
Dire que l’on est poète peut a priori être un peu simple, quand l’on sait
qu’aujourd’hui, ce qualifcatif pourrait presque s’appliquer à chacun d’entre nous, Les Mirages
tant il est dit que nous sommes tous plus ou moins poètes, à notre façon. Après
tout, un ouvrier est un poète. Pour ma part, je n’ai pas toujours écrit et je n’ai
pas toujours aimé la littérature non plus. Jusqu’au collège, elle m’était même
parfaitement étrangère, ou presque, tant elle m’indiférait. C’est un professeur
ede français, en classe de 4 , qui m’a donné le goût, le plaisir de lire. En revanche,
je n’ai pas touché un seul stylo ou clavier pour écrire de manière personnelle
jusqu’à l’âge de dix-sept ans.
Celui qui crée a deux naissances : une biologique et l’autre, artistique. En
2008, à la suite d’une cascade d’événements plus ou moins fâcheux et après
avoir voulu, pour être franc, mettre un terme à mes nuits, je me suis mis à
écrire des poèmes, par pure et simple nécessité.
Depuis, je ne cesse plus ni de poursuivre dans cette voie ni de chercher à mieux
sculpter ma propre voix. Au lycée, je voulais devenir un professeur de Lettres ;
à l’heure d’aujourd’hui, chaque instant de ma vie est une pièce de ma création
poétique : mon amour le plus cher est l’amour infni que je porte à l’écriture
et à la poésie. Ainsi je suis poète, ou du moins le p rétends, car c’est au lecteur
qu’il revient d’en juger. »
Tableau de couverture : Yannick Trinquier
ISBN : 978-2-343-05012-6
11,50 €
Sylvain BLAISE – Les Mirages













Les Mirages






Collection « Vivre et l’écrire »
dirigée par Pierre de Givenchy


Voir en fin d’ouvrage la liste des titres de la collection










Sylvain Blaise












Les Mirages



















































































































© L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-05012-6
EAN : 9782343050126

Préface
Je vous invite, lecteurs, à découvrir, dans Les Mirages, la
poésie de Sylvain Blaise.
Il vient de Toulouse mais ne travaille pas dans
l’aéronautique, ne pratique pas le rugby, en tout cas il ne m’en
a rien dit.
Son seul sport, sa raison d’être, son mode de vie, c’est la
poésie.
Le poète, « ce muet qui retrouve la parole ».
Sylvain a beaucoup lu, les plus grands, Hugo, Baudelaire,
Verlaine, Rimbaud, et s’en est rassasié.
Toulouse, c’est tout près des Pyrénées mais Sylvain n’est
pas un ours pour autant : il ne fuit pas l’homme, son
semblable, ne se perçoit pas autre :
« mon corps c’est le tien, c’est le nôtre
c’est un mouvement de plume
toujours différent, toujours
pour ne pas courir à notre perte,
nos corps, de chair et de cahier »
(dans )
C’est un jeune homme d’une vingtaine d’années, comme le
personnage du recueil, le nommé Hodius, un « jeune
d’aujourd’hui » (Hodie
Un jeune d’aujourd’hui, ce peut être la meilleure et la pire
des choses.
Hodius, tout comme Sylvain, ne se tourne pas les pouces
sur son portable, il vit dans un monde qu’il juge laid et ne
comprend pas. Il oscille entre la peur et le désir de vivre,
entre le rejet et l’action : « Je hais le principe, je hais la
morale, j’entretiens mon rôle de parasite social. Ah ! Les
vains repêchages ! » (
Mais la poésie de Sylvain ne se réduit pas à être celle du
désespoir, de l’imprécation, de la violence. L’humour et son
corollaire, l’autodérision, sont présents dans Les Mirages.
Par exemple, cet échange : « Monsieur, quel est votre
7
/HVK{SLWDX[

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.