Iles flottantes

De
Publié par

Iles flottantes
La mer écume,
elle mousse, bave
et dessine la vie à marée basse.
Au menu,
œufs en neige,
îles flottantes.
La mer écume des tas de boules de coton
Elle ...
Publié le : dimanche 8 mai 2011
Lecture(s) : 180
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Iles flottantes
La mer écume, elle mousse, bave et dessine la vie à marée basse. Au menu, œufs en neige, îles flottantes.
La mer écume des tas de boules de coton
Elle dessine, glisse, reprend, offre, transforme.
Elle s ’amuse, elle nuage
elle joue sous le vent.
C’est le spectacle du 8 mai
espiègle, doux et gai.
Il y a un teckel sans pattes,
un kangourou qui fait le grand écart
un poisson qui court après sa queue
et un dinosaure après son chapeau anglais
qui s’est envolé.
Il est un peu magicien.
La mer en revenant caresser le sable
le transforme en magnifique et fier cheval.
Il y a une tortue, un canard qui en perd la tête
des montagnes, des continents
des moutons qui dansent.
Tout se fait, se défait, se transforme et renaît.
C’est si beau, si doux , si rapide
comme chaque instant de la vie
à savourer ,à saisir.
Chaque petit bonheur
que la mer dessine et transforme
est comme chaque petit bonheur de la vie
Il ne se représentera pas si je ne le saisis pas.
Je garde les yeux ouverts pour le voir
le goûter, le savourer, lui sourire.
La mer joue les photographes, regardez,
regardez à vos pieds
et le ciel est de la partie, lui aussi
il écume sous les nuages.
J’ai vu E.T sur une île flottante.
J’ai vu un serpent se dessiner
petit bout par petit bout
comme une naissance en accélérée,
un cadeau marin .
J’ ai vu des têtes et des corps séparés, frissoner,
claquer des blancs, trembler sous la brise ,
attendre le retour de la mer pour se recoller,
se retrouver, s’enlacer,
glisser ensemble sur le sable comme sur une patinoire.
J’ai vu des larmes de neige et des gouttes d’écume
couler à l’horizontal.
J’ai vu la vie
J’ai vu la douceur de la vie
J’ai vu le cadeau de la vie.
J’ai vu des animaux sourire
et même une paire de sein
et un maillot de bain.
Juliasmile1 8mai 2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant