N'importe quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison (mais pas n'importe comment)..

Publié par

N'importe quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison (mais pas n'importe comment)... - Le requin barjot 094/160Extrait du Divergence FM - La Radio Libre de Montpellierhttp://dl.millenium.org/N-importe-quoi-n-importe-quand-n.htmlN'importe quoi, n'importequand, n'importe où, et sansaucune raison (mais pasn'importe comment)... - LeDate de mise en ligne : jeudi 10 mars 2011requin barjot 094/160 Date de parution : 12 mars 2007- Musiques - Le requin barjot - Le requin barjot en 160 épisodes... 1988-2006 - Description :La rupture définitive avec la Warner, ou la version la plus probable de l'affaire Läther.Divergence FM - La Radio Libre de MontpellierCopyright © Divergence FM - La Radio Libre de Montpellier Page 1/3N'importe quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison (mais pas n'importe comment)... - Le requin barjot 094/160La rupture définitive avec la Warner, ou la version la plus probable de l'affaire Läther.LE REQUIN BARJOT N°94 - 19'17''Citation : « Dans mes compositions, j'emploie un système de poids, d'équilibres, de tensions et de relâchementsmesurés, similaire à l'esthétique de Varèse de certaines façons. Les similarités sont illustrées au mieux par le mobilede Calder. Un machinchose multicolore, pendouillant dans l'espace, ayant de gros blobs en métal connectés àdes bout de câble, ingénieusement équilibrés par de petites baies des bois métalliques à l'autre bout. Varèzeconnaissait Calder, et était fasciné par ses ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 47
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison (mais pas n'importe comment)... - Le requin b
Extrait du Divergence FM - La Radio Libre de Montpellier
http://dl.millenium.org/N-importe-quoi-n-importe-quand-n.html
N'importe quoi, n'importe
quand, n'importe où, et sans
aucune raison (mais pas
n'importe comment)... - Le
requin barjot 094/160
- Musiques -
Le requin barjot -
Le requin barjot en 160 épisodes... 1988-2006 -
Date de mise en ligne : jeudi 10 mars 2011
Date de parution : 12 mars 2007
Description :
La rupture définitive avec la Warner, ou la version la plus probable de l'affaire Läther.
Divergence FM - La Radio Libre de Montpellier
Copyright © Divergence FM - La Radio Libre de Montpellier
Page 1/3
quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison (mais pas n'importe comment)... - Le requin b
La rupture définitive avec la Warner, ou la version la plus probable de l'affaire Läther.
LE REQUIN BARJOT N°94 - 19'17''
Citation : « Dans mes compositions, j'emploie un système de poids, d'équilibres, de tensions et de relâchements
mesurés, similaire à l'esthétique de Varèse de certaines façons. Les similarités sont illustrées au mieux par le mobile
de Calder.
Un machinchose multicolore, pendouillant dans l'espace, ayant de gros blobs en métal connectés à
des bout de câble, ingénieusement équilibrés par de petites baies des bois métalliques à l'autre bout
. Varèze
connaissait Calder, et était fasciné par ses créations. Et bien pour ma part, je dis :
Une masse importante de
n'importe quel matériau équilibrera une masse plus petite, plus dense, de n'importe quel autre matériau, selon
la longueur du gizmo sur lequel ça pendouille, et le point d'équilibre choisi pour faciliter le pendouillement.
Le
matériau qui est en équilibre inclut des trucs autres que les notes sur le papier. Si vous pouvez imaginer les concepts
de... n'importe quel matériau comme une idée de
poids
, et d'idée-dans-le-temps comme celle
d'équilibre
, vous êtes
alors prêts pour l'étape suivante : les objets de divertissement qui dérivent de ces concepts... (...) N'importe quoi,
n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison ».
Oouu... cette citation du jour nous montre à quel point les jeux de l'esprit habitent l'esprit de notre sujet - en tout cas, il
n'a pas dit
n'importe comment
.
Avant que ne sortent ces mots sur le papier des livres, prés de 10 années auparavant, nous sommes toujours en
1977, en plein dans la crise qui va séparer pour de bon la Warner de Frank Zappa, et libérer Frank Zappa de la
Warner. La version des faits la plus raisonnable, entourant cette affaire
Läther
, semble nous être communiquée par un
dénommé Biffyshrew, qui déclare ceci, sur l'incontournable St Alphonzo Pancake Homepage :
« Je persiste à dire à tout le monde (probablement en vain) que l'histoire populaire selon laquelle la Warner aurait
tronqué Läther pour faire les albums Studio Tan, Sleep Dirt, et Orchestral Favorites est à l'envers.
Frank a collecté le matériau de Läther
à partir
de Zappa In New York, Studio Tan, Sleep Ddirt et Orchestral Favorites,
après
que la Warner ait refusé de sortir ces quatre albums.
Voici l'histoire à nouveau :
La Warner refuse de sortir Zappa In New York comme Zappa le voulait (avec "Punky's Whips" par ex.). Zappa invoque
une rupture de contrat et poursuit en justice : il avait livré les masters pour trois albums de plus - Studio Tan, Hot Rats
III (renommé plus tard Sleep Dirt) et Orchestral Favorites - pour remplir son contrat, mais la Warner a aussi refusé de
sortir ceux-là (toujours en 1977). Puisque le contrat de Zappa avec la Warner stipulait que les albums livrés devaient
être distribués aux États-Unis dans les six semaines qui suivaient la livraison des masters (six mois pour l'Europe), et
que la Warner se contentait de s'asseoir sur ces 4 albums, Frank Zappa s'est considéré comme étant libre d'aller
vendre ses bandes à un autre label. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il a reconfiguré le matériau de ces albums (avec
quelques trucs en plus) pour ce quadruple vinyle Läther, qu'il a essayé de sortir pour halloween 77 via
Mercury/Phonogram. Les avocats de la Warner ont mit un frein à ça, mais Mercury était allé jusqu'à faire des
pressages de test. Warner sortit finalement les albums originaux, d'abord en mars 1978 avec la version amputée de
Zappa In New York. C'est comme ça que les albums Warner en virent à inclure des choses qui n'étaient même pas
Copyright © Divergence FM - La Radio Libre de Montpellier
Page 2/3
quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans aucune raison (mais pas n'importe comment)... - Le requin b
sur Läther, comme "Time Is Money", "Bogus Pomp" et "Strictly Genteel" (l'inverse était valable). C'est aussi la raison
pour laquelle seul Zappa In New York a une vraie pochette et livret, approuvés Frank Zappa, tandis que pour ST, SD
& OF Zappa n'avait livré que des bandes, et aucune pochette ou graphismes de Cal Schenkel (le plasticien du
groupe) ; aussi la Warner a embauché Gary Panter pour bâcler le packaging ».
Ça saute aux yeux, Mathieu. Et ce qu'on y trouve, dans cet album
Läther
, c'est aussi "La dot à Pedro",
Pedro's Dowry
,
et franchement, on se demande bien de quel mariage il peut s'agir...
(...)
titre
album
durée
Pedro's Dowry
Lther
7'45''
Lther
Lther
3'50''
Post-scriptum :
Diffusion précédente : mardi 13 mars 2007 - 12h30, rediff. samedi 17 - 17h
liens :
Zappa in france
(incontournable)
http://www.zappa.com/
(officiel)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Zappa
http://nasalretentive.free.fr/
(fameux coverband français et plus...)
St. Alphonzo's Pancake Homepage
(incontournable, les notes and comments on été très utiles à la rédaction du Requin Barjot)
http://www.djouls.com/frankzappa/
(discographie commentée en Français)
Le Castor Astral (quelques ouvrages à lire)
Copyright © Divergence FM - La Radio Libre de Montpellier
Page 3/3
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

Gilles_Gouget

Bonjour,

Ce texte a été publié sur le site de Divergence FM. C'est le site de Divergence FM qui est copyright. L'auteur de la série documentaire Le Requin Barjot (inscrite au répertoire de la SCAM, et donc du texte, est Gilles Gouget. Merci d'insérer le lien suivant :
- http://lerequinbarjot.com/content/n%E2%80%99importe-quoi-n%E2%80%99importe-quand-n%E2%80%99importe-o%C3%B9-et-sans-aucune-raison-mais-pas-n%E2%80%99importe-comment

dimanche 1 novembre 2015 - 13:36