Un peu de sérieux dans les plantations

De
Publié par

Un peu de sérieux dans les plantations Un matin du temps où les cieux pleurent avec force, Je ressentis la joie de constater leurs larmes couler avec force.

Publié le : samedi 3 août 2013
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Un peu de sériexud na sel slpnatitas onn Utimaud nmet o spel ùeux s cirentpleu cofa evJ ecr,etienssreoi jlas noc ed el retatsem socluuesrl raforce. Ler avec al ssemruqseelleie fé rton flat ehsrisc er s’dtêesseis re pu ; Jd esseil al ritnphroyd hestr êesiapil à oj ad eiesil J ;pae icrtlise; J a’ iyspmes êtres héliophuq sertênos em i aséhiats dec veétp a é rgnaul sers.t chjoie Ma esnc A :s denoandnet tnae edne nux million de delpnaatitl e’ts ,Maà » e rreu b àserbra’d « sdraeboit, rouesA l’ a ;eTgn m –saesesbrard’a ol k àsnoN à »gneT – mnt dsemeux ce dem linest s «ilno «tsrb as regoà emm à »faaL – ia ; Au nord, mise netrr eedc nenoT – aY ed etis smee Ja.ngTed du ,uAs a ;eTgn du tionantareplc eranno à’udrep m A ronsaise.nciue t’jiu sérojudi jusqai appla sis eededl et sonce anna vus. Lnoc el ésed tercj’l eiévitis vaicsti énem iol aabattu ; Et a sute , ud dus a’mst’ede, ’o lstue aba past’ai ne «eJ t : eidxim voe uns ai Ms.cenonna sed eibohpEt la vo Tenga, L aaif– sivisétoiavpar envin’s em euos uttJ .»tat cons un pourgn.a –eTfa i àaLe it sdue vua Limer a’m dron udppela ceix me raaaif– T ll eedL as rmbsegaenJe. offe str ial semerd reudbrersea ous s, Vongerepl snad tnrtne sel desllaiinrdJau sedm noa abttmeent : La jeunessl ,eiv aueugl ,rbea téaut e vlae ,serbra seL ,sontiesqus der seetrr sni àemne tndirrépoœur n chvA . tnalap erbaanavlet ’E dn dep uo rop aobcueh’ouvre lque je na lismaé italquitnauq a ,iuo ét d’alité. Albordcnrotee q au eallééfi,chir teté tagosnoi’J .r ian de qualité : Lr tene unu eeloç . x durantt radieurétaoisnd seg néurPo, nsioatntlanemennorivne nu e séeu dun pors sep snl xadirue .PP eirr eZONGO ooahr .fnoy@ipze p

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.