L'ennui,

De
Publié par

Il est là; Il attend et nous guète pourtant.

Publié le : dimanche 10 mars 2013
Lecture(s) : 164
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins


L’Ennui,

Il nous prend chemin,
Pas toujours bout en train.
Mais prêt à nous tenir la main.
Il, hier, comme aujourd’hui
Eternel compagnon d’une attente.
D’un lendemain qui déchante.
Une main un peu mole, un regard incertain.
Il nous reste pourtant, adversaire
Pas vraiment ennemi, il
Serviteur un peu vil
Prends la place laissée libre.
Par le bonheur d’un jour.
Ce besoin, en écho
De remplir, résonnance,
De trouver clairvoyance,
Ce vide, bouteille à la mer ;
Quoi nulle turpitude
Simple similitude, ou un peu solitude
Attente, d’un jour souriant
Lendemain d’un jour nouveau.
Le ciel gris de notre vie,
Le bât blesse, le jour point
Qui se lâche enfin, place
À nos besoins d’envies.
A nos désirs de vie
Découvrir tes dessous
Ouverture aux possibles.
Allez démon, montre-nous
La face cachée de nos convoitises.
Laisse-toi aller,
Regarde, l’avenir nous attend
Comme un simple présent.

G.B.









Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant