Fiche Presse_cdt_val_de_france 27 février 2014

De
Publié par

Fiche presse : Contrat de développement territorial « Val-de-France / Gonesse / Bonneuil-en-France » Le territoire Le territoire du contrat de développement territorial est celui des six communes de la communauté d’agglomération de Val-de-France : Arnouville, Bonneuil-en-France, Garges- lès-Gonesse, Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel. La ville de Bonneuil est également partie prenante du CDT du Bourget. On y dénombre aujourd’hui 167 000 habitants. Ce territoire, fortement marqué par les problématiques des zones urbaines sensibles, est partie intégrante du Grand Roissy, ensemble aéroportuaire du nord Parisien (Roissy-Le Bourget) et inscrit son projet de développement dans ce cadre. Le conseil général du Val d’Oise, associé à la démarche, est signataire du CDT. Le projet de territoire porté par le CDT Le CDT est fondé sur quatre points principaux : 1. Un développement autour de pôle structurants de niveau métropolitain :  Le triangle de Gonesse situé entre Roissy et le Bourget. Ce nouvel ensemble urbain a vocation à accueillir des entreprises intéressées par sa situation géographique exceptionnelle, à proximité des deux aéroports. Il accueille le projet d’Europa City, regroupant des activités culturelles récréatives et commerciales. Le triangle sera directement desservi par le futur métro automatique du Grand Paris Express (GPE).
Publié le : vendredi 28 février 2014
Lecture(s) : 44
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Le territoire
Fiche presse : Contrat de développement territorial « Val-de-France /Gonesse / Bonneuil-en-France »
Le territoire du contrat de développement territorial est celui des six communes de la communauté d’agglomération de Val-de-France: Arnouville, Bonneuil-en-France, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel. La ville de Bonneuil est également partie prenante du CDT du Bourget. On y dénombre aujourd’hui 167 000 habitants.
Ce territoire, fortement marqué par les problématiques des zones urbaines sensibles, est partie intégrante du Grand Roissy, ensemble aéroportuaire du nord Parisien (Roissy-Le Bourget) et inscrit son projet de développement dans ce cadre. Le conseil général du Val d’Oise, associé à la démarche, est signataire du CDT.
Le projet de territoire porté par le CDT
Le CDT est fondé sur quatre points principaux :
1. Undéveloppement autour de pôle structurants de niveau métropolitain :
Le triangle de Gonesseentre Roissy et le Bourget. Ce nouvel ensemble situé urbain a vocation à accueillir des entreprises intéressées par sa situation géographique exceptionnelle, à proximité des deux aéroports. Il accueille le projet d’Europa City, regroupant des activités culturelles récréatives et commerciales. Le triangle sera directement desservi par le futur métro automatique du Grand Paris Express (GPE). Le pôle gare de Garges-Sarcelles quidoit recevoirle Dôme, équipement structurant destiné à accueillir des évènements sportifs et culturels de rayonnement national et international, constitué notamment d’une salle multifonctionnelle de 10 à 17000 places et de deux autres salles culturelles et sportives. Ce projet a fait l'objet d’une labellisation Label Grand Paris, et d’une déclaration d'intérêt général. L’avenue du Parisis, boulevard urbain structurant devant accueillir un transport en commun en site propre (TCSP) relie les deux pôles et permet de connecter le bassin d’habitat du CDT au bassin d’emploi de Roissy. Le projet est porté par le Conseil Général du Val d’Oise.
Le territoire souhaite également valoriser les synergies avec les pôles immédiatement limitrophes du Bourget, notammentl’ensemble Eurocopter quidoit s’installer sur les communes contiguës de Bonneuil et Dugny et celui del’aéroport de Paris-CDG.
2. Denouvelles infrastructures de transport en commun qui amélioreront fortement la desserte du territoire.
L’arrivée dumétro du Grand Paris Express et de la gare du Triangle de Gonesse, connectant le territoire à l’ensemble du Grand Paris ; La réalisation d’uneconnexion entre le RER D et le RER B, préfiguré dans un premier temps par un bus à haut niveau de service ; La mise en service dutramway T5St Denis-Garges-Sarcelles ; La mise en place d’untransport en commun en site propresur la future avenue du Parisis.
3. Une signature économique valorisant ses atouts en proximité de l’ensemble aéroportuaire.
Le sport, les loisirs et la culture à vocation internationaledes grands autour projets du territoire, Europa City et le Dôme mais aussi des équipements à proximité immédiate: l’ensemble Enghien-Soisy et le musée national de la Renaissance d’Ecouen. La filière aéroportuaire:fonctions d’entreprises internationales utilisatrices des transports aériens, activités de logistiques, sécurité, etc… La filière de la santé :analyse, diagnostic médical rapide, bio-logistique La filière aéronautiqueen synergie avec le cluster dédié et contigu du Bourget. Le projet de territoire souhaite également garantir lebon fonctionnement des activités agricolesplace et enle maintien de cette activité sur les 400 hectares situés au Nord du triangle de Gonesse. Le développement de ces filières a pour ambition de000 emploiscréer 30durant les 15 prochaines années.
4. Ledéveloppement d’une offre de formation structurée sur les filières porteuses et tenant compte des besoins spécifiques des habitants du territoire, notamment des jeunes.
Renforcer l’offre de pré-qualification orientée vers les filières d’avenir du territoire Développer l’offre de formation initiale et continue sur les filières porteuses: aéronautiques, services, hôtellerie, santé, etc… Renforcer l’enseignement supérieur : développer l’offre de formation de l’IUT de Sarcelles, rechercher des synergies avec les pôles universitaires limitrophes
5. Uneamélioration du cadre de vie des habitants.
En matièred’habitat, outre le nécessaire prolongement de l’opération de rénovation urbaine, est prévuela construction de 14200 logements en 20 anstout en prenant en comptes les contraintes s’imposant sur un territoire fortement concerné par le plan d’exposition au bruit. La préservation et la valorisation des espaces naturelsdonneront lieu à la mise en place de continuités vertes Nord-Sudentre le château d’Ecouen et le Parc de la Courneuve, et Est-Ouest le long de la vallée du Petit Rosne. Un cahier de mesures environnementalessera élaboré en vue de s’imposer aux porteurs de projets du territoire pour permettre de réaliser des opérations exemplaires.
Les grandes étapes de la démarche
Après des études préalables conduites en 2010 et 2011, un accord-cadre a été signé le 26 janvier 2012. Le projet de CDT a ensuite été validé le 25 avril 2013 puis mis à l’enquête publique du 30 septembre au 30 octobre 2013.
L’adoption du projet de CDT finalisé est intervenue le 23 décembre 2013 et sa signature le 27 février 2014.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.