Les raisons de cette étude

De
Publié par

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DES ASSOCIATIONS DE TOURISME ET DE PLEIN AIR L’APPORT SOCIAL DU TOURISME ASSOCIATIF DANS LES TERRITOIRES Etude réalisée pour le conseil national du tourisme dans le cadre de la session « droit aux vacances »- octobre 2004 L’apport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004 L’apport social du tourisme associatif dans les territoires Octobre 2004. Etude réalisée par : Jacques Chauvin et Carla Rasera en collaboration avec Magali Chauveau. L’UNAT remercie vivement : - le Conseil National du Tourisme pour l’apport financier qui a permis la réalisation de cette étude - tous les responsables d’équipements qui ont consacré du temps pour répondre aux questionnaires et aux entretiens téléphoniques. - tous ceux qui ont collaboré d’une manière ou d’une autre a la réalisation de cette etude. L’apport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004 Sommaire SOMMAIRE .............................................................................................................................. 1 LES RAISONS DE CETTE ETUDE......................................................................................... 2 METHODOLOGIE....................................................................................................................4 RECAPITULATIF ANALYTIQUE ............................................................................ ...
Publié le : jeudi 22 septembre 2011
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 66
Voir plus Voir moins
UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DES ASSOCIATIONS DE TOURISME ET DE PLEIN AIR
LAPPORT SOCIAL DU TOURISME ASSOCIATIF DANS LES TERRITOIRES Etuderéaliséepourleconseilnationaldutourismedanslecadre de la session « droit aux vacances »- octobre 2004
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires
Octobre 2004. Etude réalisée par : Jacques Chauvin et Carla Rasera en collaboration avec Magali Chauveau.
LUNAT remercie vivement : - le Conseil National du Tourisme pour lapport financier qui a permis la réalisation de cette étude - tous les responsables déquipements qui ont consacré du temps pour répondre aux questionnaires et aux entretiens téléphoniques. - tous ceux qui ont collaboré dune manière ou dune autre a la réalisation de cette etude.
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
Sommaire SOMMAIRE .............................................................................................................................. 1 LES RAISONS DE CETTE ETUDE......................................................................................... 2 METHODOLOGIE .................................................................................................................... 4 RECAPITULATIF ANALYTIQUE .......................................................................................... 6 1. LES CONTRAINTES JURIDIQUES ET ADMINISTRATIVES....................................... 10 2. LACTION «SOCIALE» ET LE TOURISME : UNE COHABITATION POSSIBLE ? .. 15 2.1 LA POPULATION LOCALE ET LES VACANCIERS............................................................... 15 2.2 LA QUESTION DE LIMAGE............................................................................................. 17 2.3 LIMPLICATION DANS LES TERRITOIRES,UNE OPPORTUNITE DE DEVELOPPEMENT......... 19 3. LES EQUIPEMENTS ET LES TERRITOIRES : QUELLES RELATIONS ?................... 22 3.1 LES IMPACTS ECONOMIQUES SUR LE TERRITOIRE........................................................... 22 3.2 LE CHOIX DINTEGRATION TERRITORIALE ET LA VIABILITE ECONOMIQUE POUR LES EQUIPEMENTS.................................................................................................................. 25 3.3 LES RELATIONS ENTRE LES EQUIPEMENTS ET LA POPULATION LOCALE........................... 28 4. LE PARTENARIAT : COMPLEXITE ET RICHESSE DUN MODE OPERATOIRE INCONTOURNABLE ........................................................................................................ 33 4.1 LES EQUIPEMENTS ET LES COLLECTIVITES LOCALES...................................................... 33 4.2 LES PARTENARIATS DANS LACTION SOCIALE................................................................. 37 4.3 LES STRUCTURES ET LES PARTENAIRES NON-INSTITUTIONNELS:LES ASSOCIATIONS ET LES ENTREPRISES LOCALES.............................................................................................. 42 4.4 UN PARTENARIAT INTER-RESEAUX:LECHANGE DEXPERIENCES. ................................. 45 CONCLUSIONS ET PRECONISATIONS ............................................................................. 47 GLOSSAIRE DES SIGLES..................................................................................................... 52 BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................................... 54 ANNEXES ............................................................................................................................... 56
1
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
LESRAISONSDECETTEETUDE
Le tourisme, fort logiquement, est avant tout perçu en tant quactivité économique, pourvoyeur de richesse au sens premier du terme, créateur demploi et moteur du développement économique des régions touristiques. Cette activité économique donne dailleurs des résultats tout à fait remarquables dans léconomie nationale :  consommation touristique totale : 101, 3 milliards dEuros, -- solde des paiements excédentaire : 15 milliards dEuros, - part du Pib : 6,7 %1. Lactivité économique touristique se situe devant lagroalimentaire et lautomobile. Le tourisme social et associatif tient une place importante dans léconomie générale du tourisme, tout en étant fort méconnue ou sous-estimée : 500 000 lits sur l ensemble du territoire pour un chiffre daffaires de 2,3 milliards dEuros2. Le tourisme social et associatif trouve sa vocation dans trois domaines principaux :
- laccessibilité : faire en sorte que les vacances soient accessibles au plus grand nombre tout en assurant la mixité sociale la plus complète possible, - être acteur de léconomie, dans le cadre de l'économie sociale prouvant bien la pertinence dun secteur intermédiaire en le « marché » et « léconomie non solvable », - être acteur du développement local au niveau des territoires : plus de 40 % des équipements recensés au sein de lUnion Nationale des Associations de Tourisme sont situés en milieu rural ou en moyenne montagne, zones desquelles sont quasiment absents les grands opérateurs touristiques commerciaux.
Au delà de ces aspects principalement économiques, il nous a semblé utile de pouvoir aussi évaluer les « impacts sociaux du tourisme associatif dans les territoires ». Cest à dire de montrer limportance au niveau des populations locales des territoires dimplantation des 1Chiffres clés. Ministère délégué au tourisme. 2002. 2CHAUVIN Jacques. Le tourisme social et associatif en France. Editions LHarmattan. 2002.
2
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
établissements touristiques, des activités générées par ces établissements, tant directement par leurs activités touristiques que dans celles qui leurs sont connexes. Cette étude sest heurtée à des difficultés sérieuses dans la mesure où aucun indicateur précis nexiste dans ce domaine (nous ne sommes pas dans lactivité économique quantifiable) et aussi dans la mesure où ce type détude na jamais été mené directement3. Des informations, disparates et disséminées, nous incitaient à lancer une telle étude grâce aux « retours » dont nous pouvions disposer par lintermédiaire de différents travaux de lUNAT. Elles pouvaient concerner des activités aussi diverses que lorganisation de centres de loisirs, de haltes-garderies, de restauration, daccueils de personnes en difficulté sociale, daccès à des installations, etc. Cette étude a donc pour ambition de répondre à plusieurs objectifs : - effectuer un recensement représentatif des « typologies » dactions, sans lambition dêtre exhaustif - valoriser et mieux communiquer ces retombées sociales, - dégager les principaux éléments de nature à développer les activités des associations au niveau des impacts sociaux des territoires.
Notre souhait principal est, outre la nécessaire information sur des retombées sociales souvent ignorées par les institutionnels et les politiques, que des éléments concrets puissent être donnés pour le développement de la vocation sociale des associations de tourisme.
3Quelques éléments peuvent être retirés à partir dune étude publiée en 2000 par lAFIT : Le tourisme associatif. Etude des conséquences sur la gestion des organismes associatifs de tourisme dune implantation dans des zones de faible attractivité touristique et/ou de la réalisation dune mission dutilité sociale.
3
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
METHODOLOGIENotre étude a comporté plusieurs étapes dans sa réalisation. Tout dabord, nous avons effectué une recherche documentaire qui nous a permis de mieux cerner la place du tourisme social et associatif dans le territoire français. Un premier questionnaire4a été envoyé à lensemble des structures dhébergement du secteur du tourisme social (environ 700). Compte tenu de leur rôle dans les territoires, les parcs naturels régionaux et un certain nombre de mairies ont également été contactés. Sur 119 retours, 84 étaient exploitables pour létude. Les questionnaires exploitables ont été classés selon le nombre et la typologie dactions réalisées par les structures. A partir de lanalyse des réponses, nous avons identifié cinq typologies principales dactions : - Lhébergement social, - La fourniture de services, - Laccès aux infrastructures, - Les prestations sociales, - Les impacts sur la vie locale. A partir des réponses obtenues, nous avons ensuite sélectionné vingt structures dhébergement représentatives de la diversité géographique et du type dactions mises en place. Après avoir élaboré un questionnaire type5, nous avons mené des entretiens semi-directifs avec les directeurs des structures sélectionnées. Les résultats de ces entretiens ont fait lobjet dune analyse qualitative, articulée autour de quatre axes : - Les contraintes juridiques et administratives.  L action « sociale » et le tourisme : une cohabitation possible ? -- Les équipements et les territoires : quelles relations ? - Les partenariats : complexité et richesse dun mode opératoire incontournable.
4Cf. copie du pre ier stionnai m que re en annexe. 5Cf. copie du second questionnaire en annexe.
4
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
Lanalyse permet de mettre en évidence le rôle des équipements du tourisme associatif
dans le développement et la vie des territoires, mais également les difficultés et les limites de
leurs pratiques.
A partir de cette analyse, dans les conclusions, nous amorcerons des pistes de
réflexions pour améliorer la visibilité de lapport du tourisme associatif dans les territoires,
mais aussi pour en augmenter lefficacité.
5
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
RECAPITULATIFANALYTIQUEAvant de débuter lanalyse qualitative, nous illustrerons très brièvement les retours obtenus lors du premier questionnaire. Ce questionnaire avait pour objectif de mettre en évidence les différentes actions réalisées par les structures dhébergement du tourisme social, parallèlement à lactivité touristique traditionnelle. Ces actions complémentaires profitent à des publics autres que les touristes et contribuent au maintien et/ou à la dynamisation de la vie du territoire où les équipements sont implantés. Nous avons obtenu un total de 119 retours des questionnaires sur un envoi de 700. À la lecture des 84 questionnaires exploitables, nous avons identifiécinq typologies dactionsTableau 1 : Nombre dactions citées par fiche (plusieurs actions par fiche) Actions citées Nb de citations Hébergement social 20 Fourniture de services 23 Accès aux infrastructures42 Prestations sociales 25 Impacts locaux 25 Total 135
- Lhébergement social: oLhébergement social temporaire oLhébergement temporaire de personnes âgées, - Lafourniture de services: oLa fourniture de repas, oLa restauration collective régulière, - Laccès aux infrastructures et aux activitésorganisées par les équipements:oLaccès à des manifestations culturelles, éducatives et sportives, oLaccès à la piscine, oLa mise à dispositions des installations sportives oLe prêt de salles et de matériel.
6
L apport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
- Lesprestations sociales: oLorganisation de Centres de Loisirs Sans Hébergement (CLSH), oLorganisation de halte-garderies/multi-accueil, oparticipation à des actions de prévention santé,La oLa participation à un projet dinsertion professionnelle et sociale. - Lesimpacts sur la vie locale, comprenant : oLa création ou le maintien demplois, oLa création ou le maintien de commerces oLe maintien des Services Publics, oLa valorisation de lenvironnement local.
L «hébergement social» consiste à mettre à disposition des différents publics (étudiants, personnes en difficulté, demandeurs dasile, personnes âgées etc) les infrastructures des équipements touristiques. Ce genre daction est mis en place en partenariat avec les services sociaux, les écoles ou les collectivités territoriales. Tableau 2 . Nombre de sous-actions cités pour laction «hébergement social»
Hébergement social Nb de citations Stagiaires, intérimaires, travailleurs6 Pour des raisons médicales (cures) 1 Internat5 Hébergement durgence7 Demandeurs demploi 1 Personnes âgées 2 Scolaires et sportifs 4
Lafourniture de services.Il sagit de lensemble des services proposés aux habitants et assurés par les équipements. Les réponses aux questionnaires indiquent deux types de services : lapréparation de repas (en liaison chaude ou froide) à destination des personnes âgées, des cantines scolaires, des crèches ou des CLSH. Ces repas sont généralement livrés par des associations en lien avec les bénéficiaires comme lAide à Domicile en Milieu Rural (ADMR) ou les associations de parents délèves.
7
Lapport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
larestauration collective régulière pour différents groupes (scolaires, entreprises, gendarmes) pour le déjeuner, tout au long de lannée. Tableau 3 Bénéficiaires de la prestation de services Fourniture de repas Nb de citationsueablTabNo4ournspeoserdtcoisua-m Personnes âgées7 de servicesla prestationsEcoles 14 Entreprises 8tca-snoisuoStitnosNbdecicitéesa Gendarmerie 2Fourniture de repas 9 Municipalité 2Restauration collective régulière17 CLSH/Crèche 5Total 26
Laccès aux infrastructures et aux activitésorganisées par les équipements, représente une opportunitépour les habitants de bénéficier : - dactivités sportives et de loisirs, quils ne pourraient pas pratiquer autrement (tennis, piscine, manifestations culturelles, etc) - de salles pour des activités sociales - de prêt de matériels spécifiques (table de mixage, etc.) Tableau 5 : Nombre de sous-actions citées pour «accès aux infrastructures» (plusieurs sous-actions par fiche) Sous-actions citées Nb de citations Accès à des manifestations 7 Mise à disposition dinstallations sportives 23 Prêt de salle23 Prêt de matériel 3 Total 56 Les équipements sportifs mis à disposition de la population locale, sont majoritairement des piscines (14 sur 23). En général les mairies ou les communautés de communes interviennent comme partenaires financiers dans la construction des équipements sportifs et des conventions sont ensuite établies pour définir les règles daccès des habitants.
8
L apport social du tourisme associatif dans les territoires- UNAT 2004
Les «prestations sociales» concernent : - L«organisation dun Centre de Loisirs Sans Hébergement : les» (CLSH) équipements mettent en place, en partenariat avec les mairies et/ou la communauté des communes, un centre de loisirs pour les enfants du territoire - L«organisation dune halte-garderie/multi-accueil même concept que le CLSH,» : mais concerne les enfants de 0 à 3 ans. - La «participation à un projet dinsertion sociale et professionnelle il sagit» : dintégrer à léquipe, des personnes en réinsertion socioprofessionnelle. Tableau 6 : Nombre de sous-actions citées pour «prestations sociales» (plusieurs sous-actions par fiche)Sous-actions citées Nb de citations Organisation dun centre de loisirs 10 Organisation dune halte garderie 4 Participation à un projet dinsertion sociale et professionnelle12 Total 27
Les« impacts sur la vie locale»et indirects que la présence desconcernent les effets directs équipements peut avoir sur les territoires : - La création ou le maintien demplois, - La création ou le maintien de commerces et de services - Le maintien des Services Publics (La Poste, les écoles publiques), - La « valorisation de lenvironnement local » : cela correspond à la mise en valeur du territoire qui lui permettra dêtre plus attractif pour les vacanciers, mais également plus agréable pour la population locale.
Sous-actions citées Nb de citations Création et maintien d'emplois 9 Création ou maintien des commerces et des services 17 Maintien des Services Publics 12 Valorisation de l'environnement local 7 Total 45 Tableau 7: Nombre de sous-actions citées pour les «impacts locaux» (plusieurs sous-actions par fiche)
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.