RBM KILMA 2016

Publié par

SySTEME KILMA-METAL RBM : AU SERVICE DU CLIENT. - Assistance à la pose d’installation à panneaux radiants (*) Un système caractérisé par sa rapidité de pose et sa pour l’installateur qui utilise pour la première fois les produits possibilité de passage immédiat. Il n’existe aucun temps RBM.mort pour le séchage de la chape. (*) Pose circuits, conseil en remplissage d’installation, réglage collecteurs Dans ce système de « pose à sec », la chape tradition(**) Sur installations réalisées intégralement avec des produits RBM nelle est remplacée par deux couches de tôle d’acier sur une épaisseur totale de 2 mm. Contacter le Service RBM Kilma Le système « Kilma-METAL » permet de réaliser un Tél. 04.42.29.81.20 système de sol sur 3,1 cm d’épaisseur seulement (carrelage non compris). Il peut donc être utilisé en cas de hauteur réduite des locaux, afin d’optimiser les espaces. NOUVEAU Panneau “KILMA-METAL”. Dim. Utile Ép. Isolant Rend. Therm. Emballage Nb de Code Panneau mm mm m²K/W m² pièces Panneau réalisé en plaque d’EPS 200 fraisée pour permettre la pose 1981.28.02 600x1.200x28 28 0,55 11,52 16 des tuyaux, couplé en partie 1981.38.02 600x1.200x38 38 0,85 8,64 12 supérieure à une couche d’aluminium de 0,3 mm d’épaisseur. Diamètre maximum de tuyau admissible 17 mm. L’utilisation de tuyau de diamètre 16x2 est toutefois conseillée. - Dim. Réelle : 615x1.215 mm - Dim. Utile : 600x1.
Publié le : mercredi 20 avril 2016
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 44
Voir plus Voir moins

SySTEME KILMA-METAL RBM : AU SERVICE DU CLIENT.
- Assistance à la pose d’installation à panneaux radiants (*) Un système caractérisé par sa rapidité de pose et sa
pour l’installateur qui utilise pour la première fois les produits possibilité de passage immédiat. Il n’existe aucun temps
RBM.mort pour le séchage de la chape.
(*) Pose circuits, conseil en remplissage d’installation, réglage collecteurs Dans ce système de « pose à sec », la chape
tradition(**) Sur installations réalisées intégralement avec des produits RBM
nelle est remplacée par deux couches de tôle d’acier sur
une épaisseur totale de 2 mm. Contacter le Service RBM Kilma
Le système « Kilma-METAL » permet de réaliser un Tél. 04.42.29.81.20
système de sol sur 3,1 cm d’épaisseur seulement
(carrelage non compris). Il peut donc être utilisé en cas
de hauteur réduite des locaux, afin d’optimiser les
espaces.
NOUVEAU Panneau “KILMA-METAL”. Dim. Utile Ép. Isolant Rend. Therm. Emballage Nb de
Code
Panneau mm mm m²K/W m² pièces
Panneau réalisé en plaque d’EPS
200 fraisée pour permettre la pose 1981.28.02 600x1.200x28 28 0,55 11,52 16
des tuyaux, couplé en partie 1981.38.02 600x1.200x38 38 0,85 8,64 12
supérieure à une couche
d’aluminium de 0,3 mm
d’épaisseur.
Diamètre maximum de tuyau
admissible 17 mm.
L’utilisation de tuyau de diamètre
16x2 est toutefois conseillée.
- Dim. Réelle : 615x1.215 mm
- Dim. Utile : 600x1.200 mm
- Surface utile par panneau 0,72 m²
- Densité 30 Kg/m³
- Réaction au feu Classe E
35
Nb de
CodeDimensionsN° Sorties EURO/Pce
pièces
2028.06.50 1” Kit 2 voies 1
voies 2029.06.50 1” Kit 3 1
2030.06.50 1” Kit 4 voies 1
2031.06.50 1” Kit 5 voies 1
2032.06.50 1” Kit 6 voies 1
voies 2033.06.50 1” Kit 7 1
voies 2034.06.50 1” Kit 8 1
2035.06.50 1” Kit 9 voies 1
2036.06.50 1” Kit 10 voies 1
voies 2037.06.50 1” Kit 11 1
voies 2038.06.50 1” Kit 12 1
Entraxe du raccordement d’alimentation: 50 mm.
Sorties en G3/4” EUROCONUS.
28
Kit de collecteurs 1”en - 1 paire de supports polymère
- 2 vannes à bille avec laiton. Mise en place dans
thermomètre Ø 40 de 0 - 80°Cles coffrets de profondeur
- 1 purgeur d’air automatique
90 mm.
- 1 Vanne by-pass réglable Mise en place possible dans les coffrets Chaque kit se compose de:
avec raccords de remplissage encastrables de profondeur 80 mm.- 1 collecteur avec débitmètre
à lecture directe
Collecteur produit en fonderie.
- 1 collecteur motorisable
avec poignée Livrés avec débitmètre à lecture directe et By-pass
Débit de 1 à 4 l/mn.
Nb de
Code Dimensions N° Sorties EURO/Pce
pièces
2028.06.20 1” Kit 2 voies 1
2029.06.20 1” Kit 3 voies 1
2030.06.20 voies 1” Kit 4 1
5 voies 2031.06.20 1” Kit 1
2032.06.20 1” Kit 6 voies 1
2033.06.201” Kit 7 voies 1
voies 2034.06.2” Kit 8 1
voies 2035.06.201” Kit 9 1
2036.06.2” Kit 10 voies 1
2037.06.201” Kit 11 voies 1
voies 2038.06.2” Kit 12 1
Entraxe du raccordement d’alimentation: 50 mm.
Sorties en G3/4” EUROCONUS.
28
Kit de collecteurs 1” en - 1 paire de supports polymère
- 2 vannes à bille avec laiton. Mise en place dans
thermomètre Ø 40 de 0 - 80°Cles coffrets de profondeur
- 1 purgeur d’air automatique
90 mm.
avec raccords de remplissage
Chaque kit se compose de: Mise en place possible dans les coffrets
- 1 groupe purgeur d’air manuel
encastrables de profondeur 80 mm.- 1 collecteur avec débitmètre
avec raccords de remplissage
à lecture directe
- 1 collecteur motorisable
Collecteur produit en fonderie.
avec poignée
Livrés avec débitmètre à lecture directe
Débit de 1 à 4 l/mn.Pourquoi choisir une installation de chauffage
et de rafraîchissement rayonnants ?
Afin de répondre à cette question, formes d’énergies principalement (impulsions nerveuses); Pour garantir les conditions d’échange
nous devons avant tout illustrer en énergie thermique. - énergie mécanique optimales, il est nécessaire de garantir
simplement les mécanismes naturels Ces transformations constituent (activité musculaire); l’homogénéité de la température
d’échange thermique du corps humain le métabolisme. - énergie chimique. des surfaces et de l’air dans les
et comment il est possible de les Les processus métaboliques sont des Les énergies mécanique, électrique et valeurs indiquées dans les exemples
favoriser pour l’obtention du bien-être processus d’oxydation exoénergétiques; chimique créeront, dans tous les cas, précédents. La valeur moyenne entre
physiologique. en effet, l’énergie potentielle une énergie thermique. Celle-ci se la température de l’air et celle des
Le corps humain transforme l’énergie chimique des aliments se transforme en: disperse donc dans l’environnement sous surfaces qui nous entourent représente
potentielle chimique contenue dans les -énergie thermique; forme de travail mécanique ou de la “température environnementale
aliments et les boissons en d’autres - énergie électrique chaleur dissipée. perçue” par l’homme, ou la
“température opérante”.
Les basses températures des surfaces
doivent être compensées par les
temL’importance du confort. pératures plus élevées de l’air; au
contraire, dans le cas de températures
élevées des surfaces, la température deLe confort microclimatisé s’obtient détecter le flux thermique en entrée et réduisant la chaleur dispersée par
conl’air peut être abaissée. lorsque le corps réussit à diminuer le flux thermique en sortie et d’activer vection et par rayonnement. On assiste
Afin de mieux comprendre la manièreuniformément sa propre chaleur son système de thermorégulation afin à une modification locale de la
résistandont la modification des proportionsmétabolique en utilisant, dans les que la température corporelle se ce thermique de l'épiderme et à une
susmentionnées peut compromettre lebonnes proportions, les quatre maintienne constamment aux alentours augmentation de la production de la
bien-être physiologique en créant desmodalités d’échange thermique dont de 36÷37 °C. chaleur interne à travers la stimulation
sensations différentes de bien-être ouil dispose. Ces proportions dépendent, Notre système de thermorégulation des muscles qui provoquent les frissons.
de malaise, il est nécessaire de recourirpar ordre d’importance, de: intervient au moyen d’actions
Dans des environnements à des exemples pratiques. L’homogénéisation imparfaite de laphysiologiq Expérience 1- la température des surfaces ues et notamment :
chauds ou lors d’activités température de l’habitacle, ainsi que laen étéde la pièce; - contrôle de la circulation sanguine,
intenses: Expérience concentration de l’air de soufflage mal2- la température de l’air; modification de la température de la
en hiver Par exemple, en voi- réparti, provoquent des conditions de3- l’humidité relative; peau et des organes internes ; Les vaisseaux sanguins de l’épiderme
malaise suivantes :ture, la température4- l’isolation corporelle (vêtement). - transpiration. se dilatent avec un transfert de la
Nous pouvons - courants d’airs gênants qui rayonnante de l’habitacle peut attein-L’homme possède un système de chaleur en excès vers la peau et avec
Dans des environnements facilement constater dre et dépasser 40°C par rapport aux provoquent une évaporation excessivecontrôle thermique qui lui permet de une augmentation de la température
froids: qu’il est possible d’atteindre le “bien- 24°C indiqués dans le schéma de con- des parties investies par le flux d’air s’adapter rapidement et de manière superficielle. Si l’échange thermique est
être thermique” en compensant des fort estival. avec la probabilité d’apparitions deprécise dans des conditions Les vaisseaux sanguins se contractent, toujours insuffisant, la transpiration
températures de l'air relativement Le climatiseur automatique qui équipe douleurs musculaires;environnementales très variables. en réduisant ainsi l’afflux de sang à tra- s'active pour favoriser le refroidissement
basses, avec un rayonnement de une voiture moderne est tout à fait - refroidissement excessif des parties En effet, l’organisme est en mesure de vers la peau et, par conséquent, en de la peau.
chaleur suffisamment élevé. comparable, au niveau des fonctions, directement exposées au soufflage de
L'exemple qui rend ce phénomène au Split d’appartement. Dans ces con- l’air froid (pieds, cou et front);
généralement compréhensible, peut ditions, le corps humain ne cède pas, - intolérance à la différence excessive
Les modalités d’échange thermique Le chauffage en hiver être représenté par les bains de soleil mais il absorbe de la chaleur rayonnée entre la température rayonnante de
que notre corps exploite pour Durant la période hivernale, dans le cas en haute montagne. Les personnes en20÷22°C par l’habitacle (comparable aux parois l’habitacle et la température réglée de
se thermoréguler peuvent être d’un sujet occupé par une activité maillot se sentent absolument à leur de la pièce). Pour éviter la surchauffe l’air avec des céphalées et une
représentées comme suit: sédentaire dans une pièce climatisée, 40÷50%UR20°C aise sur leurs chaises longues malgré le du corps avec l’augmentation consécu- lourdeur des yeux;l’échange thermique avec
manteau de neige et les températures tive de la transpiration (mécanisme - choc thermique au moment de la l’environnement externe sera garanti
froides de l’air environnant. naturel qui permet d’augmenter l’é- sortie de l’habitacle.dans les proportions suivantes :
20°C Le rayonnement solaire maximum Les effets sont plus où moins accentuéschange thermique par évaporation),26°Céchange thermique en hiver
20÷22°C 20÷22°C (car privé de filtres, tels que les en fonction de la condition physique,nous demandons au climatiseur d’a-PROPORTIONS OPTIMALES
poussières et le brouillard) empêche 40÷50% RAYONNEMENT baisser la température ambiante à des de l'âge et des différentes capacités de
20÷30% CONVECTION le refroidissement du corps. valeurs proches de 20÷21 °C. résistance des personnes face aux 20°C
1÷2% CONDUCTION variations climatiques.
25÷35% EVAPORATION 20÷22°C
La température rayonnante
du confort ambiant.
Le rafraîchissement en été
En été, les proportions d’échange 24°C
RAYONNEMENT optimales s'écartent légèrement à A partir des tableaux récapitulatifs des couleur et la distance par rapport à la Avec la température de l’air, Dépend des températures des cause des différents types de vêtement 25÷26°C - 55÷65 % UR
surfaces qui nous entourent. proportions optimales de la thermoré- source, influencent donc la capacité la TMR est le facteur qui influenceet de la température plus élevée des
gulation corporelle, nous pouvons con- d’échange rayonnant de notre corps. davantage la sensation de chaleur,CONVECTION surfaces et de l’air:
Dépend de la température et de stater l'importance de garantir le bon car le rayonnement qui frappe sur
échange thermique en étéla vitesse de l’air. 24°C 24°C échange thermique par rayonnement. Le concept de Température Moyenne la peau active ses organes sensoriels.32° CPROPORTIONS OPTIMALES
CONDUCTION En été, par exemple, l’échange Rayonnante (TMR) prend donc une Si le corps est exposé à des surfaces40÷50% RAYONNEMENT
Dépend de la température des rayonnant devrait s’effectuer entre la grande importance en tant que froides, une quantité sensible de 15÷25%CONVECTION
surfaces avec lesquelles nous
1÷2% CONDUCTION source la plus chaude (corps humain) et température moyenne des températures chaleur est émise sous forme de sommes en contact.
30÷40%EVAPORATION la surface réceptrice la plus froide des surfaces qui délimitent rayonnement vers ces surfaces, en EVAPORATION
24°CDépend de l’activité physique, (parois, plafond, sol). La température l’environnement, y compris l’effet produisant une sensation de froid.
de la température des surfaces des parois, ainsi que leur surface, leur du rayonnement solaire incident.
internes et de l’air.Système par rayonnement RBM Kilma.
La réponse aux exigences de confort.
Autres avantages
L’absence de mouvement de l’air
permet d’avoir moins de poussières en
suspension avec des bénéfices
remarquables au niveau des allergies et
pour les voies respiratoires en général.
De plus, grâce au système à
rayonnement qui élimine la présence
contraignante des radiateurs, les
En vertu de tout ce qui a été dit, le séjour”, la réglementation UNI EN 1264 des cycles continus on/off, avec des
architectes et les décorateurs peuvent
système par rayonnement est la impose de ne pas dépasser 28°C sur chutes de rendement consécutives et
choisir librement la position des
réponse idéale, en mesure de reproduire la surface en contact avec le corps) et une usure plus rapide.
éléments d’ameublement.
dans une pièce les conditions de donc, les fastidieux mouvements de Evidemment, la phase d’alimentation
confort requises par notre corps. convection dus aux différences en énergie de la chape requiert une
Le principe est celui d’abandonner thermiques élevées entre les différentes période de temps différente en fonction
l’idée d’un petit élément rayonnant à zones de l’environnement réchauffé de son épaisseur, de la température et
une température élevée (comme le sont éliminés. du débit de l’eau à l’intérieur des
“radiateur” classique), pour passer à un tuyauteries et des “conditions
élément rayonnant beaucoup plus environnantes” en présence desquelles RBM Services clients.
Economie d’énergieétendu qui fonctionne à une l’installation est amenée à fonctionner. - Nous proposons pour les premières
température nettement inférieure. La possibilité d’utiliser de l’eau à une De ce fait, le système par rayonnement mises en route des centrales
Les avantages de ce choix sont température nettement inférieure à au sol nécessite un fonctionnement (RM - RF - EASY) et pour les
premières mises en œuvre de PCBT* immédiatement compréhensibles. celle requise par les installations continuel et non pas un
fonctionnedes forfaits.
traditionnelles (entre 30°C et 40°C dans ment “occasionnel”. Pour une utilisation
Pour tous ces forfaits,
une installation rayonnante contre 70°C non continuelle de l’installation, contacter RBM France au Chaleur “uniforme” pour l’eau des radiateurs) permet de il vaudra donc mieux recourir à des 04.42.29.81.20.
La surface rayonnante est distribuée sur diminuer remarquablement les coûts de systèmes par rayonnement à faible
(*) Sur des installations entièrement tout le sol (ou au plafond) ; il n’y a production de l’eau chaude; elle inertie thermique comme, par exemple,
réalisées avec des produits RBM.
donc plus de différence de perception permet également d’adopter des l’installation de faux-plafond RBM
®de chaleur en fonction de la distance générateurs de chaleur à basse Kilma NIC qui, grâce à sa rapidité de Contacter le Service RBM France Kilma,
séparant le corps et l’élément rayon- température et à haute efficacité régularisation, s’adapte à l’utilisation Tél. 04.42.29.81.20 Fax 04.42.53.38.67
nant ; la distance de rayon- énergétique comme par exemple, des dans des environnements comme les
nant est la même partout. Le rayonne- chaudières à condensation. bureaux, les commerces, les maisons
ment entre les surfaces est lié à l’expo- La chape, d’une épaisseur minimum de de villégiature, etc.
sition des unes par rapport aux autres. 35 mm (*) au-dessus de la tuyauterie,
La courbe de température dans une constitue un “volant thermique” qui L’économie d’énergie est strictement
pièce se rapproche beaucoup de la permet, lorsqu’elle est alimentée en liée au degré d’isolation du bâtiment.
température considérée “idéale” pour le énergie, d’amortir les éventuels pics La législation et la réglementation
confort du corps humain. thermiques dus aux variations thermique en cours réglementent
La température de l’élément rayonnant climatiques externes soudaines. le degré de rendement énergétique
n’est plus si élevée (pour les zones “de On évite ainsi au générateur de chaleur des édifices.
SYSTEME SYSTEME
RBM KILMA TRADITIONNEL
La chaleur ZONE
est dissipéePLAFOND vers le
haut
A45La chaleur
ZONE est dans
VITALE l’espace vital
Nos composants, adaptés au convoyage de fluides RBM dispose de la certification UNI EN ISO16° 18° 20° 22° 24° 16° 18° 20° 22° 24°
potables, ont obtenu la certification satisfaisant au DM 9001:2000 depuis 1992, délivrée par ICIM
174/04 et à la réglementation française A.C.S., qui et reconnue par des organismes de grande
réglementent l’aptitude des matériaux aux contacts importance en Italie et dans le monde.(*) La réglementation UNI EN 1264 prévoit également des chapes d’épaisseurs différentes.
Les producteurs de chapes spéciales peuvent, de toute manière, garantir des chapes d’une épaisseur réduite. de fluides destinés à la consommation humaine
RRBM-Kilma. Une équipe toujours
prête et compétente.
Le siège RBM de Nave (BS)
lors de la réalisation de l’installation.La chape.
La plaque de ciment devra avoir uneOutre la résistance mécanique
extension limitée pour éviter des nécessaire, la masse de ciment doit
fissures dues aux dilatations thermiques.posséder des caractéristiques
d'homoC’est pourquoi, en ce qui concerne lesgénéité et de conductivité thermique
couches de support chauffantes garantissant le fonctionnement parfait
adaptées pour l’application dede l'installation. La conduction de la
revêtements en pierre ou en carrelage,chaleur doit être uniforme et continuelle,
la réglementation prévoit que des jointssans qu’il y ait de solution de
de dilatation soient effectués afin quecontinuité qui comporterai une
2les dimensions ne dépassent pas 40 mdiminution aussi bien au niveau du
et que la longueur maximum ne confort qu’au niveau de l’efficacité
dépasse pas 8 m (pour des surfaces énergétique. C'est pourquoi, la chape
à plan rectangulaire, ces dimensions à usage domestique et ayant une
peuvent aller au-delà, en maintenanthauteur de 35 mm au-dessus de la
La société RBM est présente depuis L’installation par Feuille de barrière à l’humidité. de toute façon un rapport maximum tuyauterie, doit avoir une composition
plusieurs années dans le secteur rayonnement au sol Feuille de barrière à l’humidité en longueur égal à 2:1).moyenne (*) comme suit:
hydro-thermo-sanitaire. “traditionnelle” présente empêchant l'humidité extérieure de Des joints de dilatation devront donc
3Ciment 3 q/m .Pour ses clients, elle est synonyme la stratigraphie suivante pénétrer à l'intérieur du système être prévus pour la subdivision des
3Eau120 - 150 litres/m .de qualité, fiabilité et d’assistance. dans la partie terminale (tous les panneaux ont une barrière pièces et des zones qui dépassent ces
3Sable 1950 kg/m .RBM S.p.A. produit au sein de ses (UNI EN 1264) et à l’humidité en polyéthylène d’une dimensions.
Granulométrie 0,2- 7 mm (max.) - quatre pôles de production situés (DTU 65.14): épaisseur d’environ 150 µm
[GF=4]dans la province de Brescia, la directement sur l’extrados en fonction Distribution et réglage.
Additif 1 kg/100 kgquasi totalité des produits présents Pour alimenter la partie terminale dede la réglementation en vigueur). KILMA-THERM ciment environJoints périphériques
dans ses catalogues (des collecteurs l’installation, RBM-KILMA met à la 3Additif en fibre 1 kg/m environde dilatation
(en laiton ou en polymère) disposition de ses clients une grandepolypropylèneTuyauterie.Cette bande en matériau élastique gamme de collecteurs de distribution età la tuyauterie (aussi bien en Résistance La tuyauterie, maintenue décollée duà appliquer sur tout le périmètre des 2chape 28 j. 250-300 kg/cm . de centrales de mélange, à point fixepolyéthylène que multicouche), panneau isolant par des supports pièces intéressées par la pose des ou avec régulation en mesure en passant par les panneaux spéciaux ou des façonnages afin (*) La composition est donnée à titrepanneaux, garantit l’absorption des de satisfaire toutes les exigences. isolants en polystyrène …). d’augmenter au maximum la surface indicatif et est soumise aux réglemen-dilatations mécaniques dues aux Pour des installations à usage Cette production via son usine, d’échange thermique, est l’élément qui tations spécifiques de chaque pays.variations continues d'énergie domestique standard, les collecteurs dereprésente la meilleure garantie convoie le fluide vecteur de l’énergie Cette indication ne substitue pas lesthermique, auxquelles est soumise 1” en cuivre et ceux en polymère de RBM. thermique. Le tube en polyéthylène prescriptions du chapiste. la chape rayonnante. plastique (polyamide – fibre de verre)
avec réticulation de type C (PE-Xc) RBMRBM KILMA fournit ces joints en représentent la solution optimale, grâceL’élément terminal de l’installation peut Kilma Flex® avec barrière anti-oxygènepolyéthylène expansé en deux hauteurs à leur grande compacité et fiabilité.être le sol ou le plafond de l’immeuble. en EVOH directement couplé via la Les collecteurs en laiton sont réalisés différentes (150 mm et 250 mm) avecIl est possible d’utiliser partiellement les couche adhésive à l’extérieur du tube, en une seule fusion et, comme les une seule épaisseur (8 mm). murs, même en combinaison avec le dans les différents diamètres (pour collecteurs en polymère, ils présententLa bande présente une face adhésivesol ou le plafond, dans les cas suivants: l’installation au sol, nous prenons en des encombrements limités facilitantpour garantir une meilleure installation- intégration de la puissance fournie considération en général des tubes leur insertion dans des coffrets à scellermême en présence d’une finition de lapar le système ; avec section de 12 x 1.1 mm, 17 x 2 dans des cloisons de 8 cm.maçonnerie périmétrique non adaptée;- impossibilité d’utiliser le sol et le mm, 16 x 1.5 mm, 20 x 1.9 mm, Le débit nécessaire pour chaque circuitl’autre face est équipée d’une feuille plafond (poutres à vue, sol existant 20 x 1.9 mm, 25 x 2,3 mm) et le tube et l’équilibrage de l’installation sonten LDPE que l’on peut facilement ou sol de valeur, plafonds en voûte, Dans les quantités et les indiqués sur les plans de pose réalisésmulticouche, polyéthylène-aluminium-soulever afin d’obtenir un raccord irréguliers ou avec des fresques, etc.); proportions indiquées dans par le Service Technique Kilma, et sontpolyéthylène, RBM TITA-FIX, tous deuxparfait entre le joint et le panneau
facilement réglés via le calibrage la fiche technique, l’additifproduits par RBM S.p.A., garantissentisolant. On évite ainsi la pénétration
micrométrique du flux en transit ausuperfluidifiant RBM KILMA-THERM une fonctionnalité parfaite, ainsi qu’unede la chape dans les interstices. moyen des robinets de réglage est indispensable pour garantir résistance, et une facilité d’installation
micrométrique.l’homogénéité nécessaire à la et d’utilisation. L’extrême flexibilité de
Grâce à l’arrêt manuel ou automatiqueconduction pour chapes “standard”.ces tubes aide l’installateur durant Panneau en matériau isolant. “on-off” de chaque circuit, au moyen toutes les phases de pose de Ce panneau en isolant permet de l’application de commandes Il faudrait raisonner différemment pourl’installation. Là où elle pourrait êtrede limiter les déperditions thermiques électrothermiques sur les vannes des chapes à usage industriel, mais vuexposée à la lumière solaire, la vers l’extérieur. La plupart des thermostatiques pouvant être pilotées
les nombreuses typologies et les tuyauterie en plastique est panneaux RBM KILMA est réalisée en par des thermostats et par des
nombreux problèmes inhérents à cesgénéralement protégée des rayons UV
polystyrène expansé à cellules fermées thermostats d’ambiance, il est possible
types de systèmes, nous vous conseillonspar une gaine, ceci depuis les sortiesd’une densité moyenne d’environ de réaliser un réglage indépendant
de consulter des experts chapistes. du collecteur jusqu’à l’entrée dans le3 de chaque pièce d’un bâtiment avec30 kg/m . Elle existe en différentes
Le treillis soudé, avec différentessol. La même protection est appliquée des avantages remarquables au niveauépaisseurs, pour répondre aux
dimensions de mailles et différents aux endroits où le tube traverse les du confort et de l’économie d’énergie. exigences d’espace et de résistance
diamètres de fil, est un élément faisantjoints de dilatation de la chape (“seulsthermique, en versions avec reliefs
fonction de liant pour la chape; il estles tuyaux de raccord sont consentis (Kilma Form et Kilma Plast) ou en
posé au-dessus des tuyauteries et estet uniquement à un niveau” - UNI ENversions plates (Kilma Piano).
fixé avec différents systèmes à la couche1264-4:2003) pour une longueur de
inférieure et doit toujours être prévu30 cm chevauchant le joint.Un point fort du système?
Le tube à haute densité RBM KILMA-Flex.
Classification des conditions d’exercice:Le tube KILMA-Flex est fabriqué
- une augmentation de la durée de vieCaractéristiques Caractéristiques Unité Valeur conformément aux normes interna- Classes Td* Temps Tmax* Temps à Tmal* Temps à Domaine d’application
3 La réticulation permet l’acquisition de du tube. Poids spécifique à Kg/m 945
d’application (°C) à la Td (°C) la Tmax (°C) la Tmal typiquetionales telles que EN ISO 15875-2,23°C (densité) caractéristiques de résistance chimique Les principales caractéristiques du tube (années) (années) (h)qui établit les limites d’utilisation etDomaine d’utilisation °C -100 ÷ +110et mécanique élevées: KILMA-Flex sont: la légèreté,
1** 60 49 80 195100 Distribution eau les conditions d'exploitation Degré de réticulation % 60- une plus grande résistance mécanique, la flexibilité, la faible rugosité de la chaude (60°C)
indiquées dans le tableau ci-contre.Tensions internes même avec des températures élevées; surface, d’où la réduction des pertes 2** 70 49 805100eau
sur la longueur % 3 chaude (70°C)- une augmentation de la stabilité de charge ainsi que son atoxicité Domaines d’utilisation
Conductibilité thermique W/mk 0,38 4202,5 70 2,5100 100 Chauffage audimensionnelle; lui permettant d’être utilisé pour l’eau
-1 -4 sol et radiateurs Coefficient de K 1,9·10 Suivi par
- un accroissement de la résistance potable. basse températuredilatation thermique 40 20
chimique, une réduction de la solubilité Pour ce motif, il est souvent utilisé
Allongement % 500 Suivi par
et du gonflement en présence de pour la réalisation d'installations de à la rupture 60 25
solvants et d’huiles; distribution hydro-thermo-sanitaires, Limite d’élasticité M Pa 24 Suivi par (voir Suivi par (voir
2 colonne de droite) colonne de droite)- une augmentation de la résistance à d’installations de chauffage avec Module d’élasticité N/mm 600
l’usure et au choc; radiateurs et d’installations de chauffage Rugosité du tube kRa1,7
52014901 100100 Chauffage au sol et
3au sol. Perméabilité à l’O2 g/m 0,1 radiateurs haute Suivi par
(à 40°C) température
60 25
Suivi par
80 10
Résistance mécanique Suivi par (voir Suivi par (voir
Comparaison de la résistance du PE-Xc et du PP-R colonne de droite) colonne de droite)et conditions d’exercice.
20Si on le compare à d'autres
Td: Température d’exercice ** La température d’exercice dépend des matériaux employés dans le secteur
Tmax: Température maximum d’exercice législations nationales. Utilisation avec de l’eau
hydro-thermo-sanitaire, comme par PP-R Tmal: Température de dysfonctionnement froide à 20°: Pression d’exercice 10 bars
exemple le polypropylène (PP-R), pendant une période de 50 ans.
le tube KILMA-Flex produit PE-Xc
Pressions d’exercice (exprimées en bars) en fonction des diverses classes d’application:en PE-Xc, présente une résistance
mécanique plus élevée. 10 20°C Classes d’application
20°CEn plus, les courbes de régression du 9 12 45
PE-Xc ne présentent pas de "chute 8 ø 12.0 x 1.16 68 640°C
brusque" à longue échéance; cela ø 12.0 x 2.0101010107
40°Csignifie que le niveau de performance ø 16.0 x 1.56 6
6du PE-Xc décroît de manière graduelle 60°C ø 16.0 x 2.010860°C
dans le temps et non de manière ø 17.0 x 2.08 10 8
5
drastique, comme cela se passe, ø 18.0 x 2.0 88 10 880°C
par exemple, avec le PP-R. 80°C ø 20.0 x 1.96 68 6
4 95°C
ø 20.0 x 2.08 695°C
ø 25.0 x 2.36 6
3
Pertes de charge.
Le tube KILMA-Flex a une surface
2 interne extrêmement lisse. Ce faible 100000
-1 0 1 2 3 4 5 610 10 10 10 10 10 10 10 h 12x2.0coefficient de frottement hydrodynamique
8x1.0 20x2.0
Durée de la contrainte permet d’obtenir des pertes de charge
12x1.1
Vitesse de l’eau 10x1.2réellement inférieures à celles des tubes
avec T=20°C14x2.0 20x1.9métalliques traditionnels employés dans m/sLe laboratoire d’essais RBM
10000
18x2.0le secteur hydro-thermo-sanitaire.
16x2.0
25x2.3
16x1.5
3,00
17x2.0
2,50
1000
2,00 Sanitaire
3De/S mm Di mm Kvs m /h 1,50
8x1 6,00 1,00 1,25
10x1,2 7,60 1,67
1,00
Distribution aux éléments 12x1,1 9,80 2,70 100 0,75 chauffants dans le système
14x2 10,00 1,80 bitube
16x2 12,00 4,40 0,50 Anneaux de distribution
de chauffage et de 16x1,5 13,00 5,10
rafraîchissement à panneaux
17x2 13,00 5,10 rayonnants10
0,25
18x2 14,00 6,16
20x2 16,00 8,90 10 100100010000
20x1,9 16,20 9,10 Débit [l/h]
25x2,3 20,40 22,00
Di
Contrainte maximale admissible
Pertes de charge [Pa/m] (10Pa = 1daPa = 1,02mmH)-10 0 10 20 30 40
Température de pose [°C]
Contrôle qualité
et certifications du produit.
Le diagramme ci-contre prend en Rayon de courbure. Transport d’eau potable. le processus de production, ainsi que20 Contrôles internes.
considération la dilatation linéaire de Rayon de flexion minimum Le tube KILMA-Flex est conforme sur le produit fini. Les essais de typeBien qu’il soit conforme à la norme
1 m de tube (mesuré à la températureconsenti: 5d au Décret du Ministère de la Santé destructif sont réalisés dans notre EN ISO 15875-2, le tube KILMA-Flex est
15de pose Tpose) dès qu’il est mis en d: diamètre moyen externe en mm n°174 du 06/04/2004: laboratoire d’essais moderne et biencontinuellement soumis à de nombreux
exercice. Les variations de longueurNOTE: par rayon de flexion, nous équipé.contrôles de qualité rigoureux durant
sont calculées en utilisant la formuleentendons le rayon minimum mesuré "Règlement concernant les matériaux
10 Type de contrôleUnité Valeur Référence:bien connue:sur le plan de l’axe du tube au point et les objets pouvant être utilisés dans
Contrôle de l’aspect et des dimensions --L=α•Lpose •(Texercise -Tpose) de courbure. les installations fixes de captage, EN ISO 15875-2
(avec système à ultrasons, avec caméra et manuellement)
traitement, adduction et distributionRéférence: DIN 4726. 5 Contrôle de la barrière anti-oxygène (si présente) %60Système interneL variation de longueur des eaux destinées à la consommationdu degré de réticulation %3 EN ISO 15875-2du tube en mm
humaine".Dilatation thermique. Tensions internes sur la longueur EN ISO 15875-2Aa coefficient de dilatation
Les tests garantissant la conformité au0S’ils sont soumis à des variations de linéaire (0,19 mm/m°C) Résistance à la pression interne
Décret sont régulièrement effectués à 20°C, σ = 12,0 MPah 1température, les tubes en matière poseL longueur du tube
dans les laboratoires de l’I.I.P. (Istituto à 95°C, σ = 4,7 MPa22à la température de pose (1m)plastique subissent des dilatations ou EN ISO 15875-2
à σ = 4,6 MPa1655 Italiano dei Plastici) et de la FondazioneposeT température à laquelle des contractions prévisibles lors de la à 95°C, σ = 4,4 MP000Laboratorio Prove Materie Plastiche dele tube est installéréalisation des installations: la variation Contrôle des défauts au niveau de la paroi du tube -Aucune
exercise l’Institut Polytechnique de Milan.Tlaquelle Système internede longueur pour le polyéthylène est (effectué durant le processus de réticulation perte
-10le tube travaille
et sur le produit fini)d’environ 0,19 mm par mètre de tube -200 20 40 60 80 100
Température d’exercice [°C]et par degré centigrade.
Si nous empêchons les variations de
longueur (par exemple, en fixant 1m Contrôle dimensionnel.
complètement le tube), les sollicitations
Le contrôle dimensionnel du diamètre
qui se produisent à l’intérieur de la
et de l’épaisseur du tube est effectué
paroi sont limitées grâce au module
+10° durant la phase d’extrusion. Pour le
d’élasticité élevé du polyéthylène 1m + 1.9 mm contrôle, nous utilisons un système à
réticulé. Le tube KILMA-Flex est donc
ultrasons propre à effectuer les mesures
un produit idéal pour la réalisation
sur plusieurs points de la même section.
-10° d’installations de chauffage au sol dans
1m - 1.9 mm lesquelles le tube est complètement
Contrôle de la surface
noyé dans le béton.
externe.
Le contrôle de la surface externe du
Contrôle des couches.tube est réalisé au moyen d’un système
Couche en Les couches sont contrôlées à l'aide Imperméabilité à l’oxygène. de contrôle avec caméra intégrée. Couche en PE/XcLe tube KILMA-Flex est produit avec d'un microscope biologique permettantUne alarme avertit l’opérateur lors EVOH
et sans barrière anti-oxygène. des agrandissements jusqu'à 400 fois.de la détection d’un défaut qui est
Les tubes avec barrière ont une L’absence d’imperfections dans la alors affiché sur un moniteur dédié
couche superficielle externe d’éthylène distribution du matériel est contrôlée.à cet effet.
vinyle alcool (EVOH) qui les rend Un contrôle dimensionnel est effectué.
imperméables aux gaz et, en particulier,
à l’oxygène. Contrôle des pertes
La couche d’EVOH réduit et des occlusions.Couche adhésive
remarquablement la quantité d’oxygène Lorsqu’il est réticulé, le tube est rempli
(O GTR) 2 qui pénètre à l’intérieur de avec de l’hélium à une pression de
0.20l’installation, conformément aux 3,5 bars: étant un gaz très
conditions requises par la norme léger, est en mesure de trouver la
0.18
DIN 4726 selon lesquelles la limite est 65% Humidité relative moindre perte (l’essai est effectué et
de 0,1 gramme par jour et par mètre certifié par la firme qui réalise la 0.16
cube d’eau. réticulation).
0.14 Le rouleau est ensuite soumis à deuxLa couche d’EVOH du tube KILMA-Flex
réduit jusqu’à 50.000 fois la quantité autres tests:
0.12
Limites de O: GTR - la totalité de la longueur est d’oxygène qui pénètre dans selon DIN 4726
0.10 parcourue par une sphère en acier: l’installation par rapport à un tube
de cette manière, il est possible dépourvu de barrière anti-oxygène.
0.08 12x1.1 de vérifier la présence éventuelle Afin de garantir le respect des 16x2
17x2 d’occlusions internes ;conditions requises par la norme 16x1.50.06
18x2 - enfin, le rouleau est rempli d’air et DIN 4726, Kilma a fait réaliser des 20x2
0% humidité relative 25x2.3
0.04 mis sous pression jusqu’à la valeur tests aux laboratoires MPA
maximum de pression d’exercice.(Materialprüfungsamt
Nordrhein0.02 De cette manière, il est possible deWestfalen).
détecter les pertes éventuelles dues
25 30 35 40 45 50 à la présence de défauts sur la paroi
Température d’exercice [°C] du tube.
12x1.1
16x2
17x2
18x2
16x1.5
20x2
25x2.3
3
Oxygène dans l’eau O2 GTR [g/m • giorno ] 2
Variation de longueur [mm]Problèmes communs
de conception et de pose de l’installation.
Afin de pouvoir effectuer un mise à niveau, même avec l’utilisation Test à froid à la pression limite pourContrôle qualité. Garantie.
dimensionnement précis, il est nécessaire de “matériaux allégés” éviter les l’étanchéité hydraulique.Résistance de la pression interne. Le tube Kilma-Flex est garanti pendant
d’être en possession de données sûres tuyauteries saillantes et les Purger l’air dans chaque circuit, Les conditions extrêmes d’essai une durée de 10 ans à compter de la
et sans équivoque, telles que: dénivellations entre les pièces adjacentes; remplissage et mise sous pression à
permettent de contrôler la conformité date de production notée sur le tube,
- composants de la structure de la - les seuils de portes, portes-fenêtres, 6 bars, contrôle de l’état d’étanchéité
aux conditions minimum requises de par le biais d’une couverture d’assurance
construction; escaliers, passerelles, marches pour après 2 heures.
longévité du tube produit (ex. 50 ans de de 1.000.000€ couvrant les dommages - situation géographique et orientation dénivellations devront tous être posés Préparation après épreuve
vie pour un tube avec PN 10 travaillant provoqués aux objets ou aux personnes du bâtiment; au niveau du sol fini;
A la fin du test d’épreuve, amener la
à un maximum de 60°C). attribuables à des erreurs de - puissances thermiques nécessaires, - localiser les zones à risque (où il vaut
pression à 3 bars. La maintenir jusqu’à la
aussi bien pour le chauffage que pour mieux éviter de poser le système La méthode d’extrapolation des don- production. La garantie n’est pas fin du séchage de la chape (en fonction
le rafraîchissement; rayonnant) qui n’ont pas été repérées nées se base sur l’équation d’Arrhenius; valable si les conditions d’exploitation des délais indiqués dans la réglementation
- présence d’éventuelles charges passives ou qui n’ont pas été prises en considé-celle-ci met la température d’essai sont différentes de celles prescrites, si ou comme spécifié par les entreprises qui
à éliminer (dans ce cas, penser à ration lors de la phase de projet,
exécuteront le travail en fonction du typeen relation avec le temps et la pression les fluides transportés ne sont pas
l’éventualité d'intégration de puissances, comme par exemple, les dessous de
de chape placée).d’essai. compatibles avec le matériau de même avec des systèmes alternatifs, cheminées avec des revêtements lourds,
composant le tube (ISO/TR 10358) ou si ou bien évaluer la possibilité d’utiliser les points d’appui et de fixation des Opérations successives à la pose
D’autre part, sont également l’installation n’a pas été effectuée dans des isolations ou des structures escaliers qui ne sont pas en maçonnerie, de l’installation hydraulique.
blindées internes ou externes); les supports pour mezzanines ou autreseffectués: les règles de l’art. Après la pose de l’installation hydraulique:
- compatibilité des systèmes envisagés structures, les zones soumises à des - des contrôles dimensionnels et 1) Effectuer la pose de la chape toujours
avec les situations réelles présentes sur charges importantes pour la manutentiond’aspect (en ligne et en laboratoire), au-dessus des tuyauteries et le plus
le chantier, telles que hauteurs, de matériaux, etc…
rapidement possible afin d’éviter tout - la détermination des tensions internes
épaisseurs, encombrements et faisabilité - la couche de fond devra être sèche et
type d'endommagement des composants.(en laboratoire),
par rapport au reste de l’installation le chantier sera ordonné et propre.
2) La pose de la chape sera effectuée par- des essais de thermo-oxydation hydraulique, électrique, et en fonction
un personnel qualifié et responsable (en laboratoire). de la présence de systèmes de Début de pose du système des éventuels dommages causés
ventilation et d'aspiration centralisée; rayonnant.
à l’installation.
- possibilité d’effectuer des maintenances Pose de la bande périphérique et
3) Les temps de séchage devront être
ordinaires et extraordinaires nécessaires joints de dilatation aux portes.
respectés avant la pose des revêtements
au bon fonctionnement des Application de la bande périphérique de
(temps déclarés par la personne qui
installations. Sur les installations de dilatation sur toutes les parois périmétriques
effectuera la fourniture et la pose de
rafraîchissement, il faudra notamment et même sur les éventuelles structures la chape).
prévoir l’installation de machines telles internes des pièces (pilastres, cheminées,
4) A la fin du séchage de la chape, après
que: déshumidificateurs, groupes froid, bases d’escaliers, etc.).
avoir ramené la pression à la valeur
etc. avec des joints antivibratoires en
Pose de la barrière-vapeur et/ou des d’exercice de 1,5 bars (max. 2 bars), le
mesure de réduire le bruit. Degré de réticulation. panneaux d’isolation thermique démarrage de l’installation sera effectué
Il est également nécessaire de garantir Des copeaux d’une épaisseur de Après avoir contrôlé attentivement l’état afin de conditionner graduellement la
l’accessibilité pour la maintenance
de la couche de fondation, des instruc- température de la chape pendant une 0,20 mm sont prélevés.
ordinaire et extraordinaire;
tions correctes seront données pour la période d’une semaine et ce, en Les copeaux sont introduits dans des - indication du positionnement de tous
pose de la barrière-vapeur et des partant température comprise poches métalliques qui sont plongées les appareillages de contrôle et de
panneaux de polystyrène ou seulement entre 20°C et 25°C maintenue pendant
dans le xylène maintenu à une réglage dans les endroits “stratégiques”
pour la pose du panneau, s'il est déjà 3 jours. Par la suite, il faudra
en respectant les exigences esthétiques température de 100 °C, muni de barrière. D'autres joints de atteindre progressivement sur 4 jours
et fonctionnelles du client;pendant 8 heures. Les poches sont dilatation seront prévus (découpes la température du projet
- typologies et caractéristiques de alors enlevées du xylène et placées supplémentaires pour des surfaces (Réf. UNI EN 1264).
revêtement utilisées, en veillant
supérieures à environ 35/40 m2) dans L’installateur devra effectuer la procéduredans une étuve à 140 °C. Certifications du produit. spécialement à ne se baser uniquement
les zones critiques. de première mise en régime (première Le degré de réticulation est déterminé La qualité de nos tubes est garantie par sur l’esthétique ou le style, ce qui
“dilatation”) avant la pose du revêtement.suite à plusieurs pesées effectuées au Pose des circuits de distribution avecla certification du produit donnée par pourrait pénaliser le rendement de
5) Ensuite, on procèdera à la pose du
les courbes de montée au collecteur.moyen d’une balance analytique d’une l’installation.l’I.I.P. (Istituto Italiano dei Plastici) et le revêtement et à la découpe de la
En phase de réalisation, suivre les moda-précision remarquable pouvant Cstb Français. bande périphérique en excès afin de
lités pour la pose des anneaux de distri-Problèmes communs de poseatteindre dix millième de gramme. permettre la fixation de la plinthe.
bution comme spécifié dans lede l’installation. Les revêtements pour sol sont conservés
dessin/projet. Relevé des longueurs pourPhases préliminaires:
et installés conformément aux
chaque anneau, respect des rayons mini-Grâce aux coûts désormais très limités (à
réglementations inhérentes en la mums de cintrage des tuyauteries, posepeine supérieurs à ceux d’une installation
matière et aux instructions du fabricantLà où elle pourrait être exposée à la éventuelle d'un treillis de renfort detraditionnelle, mais offrant une économie
(Réf. UNI EN 1264).lumière solaire, la tuyauterie en plastique chape léger à séparer dans les points ded'énergie importante) et à sa simplicité
est généralement protégée des rayons découpe (joints de dilatation).de pose, l’installation à panneaux
UV par une gaine, ceci depuis les rayonnants est à présent très diffusée.
sorties du collecteur jusqu’à l’entrée Quelques précautions lors de la phase
préliminaire permettent d’éviter tout dans le sol. La même protection est
problème au moment de l’installation.appliquée aux endroits où le tube
Notre expérience pluriannuelle dans letraverse les joints de dilatation de la
secteur nous permet de suggérer les
chape (“seuls les tuyaux de raccord sont
précautions que l’installateur doit respecter
consentis et uniquement à un niveau” - afin de réaliser rapidement le travail.
UNI EN 1264-4:2003) pour une lon- Avant le placement du système rayonnant
gueur de 30 cm chevauchant le joint et au sol, contrôler si la couche de fond est
bien préparée en respectant ces quelquesservant de rupteur mécanique de la
règles simples:tuyauterie.
- vérifier que l’espace nécessaire pour
poser le système rayonnant est assuré;
- la couche de fond doit être correctementSyStèmeS RayonnantSPlinthe
SyStèmeS rayonnantS - Sol - SyStèmeS pour inStallationS domeStiqueS SyStèmeS rayonnantS - Sol - SyStèmeS pour inStallationS domeStiqueS
Nb de Tube multicouche Tita-Fix Longueur
Code Dimensions mm EURO/mRBM : AU SERVICE DU CLIENT. rouleau m piècesen rouleau. Tube multicoucheSYSTÈME KILMA-ISI
- Assistance à la pose d’installation à panneaux radiants (*) pour l’installa- 10016x2 1en polyéthylène (PE-RT), 3077.16.00
Un système caractérisé par sa simplicité teur qui utilise pour la première fois les produits RBM (**). aluminium, polyéthylène 3077.20.00 100 20x2 1
et sa rapidité d’installation. (PE-RT).(*) Pose circuits, conseil en remplissage d’installation, réglage collecteurs Dimensions: Ø extérieur x épaisseur tube
(**) Sur installations réalisées intégralement avec des produits RBM Soudure aluminium type A.
Contacter le Service RBM Kilma Tél. 04.42.29.81.20
Avec tuyau bloqué dans le panneau isolant préformé
Kilma-Form quand la priorité est un blocage du tuyau
33particulièrement stable.
Nb de Raccord à serrer
Code Dimensions mm EURO/Pce
piècespour tube en polyéthylène
16x2 10224.16.00multicouche
224.20.00 20x210
Attache EUROCONUS
Dimensions: Ø extérieur x épaisseur tubeAvec tuyau bloqué dans le panneau isolant préformé
Kilma-Plast quand la priorité est une solidité structurelle EUROCONUS29
élevée, même après un passage prolongé et que la pose
des tuyaux doit être faite aussi en diagonale.
Dim utile Epaisseur RésistancePanneau “KILMA-FORM‘’. Nb de 2Code EURO/mdalle mm isolant thermique piècesPanneau isolant en polystyrène
expansé moulé, à cellules fermées, 734.15.121200x800x40 15 0,45 16
avec plots préformés 734.25.12 1200x800x50 25 0,7513
autobloquants pour le 35 1,05 10734.35.12 1200x800x60
positionnement du tube 734.42.12 1200x800x67 42 1,25 9
de 16 à 20. Avec tuyau bloqué dans le panneau isolant S-Strong quand 734.58.12 1200x800x83 58 1,70 7
la priorité est une haute résistance aux pressions par passage, 71 2,10 6734.71.121200x800x96Dalles filmées.
et que l’utilisation d’agrafes de fixation des tuyaux au Conforme à: 89/106 CEE CS(10) 150
Fourniture des dallespanneau et la réalisation des coudes ne sont pas nécessaires. – Euroclasse E.
Epaisseur isolant m² par paquet
Pas de 50 mm pour la réalisation de 15 15,36
circuits de 50, 100, 150, 200, etc. 12,4825
9,6035
3Densité 30 Kg/m
42 8,64
58 6,72
Grillage électro soudé
35 5,7671 dim. 2 mm
Bande périphérique
Tube "PE-Xc"
Dim utile Nb de Panneau “KILMA-PIR‘’ RésistanceCarrelage Ø 16x1.5mm 2Code EURO/mdalle mm pièces20x1.9mm thermique
Panneau isolant Dalle 1559.30.02 1200x1200x30 1.30 16Panneau isolant en poliurethane
Kilma-Plast
Kilma-Form tracé au pas de 10 pour le 1559.40.02 1200x1200x40 1.85 12
positionnement du tube de 16 à 20. 1200x1200x48 2.20 101559.48.02
1200x1200x56 2.60 8Dalles filmées. 1559.56.02
35 mm 1559.68.02 1200x1200x68 3.15 7
1559.80.02 1200x1200x80 3.70 6Conforme ACERMI N° 06/065/420
1559.10.02 1200x1200x100 4.65 5
50-96 mm
3Densité : 30 Kg/m Epaisseur isolant m² par paquet
30 23,04
40 17,28
48 14,40
Dim. Tube Nb de Tube KILMA-FLEX.
Code Longueur rouleau EURO/m 56 11,52
mm pièces
Tube pour chauffage au sol.
70 10,08
987.16.02 * 240 16x1,5 1En polyéthylène réticulé haute
80 8,64
densité. 987.16.12 *120 16x1,5 1 35
100 7,20987.16.22 * 80 16x1,5 1Cstb 14/07-1180
987.16.32 802 16x1,5 1Conforme à la norme Nb de Dim utile Epaisseur Panneau 2Code EURO/m987.16.42 * 602 16x1,5 1 piècesEN ISO 15875-2. dalle mm totale
“KILMA-STRONG’’.988.16.02 ** 240 16x1,5 1Barrière anti-oxygène en EVOH
Panneau PVC avec un film préformé 1188.20.02 1100x700x50 20 20988.16.12 ** 12016x1,5 1Coextrudé DIN 4726.
anti chocs de 0.6 mm. 988.16.22 ** 80 16x1,5 1
988.16.32** 802 16x1,5 1
Plots préformés autobloquants
988.16.42 ** 602 16x1,5 1 pour le positionnement du tube
987.20.02 * 240 20x1,9 1
de 16 Dimensions :
987.20.12 *120 20x1,9 1 Très forte résistance aux piétinements.Ø extérieur x épaisseur tube
988.20.02 ** 240 20x1,9 1
Dalle assemblable par emboîtement.
988.20.12 ** 120 20x1,9 1
Pas de 50 mm pour la réalisation *PEX-C Avec BAO
34 de circuits de 50, 100, 150, 200, etc.** PERT Sans BAO
Dimensions: 1150x750 mm
Nb de Raccord pour tube
Code Dimensions EURO/Pce Dimensions utiles: 1100x700 mm
pièces
2polyéthylène. Surface: 0.77 m
123.16.00 16x1,5 10 Epaisseur feuille: 0,6 mm
20x1,9 10 Fourniture des dalles123.20.00
Epaisseur totale m² par paquetAttache Euroconus
EUROCONUS29 Dimensions: Ø extérieur x épaisseur tube 35 24,9620
2014 20141 2
1
1
SyStème Kilma-iSi
85-131 mm
SyStème Kilma-iSi

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant