Projet de territoire, ateliers itinérants, qu'est-ce que cela veut dire ?

De
Publié par

LES ATELIERS ITINERANTS DES PROJETS DE TERRITOIRE Table des matières Mode d’emploi Version 03 04 2015 FICHE 1 : Les projets de territoire.......................................................................................................2 FICHE 2 : Pourquoi des ateliers itinérants et comment les animer ? ...............................................4 POURQUOI DES ATELIERS ITINERANTS ? ..................................................................................4 OÙ PEUVENT SE TENIR LES ATELIERS ITINERANTS ? ..........................................................4 COMMENT ANIMER LES ATELIERS ? ..........................................................................................4 EN PRATIQUE : QUELQUES FORMATS D’ATELIER … .............................................................5 COMMENT GARDER LA MEMOIRE ? ...........................................................................................8 FICHE 3 : Sur quels sujets ? ...............................................................................................................10 OPTION 1 : Faire des propositions et contributions, sur les axes du Contrat de ville .......................10 OPTION 2 : Faire des propositions pour le Conseil citoyen ..............................................................11 OPTION 3 : Faire des propositions et contributions libres ................................................................
Publié le : mardi 19 mai 2015
Lecture(s) : 60
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
LES ATELIERS ITINERANTS DES PROJETS DE TERRITOIRE
Table des matières
Mode d’emploi
Version 03 04 2015
FICHE 1 : Les projets de territoire.......................................................................................................2
FICHE 2 : Pourquoi des ateliers itinérants et comment les animer ? ...............................................4 POURQUOI DES ATELIERS ITINERANTS ? ..................................................................................4 OÙ PEUVENT SE TENIR LES ATELIERS ITINERANTS ? ..........................................................4
COMMENT ANIMER LES ATELIERS ? ..........................................................................................4 EN PRATIQUE : QUELQUES FORMATS D’ATELIER … .............................................................5 COMMENT GARDER LA MEMOIRE ? ...........................................................................................8
FICHE 3 : Sur quels sujets ? ...............................................................................................................10 OPTION 1 : Faire des propositions et contributions, sur les axes du Contrat de ville .......................10 OPTION 2 : Faire des propositions pour le Conseil citoyen ..............................................................11
OPTION 3 : Faire des propositions et contributions libres ................................................................12 OPTION 4 : Des propositions de thèmes par les EDL, à partir des spécificités et besoins du territoire ............................................................................................................................................................12 FICHE 4 : Mobiliser dans l’espace public et recueillir la parole des habitants .............................13
POURQUOI ? .....................................................................................................................................13
QUAND ? ...........................................................................................................................................13 OU?.....................................................................................................................................................13 COMMENT ? .....................................................................................................................................14
QUELLES MODALITES DE RECUEIL DE LA PAROLE ? ..........................................................14 EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE COURT....................................................................................14 FORMATS D’EXPRESSIONS LIBRES ...........................................................................................16
1
FICHE 1 : Les projets de territoire
DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR AGIR ENSEMBLE DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES
Lapolitique de la ville est une politique publique qui mobilise la Ville de Paris et les services de l’Etat comme la Caf, Pôle Emploi, l’Education Nationale … mais aussi d’autres partenaires comme, les bailleurs sociaux, la mission locale … pour renforcer et concentrer leurs actions afin deréduire les inégalités sociales et de territoiresetd’améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers populaires.
Pour cela, de nombreux projets sont développés, dans des domaines variés, pour répondre encore mieux aux besoins des habitants, avec les associations de proximité: réussite éducative, insertion professionnelle et accès à l’emploi, ateliers sociolinguistiques, implantation d’activités, accès aux droits, à la culture, égalité femmes –hommes, santé, lutte contre les discriminations, lien social, amélioration du cadre de vie etc.
Les quartiers prioritaires sont identifiés à partir du critère de la proportion de ménages à bas revenus installés dans ces quartiers.Il y a aujourd’hui 20 quartiers prioritaires sur la commune de Paris, concernant ainsi plus de 150 000 habitants. D’autres quartiers, concentrant également des difficultés sociales et de vie urbaine font également l’objet d’une « veille active ». Ils font passer le nombre total d’habitants concernés par la Politique de la ville à plus de 330 000 parisiens.
2
UnContrat de villemars 2015. Il sera signé parle 16 été adopté par le Conseil de Paris  a l’ensemble des partenaires en mai 2015. Il fixe les grandes orientations de la politique de la ville à Paris pour les 5 ans à venir, sur la période 2015-2020.
3 grands axes sont affirmés: accompagner les parcours des habitantspour la réussite (agir éducative, l’accès à l’emploi, et la prévention des situations de précarité),vivre sa ville et son quartier(mieux vivre les espaces publics, agir sur le logement, favoriser l’accès à la culture, au sport, à la santé),dynamiser les quartiers dans la villepour le développement économique local, (agir mieux insérer les quartiers dans la ville)
D’ici l’automne, desProjets de territoirequartiers. Ce seront lesélaborés dans les  seront programmes d’actions qui vont donner vie au Contrat de ville au sein des quartiers.Sous la responsabilité des mairies d’arrondissement, ils seront pilotés par les équipes de développement local et les délégués du Préfet, co-élaborés avec les habitants et les acteurs locaux, qu’ils soient institutionnels, associatifs ou économiques.
C’est la participation de tous ces acteurs et habitants, dans leur diversité, qui permettra de construire un point de vue partagé et une stratégie commune d’interventionpour la durée du contrat et pour chaque territoire : objectifs, actions, projets concrets.
Les ateliers itinérants constituent une forme de contribution collective à l’élaboration des projets territoires.
Enfin, unConseil citoyenpar arrondissement, ouvert aux habitants et acteurs des quartiers, se met en place à l’occasion de l’élaboration des Projets de territoire. Il s’agit d’unlieu de débat, de dialogueavec tous les acteurs,d’élaboration collective, qui permet à chacun dedonner son avissur les projets, afin d’associer les habitants et les acteurs des quartiers aux décisions de la politique de la ville. Ouvert au volontariat de chacun, une part des membres est également tirée au sort pour donner la parole à tous. Ce Conseil citoyen fonctionnera pendant toute la durée du Contrat de ville.
3
FICHE 2 : Pourquoi des ateliers itinérants et comment les animer ?
POURQUOI DES ATELIERS ITINERANTS ?
Pour recueillir la parole du plus grand nombre !
o
o
o
o
Pour aller vers les habitants là où ils sont,puisque ce sont les structures du quartier qui accueillent les ateliers. Pour permettre des expressions de points de vue plurielles et d’expériences très différentes d’habitants, sur leurs rapports au quartier :des adolescents, des femmes, des habitants issus de l’immigration, des personnes sans emploi, etc. Pour recueillir des propositions concrètes, des envies d’action, des interpellations constructives des services publics et acteurs du territoire … Pour poursuivre et enrichir le travail d’écoute des habitantset des acteurs amorcé par les ateliers participatifs de décembre 2014.
… Et pour proposer aux participants de rejoindre les conseils citoyens !
OÙ PEUVENT SE TENIR LES ATELIERS ITINERANTS ?
Dans toutes les structures collectives intéressées: associations d’alphabétisation, clubs de prévention, centres sociaux, associations culturelles, clubs sportifs, associations de commerçants, collectifs d’habitants, amicales des locataires, etc. !
L’Equipe de Développement Local est en soutien, pour l’organisation et/ou l’animation de ces ateliers.
Les seules règles : oRéunir au moins 5 habitants vivant dans un quartier prioritaire de l’arrondissement. oMettre en discussion un ou plusieurs des sujets présentés ci-dessous, avec écoute et bienveillance. oSuivre la trame de synthèse proposée ci-dessous, pour faciliter la mise en commun. oRenvoyer la synthèse des échanges à l’équipe de développement local avant le15 juin 2015afin que cette contribution puisse nourrir le projet de territoire.
COMMENT ANIMER LES ATELIERS ?
Quelques conseils pour animer un atelier :
Au-delà de 10 personnes,privilégiez le travail en sous-groupe, pour permettre à tous de s’exprimer. Un rapporteur pourra alors être désigné dans chaque sous-groupe, parmi les participants, pour noter l’essentiel des échanges. Il est alors possible que chaque sous-groupe travaille sur une thématique différente. Veillez à la circulation de la parole, sans être trop directif, mais en s’assurant que chacun puisse s’exprimer sans monopoliser le temps, éviter les discussions bilatérales qui ne s’adressent pas à tout le groupe. Permettre l’expression de tous. Lebut n’est pas de mettre tout le monde d’accord, mais de permettre à chacun de s’exprimer.
4
Cependant, si l’atelier réunit un groupe homogène de membres d’un collectif, l’apport d’une contribution non discordante et d’une seule voix est bien sûr la bienvenue. Aidez les participants à suivre le fil des échanges, enécrivant sur un paperboard ou un tableaules points clésde ce qui se dit. Relancez les participantssi besoin, pour les aider à clarifier leurs idées, les inciter à reformuler au mieux, au profit de l’ensemble des participants. Recadrez les participants: lorsque la conversation s’écarte trop du sujet ou s’attarde sur un point de détail. Faites une synthèse ou unbilan oral, en sous-groupe et/ou à l’assemblée entière en fin d’atelier. Remplissez la trame de synthèse finale, et la faisant valider dans le meilleur des cas par le groupe de travail.
EN PRATIQUE : QUELQUES FORMATS D’ATELIER …
Un atelier – discussion
Imaginons ici une réunion de 2h d’une association culturelle voulant contribuer au Projet de territoire : elle réunit 12 usagers de l’association et leur propose de s’installer autour de trois tables rondes. (4 personnes à chaque table).
1. Présentation du cadre de la démarche(15 min) En quelques mots, par l’initiateur de l’atelier… - Ce qu’est la politique de la ville - Ce qu’est le Contrat de ville - Ce qu’est un Projet de territoire - La démarche de co-construction initiée par la Ville de Paris - Les Conseils citoyens
2. Choix des thématiques explorées(10 min) Il est proposé aux participants de choisir les thématiques sur lesquels ils veulent consacrer du temps pour échanger, émettre des propositions, et prendre notes de ces éléments Selon la taille du groupe : - A mains levées, en proposant des thèmes (cf. option 1). - En laissant le sort en décider : tel groupe travaille sur tel sujet, tel autre sur celui-ci, etc. - L’évidence unanime ! Une association ayant comme champ d’action exclusif « l’insertion professionnelle des jeunes » (par exemple), la contribution portera donc sur le sujet.
3. Mise en discussion(60 min) 3 groupes, de 4 personnes chacun, sont formés: soit sur le même thème soit sur des thèmes différents (par exemple, l’un sur l’insertion professionnelle, le second sur les espaces publics, le troisième sur les Conseils citoyens). Une personne par groupe prend des notes, sur les supports proposés ci-dessous.
4. Restitution(20 min)Une personne par groupe prend la parole pour restituer à l’ensemble des participants ce qui s’est dit.
5. --
Mise en commun(15 min) Les éléments à retranscrire et à transmettre sont validés par l’ensemble du groupe Ouverture sur les Conseils citoyen :Qui aimerait s’impliquer dans un conseil citoyen ?
5
Un atelier en images Imaginons une association d’alphabétisation qui réunisse 6 bénéficiaires. Elle leur propose de s’exprimer sur le quartier à partir d’images, en deux heures et demi.
1. Présentation du cadre de la démarche(15 min) En quelques mots, par l’initiateur de l’atelier… - Pourquoi on est là ? - A quoi cet atelier va servir (recueillir votre avis sur le quartier pour nourrir le projet de territoire)
2. Expression par photolangages(40 min) Des photographies sont disposées sur une table ou affichées au mur. Elles sont numérotées. Elles représentent différents lieux du quartier (espaces, groupes de gens, etc.) Les participants sont invités à choisir la ou les photos qui illustrent le mieux les réponses aux questions suivantes, pour eux, et à expliquer, avec leurs mots, pourquoi ils ont choisi cette photo. Ce qui existe dans le quartier et que nous ne voulons plus voir Ce qui marche dans le quartier / ce que j’aime dans le quartier Ce que je ne connais pas
3. Et demain ? expression par photocollage(50 min) Les participants sont invités, par 2 ou 3, à produire une fresque (format A3 minimum) par photocollage : ils découpent des images dans des magazines / journaux mis à disposition et les collent, dessinent, annotent pour représenter le quartier demain. Mon quartier rêvé
4. Restitution(20 min)Une personne par groupe présente et explique au groupe la fresque. L’initiateur prend note des explications.
5. --
Remerciements et conclusion(10 min) Les éléments à retranscrire et à transmettre sont validés par l’ensemble du groupe Ouverture sur les Conseils citoyen :Qui aimerait s’impliquer dans un conseil citoyen ?
Nota Bene: cet atelier en images peut être sur une seule thématique (vivre ensemble dans l’espace public, la réussite éducative, l’emploi, le logement) ou un des axes du contrat de ville.
Un atelier d’écriture
1. Présentation du cadre de la démarche(15 min) En quelques mots, par l’initiateur de l’atelier… - Pourquoi on est là ? - A quoi cet atelier va servir (recueillir votre avis sur le quartier pour nourrir le projet de territoire) - Les contraintes à respecter : oUne heure pour écrire le quartier dans 10 ans : à quoi ressemble-t-il ? comment les gens y vivent-ils ? quels sont leurs occupations, leurs métiers ? à quoi ressemble l’école ? oUn début Ah cousin, si tu revenais dans notre quartier, tu n’en croirais pas tes: « yeux… Laisse-moi te raconter » - Un ton libre, et un avenir libre ! Le quartier de demain peut être idyllique ou cauchemardesque. Mais le récit s’appuie sur vos envies, vos vies, vos craintes.
6
2.
Temps de production de récits(60 min)
3. Restitution(60 min)Chaque participant lit son récit au groupe. L’initiateur anime un débat sur ce qui est commun aux textes et très différent.
4. --
Remerciements et conclusion(10 min) Les éléments à transmettre sont validés par l’ensemble du groupe Ouverture sur les Conseils citoyen :Qui aimerait s’impliquer dans un conseil citoyen ?
Nota Bene: cet atelier peut être sur une seule thématique (vivre ensemble dans l’espace public, la réussite éducative, l’emploi, le logement) des axes du contrat de ville ou tout à fait ouvert.
COMMENT GARDER LA MEMOIRE ?
Voici la trame de synthèse à utiliser et à renvoyer à l’Equipe de développement local
7
Date et lieu de l’atelier itinérant
Structure organisatrice (nom et coordonnées)
Durée
Participants (nombre, âge, sexe, ancienneté de résidence dans le quartier)
Sujets discutés
Ce qui a été dit sur le sujet 1
Ce qui a été dit sur le sujet 2
Les trois points prioritaires retenus par le groupe
8
Annexe : Support par thème (à reproduire en format A3)
Thème : …………………………………… Ce qui existe dans le quartier et que nous ne voulons plus voir
Ce qui marche dans le quartier
Ce que nous pouvons faire, citoyens et acteurs
Ce qu’il reste à inventer
Les lieux et/ou les publics « prioritaires » dans le quartier
9
FICHE 3 : Sur quels sujets ?
OPTION 1 : Faire des propositions et contributions, sur les axes du Contrat de ville
En orange, des thématiques de travail, des exemples de questions permettant d’aller plus loin que les ateliers de décembre, sur les axes du contrat de ville
Axe 1 - Accompagner les parcours et prévenir les ruptures oTrajectoires scolaires et éducatives Thème : Comment lutter contre l’échec scolaire ? Thème : Comment aider les jeunes à trouver leur voie (orientation et formation) ? oSécuriser les parcours professionnels Thème : Comment améliorer l’accompagnement des « chercheurs » d’emploi ? Thème : Comment faciliter la création d’activités économiques (artisanat, création d’entreprise, innovations sociales) dans les quartiers ? Thème : Comment faciliter l’embauche des jeunes, des femmes, des séniors ? oPrévenir les situations de précarité Thème : Comment agir localement et solliciter les acteurs publics pour aider les personnes les plus vulnérables ?
Axe 2 – Mieux vivre sa ville et son quartier oEspaces collectifs et espaces communs Thème : Comment faire des espaces publics du quartier des lieux où il fait bon vivre ? oFavoriser l’accessibilité de l’offre culturelle, sportive et de santé et développer les démarches de médiation Thème : Comment faire connaitre et mieux utiliser les lieux culturels, sportifs et de santé à tous les publics, et les rendre plus adaptés aux attentes et aux besoins ?
Axe 3 - Dynamiser les quartiers dans la ville oAgir pour le développement économique local Thème : Comment favoriser la diversité des commerces ? Comment faciliter l’installation de commerces et de services répondant aux besoins ? oMieux insérer les quartiers dans la ville Thème : Comment casser le sentiment d’isolement de certains quartiers ? Comment encourager la prise en compte des habitants dans l’aménagement des espaces publics et la construction de nouveaux bâtiments ? Thème : Comment mettre en valeur le quartier et améliorer son image (son patrimoine, son identité plurielle) ? Thème : Comment favoriser la mixité sociale dans les établissements ? Thème : Comment diversifier l’offre de logements et faciliter le changement de logement pour les habitants ?
10
Des questions transversales
Thème : Comment faciliter le rapprochement des services publics avec les habitants ? Thème : Comment lutter contre le repli sur soi et l’individualisme ?
Des lanceurs de discussion servent à explorer collectivement chacun des thèmes : Ce qui existe dans le quartier et que nous ne voulons plus voir Ce qui marche dans le quartier Ce que nous pouvons faire, citoyens et acteurs Ce qu’il reste à inventer Les lieux et/ou les publics « prioritaires » dans le quartier
OPTION 2 : Faire des propositions pour le Conseil citoyen
Les Conseils citoyens(ce que dit le Contrat de ville):
Des Conseils citoyens vont être mis en place d’ici fin septembre dans chaque arrondissement pour donner voix aux habitants et acteurs des quartiers populaires. Le Projet de territoire sera soumis aux Conseils citoyens avant validation. Principes : oUn Conseil citoyen par arrondissement. Une forme qui sera choisie librement par les acteurs (association, collectif informel, etc.) oComposition : Entre 20 et 50 personnes « groupe moteur » 2/3 habitants : tirage au sort + volontariat 1/3 d’acteurs locaux (associations, écoles, amicales, etc.) : volontariat puis tirage au sort (selon leur nombre) oUn Conseil citoyen différencié des instances consultatives existantes oUn espace d’élaboration et de construction de projets oUn espace de dialogue et d’interpellation des partenaires de la politique de la Ville oUn conseil citoyen autonome (capacité d’auto-animation, auto-saisine et autoproduction d’avis ou de projets) oUne instance ouverte et fluide (principe d’entrées / sorties permanentes) oLa formation des membres, voire de co-formation élus/ agents/ membres du conseil citoyen, pour comprendre les enjeux et dispositifs et pouvoir peser sur les choix Rôles : oAssociation à la mise en œuvre et au suivi du projet de territoire oPropositions de projets au Budget participatif oPossibilité de travail sur tout sujet de la politique de la Ville ou tout sujet d’importance pour le quartier oAssociation aux instances de pilotage du contrat de Ville et de l’ANRU
Des lanceurs de discussion servent à explorer collectivement le thème « Conseil citoyen » : Imaginons un an du Conseil citoyen : de quels sujets s’empare-t-il ? à quel moment va-t-il chercher la parole des habitants et comment ? Qui invite-t-il à discuter ? Ce qui vous donne envie d’y participer Ce qui ne vous donne pas envie Ce sera réussi si… Qui souhaite intégrer le Conseil citoyen ? 11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.