Nutrition apprendre a lire les etiquette

Publié par

n°6Le taux de Des repères au Apprendre à lire lesL’étiquetage(conformes aux recommandations sucre ajouté quotidien nutritionnel du Programme national nutrition santé).Il figure sur certains jus de fruits ou nectars. Désormais, nous dis- étiquettesL’étiquetage nutritionnel, c’est ce petit tableau que l’on trouve de plus posons d’un vaste choix de jus de fruits, c’est pourquoi il vaut Fruits et légumes : au moins 5 par jouren plus souvent sur les aliments et qui donne au minimum leur com- mieux privilégier les jus les moins sucrés, que le sucre pour acheterposition en protéines, en glucides et en matières grasses. C’est le soit naturellement présent ou ajouté.Pains, céréales, pommes de terre etmeilleur moyen de connaître précisément les caracté-légumes secs : à chaque repas et selon l’appétitristiques nutritionnelles d’un aliment. équilibréLe degré Les termes employés sont parfois difficiles à comprendre. Voici un Lait et produits laitiers (yaourts, fromages) :petit lexique : alcoolique 3 par jourL’alcool est très énergétique : à poids égal, il est deux fois plusProtides Viandes et volailles, produits de la pêche calorique que le sucre ! et oeufs : 1 à 2 fois par jourIl s’agit des protéinesune canette de 33 cl de bière blonde à 3° apporteautant d’énergie que 4 morceaux de sucre,Matières grasses ajoutées :limiter la consommationun verre de vin rouge à 12° apporte autant d’éner-Lipides gie que 4 morceaux de sucre,Ce sont les matières grasses Produits sucrés : ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 370
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
L’étiquetage nutritionnel
L’étiquetage nutritionnel, c’est ce petit tableau que l’on trouve de plus en plus souvent sur les aliments et qui donne au minimum leur com-position en protéines, en glucides et en matières grasses.C’est le meilleur moyen de connaître précisément les caracté-ristiques nutritionnelles d’un aliment.
Les termes employés sont parfois difficiles à comprendre. Voiciun petit lexique :
Protides l s’agit des protéines
Lipides Ce sont les matières grasses
Glucides Ce terme regroupe les “sucres complexes”, parfois appelés "sucr es lents” (amidon, féculents) et les “sucres simples”, parfois appe lés "sucres rapides”(notamment le sucre des confiseries).
es teneurs sont données pour 100 grammes de produit,ce sont donc des pourcentages. Elles peuvent être également données pourune portion du produit (un e, une portion individuelle). eau indique également la raux et en vitamines. en savoir plus, reportez-vous iale «Etiquetage nutritionnel».
ge ne figure pas sur tous les ’il est absent, vous devez la liste des ingrédients qui
Le taux de sucre ajouté Il figure sur certains jus de fruits ou nectars. Désormais, nousdis-posons d’un vaste choix de jus de fruits, c’est pourquoi il vaut mieuxprivilégier les jus les moins sucrés, que le sucre soit naturellement présent ou ajouté.
Le degré alcoolique L’alcool est très énergétique : à poids égal,il est deux fois plus calorique que le sucre !
Les c co Il est import mandée par pour limiter l produits "se cru, ...). Par ment les vit bonnes con
Le m Certaines vi détruites par C’est pourq cuisson pré
une canette de 33 clde bièreblonde àapporte autant d’énergie que4 morceaux de sucre,
un verre devinrouge à12°apporte autant d’éner-ie que4 morceaux de sucre,
hiskyà40°apporte autant eaux de sucre.
ation nts à la température rec om-une condition importante entdebactériessurcertains de hachée, fromages au lait onnelles du produitet notam-plus longtemps dans de
ploi a chaleur et peuvent être une trop haute température. ps et les températuresde
n°6 Des repères au Apprendre à lire les (conformes aux recommandations quotidien du Programme national nutrition santé).
Fruits et légumes:au moins 5 par jour
Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs:à chaque repas et selon l’appétit
Lait et produits laitiers 3 par jour
(yaourts, fromages):
Viandes et volailles, produits de la pêche et oeufs:1 à 2 fois par jour
Matières grasses ajoutées : limiter la consommation
Produits sucrés:limiter la consommation
Boissons:de l’eau à volonté
Sel:limiter la consommation
Activité physique:au moins l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide par jour
Mutualité Française 255, rue de Vaugirard 75719 Paris cedex 15 Tél. :01.40.43.30.30 Web : http://www.mutualite.fr E-mail : webmail@mutualite.f
CLCV Association de Consommateurs 17, rue Monsieur 75007 PARIS Tél. : 01 56 54 32 10 Fax : 01 43 20 72 02 Web : http://www.clcv.org E-mail : clcv@clcv.org
Ce document est
Pourquoi lire les étiquettes ? r-ts
t
les m
revanc e,sa consommaon res e sansanger. Pour beaucoup de produits, la teneur en vitamines peut baisser avec le temps. Il est notamment préférable de consommer les fruits et légumes frais assez rapidement après l'achat.
poids volume bien sûr attention à la que nous mangeons. peu intéressantes fiseries, chips,... ).
un adulte ayant une ée (soit environ
e maxi-bouteille de e contient 28 mor-ucre et couvredeux mie les besoins rs en sucre !
de chips de taille 50g) couvre60 % ntité maximale res grassespour
La liste des ingrédients C’est le meilleur moyen de connaître la composition d’un aliment. En effet, les ingrédients sont indiquésdans l’ordre décroissant ; le premier ingrédient de la liste est celui qui est le plus important en ème proportion, ensuite vient le 2et ainsi de suite.
Des exemples :
L
Elle crèm laires mati
brownie » : tiers, chocolat 13 %, olat 12 %, beurre, farine, er : de sodium.
ère place, cela veut dire .
r au chocolat et aux
égétales, noisettes aigre, lait écrémé lsifiant (lécithine).
ème e place et l’huile en 2 âte à tartiner est à la fois .
re
s (fromages, yaourts, entre deux produits simi-i qui a la teneur en
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.